25 episódios

Une excursion dans le temps et dans l’espace à la découverte de la musique Afro-Caribéenne.
La musique africaine a influencé largement la création musicale. Il en est de même des Antilles et des Caraïbes dans leur globalité.
Vous écoutez certains chants folkloriques d’Afrique du Sud (début du XXème) et vous pouvez entendre le ska jamaïcain (1950).
Faites le même exercice pour une Cumbia colombienne, j’y entends l’afro-beat des années 50.
Le merengue angolais, la rumba congolaise… la musique voyage et crée des liens!
Tous les morceaux que l’on passe ici sont liés : la musique c’est le lien, mais pas qu’un lien culturel, un lien bien plus large, le lien de ceux qui l’aiment et qui l’écoutent, et de ceux qui la dansent.
Bonsoir, je m’appelle Patrice Rivet et vous écoutez Taxi Brousse.

Taxi Brousse Mouvement UP

    • Música

Une excursion dans le temps et dans l’espace à la découverte de la musique Afro-Caribéenne.
La musique africaine a influencé largement la création musicale. Il en est de même des Antilles et des Caraïbes dans leur globalité.
Vous écoutez certains chants folkloriques d’Afrique du Sud (début du XXème) et vous pouvez entendre le ska jamaïcain (1950).
Faites le même exercice pour une Cumbia colombienne, j’y entends l’afro-beat des années 50.
Le merengue angolais, la rumba congolaise… la musique voyage et crée des liens!
Tous les morceaux que l’on passe ici sont liés : la musique c’est le lien, mais pas qu’un lien culturel, un lien bien plus large, le lien de ceux qui l’aiment et qui l’écoutent, et de ceux qui la dansent.
Bonsoir, je m’appelle Patrice Rivet et vous écoutez Taxi Brousse.

    Episode 25

    Episode 25

    Petenere – Ali Farka Touré (Mali)
    Ferme les yeux... écoute ces premières notes... Tu sens l’odeur du curry ? T’es à Madras... C’est un super Raga écrit et interprété à la cithare par Ravi Shankar...
    Mais non banane ! T’y as cru hein ! C’est ça la force de Ali Farka. Ce morceau est fou, ce monsieur est d’un géni fou. C’est le seul artiste non anglo-saxon dans le classement des 100 meilleurs guitaristes de tous les temps. Classement détenu par Jimi Hendrix. Non Francis Cabrel et son riff de la Corrida n’est pas dans le classement.

    Si tu Bois Beaucoup – Franco & TPOK Jazz (Zaïre)
    10 ans après le Ry-Co Jazz et son célèbre tube de « Tu bois beaucoup », Franco et son TPOK Jazz en font un clin d’œil avec ce morceau « Si tu bois beaucoup ».
    La Rumba congolaise s’exportera très bien dans les Antilles dans les années 60, ou elle se mélangera à la biguine pour donner naissance à un 3ème style qu’on appellera le Tumbélé.

    Mubi Umakhelwane – Abafana Baseqhudeni (Afrique du Sud)
    Ce qui signifie en Zulu « le mauvais voisin » par « les coquelets ».
    Ça date de la fin des années 70.
    D’ailleurs ils ont commencé leur carrière en s’appelant Abafana Baseqhudeni et puis un peu plus tard, un label allemand est arrivé pour les produire et ils ont commencé à être un peu plus connu, et alors ils ont fini par traduire leur nom par « The Cockerel Boys ».

    Aie... Mr Robert – Bossa Combo (Haïti)
    C’est un morceau parfait ça ! Ça donne envie de danser, non ?
    Ce qui est bien sur ce morceau c’est qu’on commence très fort avec du compas (rythme rapide rapide, saccadé et cadencé) et à un moment on bascule sur une petite méringue haïtienne.
    Le compas ça n’est ni plus ni moins que de la méringue qu’on a accéléré.
    C’est un morceau qui date de 1979.

    ---

    Nambewe – Madalitso Band (Malawi)
    Tu vois où c’est le Malawi ?
    C’est un petit territoire enclavé entre le Mozambique, la Zambie et la Tanzanie.
    Tu n’sais pas où c’est ?
    Bon c’est le sud-est de l’Afrique.
    C’est un bras de terre de 800 bornes de long pour 300 bornes de large scotché à ce qui s’appelle le Lac Malawi.

    La Mecha – Luis Kalaff Y Su Alegres Dominicanos (République Dominicaine)
    Oui ! « La mecha » ça veut dire la mèche ! Bravo. Tu le savais, mais moi je suis une pipe en espagnol !
    Le titre date de 1962, et ce sont les 5 alegres dominicanos qui accompagne « El Rey del merengue ». C’est comme ça qu’on surnommait Luis Kalaff.

    Khala Zo’Me – Royal Players (Afrique du Sud)
    Dans les années 20 en Afrique du Sud, on assiste à un gros exode, les habitants des campagnes viennent vivre en ville à la recherche de travaille et c’est la naissance de ce qu’on appellera les « slums » ou « township » les ghettos quoi. Là où les pauvres trouveront refuge dans des baraquements de fortune.
    C’est dans ces quartiers et à cette époque que se crée ce style de musique que l’on appelle le Marabi. C’est une fusion des musiques rurales, des chants chorals africains (xhosa, zulu, sotho), du ragtime et du blues.

    La Negra Kulengue – Abelardo Carbonó (Colombie)
    Franchement, il est complètement cramé Abelardo.
    Là encore un exemple de son génie intergalactique...
    Un démarrage en trombe, ça pétarade pas mal !
    « Que le pasa a la negra kulengue
    Ella no se quiere ni mover
    Yo le digo a la negra kulengue
    Ven negrita, ven mueve los pies»
    Moi ça me fait beaucoup rire comme début de chanson.
    « Qu’est c’qu’il lui arrive à la négresse au gros cul, elle a pas envie de bouger, moi je lui dis à la négresse au gros cul, viens négresse, viens, bouge, tes pieds ».
    Alors c’est évident qu’au 21ème siècle, pour écrire un morceau comme ça, faut être au moins masochiste, si ce n’est complètement suicidaire. Il manque éventuellement un « pédé » au deux

    • 59 min
    Episode 24

    Episode 24

    La Météo – Danyél Waro (Ile de la Réunion)
    Sainte-Rose, petite commune au vent, situé au Nord-Est du Piton de la Fournaise, sur la côte Est de l’île de la Réunion, enregistre chaque année plus de 10000mm (soit plus de 10m) de précipitation
    A titre d’exemple, Paris c’est 650mm/an.
    Dans les hauts de Sainte-Rose, on enregistre 280 jours de pluie, ce qui en fait non seulement un record en France, mais aussi un cas particulier dans le monde entier.
    A l’inverse, de l’autre côté de l’île, et donc sous le vent, sur la côte Ouest, on enregistre 329 jours de sécheresse à l’année.

    Si M’Fe W’Yon Bagay – Althiery Dorival (Haïti)
    Twoubadou, le troubadour.
    C’est un mélange de méringue haïtienne et de musique cubaine qu’on appelle le « guajira ». C’est les travailleurs haïtiens expatriés dans les champs de cannes cubains qui l’ont inventé et l’ont ramené au pays au début du XXème.

    Morenita Mia – Ramon Cordero (République Dominicaine)
    Tu le reconnais ce rythme ? 1-2-3-4 et 1-2-3-4...voilà, celui-là ! Celui de la bachata. Parce que c’est ce qu’on écoute là.
    La bachata, c’est un rythme crée en République Dominicaine au tout début des années 60. Ce morceau qu’on entend, est extrait de l’album « La Causa De Mi Muerte » sortie en 1966.

    Aninha – Africa Negra (Sao-Tomé)
    La seule colonie lusophone à n’avoir connu ni guerre de libération ni guerre civile. Il est également de loin le moins bien connu de ces pays, y compris chez les lusophones.
    Le groupe légende de ces îles du bout du monde, Saint-Thomas-et-l'île du Prince c’est comme ça qu’on appelle aussi Sao-Tomé, situé juste en face de Libreville, la capitale du Gabon.
    La carrière de Africa Negra commence en 1974 lorsqu’ils commencent à jouer dans les bals de la capitale São Tomé, réunissant à la fois les métis, descendants de Portugais et d’esclaves africains ; les Angolares, qui sont les descendants d’esclaves angolais naufragés qui s’établirent en communautés de pêcheurs dans la zone sud ; et les descendants de « serviçais », les travailleurs cap-verdiens et mozambicains qui étaient venus travailler dans les plantations de café et de cacao de l’île.

    Jika Mthoria – Spokes Mashiyane (Afrique du Sud)
    Spokes Mashiyane c’est le plus grand artiste sud-africain de ce qu’on appelle la tin-whistle, un type de flûte en métal. Normalement c’est une flûte utilisée dans les îles Britanniques... on ne sait pas comment elle est arrivée là-bas. En tout cas, ça a donné le nom à un style de musique que l’on appelle là-bas le kwela.
    L’Afrique du Sud est sortie du Royaume du Commonwealth en 1961, alors que des pays comme le Canada, ou l’Australie ou encore la Nouvelle Zélande sont toujours des Monarchies parlementaires avec comme monarque la Reine Élisabeth II d’Angleterre.

    Tsy An-Jaza Andao Tsika Holy – Tsy An-Jaza (Madagascar)
    Le Tsapiky, rythme malgache de la fin des 70’s.
    Dès les premières notes on pourrait le confondre avec du soukous, mais la guitare est trop claire, pas de percussion, le chant des enfants en fond, le rythme rapide et énergétique... y a pas de confusion possible.
    Le morceau est issu de la compilation « Tulear Never Sleep » qui a contribué à faire connaître ce style internationalement.

    Mbiri Yekutsvaga Mari – The Sungura Boys (Zimbabwe)
    Zimbabwe années 80.
    C’est au début de cette décennie que ce grand pays acquiert son indépendance, le 18 avril 1980.
    Un grand souffle de liberté court à travers le pays, l’ancien chef de guérilla marxiste Robert Mugabe est le nouveau Premier ministre.
    En 1992, une étude de la Banque mondiale indique que plus de 500 centres de santé ont été construits depuis en 10 ans.
    Le pourcentage d'enfants vaccinés est passé de 25 % en 1980 à 67 % en 1988.
    L'espérance de vie est

    • 59 min
    Episode 23

    Episode 23

    Campus – Ex-Big Sat (Côte d’Ivoire)
    Morceaux des années 90, où en Côte d’Ivoire ça chauffe pas mal. Notamment parce que le vieux Félix Houphouët-Boigny est au pouvoir depuis l’indépendance, c’est à dire plus de 30 ans. Vieil ami de la France, sans doute a-t-il bénéficié de quelques aides de ses protecteurs. Au début des années 90, commencent les premières grandes grèves et manifestations. On demande plus de libertés, plus de moyens dans l’éducation et la santé, et l’ouverture du gouvernement au multipartisme. Et c’est sur les campus d’Abidjan que les heurs sont les plus virulents, les étudiants et lycéens chargeant la police.
    En 1993 Houphouët-Boigny décède. Son successeur, ancien président de l’Assemblée Nationale, s’appelle Henri Konan Bédié, durant son mandat qui durera 6 ans, Il utilise l'idée de « l'ivoirité », notion selon laquelle une personne ne serait vraiment ivoirienne, et donc pourrait se présenter à l'élection présidentielle, que si son père et sa mère sont d'origine ivoirienne. Ceci permet notamment d’écarter son principal rival, Alassane Ouattara, à l'élection présidentielle ivoirienne de 1995. Ouattara que l’on retrouvera en 2011 avec la crise des élections avec Laurent Gbagbo.


    Taximen – Amadou Balaké (Burkina Faso)
    Et ce qui est cocasse c’est qu’Amadou, dans les années 60, il était taxi à Ouagadougou, il sait de quoi il parle. C’est ce qu’on se demande aussi si, un peu comme dans la chanson... « les taxis c’est pour eux-mêmes ou si c’est pour satisfaire la masse. Un Taximan qui te dit dite là-bas, tu vois pas où je va ? Je suis pressé ! Ou bien il te dit, monsieur moi y a pas monnaie, y a pas le temps »


    Amour – Les Fantaisistes de Carrefour (Haïti)
    Après avoir obtenu l’indépendance par les armes en 1804, le peuple haïtien a été contraint de passer à la caisse. Oui oui vous avez bien entendu ! Je paye pour qu’on me rende mon indépendance ! En 1825, par la volonté du roi Charles X, et pour qu’il puisse accepter de reconnaître l’indépendance, Haïti doit « échanger » sa future indépendance contre 150 millions de francs-or. Cette somme, réduite par la suite à 90 millions, était censée permettre d’indemniser les colons français installés en Haïti, obligés par les événements, à abandonner leurs biens et à quitter l’île. Les Haïtiens ont dû payer cette drôle de « dette » jusqu’en 1884.


    Chichicastenango – Marimba Chapinlandia (Guatemala)
    Le marimba, vous connaissez ? C’est du xylophone quoi. Mais un xylo particulier qui a sous les petites dalles de bois, sur lesquelles on tape, des tuyaux en métal qui servent de résonateurs.
    À la base c’est un instrument qui vient d’Afrique, d’ailleurs « marimba » c’est un mot d’origine bantoue. D’ailleurs qu’est-ce que ça veut dire « bantoue » ? Bantoue ça veut dire humain. On raconte que les premiers explorateurs demandaient aux tribus, comment s’appelait les autres tribus, et les autochtones répondaient « bantou ». De fil en aiguille tout le monde s’est appelé bantou, c’est à dire humain. Tout le monde s’appelait « humain »...


    Ras Mass 75 – Brother Valentino (Grenade)
    « Ras » c’est « le chef » en éthiopien, un peu comme Négus qui veut dire « Roi », « Seigneur. » « Ras Tafari » c’est le seigneur Tafari Makonnen, c’est à dire « Haïlé Sélassié Ier » dernier empereur d’Éthiopie, que l’on appelle aussi le.



    Nintsika Jiaby Iz’ty – Jaojoby (Madagascar)
    « Nintsika Jiaby Iz’ty » veut dire « voilà qui nous somme ».
    Eusèbe Jaojoby, un des artistes les plus connus de Madagascar voilà qui il est.
    Il fait partie de ce courant qui a réinventé la musique malgache.
    Originaire non loin de la capitale de la vanille, c’est à dire Sambava, au Nord-Est de l’

    • 1h
    Episode 22

    Episode 22

    On est Fatigué – Digbeu Du Far (Côte d’Ivoire)
    C’est du Zouglou, un style de musique propre à la Côte d’Ivoire.
    Il apparaît en 1990 à la suite de mouvement de grève et de contestation sur les campus universitaires d’Abidjan.
    Et de là né le sens même du Zouglou : relater les réalités sociales vécues par les jeunes ivoiriens, avec, tantôt des messages humoristiques, tantôt des messages politiques, mais surtout, le plus souvent, délivrer des conseils sur la vie.
    Parler d’amour, d’amitié, de fraternité et prôner l'idéal de la justice et de la paix.


    Mandjoulon – Salif Keïta & Les Ambassadeurs (Mali)
    Sans doute vous connaissez Salif Keïta, au moins de vu. L’africain blanc le plus connu du continent.
    Les Ambassadeurs c’était le groupe avec lequel a commencé Salif et avec qui il continuera pendant de nombreuses années.
    Un groupe par lequel passa aussi Amadou Bagayoko. C’est le Amadou de Amadou et Mariam !
    Mais aussi Keletigui Diabaté connu comme le maître indiscuté du balafon, le claviériste Cheick Tidiane Seck, les chanteurs Ousmane Dia (Star Band de Dakar) et évidemment le grand Salif Keita.
    Un monument de la musique Ouest-africaine donc ces Ambassadeurs.


    Les Djos – Le T.P. Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou (Bénin)
    « Djo » en Afrique occidentale ça veut dire « le mec », « le caïd », « le dur ».
    Ça se moque des US dans ce morceaux.
    Est-ce que vous saviez que le Bénin s’appelle comme ceci que depuis 1975, et qu’avant d’être la République du Bénin, ce même territoire s’appelait République du Dahomey. Elle a gardé ce nom pendant un peu moi de 20 ans, de 1958 à 1960 puis après son indépendance, entre 1960 et 1975.
    C’était le nom officiel de cette république, état associé de la France. C’est à dire que la République de Dahomey déléguait à la France certains pouvoirs. Et d’ailleurs à cette époque il y avait un Ministère des Relations avec les États associés, qu’était le Vietnam, le Cambodge, le Laos, Dahomey etc...


    Cumbia Chinandegana – Macondo (Nicaragua)
    Un rythme salsa pour rendre hommage à la une cumbia.
    Le Nicaragua, c’est une guerre perpétuelle sur à peu près tout le XXème siècle.
    Ça comment avec les américains qui mettent en place un pion au pouvoir. La population se révolte. Les américains punissent. C’est comme ça pendant à peu près 20ans.
    Puis y a un mec qui s’appelle le Général Sandino qui unifie les rebelles nicaraguayens, et plus généralement tous les rebels central-américains pour bouter l’ennemi impérialiste hors des frontières. Enchainement de lourdes défaites côté américains. On négocie une paix. Sandino arrive au pouvoir. Mais quelques mois plus tard il est assassiné par Anastasio Somoza, dirigeant de la garde nationale et soutenu par les USA.
    On est à peine à la fin des années 30, et tu te dis que le siècle va être long. On va peut-être se faire une petite cumbia pour mieux le digéré non ? Ou alors une petite salsa ? Ou plutôt non, tiens, on va faire une salsa qui parle de la cumbia, ça nous fera du bien.


    Luna De Maracaibo – Tulio Enrique León (Venezuela)
    Ça c’est un standard vénézuélien « Luna De Maracaibo ». Maracaibo c’est la deuxième plus grande ville du Venezuela après Caracas, la capitale.
    Si t’aimes l’orgue, et les claviers en général il faut que t’ailles fouiller dans la discographie de Monsieur León parce que c’est une brute reconnue, On l’appelait « El Artista del Teclado », ce qui signifie l’artiste du clavier !
    Une histoire pas drôle c’est que Tulio Enrique est né non-voyant. La raison en était que sa mère avait reçu, lors de la grossesse, un coup qui est allé endommager le nerf optique de l’enfant. La coïncidence, veut que sa mère aussi était non-voyante, et la raison de sa cécité sont les mêmes que cel

    • 1h
    Episode 21 - Spéciale Journée Mondiale de Lutte contre le Sida

    Episode 21 - Spéciale Journée Mondiale de Lutte contre le Sida

    C’est la journée mondiale du Sida aujourd’hui, qui existe depuis 1988, 31 ans.
    En 2012, le SIDA était la 6ème maladie à causer le plus de morts dans le monde.
    Les chiffres n’ont pas baissé depuis, mais la courbe ascendante est moins marquée qu’auparavant.
    Les chiffres sont divulgués, les autorités se montrent encourageantes.
    Pour ce qui est de l’Afrique, on le sait, c’est le continent qui paye le plus lourd tribut à l’épidémie.
    Un exemple représentatif :
    Dix pays de la région – l’Éthiopie, le Kenya, le Malawi, le Mozambique, le Nigeria, l’Afrique du Sud, l’Ouganda, la Tanzanie la Zambie et le Zimbabwe – comptabilisent 81% des personnes atteintes dans le monde.
    C’est énorme.
    C’est les pays de l’Afrique du Sud et du Nigéria qui sont les plus touchés, il représente respectivement 13% et 14% des morts causés par le VIH dans le monde
    TAXI BROUSSE se joint au combat et dédie cette émission à toutes celles et ceux qui de près ou de loin on à faire à cette maladie.


    Attention Na Sida – Franco (Congo)
    C’est sur les mêmes arrangements de la chanson « Jackie », une chanson connue pour ses paroles plutôt sexuellement explicites, et qui envoyèrent Franco et ses musiciens en prison en 1979, c’est sur ces mêmes arrangements donc, qu’en 1987, le Grand Maître, chantera ce titre « Attention Na Sida », une des plus célèbres, des plus puissantes, à une époque où le virus du SIDA était un phénomène nouveau et connu depuis peut-être environ deux ou trois ans.
    Le sida était une nouvelle maladie à l'époque et les gouvernements négligents fournissaient très peu d'informations. La chanson était un message puissant, informatif et indispensable. Un message prophétique de ce personnage adulé de la population congolaise.


    Help Africa – Ebo Taylor (Ghana)
    Figure artistique majeure du Ghana, maître incontesté du highlife et de ce qui deviendra l'afrofunk et l'afrobeat, Ebo Taylor n'aura probablement jamais la reconnaissance qu'il mérite, même s’il reste un artiste vénéré par les diggers et le selectors.
    Et d’ailleurs pour leur plus grand plaisir, on a retrouvé l’année dernière, des titres inédits dans une arrière-salle de la maison de disque nigériane Tabansi Records.
    On a exhumé des trésors, et parmi ces raretés, un album inédit d'Ebo Taylor, Palaver, dont les bandes ont été oubliées, pendant près de quarante ans, puisque les titres originaux ont été gravé en 1980 par Ebo Taylor.
    L’album ré-édité s’appelle Palaver.


    Chauffe Biguine La – Alain Jean-Marie, Robert Mavounzy & Manuela Pioche (Guadeloupe)
    Alain Jean-Marie c’est le pianiste, Robert Mavounzy le saxophoniste et Manuela Pioche chanteuse.
    La plus vieille revue de Jazz au monde encore édite est française, et oui !
    Elle s’appelle Jazz Hot, et elle classe Robert Mavounzy meilleur saxophoniste français à l’époque. C’est lui qui réunit Manuela Pioche et Alain Jean-Marie pour cet album. Manuela était une grande dame de la chanson guadeloupéenne et, plus précisément, de la biguine. Et Alain Jean-Marie est l’un des plus importants pianistes de jazz français et francophone, et considéré comme l’une des rares légendes vivantes du Jazz.
    Et c’est vrai qu’à bien écouter ce morceau c’est un petit bijou créole !

    --

    Sida – Hilarion Nguema (Gabon)
    Et moi j’avais oublié que c’est une équipe française qui a découvert le virus du Sida et ils ont été primé du Nobel de médecine en 2005 c’était une l’équipe menée par le Professeur Luc Montagnier
    « On va s’aimer sur une étoile ou sur un oreiller, » mais surtout avec un préservatif. Oui je sais c’est dommage mais c’est comme ça.
    Et c’est le monstre sacré de la musique gabonaise « que va devenir le monde s’il doit mourir en faisant l’amour » et son médecin de

    • 1h
    Episode 20

    Episode 20

    Angelique – Lokassa Ya Mbongo (Congo)
    Petit précis sur les Congo.
    La république démocratique du Congo, parfois appelée Congo-Kinshasa du nom de sa capitale, anciennement État indépendant du Congo (1877-1908), Congo belge (1908-1960), république du Congo-Léopoldville (1960-1964), république démocratique du Congo (1964-1971) et Zaïre de 1971 à 1997, 97 c’est la fin du règne de Joseph-Désiré Mobutu.
    Son voisin, le Congo, parfois appelé Congo-Brazaville, était une colonie française. Qui porta aussi le nom de République congolaise de 1960 à 1965, république du Congo de 1965 à 1969 et de république populaire du Congo de 1969 à 1992.
    Lorsque l’on parle de Congo sur Taxi Brousse c’est souvent à la RDC que l’on fait référence.


    Wegne’Nda M’Banza – Orchestre Super Borgou de Parakou (Bénin)
    Deux grands groupes dans les années 70 au Bénin ! L’Orchestre Poly-Rhythmo qui venait de Cotonou, et l’Orchestre Super Borgou de Parakou qui vient de Parakou, chef-lieu de la province de Borgou.
    Ce qu’on appela, pour des raisons sans doute promotionnel, l’Islamic funk zone, et qui recouvrait Bénin, Togo et Ghana. Un lieu où les musulmans vivent depuis des siècles


    Amorcito De Mi Vida – Reyna Lucero (Venezuela)
    La reine de la musique créole, comme on la surnomme au Venezuela.
    L’album sort en 1979, à cette époque, le Venezuela est le pays le plus riche d’Amérique du Sud.
    En 1950, le Venezuela est classé au 4e rang mondial par rapport au PIB par habitant, derrière les États-Unis, la Suisse et la Nouvelle-Zélande.
    Jusqu’à la fin des année 80 le Venezuela restera parmi les pays les plus riches du globe. En 1976 l'agence de notation Moody’s note la dette du Venezuela Aaa, la meilleure note possible

    --

    El Pito – Cheo Feliciano & Joe Cuba Sextet (Porto Rico)
    D’après un sondage du The New York Times en 2019, seulement 54 % des Américains savent que les habitants de Porto Rico sont des citoyens américains.
    Et pour cause. Puerto Rico est une incongruité de la géopolitique occidentale. L’île a été achetée aux espagnols par les États-Unis en 1898 lors du Traité de Paris.
    Depuis 1917, les habitants de Porto Rico ont la nationalité américaine, mais n'ont pas le droit de vote à l'élection présidentielle américaine.
    Mais ils ont le droit de vote pour la désignation des candidats démocrates et républicains (les primaires). Ils élisent un membre du congrès qui n’a pas le droit de vote à la chambre des représentants, mais aucun au Sénat où seuls les États américains sont représentés.
    En juillet 2000 et juin 2007, le Comité spécial de la décolonisation de l'ONU a demandé aux États-Unis de permettre « d’engager un processus permettant au peuple portoricain d’exercer pleinement son droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance » ainsi que la restitution des terres occupées par les bases militaires de Vieques et de Ceiba.



    See Serere – Sophia Ben & The Eagles Lupopo (Kenya)
    Extrait de la compilation Kenya Special (Selected East African Recordings from the 1970’s & 80’s), compilé par le célèbre label anglais Soundway Records.
    Leur job c’est de ré-éditer des petits bijoux de la musique tropicale afro-caribéenne. Un peu comme Analog Africa qui eux sont spécialisés dans l’Afrique, Soundway de le fait avec l’Afrique et le latino.


    Coucher de Soleil – Les Fantaisistes de Carrefour (Haïti)
    Carrefour c’est un quartier de Port-au-Prince, capitale de Haïti.
    C’est de là-bas que le groupe est originaire. Il a été créé par Carmin Bichotte durant l’été 1967.
    C’était à l’époque un quartier plutôt populaire et agricole, et c’est un peu comme ça que s’est construite la renommée de ce groupe. Une formation issue des quartiers on pourrait dire aujourd’hui. En opposition à un

    • 59 min

Top podcasts em Música