13 episodes

Welcome to the Circular Metabolism Podcast. This podcast is hosted by the Chair of Circular Economy and Urban Metabolism held by Aristide Athanassiadis and Stephan Kampelmann at the Université Libre de Bruxelles.
In this podcast, we talk with researchers, policy makers and different practitioners to unravel the complex aspects of what makes urban metabolisms and economies more circular.

Bienvenu.e au Podcast Circular Metabolism. Ce podcast est produit par la Chaire en Economie Circulaire et Métabolisme Urbain de l'Université Libre de Bruxelles qui est tenue par Aristide Athanassiadis et Stephan Kampelmann.
Dans ce podcast, nous discutons avec des chercheurs, des administrations et des practiciens pour éclaircir les différents aspects qui rendent l'économie et le métabolisme de nos villes plus circulaires.

Circular Metabolism Podcast Aristide Athanassiadis

    • Education

Welcome to the Circular Metabolism Podcast. This podcast is hosted by the Chair of Circular Economy and Urban Metabolism held by Aristide Athanassiadis and Stephan Kampelmann at the Université Libre de Bruxelles.
In this podcast, we talk with researchers, policy makers and different practitioners to unravel the complex aspects of what makes urban metabolisms and economies more circular.

Bienvenu.e au Podcast Circular Metabolism. Ce podcast est produit par la Chaire en Economie Circulaire et Métabolisme Urbain de l'Université Libre de Bruxelles qui est tenue par Aristide Athanassiadis et Stephan Kampelmann.
Dans ce podcast, nous discutons avec des chercheurs, des administrations et des practiciens pour éclaircir les différents aspects qui rendent l'économie et le métabolisme de nos villes plus circulaires.

    Co-créer la résilience urbaine (Xavier Hulloven - Innoviris)

    Co-créer la résilience urbaine (Xavier Hulloven - Innoviris)

    Dans le treizième épisode du Podcast Circular Metabolism, je parle avec Xavier Hulloven, le coordinateur des projets de recherche action sur la thématique de la résilience urbaine financés par Innoviris, l'administration bruxelloise de l'Innovation et du Financement de la Recherche.

    On parle entre autres du constat que malgré les sommes considérables qui sont investis dans des recherches autour des thématiques du développement durable à Bruxelles et dans le monde, il existe une utilisation minime de ces connaissances et des solutions produites pour des citoyens. On se pose donc la question : Si nous avons suffisamment de connaissances pourquoi n'arrive-t-on pas à changer nos habitudes ou notre système ? Selon Xavier, il faut éviter d'essayer que les citoyens adoptent des solutions mais plutôt participent à la co-construction de solution d'enjeux qui les concernent. Passer ainsi du transfert de connaissance vers la construction commune de savoirs rapidement mobilisables.

    Cependant, comme ni chercheurs, ni acteurs du territoire, ni citoyens n'avons pas encore la culture de la co-création, nous nécessitons des acteurs de transition pour transformer le rôle et l'utilité de la recherche actuelle. Découvrez avec nous certains enjeux et opportunités de la co-création pour la résilience urbaine.

    Profitez de cet épisode et n'oubliez pas d'aller sur notre site internet www.circularmetabolism.com pour le reste de nos productions. Pour nous aider à améliorer notre podcast et profiter des prochains épisodes abonnez-vous sur votre application favorite comme Youtube, iTunes, Spotify ou Stitcher et n'hésitez pas à nous y laisser un commentaire.

    - iTunes: http://tiny.cc/9flx7y
    - Stitcher: http://tiny.cc/3glx7y
    - Spotify: http://tiny.cc/nhlx7y

    Pour aller plus loin :
    Le programme Co-Create d'Innoviris :
    http://www.cocreate.brussels/

    • 33 min
    Le rôle d'une agence économique dans l'économie circulaire (Anthony Naralingom)

    Le rôle d'une agence économique dans l'économie circulaire (Anthony Naralingom)

    Dans le douzième épisode du Podcast Circular Metabolism, je passe un peu de temps avec Anthony Naralingom pour mieux comprendre le rôle d'une agence économique dans l'économie circulaire. Anthony est le coordinateur économie circulaire chez Hub.brussels, l'agence bruxelloise pour l'accompagnement de l'entreprise, ainsi que le coordinateur du cluster Circlemade, un cluster d'entreprises circulaires.

    Selon Anthony, le rôle de son agence est de poser un cadre économique favorable ainsi que créer une communauté pour que les entreprises puissent échanger et collaborer. Un autre rôle essentiel est d'aider les entreprises à comprendre les limites physiques et environnementales planétaires qui devraient dicter leurs choix et business models. Comme mentionné dans le podcast précédent, nous répétons ici qu'il sera essentiel que dans l'économie circulaire 2.0 le focus soit mis sur l'impact sociétal plutôt que juste l'augmentation du PIB ou du développement de nouvelles technologies.

    Profitez de cet épisode et n'oubliez pas d'aller sur notre site internet www.circularmetabolism.com pour le reste de nos productions. Pour nous aider à améliorer notre podcast et profiter des prochains épisodes abonnez-vous sur votre application favorite comme Youtube, iTunes, Spotify ou Stitcher et n'hésitez pas à nous y laisser un commentaire.

    - iTunes: http://tiny.cc/9flx7y
    - Stitcher: http://tiny.cc/3glx7y
    - Spotify: http://tiny.cc/nhlx7y

    Pour aller plus loin :

    Le site du cluster circlemade.brussels : www.circlemade.brussels

    • 35 min
    La fiscalité pour une économie plus circulaire et contributive (Emmanuel Mossay)

    La fiscalité pour une économie plus circulaire et contributive (Emmanuel Mossay)

    Dans le onzième épisode du Podcast Circular Metabolism, je discute avec notre ami Emmanuel Mossay de comment la fiscalité pourrait être un facteur pour accélérer l'implémentation de l'économie circulaire. Emmanuel est expert en économie circulaire (EcoRes), auteur et enseignant dans plusieurs universités. Il contribua à la coordination et l'écriture du Rapport Parlementaire concernant l'état des lieux et les perspectives de l'économie circulaire en Région Wallonne. Le rapport fût voté à l'unanimité et est transposé dans la Déclaration de Politique Régionale 2019-2024.

    Nous discutons comment l'économie circulaire pourrait aider à transformer l'économie d'un modèle extractif à un modèle contributif. En effet, il est aujourd'hui illogique que certaines entreprises multinationales qui sont responsables pour des dégâts environnementaux et sociétaux puissent non seulement générer un profit monstre mais aussi éviter de payer des taxes. Mais outre le fait de taxer de manière favorable ou défavorable certaines pratiques ou entreprises, il est plutôt important de penser à comment valoriser des approches qui produisent de la valeur sociale et environnementale.

    Profitez de cet épisode et n'oubliez pas d'aller sur notre site internet www.circularmetabolism.com pour le reste de nos productions. Pour nous aider à améliorer notre podcast et profiter des prochains épisodes abonnez-vous sur votre application favorite comme Youtube, iTunes, Spotify ou Stitcher et n'hésitez pas à nous y laisser un commentaire.

    - iTunes: http://tiny.cc/9flx7y
    - Stitcher: http://tiny.cc/3glx7y
    - Spotify: http://tiny.cc/nhlx7y

    Pour aller plus loin :

    Lien vers le Rapport Parlementaire : http://nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2018_2019/RAPPORT/1301_1bis.pdf

    Ouvrage >
    https://www.philoma.org/wp-content/uploads/docs/2017/shiftingeconomyEbookComplet.pdf

    • 30 min
    Comment coordonner un programme d'économie circulaire ? (Amandine Sellier - BeCircular)

    Comment coordonner un programme d'économie circulaire ? (Amandine Sellier - BeCircular)

    Dans le dixième épisode du Podcast Circular Metabolism, nous revenons à Bruxelles pour donner un peu plus de détails sur notre Programme Régional d'Economie Circulaire. Amandine Sellier anciennement coordinatrice de ce Programme partage avec nous comment organiser et orchestrer un projet de tel ampleur qui contient 111 actions, coordonnées par plus d'une dizaine d'administrations et soutenus par trois cabinets ministériels. Eh oui, à Bruxelles on a des ministres mais ça on en reparlera une autre fois. Nous parlons plus spécifiquement de ce qui a précédé ce programme, comment les différents experts et acteurs bruxellois ont été consultés pour mettre en œuvre les 111 actions du programme et enfin comment évaluer le résultat de ces actions pour réajuster le tir.

    Profitez de cet épisode et n'oubliez pas d'aller sur notre site internet www.circularmetabolism.com pour le reste de nos productions. Pour nous aider à améliorer notre podcast et profiter des prochains épisodes abonnez-vous sur votre application favorite comme Youtube, iTunes, Spotify ou Stitcher et n'hésitez pas à nous y laisser un commentaire.
    - iTunes: http://tiny.cc/9flx7y
    - Stitcher: http://tiny.cc/3glx7y
    - Spotify: http://tiny.cc/nhlx7y

    Pour aller plus loin :
    Un aperçu global du Programme Régional d'Economie Circulaire bruxellois :
    https://circulareconomy.brussels/chronologie/

    • 31 min
    Les plateformes digitales dans l'économie circulaire (Denis Cocconcelli - CIRIDD)

    Les plateformes digitales dans l'économie circulaire (Denis Cocconcelli - CIRIDD)

    Dans le neuvième épisode du Podcast Circular Metabolism, nous avons fait un détour par Saint-Etienne pour discuter avec Denis Cocconcelli de l'utilisation des plateformes digitales pour accélérer la transition vers une économie plus circulaire.

    Denis est le directeur du CIRIDD (ou Centre International de Ressources et d'Innovation pour le Développement Durable). Le CIRIDD a une grande expérience dans le développement et l'animation de plateformes digitales pour l'économie circulaire puisqu'il a déjà développé 8 plateformes réparties dans 3 pays. Avant l'économie circulaire, le CIRIDD avait déjà l'expérience de mettre en œuvre ce type de plateformes mais cette fois-ci sur la thématique du développement durable. Sur base de leur solide expertise dans ce domaine, je voulais discuter avec Denis afin de mieux comprendre les subtilités de l'utilisation du digital pour activer l'économie circulaire et également pour comprendre quels apprentissages du développement durable pourraient se transposer à l'économie circulaire.
    Nous avons commencé notre discussion en retraçant l'histoire de Médiaterre, une plateforme média lancée en 2002 qui recense l'ensemble des informations et des actualités sur le développement durable. Pour résumer cette plateforme en quelques chiffres : ce sont des utilisateurs venant de 140 pays, avec 28 millions de pages vues par an, et 11 000 abonnés. Cette plateforme recouvre un maximum de sujets avec 29 portails géographiques ou thématiques qui offrent d'autres portes d'entrées pour retrouver l'information recherchée. A ces plateformes informatives s'ajoutent des plateformes collaboratives qui permettent de partager des bonnes pratiques mais aussi de rentrer en contact avec les acteurs derrière celles-ci afin de devenir le plus opérationnel possible.

    Denis souligne qu'avec la transition des habitudes sur internet, il était important que ces plateformes soient au plus proche des habitudes des utilisateurs sans s'imposer à eux. Plus précisément, pour toucher un public de professionnels et techniciens il est important de caractériser, collecter, et filtrer l'information, ceci afin de la rendre tangible mais également pour construire un réseau entre professionnels. Pour ce public cible il fallait passer d'une simple communauté de partage, à une capitalisation de la connaissance mais aussi à une réelle communauté de travail.
    Après toutes ces années, peut-on cependant savoir si
    toutes les initiatives documentées ont rendu nos sociétés plus durables ? Le CIRIDD ne prétend pas déclarer des voies bonnes ou mauvaises. Au contraire, il est important de partager et faire vivre des expériences pour rendre possible la transition vers le développement durable.

    En tenant compte de toutes ces informations, je voulais donc savoir si tous ces aspects étaient également vrais pour l'économie circulaire. La première question logique à poser à Denis était donc, de savoir s'il existe une différence entre le développement durable et l'économie circulaire ? Pour le CIRIDD, il y a eu deux étapes majeures en 20 ans. Une première jusqu'à la crise de 2008, où le CIRIDD voulait sensibiliser et former autour du développement durable. A partir du 2010, le CIRIDD a fait un travail de stratégie pour traduire la durabilité dans les pratiques et gestes quotidiens des entreprises, associations, collectivités, filières pour effectuer des changements des modèles économiques en profondeur, pour faire évoluer les métiers, etc.

    Après avoir fait une revue des différents modèles existants pour effectuer ce changement de paradigme (passant du biomimétisme à l'économie circulaire, de la bioéconomie à l'économie de fonctionnalité) ils en ont testé plusieurs. Depuis 2014, ils ont fait le choix de l'économie circulaire....

    • 38 min
    Accelerating the circular economy in cities (Julia Vol - EMF)

    Accelerating the circular economy in cities (Julia Vol - EMF)

    On episode number 8 of the Circular Metabolism Podcast, we had the chance to chat with Julia Vol, previously Governments & Cities Network Manager at the Ellen MacArthur Foundation.

    I was particularly interested to discuss with Julia to better understand how the EMF managed to create such a momentum around circular economy in such a short notice. Indeed, as a researcher on the topic for some years I have wondered for quite some time why this expression became so popular compared to the green, blue or resilient economy and what were the arguments that convinced this vast array of stakeholders ranging from very large companies, to governments and to startups. According to Julia, circular economy took off so quickly because unlike other sustainability agendas and plans, it is an economic agenda that is focusing on innovation, business development, job creation, etc. which makes sense to most businesses. On top of that, the EMF managed to be at the place at the right time to capitalise on existing initiatives from sustainability and CSR but make them more operational.

    While, I could understand why the private sector would be motivated to include circular economy principles in their business models, it was still hard to understand why local, regional and national governments are also so interested in this concept. Julia mentions that they also see the economic benefits of circular economy. But governments and administrations also face new sets of systemic challenges which were less present 10-20 years ago. In that sense, they need to reinvent themselves, create new types of growth, take care of job creation but also most importantly face their materiality. With the China ban, cities become suddenly aware of their need to take care of their used materials.

    Yet, how do we make a city more circular which doesn't necessarily own all of the infrastructures and economic sectors needed to deploy circular economy strategies. For Julia, at the city scale we could do so if we focus at the circular economy from a design perspective, so not only how to recycle more but how do we engage with businesses that provide the services that are used in cities (such as mobility, food, etc.). By engaging with daily users and given that it is a densely populated area over a limited territory, cities can become a hotbed for design, material and business model innovations.

    So far, Julia has identified two approaches to facilitate and accelerate the uptake of circular economy in cities. First, cities like Amsterdam, Brussels and Charlotte for instance, develop an urban metabolism study to have a better knowledge on the flows entering and exiting the city in order to identify the priority sectors upon which to focus. The second approach, used by cities like London, Phoenix, Toronto, is to identify the existing biggest players that could have an impact on the circular economy and try working with them to have a higher impact.

    In addition, the city has a role to recognise the most promising ventures in their context and to provide funding and infrastructures to help them grow. This is where bigger companies can also come into play as they can make a pilot in one city and then scale up in more cities. In such a complex system, to scale up the circular economy you need a resilient ecosystem of diverse actors. This means on the one hand, smaller and on the ground actors to cater for context-specific aspects of different cities and users, and on the other hand bigger ones that can generalise solutions across the globe.

    Finally, based on the real hype around circular economy in the last decade, I wanted to ask Julia how can we prevent circular washing or in other words abuse the expression circular economy for just minimal and artificial initiatives without really changing their core business models. For Julia, if companies are doing so, they are just missing

    • 30 min

Top Podcasts In Education