291 episodes

Bienvenue sur Entreprendre dans la mode, le podcast des entrepreneurs et des acteurs de la mode. Je m'appelle Adrien Garcia, je suis designer et co-fondateur de RÉUNI et chaque semaine, je vais à la rencontre, des femmes et des hommes qui font la mode. Qu'ils soient créateurs, entrepreneurs, retailers, institutionnels, journalistes, attachés de presse, investisseurs ou influenceurs, je les interview pour comprendre leur parcours, leurs problématiques et leurs stratégies pour innover et se développer. Avec ce podcast je souhaite recueillir et partager des conseils pratiques et des idées neuves pour se lancer et réussir dans la mode. Mon ambition c'est qu' ensembles, acteurs de cette industrie, passionnés de créations, de mode, de beauté et d'entrepreneuriat, nous nous nourrissions de l’intelligence et de l’énergie extraordinaires des interviewés. C’est aussi le meilleur prétexte que j'ai trouvé pour rencontrer mes héros, alimenter ma curiosité et continuer d'apprendre. Le podcast est disponible sur toutes les plateformes, alors pensez à vous abonner. Bonne écoute!

Entreprendre dans la mode Adrien Garcia

    • Business
    • 5.0 • 18 Ratings

Bienvenue sur Entreprendre dans la mode, le podcast des entrepreneurs et des acteurs de la mode. Je m'appelle Adrien Garcia, je suis designer et co-fondateur de RÉUNI et chaque semaine, je vais à la rencontre, des femmes et des hommes qui font la mode. Qu'ils soient créateurs, entrepreneurs, retailers, institutionnels, journalistes, attachés de presse, investisseurs ou influenceurs, je les interview pour comprendre leur parcours, leurs problématiques et leurs stratégies pour innover et se développer. Avec ce podcast je souhaite recueillir et partager des conseils pratiques et des idées neuves pour se lancer et réussir dans la mode. Mon ambition c'est qu' ensembles, acteurs de cette industrie, passionnés de créations, de mode, de beauté et d'entrepreneuriat, nous nous nourrissions de l’intelligence et de l’énergie extraordinaires des interviewés. C’est aussi le meilleur prétexte que j'ai trouvé pour rencontrer mes héros, alimenter ma curiosité et continuer d'apprendre. Le podcast est disponible sur toutes les plateformes, alors pensez à vous abonner. Bonne écoute!

    #179 — Erwan Le Louër — Co-fondateur Le Gramme — S’imposer en leader sur un marché en expansion avec le bijou pour homme

    #179 — Erwan Le Louër — Co-fondateur Le Gramme — S’imposer en leader sur un marché en expansion avec le bijou pour homme

    Aujourd’hui, on s’intéresse au bijou masculin avec le co-fondateur de la marque Le Gramme. Erwan Le Louër est designer industriel de formation, il fait ses premiers pas dans la joaillerie chez Margiela et lance peu après sa propre marque de joaillerie responsable Jem.  




    Entrepreneur dans l’âme, c’est à travers Le Gramme qu’il crée sa vision du bijou masculin : une esthétique que l’on pourrait résumer au principe « Form follows function » où la forme est au service de la fonction et du sens. Le caractère rationnel de son bijou a séduit hommes comme femmes et c’est justement avec une connaissance fine de sa clientèle que s’est défini son succès.




    Grâce à un souci du détail implacable et une intuition forte, il a fait du bijou pour homme un essentiel. Avec de hautes ambitions de croissance, Erwan nous dévoile ses stratégies pointues de vente et de communication. 




    « Je me suis laissé guider par le côté entrepreneur qui fait qu’il n’y a aucune limite et rien d’impossible. Je reste convaincu que tu atteins les limites que tu te fixes. »




    Ce que vous allez apprendre dans cet épisode: 


    Erwan se présenteSon approche à la joaillerieComment sourcer l’or équitableComment concevoir un bijou Son expérience chez MargielaSes débuts dans l’entrepreneuriatLe branding chez Le GrammeSa stratégie d’acquisitionComment trouver sa cibleSa stratégie de communicationUne action révélatrice de son succèsLes points de venteLe business model du bijouSon ambitionL’entrée au capital d’actionnairesLa structure interne et le service clientLa dimension responsableComment il se forme en tant que managerSes outils de travail


    «  À partir du moment où tu connais tes cibles, tout devient plus fluide. »




     « On ne sauve pas des vies. On vend juste des bracelets, donc si tu ne fais pas vivre au client une expérience un peu différente, il n’a aucune raison d’être marqué par l’acquisition d’un bracelet chez nous. » 




    « J’ai eu une démarche qui est propre à mon parcours de designer industriel : à partir d’une question et d’une problématique, je vais répondre par un service ou un produit qui va avoir une ergonomie, une fonction et un esthétisme. »




    N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com

     

    Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode

     

    Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews ! 

     

    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !




    Références: 




    Le Gramme : https://legramme.com 




    Jem : https://www.jem-paris.com 




    BPI France : https://www.bpifrance.fr 




    Asana : https://asana.com/fr 




    Slack : https://slack.com/intl/fr-fr/ 

    • 1 hr 21 min
    #178 — Dans les coulisses de la parfumerie avec Constance Riquelme — Chargée de comptes chez IFF

    #178 — Dans les coulisses de la parfumerie avec Constance Riquelme — Chargée de comptes chez IFF

    Cette semaine, rendez-vous en terre olfactive où Constance Riquelme nous emmène dans les coulisses de la maison de composition IFF. Elle établit le lien entre les parfumeurs et les marques qui souhaitent concevoir une fragrance. De l’imagination d’une odeur à sa commercialisation, vous connaîtrez toutes les étapes nécessaires à la fabrication d’un parfum, un produit d’une grande complexité qui demande des connaissances et un savoir-faire précis. 




    Véritable langage émotionnel, les marques de mode profite de ce capital affectif pour diffuser une imagerie forte propre à leur ADN.

    Que signifie le parfum en temps de crise ? 




    Sur ce marché où l’innovation ne se fait pas rare, de nombreux enjeux entrent en compte. Entre composition clean, durabilité, digitalisation du marché et une distribution fragilisée par le contexte actuel, la parfumerie ne cesse d’évoluer.




    Constance nous partage un panorama complet sur cet art d’exception dont elle a fait son métier. 




    « Le parfum passe par le seul des cinq sens qui envoie le message directement à la zone de ton cerveau liée à la mémoire et aux émotions. Ça ne passe pas par un filtre rationnel, c’est un monde d’émotion. »




    Ce que vous allez apprendre dans cet épisode: 


    Constance se présenteLa maison IFFUn petit historique sur le parfumLa ville de Grasse, berceau de la parfumerie De quoi se compose un parfum  Les étapes pour concevoir un parfumLa commercialisationLa différence entre un parfum ‘clean’ et ‘sustainable’L’industrialisation vs l’artisanat de la parfumerieLe prix minimum d’une productionLe modèle économique du parfum et ses mutationsLes principaux acteurs sur le marché du parfum Comment se positionner sur ce marchéComment reconnaître le succès d’un parfumLe futur olfactifLes inspirations de ConstanceLe métier de NezLe rapport entre le parfum et les émotions


    « Le parfumeur joue avec l'œuvre vivante qu’est le parfum pour moduler ses notes de tête, de fond et de cœur. Il nous emmène dans un voyage en fonction de la vitesse d’évaporation des ingrédients. C’est pour ça que c’est un métier extrêmement complexe à la croisée de la science, la chimie, la création et l’art. »




    « Le parfum est une exception française : non seulement son savoir-faire, mais aussi sa production. De la verrerie à l’assemblage, on peut pratiquement tout sourcer en France. »




    « Toute la recherche et développement sur l’ingrédient doit aussi nous permettre d’imaginer les odeurs de demain. Parfois une molécule peut ouvrir le champ des possibles. Quand on regarde l’histoire de la parfumerie, on se rend compte que les grandes tendances sont souvent jalonnées d’innovation dans les molécules synthétiques. »

     




    N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com

     

    Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode

     

    Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews ! 

     

    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !







    Références: 




    IFF : https://www.iff.com 




    IFF sur Instagram : https://www.instagram.com/artofperfumeryatiff/ 




    Bastille Parfums : https://bastilleparfums.com 




    Corps Volatils : https://www.corpsvolatils.com 

    • 1 hr 13 min
    [REDIFF] Gildas Loaec – Co-fondateur de Maison Kitsuné

    [REDIFF] Gildas Loaec – Co-fondateur de Maison Kitsuné

    Cet épisode date de 2018 ! Dans ce nouvel épisode, nous allons à la rencontre de Gildas Loaec, co-fondateur avec Masaya Kuroki de la marque Maison Kitsuné. Après une carrière dans la musique aux côtés des Daft Punk, il lance en 2002 Kitsuné, à la fois un label de musique, une marque de vêtements (Maison Kitsuné) et depuis quelques années une marque de café. Dans cet épisode, on revient sur son parcours, sur sa carrière dans la musique, sur toute l'épopée de Kitsuné et on parle aussi de nombreux autres sujets. J'ai adoré interviewer Gildas, j'espère que vous prendrez autant de plaisir à l'écouter.  




    POUR SE RETROUVER DANS L’ÉPISODE




    01:10 Gildas se présente et revient sur son parcours 

    17:40 La rencontre avec Masaya Kuroki, l’idée de faire un projet ensemble 

    20:00 Les débuts de Kitsuné, la vision  

    28:00 Les similarités entre la mode et la musique business 

    29:30 Le propos de Kitsuné 

    35:00 Qu’est-ce qui a fait émerger Kitsuné, le rythme de développement de Kitsuné  

    39:10 La répartition des tâches avec Masaya, comment Kitsuné s’organise, l’accompagnement extérieur

    46:00 Le choix des collaborateurs et des groupes de musique  

    55:00 Le moteur de Gildas, qui il souhaiterait entendre dans ce podcast  




    KEYLEARNING 




    "Ce qui nous intéresse, c’est d’aller au bout de chacun des métiers que l'on fait. Ce n’est pas juste du story telling ou du marketing.  Créer une marque, c’est bien plus exigeant en cash flow que ce qu’on pourrait imaginer. "




    "Le propos, c’est d’abord de nous faire plaisir. "




    "On a une approche patrimoniale. Quand on veut créer une marque comme on le souhaite, on veut qu’elle soit encore là dans 40 ans. Je crois moins en une marque qui s’est développée à toute vitesse, qui sert à faire des retours sur investissement rapide pour des fonds, et qui ensuite est revendue très vite à un autre fond qui réinvente encore. C’est un peu comme une patate chaude qui est refilée à différents niveaux, et qui, selon moi, perd à la fin une bonne partie de son identité.  Il ne faut pas avoir un égo plus grand que le portefeuille. "




    "Kurt Cobain avait dit qu'il faut mieux aller dans le système qu’aller contre. Je travaille tous les jours à faire quelque chose dont je dois me séparer. "




    POUR ALLER PLUS LOIN

    https://www.businessoffashion.com/articles/news-analysis/maison-kitsune-targets-100-million-in-sales-expansion-plan-paris

    • 58 min
    [REDIFF] Delphine Plisson (Maison Plisson) – Je pense qu’un bon bouche-à-oreille vaut beaucoup plus que n’importe quelles campagnes de publicités.

    [REDIFF] Delphine Plisson (Maison Plisson) – Je pense qu’un bon bouche-à-oreille vaut beaucoup plus que n’importe quelles campagnes de publicités.

    Dans ce nouvel épisode, nous allons à la rencontre de Delphine Plisson, elle est la fondatrice de Maison Plisson. Dans cet épisode, Delphine nous parle de son parcours dans la mode, de l’importance du voyage, de création de la Maison Plisson, de la grande distribution, de la création de Petit Plisson et de beaucoup d’autres sujets. J’ai adoré interviewer Delphine, j’espère que vous prendrez autant de plaisir à l’écouter !

     

    « Je suis profondément convaincue qu’un des trucs qu’on peut le mieux réussir dans sa vie, c’est de se contenter de ce qu’on est, au sens noble du terme. »

     

    Ce que vous allez apprendre dans l’épisode :Ses études, son travail d’hôtesse de l’air et ses stages à New York dans une galerie d’art.Son voyage en Inde et son travail chez Agnès B pendant 6 ans.Son travail chez Yves Saint Laurent et la générosité omniprésente au travail.Sa rencontre avec Peter Lindbergh et son travail pour lui pendant un an.Son travail de levée de fonds chez Antik Batik, sa rencontre avec Ingie Chalhoub.Son poste de directrice générale de Claudie Pierlot et la création d’un pôle de communication et de marketing chez Sandro pendant 5 ans.La grande distribution et la mal bouffe.La création de la Maison Plisson. La vision Maison Plisson et le projet Petit Plisson.Les réseaux sociaux qu’elle gère elle-même, sa stratégie d’acquisition, l’importance du bouche-à-oreille.  




    « Monsieur Saint Laurent m’a dit une phrase que j’ai retenu toute ma vie et que j’essaye vraiment d’appliquer : « Les gens intelligents sont toujours gentils », ce n’était pas d’une humilité absolue mais c’était vrai. »

     

     

    Références :

    Maison Plisson https://www.lamaisonplisson.com/fr_FR/

    Agnès B https://www.agnesb.eu

    Peter Lindbergh http://peterlindbergh.foundation

    Sophie Duruflé https://www.linkedin.com/in/sophie-duruflé-b5910838/?originalSubdomain=fr

    Gabriela Cortese https://fr.antikbatik.com/gabriella-cortese

    Épisode Frédéric Biousse https://podcasts.apple.com/ca/podcast/102-frédéric-biousse-experienced-capital-on-peut-faire/id1300541489?i=1000448127601

    Ingie Chalhoub https://www.lepoint.fr/art-de-vivre/ingie-chalhoub-l-etoile-de-la-mode-a-la-francaise-12-06-2017-2134584_4.php

    Claudie Pierlot https://fr.claudiepierlot.com

    SMCP https://www.smcp.com/fr/

    Leftlovers https://l-overs.fr/lovers-manifesto/

    Leftover - pull over http://www.pullover.com/about-us/basic-wooljersey-jumper

    Alexandre Bompard https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Bompard

    • 2 hrs 16 min
    #177—Charlotte Gomez de Orozco— Fondatrice de l’Hôtel HOY Paris — Le concept hôtelier innovant qui renouvelle l’expérience client

    #177—Charlotte Gomez de Orozco— Fondatrice de l’Hôtel HOY Paris — Le concept hôtelier innovant qui renouvelle l’expérience client

    Cette semaine, nous partons à la rencontre de Charlotte Gomez de Orozco. Elle est la fondatrice de l’hôtel HOY, un établissement dans le 9e arrondissement de Paris où cohabitent hébergement, restaurant, cours de Yoga, salle de soins et même fleuriste. 

    Charlotte a grandi dans une famille où l’hôtellerie et la restauration sont des métiers de passion. Avec un regard novateur, elle a fondé depuis peu House Of Yoga, une combinaison entre l’hôtellerie et le yoga qui offre une véritable déconnexion au coeur de la ville. 




    Sa vision d’un art de vivre total lui permet d’insuffler ses valeurs autour de la pleine conscience, l’éco-responsabilité et le bien-être. 




    Dans cet épisode, Charlotte nous parle des débuts de son hôtel juste avant la crise, de sa volonté de sensibiliser sur la consommation et de comment elle a réinventé l’expérience hôtelière. 




    « J’ai voulu changer des codes de l’hôtellerie classique parce que j’ai réalisé que les étoiles étaient le cinquième critère que les gens regardaient quand ils réservaient. »







    Ce que vous allez apprendre dans cet épisode: 


    Le parcours de CharlotteSes inspirations dans l’hôtellerie Les étapes pour fonder un hôtelComment rentabiliser son business dans l’hôtellerie Les valeurs de HOY ParisSes premiers clientsLe Yield Management Sa stratégie de communication Comment rendre attractif un nouveau conceptComment devenir une institution Les talks organisés par HOYL’importance de garder le lien avec ses clientsSes ambitions Affronter la crise en étant hotelierSes concurrentsSa journée type 





    «  J’ai envie qu’on arrête d’être dans cette société de surconsommation parce que c’est la norme. Quand tu viens, prends conscience de ce que tu manges, de ce que tu mets sur toi. Prends conscience de ce que tu dépenses et fais des choix. »




    « Un vrai bon yielder c’est quelqu’un qui connait bien son produit et qui n’a pas peur de le vendre. Quand on est sûr de son produit, on arrive à être beaucoup plus sûr du prix qu’on lance. »




    « Les petites choses faites différemment peuvent tout changer. »







    N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com

     

    Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode

     

    Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews ! 

     

    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !










    Références: 




    L’hôtel HOY Paris : https://www.hoyparis.com 

     

    Bar le Gisou : https://www.legisou.com 

     

    Studio de Yoga Yuj : https://www.yuj.fr 

     

    À propos du Yield Management :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Yield_management 

     

    David Giroire Communication : http://www.davidgiroire.com 

     

    La maison du Zéro Déchet : https://lamaisonduzerodechet.org 

    • 1 hr 8 min
    #176 — Bildung — Indépendance, revalorisation des indépendants, intelligence économique et entrepreneuriat dans les industries créatives

    #176 — Bildung — Indépendance, revalorisation des indépendants, intelligence économique et entrepreneuriat dans les industries créatives

    Cette semaine, nous partons à la rencontre d’Isabelle Moisy-Cobti, Simon Descamps, fondateurs de Bildung et leur associé Antoine Soubrier. 

    Dans un contexte de transformation des modes de travail, Bildung répond avec pertinence aux besoins des indépendants. Ils ont créé un modèle novateur qui accompagne et valorise les talents créatifs mais aussi les marques. Leur vision se résume à un kaléidoscope d’activités : des missions de conseils artistiques, en stratégie, communication, finance et entrepreneuriat, sans compter leur organisme de formation Bildung Learning & Development. 

    Déterminés à réinventer l’approche de l’accompagnement des créatifs, leur expertise dans leurs domaines respectifs en graphisme, publicité et médias a aujourd’hui fait ses preuves.

    Isabelle, Simon et Antoine parlent de leur philosophie de travail, leurs stratégies d’acquisition et de prix et de leurs multiples projets créatifs.

    Un épisode riche en conseils et en clés essentielles de développement et d’autonomie. En somme, une véritable école de la vie (professionnelle).




    « On est obligés d’avoir une démarche entrepreneuriale pour être reconnu. Il faut communiquer, se développer, aller rencontrer des gens, prospecter et penser qu’on doit faire tout un panel d’activités autour de la création pour lesquelles on n’a pas forcément été formés. On pense qu’en se formant, on peut se développer. » Simon Descamps




    Ce que vous allez apprendre dans cet épisode: 


    Isabelle, Simon et Antoine se présententLa genèse de BildungL’accompagnement des artistesLes best practices pour bien mener sa carrière d’indépendantLa culture artistique en FranceLeurs activités principalesLeurs clientsLeur stratégie d’acquisitionLa stratégie tarifaireCe qu’ils aiment le plus faireLa structuration de la stratégie d’acquisitionLa vision de Bildung au long termeComment déterminer le prix de sa création ?Les KPI’s qu’ils regardentComment le monde des industries créatives a évolué L’optimisme dans un contexte de criseL’organisation interneAllier vie privée et vie professionnelleLes prochains projets éditoriauxCe qu’ils feraient différemment 


    « Il y a une évolution sociétale forte, de toute façon il va y avoir de plus en plus de freelance. Il y a une déliquescence du marché de l’emploi, donc autant se former pour s’en sortir. Une démarche entrepreneuriale même pour un profil indépendant de la création, elle est importante. » Simon Descamps




    « Les marques de mode vont être obligées de ramener du sens dans ce qu’elles font. On travaille aussi avec des grands groupes et ils sont tous en train de réfléchir à leur raison d’être. C’est phénoménal, que ce soit de façon cynique ou de façon pragmatique, ça les oblige à réfléchir et à être engagés. Tout le monde va être obligé de donner du sens à sa marque. » Antoine Soubrier




    « On a longtemps pensé que les écoles étaient un haut lieu de recherche et d’expérimentation de la création et pas plus. Les étudiants sortent de là, ils sont les meilleurs de leur pratique créative et ils vont sur le marché. Mais qu’est-ce qu’il se passe après ? Il faut bien qu’ils soient préparés à pouvoir être professionnels sur le marché. » Isabelle Moisy-Cobti




    « La mission qu’on s’est donnée, c’est de valoriser la création indépendante. Quand on a une vision et qu’on se donne une mission, après, tout ce qu’on fait stratégiquement doit répondre à ce filtre et ça devient beaucoup plus simple. »  Simon Descamps

     

    N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com

     

    Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouve

    • 1 hr 56 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
18 Ratings

18 Ratings

Nicolacrx ,

Ça fait du bien !!!

C’est très agréable à écouter et inspirant par moment… Les interviews sont fluides et bien menées. Je conseille aux entrepreneurs dans l’âme qui souhaitent piocher quelques tips

cachou8033 ,

A écouter!!

Super podcast, hyper inspirant!!! Merci :-)

Mehdi.Bo ,

GÉ-NIAL

Je viens de découvrir à quel point les podcasts sont géniaux, mais surtout je viens de découvrir EDM, c’est juste parfait, écouter, et découvrir des choses tellement intéressantes, découvrir EDM le jour de la sortie du 100ème épisode et se dire qu’il y en a 99 autres à faire c’est aussi kiffant que d’apprendre qu’il y a la saison 2 d’une série qu’on vient de terminer sur Netflix.
Mais surtout découvrir le lancement de Réuni !😍

Top Podcasts In Business

Listeners Also Subscribed To