46 episódios

ON THE VERGE parle de sexe au masculin, sans tabou ni jugement. Un entretien d’environ 1heure, découpé en 3 parties durant lesquelles l’invité se raconte à travers 3 périodes de sa vie intime et sexuelle. "Avant" : De son 1er souvenir lié à la sexualité, ses premiers flirts à sa première fois. Puis "Maintenant" : Quelle est sa sexualité aujourd'hui ? sa libido ? ses pratiques ? ses fantasmes ? ses envies et ses tabous. Et enfin "Après" : Et demain ? Quelle place aura le sexe dans sa vie ? Un moment d'introspection intense qui balaie de nombreux sujets sur la masculinité, la sexualité et l'intime.

On The Verge ALP

    • Sociedade e cultura
    • 5.0 • 4 avaliações

ON THE VERGE parle de sexe au masculin, sans tabou ni jugement. Un entretien d’environ 1heure, découpé en 3 parties durant lesquelles l’invité se raconte à travers 3 périodes de sa vie intime et sexuelle. "Avant" : De son 1er souvenir lié à la sexualité, ses premiers flirts à sa première fois. Puis "Maintenant" : Quelle est sa sexualité aujourd'hui ? sa libido ? ses pratiques ? ses fantasmes ? ses envies et ses tabous. Et enfin "Après" : Et demain ? Quelle place aura le sexe dans sa vie ? Un moment d'introspection intense qui balaie de nombreux sujets sur la masculinité, la sexualité et l'intime.

    #38 Kévin : « Je pense que le fait d’être partis à l’étranger a consolidé notre couple. »

    #38 Kévin : « Je pense que le fait d’être partis à l’étranger a consolidé notre couple. »

    Pour ce nouvel épisode voici le témoignage de Kevin, 33 ans. 
    Enfant solitaire et un peu « bizarre » comme il se définit lui-même, il vit mal son arrivée au collège, il se réfugie dans la nourriture et prend plus de 30kg dans cette période, cet environnement scolaire le stresse énormément. 
    Kevin raconte son adolescence scindée en deux : une première partie au collège qu’il vit très seul où il a peu d’éveil à la sexualité (ni chez lui, ni ailleurs) et peu d’interactions sociales puis une deuxième partie qui signe son épanouissement en lycée pro où il va apprendre son métier actuel de cuisinier et s’ouvrir aux autres. 
    S’en suivent alors des expériences hors des frontières de France qui vont lui permettre de s’épanouir, de se reprendre en main et de rencontrer celle qui deviendra sa compagne. 
    Depuis bientôt 11 avec cette femme, Kevin a eu 2 partenaires sur le plan sexuel (incluant son actuelle) et souhaite témoigner de son épanouissement sexuel « malgré » cela. 
    Il va partager pendant cette discussion les hauts et bas de son couple, les événements tragiques qui sont venus bouleverser la vie de ce jeune couple et leurs libidos pas toujours accordées. 
    Aujourd’hui, Kevin a clairement su définir ses envies et ses fantasmes, il les partage avec sa compagne qui est - quant à elle - au début de sa réflexion. 
    Il parle également de la vie à deux en temps de confinement. 
    Kevin met beaucoup d’énergie dans l’épanouissement de leur vie sexuelle future, convaincu que c’est la clé d’un couple heureux. 


    Bonne écoute 


    Nota Bene : Cet épisode a été enregistré pendant la période de confinement (novembre 2020)


    ** Infos **
    Instagram : @ontheverge_podcast
    Facebook : @onthevergepodcast
    Et si vous avez la moindre question / remarque : onthevergeaudio@gmail.com
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 56 min
    #37 Léo : « La vraie liberté sexuelle c'est de pouvoir faire ce qu'on veut.»

    #37 Léo : « La vraie liberté sexuelle c'est de pouvoir faire ce qu'on veut.»

    Pour ce nouvel épisode, c’est un homme de la génération 2000 qui s’exprime au micro de On The Verge. 
    Avec Léo 19 ans (20 ans le jour de la diffusion de son épisode) nous allons parler de puberté, de porno, de consentement, de la liste des choses qui l’empêchent de dormir la nuit, de sa 1ère fois pas incroyable, des limites de la relation top / bottom, de sa préférence pour le vernis à ongles, des prises de conscience qu’il a eu pendant le confinement, d’expression de genre, de sa bisexualité non militante ou encore de politique.
    Mais aussi de son regard sur la génération des 30/40 ans. 
    Cela fait du bien d’écouter un jeune homme qui a grandit avec Internet, qui a un accès à tous les sujets contemporains et qui se posent beaucoup de questions pour être la meilleure version de lui même.
    Sans être porte-parole de sa génération, Léo s’exprime sur ses craintes, ses doutes et sur la société avec une clairvoyance déconcertante.
    Je vous invite à retrouver Léo sur ses comptes Instagram @leodemisel et Tik Tok @/ledodemisel
    Bonne écoute
    Spoiler alert : Avec Léo, nous allons nous interroger et essayer de répondre aux questions : « Peut-on être de droite et féministe ? » ou encore « Qu’est-ce que la morale ? » Un chouette échange !


    ** Infos **
    Instagram : @ontheverge_podcast
    Facebook : @onthevergepodcast
    Et si vous avez la moindre question / remarque : onthevergeaudio@gmail.com
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 48 min
    #36 William : « Il n’y a aucune obligation de faire une pénétration dans un rapport homosexuel ! »

    #36 William : « Il n’y a aucune obligation de faire une pénétration dans un rapport homosexuel ! »

    Pour ce nouvel épisode, je vous invite à découvrir William, 28 ans.
    Des cassettes VHS de son père, aux copains du collège qui lui assignent son orientation sexuelle alors que lui même n’y a pas encore réfléchi. Des mauvaises rencontres faites sur les forums puis les réseaux sociaux, aux partenaires éphémères qui ne sont pas toujours très corrects avec lui, William vous raconte sans filtre sa 1ère fois (dans une twingo) : fellation ratée, pénétration douloureuse, accident de préservatif … Une cata … qui aura toutefois comme conclusion de valider son orientation : Il est homosexuel.
    William continuera son apprentissage de sa sexualité en consommant du porno gay et en multipliant les amants qu’il rencontre sur applis : des histoires sympas, certaines un peu étranges parfois dangereuses (dont une qui l’aura marquée psychologiquement car elle laissera en lui une empreinte.) 
    Puis, il trouve sa place et sa sexualité au fur et à mesure de ses partenaires et de ses envies. Enfin, William rencontre son amoureux et meilleur ami.
    Sans tabou, William va parler des pratiques non obligatoires, du consentement, de la libido de son couple, de la déconstruction à opérer sur la pénétration et la sodomie quand on est gay.
    Rien n’est à (s’)imposer : il faut (s’)écouter avant tout.


    Triggers warnings : consentement, manipulation psychologique, dépendance


    ** Infos **
    Instagram : @ontheverge_podcast
    Facebook : @onthevergepodcast
    Et si vous avez la moindre question / remarque : onthevergeaudio@gmail.com
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 1h 7 min
    #35 Max : « Ce n’est pas le pénis qui fait l’homme. »

    #35 Max : « Ce n’est pas le pénis qui fait l’homme. »

    Pour ce nouvel épisode, je vous invite à découvrir Max, 31 ans.
    Max est né dans le mauvais corps.
    Des moments très douloureux de son adolescence, à la confusion de son orientation, en passant par une sexualité unilatérale alors qu’il est encore dans son corps de naissance altèrent son épanouissement et son expression de genre. 
    Ce sont différentes précieuses rencontres qui aideront Max à prendre conscience de ce qui lui permettrait d’être enfin en phase avec son genre intrinsèque et sa sexualité. 
    Il attendra l’approche de la trentaine pour sauter le pas, et c’est en 3 années qu’il opérera sa transition. 
    Sa compagne, véritable pilier de sa vie, l’accompagne aujourd’hui dans la découverte de sa position sociale d’homme et la reconnaissance en tant que tel. 
    Max rappelle - avec raison - que la transition médicale n’est pas une obligation dans l’expression de sa transidentité et elle n’est pas nécessaire à sa légitimité d’homme ou femme trans.


    Je suis ravie d’avoir recueilli l’histoire de Max, qui avec une grande générosité et sincérité vous livre son parcours.
    Merci à lui pour sa confiance et merci à son amie de l’avoir incité à vous parler ! 


    ** Infos **
    Instagram : @ontheverge_podcast
    Facebook : @onthevergepodcast
    Et si vous avez la moindre question / remarque : onthevergeaudio@gmail.com
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 1h 3 min
    #34 Anto : « Il y a beaucoup trop de poissons dans le bocal. »

    #34 Anto : « Il y a beaucoup trop de poissons dans le bocal. »

    Pour ce 34ème épisode, c’est Anto qui va vous raconter son intimité. Sa vie dans une petite ville de province, la découverte à l’adolescence de sa sexualité puis son arrivée à Paris. Et là les rencontres, les nombreuses sollicitations, la drague facile, les multiples possibilités et sa quête incessante : donner du plaisir à ses partenaires. Au point d’en faire une obsession qui ne le quitte plus. 


    Avec Anto, nous avons parlé également de la société qui change, des rapports hommes / femmes qui évoluent, qu’est ce qu’un bon coup, des mots qui définissent aujourd’hui des pratiques et des orientations qu'il ne connaissait pas à l'époque, ce qui aurait pu peut-être changer la donne …
    Mais surtout de cette ville de Paris, cruelle et délicieuse, qui offre de si nombreuses sollicitations qui empêchent parfois (souvent) de prendre le temps de rencontrer la personne, vraiment et uniquement. La tentation qu’est cette multitudes de possibles et comment prendre le recul nécessaire pour ne pas se perdre.
    Aujourd’hui, à 37 ans, Anto souhaite se « poser », faire des enfants et accepter l’idée d’avoir une seule femme à ses côtés. (Mais peut-être pas ad vitam ;) )


     ** Infos **
    Instagram : @ontheverge_podcast
    Facebook : @onthevergepodcast
    Et si vous avez la moindre question / remarque : onthevergeaudio@gmail.com
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 1h 4 min
    #33 Maxence : "Je n'avais pas les mots clés."

    #33 Maxence : "Je n'avais pas les mots clés."

    Pour inaugurer cette 3ème saison (oui déjà !) c'est Maxence, 33 ans, qui vous offre son histoire.
    A l’adolescence, son romantisme, sa recherche d’érotisme plus que de sexualité qu’il doit à un imaginaire nourrit aux jeux vidéos et manga lui font vivre des émois et premières amours intenses.
    Maxence va rapidement se rendre compte qu’il tombe amoureux d’autres femmes, tout en continuant à aimer sa petite amie du moment. Des questionnements et situations qui sont douloureuses jusqu’à ce qu’il comprenne qu’il est polyamoureux. Il explore sa sexualité hétérosexuelle à travers de nombreuses expériences monogames mais n’arrive pas à être pleinement épanoui car il reproduit plusieurs fois le schéma normatif du couple qui ne lui convient pas à 100%. 
    C’est alors qu’il tombe sur une partenaire qui va lui permettre de vivre d’abord une sexualité de couple ouverte puis des relations amoureuses en adéquation avec ce à quoi il aspire depuis toujours : des amours plurielles. 
    Il cherchera longuement ce qui le défini, trouver l’appellation exacte et concrète de sa condition sera libérateur ! 
    A partir de là, Maxence embrasse pleinement cette sexualité et cette orientation de polyamoureux. 
    Le sexe à plusieurs, des relations polyamoureuses et récemment une approche du sexe positive à travers des réunions verticales et horizontales. Désormais, très investi dans un groupe de sexualité positive, Depuis peu, Maxence organise des événements de sexualité de groupe où se regroupent des hommes et femmes qui souhaitent faire l’amour à plusieurs dans un espace safe, consenti, cadré et bienveillant. 
    A travers son témoignage, Maxence parlera des codes du polyamour - qui lui sont propres - et de l’épanouissement qu’il a aujourd’hui à connecter ses émotions à sa vie sexuelle et intime. 
    Bonne écoute !


    D’après wikipedia, le polyamour, ou pluriamour, est une orientation et une éthique des relations amoureuses où les partenaires sont en relation amoureuse avec plus d'une personne, avec le consentement éclairé de toutes les personnes concernées.


     ** Infos **
    Instagram : @ontheverge_podcast
    Facebook : @onthevergepodcast
    Et si vous avez la moindre question / remarque : onthevergeaudio@gmail.com
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 1h 27 min

Opiniões de clientes

5.0 de 5
4 avaliações

4 avaliações

Lucilebrfr ,

Sexualité masculine on en parle enfin!

J’ai « dévoré » le podcast en un peu plus d’une semaine. Je l’ai découvert un peu par hasard en lisant un article du monde. J’ai commencé par le dernier épisode, le spécial sexualité masculine et j’ai tout de suite accroché. Hyper interessant et même instructif! Pour les autres épisodes ce sont des interviews super intéressantes faites sans jugement, en toute décontraction où, finalement, les hommes parlent de leur sexualité. J'espère que ça pourra en aider plus d'un à s'enlever ce stresse complètement idiot que la société impose aux hommes qui doivent "assurer", être des "bêtes de sexe" et "tout savoir", alors que, comme c'est si bien montré à travers ces interviews, une relation c'est beaucoup plus que ça! J’ai adoré l’interview de Loick et sa bonne humeur permanente ainsi que sa liberté et spontanéité, celle du second Mathieu, lui aussi très sensible qui a vécu longtemps avec ce poids de la comparaison avec "les autres et les moyennes" et j'ai aussi été très touchée par la première relation sérieuse de William, qui a eu un final si abrupt et presque dramatique. Mais mon coup de coeur reste pour Mathieu (interview nº3), son calme, sa douceur et son romantisme m'ont transportée et complètement conquise!!! J'aimerais vraiment connaître ces 4 hommes qui ont l'air si intéressants et sympathiques. Bref, c'est super, à écouter absolument!!! J’ai hâte au prochain épisode !

Lulucilemgn ,

Sexualité masculine, on en parle enfin!!!

J’ai « dévoré » le podcast en un peu plus d’une semaine. Je l’ai découvert un peu par hasard en lisant un article du monde. J’ai commencé par le dernier épisode, le spécial sexualité masculine et j’ai tout de suite accroché. Hyper interessant et même instructif! Pour les autres épisodes ce sont des interviews super intéressantes faites sans jugement, en toute décontraction où, finalement, les hommes parlent de leur sexualité. J'espère que ça pourra en aider plus d'un à s'enlever ce stresse complètement idiot que la société impose aux hommes qui doivent "assurer", être des "bêtes de sexe" et "tout savoir", alors que, comme c'est si bien montré à travers ces interviews, une relation c'est beaucoup plus que ça! J’ai adoré l’interview de Loick et sa bonne humeur permanente ainsi que sa liberté et spontanéité, celle du second Mathieu, lui aussi très sensible qui a vécu longtemps avec ce poids de la comparaison avec "les autres et les moyennes" et j'ai aussi été très touchée par la première relation sérieuse de William, qui a eu un final si abrupt et presque dramatique. Mais mon coup de coeur reste pour Mathieu (interview nº3), son calme, sa douceur et son romantisme m'ont transportée et complètement conquise!!! J'aimerais vraiment connaître ces 4 hommes qui ont l'air si intéressants et sympathiques. Bref, c'est super, à écouter absolument!!! J’ai hâte au prochain épisode !

Top podcasts em Sociedade e cultura

Ouvintes também assinaram