22 episodes

Le podcast des faits divers, des crimes et des procès, un mercredi sur deux. A partir d’une anecdote, d’un moment, d’un détail la chroniqueuse judiciaire Élise Costa jure de raconter «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en nous tous. Une production ARTE Radio.

Fenêtre sur cour ARTE Radio

    • News

Le podcast des faits divers, des crimes et des procès, un mercredi sur deux. A partir d’une anecdote, d’un moment, d’un détail la chroniqueuse judiciaire Élise Costa jure de raconter «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en nous tous. Une production ARTE Radio.

    La pire défense (21)

    La pire défense (21)

    Comment mal se défendre dans un procès ?

    Alors là, c’est plié

    Une mère et sa fille sont accusées d’acte de tortures et de barbarie envers une jeune femme. L’une reconnaît l’intégralité des faits, appuyés par l’enquête, l’autre non. Quel sera le verdict?Le podcast des faits divers, des crimes et des procès. A partir d’une anecdote, d’un moment, d’un détail, la chroniqueuse judiciaire Elise Costa jure de raconter «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en nous tous.En partenariat avec Slate.

    Enregistrement : 16 janvier 20 - Texte et voix : Élise Costa - Musique originale et réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Simon Leclerc - Production : ARTE Radio

    • 9 min
    Le silence des voisins (20)

    Le silence des voisins (20)

    Qu’auriez-vous fait à leur place ?

    Elle a crié au secours. Deux fois.

    Dans les affaires criminelles, quelqu'un a souvent vu ou entendu quelque chose. Mais quand cette personne parle enfin, il est trop tard.« Je crois que tout le monde peut tuer quelqu’un un jour », disait aux jurés une témoin appelée à la barre.  « Si les faits divers nous fascinent, c’est qu’en effet nous avons tous l’intime conviction qu’un jour, selon notre histoire et les circonstances, nos vies pourraient basculer dans le drame. Chroniqueuse judiciaire, je suis depuis plusieurs années les procès d’assises à travers la France. Et dans ce grand théâtre où la justice se penche sur des vies brisées par des crimes atroces, je traque notre part d’humanité. Qui est cette femme qui arrive ivre à sa déposition ? Le père de la victime et la mère de l’accusé parviendront-ils à se parler ? Peut-on toucher son client derrière une vitre ? », Elise Costa.Le podcast des faits divers, des crimes et des procès. A partir d’une anecdote, d’un moment, d’un détail, la chroniqueuse judiciaire Elise Costa jure de raconter «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en nous tous.En partenariat avec Slate.

    Enregistrement : 16 janvier 2020 - Texte et voix : Élise Costa - Musique originale et réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Simon Leclerc

    • 6 min
    Le cadavre sans tête (19)

    Le cadavre sans tête (19)

    Les monstres n’existent pas, il n’y a que des gens qui commettent des actes monstrueux

    La tête, je voulais pas la mélanger avec le reste

    Dans un procès, les experts psychiatres sont très attendus à la barre : ils sont parfois les seuls à pouvoir comprendre le crime. Mais peut-on toujours expliquer l’inexplicable ? Pourquoi, après son crime, la meurtrière a t-elle démembré le cadavre ? Et surtout, pourquoi a t-elle placé la tête à part ? « Je crois que tout le monde peut tuer quelqu’un un jour », disait aux jurés une témoin appelée à la barre.  « Si les faits divers nous fascinent, c’est qu’en effet nous avons tous l’intime conviction qu’un jour, selon notre histoire et les circonstances, nos vies pourraient basculer dans le drame. Chroniqueuse judiciaire, je suis depuis plusieurs années les procès d’assises à travers la France. Et dans ce grand théâtre où la justice se penche sur des vies brisées par des crimes atroces, je traque notre part d’humanité. Qui est cette femme qui arrive ivre à sa déposition ? Le père de la victime et la mère de l’accusé parviendront-ils à se parler ? Peut-on toucher son client derrière une vitre ? », Elise Costa.Le podcast des faits divers, des crimes et des procès. A partir d’une anecdote, d’un moment, d’un détail, la chroniqueuse judiciaire Elise Costa jure de raconter «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en nous tous.En partenariat avec Slate.

    Enregistrement : janvier 2020 - Texte et voix : Élise Costa - Musique originale et réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Simon Leclerc

    • 9 min
    Stress à tous les étages (18)

    Stress à tous les étages (18)

    L'angoisse du président de la cour d'assises

    Le plus étrange, à ce procès, c'était lui

    Parfois, un témoin peut avoir des bouffées d'angoisse à l'idée de passer à la barre ( comme dans l'épisode 6 de saison 1 ). Mais en réalité tout le monde stresse à la cour d'assises. Oui, oui, même le président.« Je crois que tout le monde peut tuer quelqu’un un jour », disait aux jurés une témoin appelée à la barre.  « Si les faits divers nous fascinent, c’est qu’en effet nous avons tous l’intime conviction qu’un jour, selon notre histoire et les circonstances, nos vies pourraient basculer dans le drame. Chroniqueuse judiciaire, je suis depuis plusieurs années les procès d’assises à travers la France. Et dans ce grand théâtre où la justice se penche sur des vies brisées par des crimes atroces, je traque notre part d’humanité. Qui est cette femme qui arrive ivre à sa déposition ? Le père de la victime et la mère de l’accusé parviendront-ils à se parler ? Peut-on toucher son client derrière une vitre ? », Elise Costa.Le podcast des faits divers, des crimes et des procès. A partir d’une anecdote, d’un moment, d’un détail, la chroniqueuse judiciaire Elise Costa jure de raconter «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en nous tous.En partenariat avec Slate.

    Enregistrement : novembre 19 - Texte et voix : Élise Costa - Musique originale et réalisation : Arnaud Forest - Illustration : Simon Leclerc

    • 6 min
    Avocat contre avocats (17)

    Avocat contre avocats (17)

    Il y a les bons avocats, et les mauvais avocats

    Avez-vous des questions ?

    Comment, en tant que chroniqueuse judiciaire, je choisis un procès ? Celui d'un avocat meurtrier n'est pas banal.« Je crois que tout le monde peut tuer quelqu’un un jour », disait aux jurés une témoin appelée à la barre.  « Si les faits divers nous fascinent, c’est qu’en effet nous avons tous l’intime conviction qu’un jour, selon notre histoire et les circonstances, nos vies pourraient basculer dans le drame. Chroniqueuse judiciaire, je suis depuis plusieurs années les procès d’assises à travers la France. Et dans ce grand théâtre où la justice se penche sur des vies brisées par des crimes atroces, je traque notre part d’humanité. Qui est cette femme qui arrive ivre à sa déposition ? Le père de la victime et la mère de l’accusé parviendront-ils à se parler ? Peut-on toucher son client derrière une vitre ? », Elise Costa.Le podcast des faits divers, des crimes et des procès. A partir d’une anecdote, d’un moment, d’un détail, la chroniqueuse judiciaire Elise Costa jure de raconter «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en nous tous.En partenariat avec Slate.

    Enregistrement : octobre 19 - Texte et voix : Élise Costa - Musique originale et réalisation : Arnaud Forest - Illustration : Simon Leclerc

    • 6 min
    Un crime d'amour-propre (16)

    Un crime d'amour-propre (16)

    Argent, sexe ou pouvoir ?

    C'est un crime passionnel, ça se défend très bien au tribunal

    En octobre 2019. Île de la Cité, Paris. A la cour d'assises, un homme de 34 ans est jugé pour un meurtre tristement banal : en rentrant chez lui un soir, il a surpris sa compagne nue avec un autre homme et a tué ce dernier d'un coup de couteau. Rapidement, le procès tourne autour de la personnalité ambigüe de la compagne.« Je crois que tout le monde peut tuer quelqu’un un jour », disait aux jurés une témoin appelée à la barre.  « Si les faits divers nous fascinent, c’est qu’en effet nous avons tous l’intime conviction qu’un jour, selon notre histoire et les circonstances, nos vies pourraient basculer dans le drame. Chroniqueuse judiciaire, je suis depuis plusieurs années les procès d’assises à travers la France. Et dans ce grand théâtre où la justice se penche sur des vies brisées par des crimes atroces, je traque notre part d’humanité. Qui est cette femme qui arrive ivre à sa déposition ? Le père de la victime et la mère de l’accusé parviendront-ils à se parler ? Peut-on toucher son client derrière une vitre ? », Elise Costa.Le podcast des faits divers, des crimes et des procès. A partir d’une anecdote, d’un moment, d’un détail, la chroniqueuse judiciaire Elise Costa jure de raconter «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en nous tous.En partenariat avec Slate.

    Enregistrement : octobre 19 - Texte et voix : Élise Costa - Musique originale et réalisation : Arnaud Forest - Illustration : Simon Leclerc

    • 10 min

Customer Reviews

Laura Sauvage ,

Excellent

Le talent d'Elise Costa condensé en moins de dix minutes à travers des anecdotes judiciaires.

Top Podcasts In News

Listeners Also Subscribed To