8 episodes

Au Revoir Podcast est un programme consacré au deuil périnatal. Avec nos invité·e·s - parents, professionnel·le·s, bénévoles - nous parlerons notamment de fausses-couches, d'interruptions médicales de grossesses, de morts fœtales in utero ou de disparitions de bébés de quelques jours. En avançant sur la pointe des pieds, le plus délicatement possible, nous essaierons de cerner les contours d'une épreuve encore taboue, bien souvent incomprise et dont certains aspects relèvent parfois de l'indicible.

Au Revoir Podcast Sophie de Chivré

    • Parenting
    • 5.0 • 1 Rating

Au Revoir Podcast est un programme consacré au deuil périnatal. Avec nos invité·e·s - parents, professionnel·le·s, bénévoles - nous parlerons notamment de fausses-couches, d'interruptions médicales de grossesses, de morts fœtales in utero ou de disparitions de bébés de quelques jours. En avançant sur la pointe des pieds, le plus délicatement possible, nous essaierons de cerner les contours d'une épreuve encore taboue, bien souvent incomprise et dont certains aspects relèvent parfois de l'indicible.

    Pauline : se reconstruire après la mort d'Elias

    Pauline : se reconstruire après la mort d'Elias

    Qu'est-ce qui se passe après la mort d'un bébé qui a vécu quelques jours ? A quoi ressemble cette nouvelle vie qui succède au drame ? Qu'est-ce que c'est, concrètement, cette reconstruction et comment fait-on pour se relever, essayer d'aller mieux ?
    Il y a tant à dire, sur le deuil périnatal. Tant à dire, mais aussi tant à taire, tant à passer sous silence avant de ressentir le besoin d’en parler ensuite. Ce n’est pas une question de jours et de semaines, mais bien de mois, puis d’années.
    Deux ans après la naissance puis la mort de son bébé Elias, Pauline, plus connue sous le pseudonyme de @9mois9jours sur Instagram, prend la parole pour Au Revoir Podcast. L’histoire d’Elias et de sa grossesse d'après, Pauline les a déjà racontées dans deux épisodes du podcast Bliss (Bliss Stories, épisodes 39 et épisodes 93) : aujourd'hui, elle revient sur les mois qui ont suivi le décès de son deuxième fils et sur la manière dont, petit à petit, elle a construit cette nouvelle vie marquée par le deuil périnatal.

    • 46 min
    Lettres à nos bébés #2

    Lettres à nos bébés #2

    Pour ce mois d’octobre 2020, j’ai proposé aux personnes qui suivent le compte du podcast sur Instagram d’écrire une lettre à leur bébé parti trop tôt. Le 15 octobre a lieu tous les ans la journée de sensibilisation au deuil périnatal, et, tandis que je me demandais comment marquer le coup, j’ai eu cette idée : ces lettres ne seraient pas lues par les parents, mais « mises en voix » par des personnes, hommes et femmes, qui n’ont pas nécessairement été confrontés à ce type de deuil, qui n’ont pas nécessairement d’enfant, qui n’ont pas nécessairement le projet de fonder une famille ou qui ne connaîtront jamais l’expérience corporelle de la grossesse. Mais ces personnes, elles ont comme point commun d’avoir accepté de partager, le temps d’une lecture, l’expérience d’un parent qui a perdu son bébé. Elles sont entrées sans ménagement dans différentes histoires familiales et ont décidé, elles aussi, de lever le voile sur le deuil périnatal.

    Merci à celles et ceux qui ont accepté de lire ces lettres.
    Alexis, Benjamin, Clément, Elisa, Lisa, Noémie, Nora et Thomas.
    Hélène Gérin, autrice du livre Dans ces Moments-làet invitée du 5e épisode d’Au Revoir podcast
    Merci à Aurélie Bianchi, une doula qui a à coeur d’aborder la question du deuil périnatal

    Merci également à :
    - Adèle, du podcast "Frenchies autour du monde"
    - Anne Claire, créatrice d’EekoPodcast
    - Anne Fleur du podcast "Alors, c’est pour bientôt ?"
    - Clément, du podcast "Papatriarcat"
    - Marie, du podcast "Maman Bosse"
    - Marie-Cécile, du podcast "Esperluette"

    Les magnifiques morceaux qui illustrent cet épisode sont les créations du groupe caennais Portier Dean et sont extraits de leur album "Ancient Majesty".
    "Intro" / "The Pool" (version instrumentale inédite) / "Pythia"
    © 2018 Portier Dean Productions / Collectif Toujours.

    • 50 min
    Lettres à nos bébés #1

    Lettres à nos bébés #1

    Pour ce mois d’octobre 2020, j’ai proposé aux personnes qui suivent le compte du podcast sur Instagram d’écrire une lettre à leur bébé parti trop tôt. Le 15 octobre a lieu tous les ans la journée de sensibilisation au deuil périnatal, et, tandis que je me demandais comment marquer le coup, j’ai eu cette idée : ces lettres ne seraient pas lues par les parents, mais « mises en voix » par des personnes, hommes et femmes, qui n’ont pas nécessairement été confrontés à ce type de deuil, qui n’ont pas nécessairement d’enfant, qui n’ont pas nécessairement le projet de fonder une famille ou qui ne connaîtront jamais l’expérience corporelle de la grossesse. Mais ces personnes, elles ont comme point commun d’avoir accepté de partager, le temps d’une lecture, l’expérience d’un parent qui a perdu son bébé. Elles sont entrées sans ménagement dans différentes histoires familiales et ont décidé, elles aussi, de lever le voile sur le deuil périnatal.

    Merci à celles et ceux qui ont accepté de lire ces lettres.
    Alexis, Benjamin, Clément, Elisa, Lisa, Noémie, Nora et Thomas.
    Hélène Gérin, autrice du livre Dans ces Moments-làet invitée du 5e épisode d’Au Revoir podcast
    Merci à Aurélie Bianchi, une doula qui a à coeur d’aborder la question du deuil périnatal

    Merci également à :
    - Adèle, du podcast "Frenchies autour du monde"
    - Anne Claire, créatrice d’EekoPodcast
    - Anne Fleur du podcast "Alors, c’est pour bientôt ?"
    - Clément, du podcast "Papatriarcat"
    - Marie, du podcast "Maman Bosse"
    - Marie-Cécile, du podcast "Esperluette"

    Les magnifiques morceaux qui illustrent cet épisode sont les créations du groupe caennais Portier Dean et sont extraits de leur album "Ancient Majesty".
    "Intro" / "The Pool" (version instrumentale inédite) / "Pythia"
    © 2018 Portier Dean Productions / Collectif Toujours.

    • 1 hr 1 min
    Comment épauler les parents endeuillés ?

    Comment épauler les parents endeuillés ?

    Tous les ans, le 15 octobre, a lieu la journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal. À cette occasion, j'ai décidé de consacrer ce nouvel épisode à la question de l'entourage des parents endeuillés : comment, en effet, réussir à épauler ces derniers ? Comment parvenir à être présent·e·s pour les aider à traverser cette épreuve ? Pour tenter de guider les proches, j'ai interviewé Hélène Gérin, ancienne accompagnante à la naissance et thérapeute, aujourd'hui autrice. Dans son livre intitulé Dans ces moments-là, Hélène a réfléchi au deuil périnatal et à la manière de construire un pont entre les parents qui viennent de perdre un bébé et la famille, les ami·e·s, les collègues qui souhaiteraient les soutenir et leur exprimer de la sympathie mais qui ne savent pas comment faire. Sensibiliser à la question du deuil périnatal, c'est aussi donner des clés pour que chacun·e puisse mieux comprendre l'expérience du parent et, ainsi, être présent·e pour lui.
    Avec Hélène, nous avons donc discuté de plusieurs aspects : comment réagir à la nouvelle du décès d'un bébé et prendre assez de recul pour ne pas décharger sa peine ou ses peurs sur le parent qui a dû dire au revoir à son enfant ? Comment préserver les mères et les pères quand on doit annoncer une nouvelle grossesse ou une naissance ? Comment réussir à être présent.e.s sur la durée ? Enfin, comment épauler les deux parents et ne pas mettre à l'arrière-plan le co-parent ? Autant de questions qui permettront à de nombreux proches de ne pas se murer dans le silence, au risque de faire du deuil périnatal un tabou et d'ajouter de la souffrance à la souffrance.


    Crédit photo : DR
    Les magnifiques morceaux qui illustrent cet épisode sont les créations du groupe caennais Portier Dean et sont extraits de leur album "Ancient Majesty".
    "Intro" / "The Pool" (version instrumentale inédite) / "Pythia"
    © 2018 Portier Dean Productions / Collectif Toujours.

    • 45 min
    Chloé : mourir avant de naître

    Chloé : mourir avant de naître

    Avec ce nouveau témoignage, celui de Chloé, nous allons clore notre trilogie consacrée au deuil périnatal pendant le confinement qui a bousculé notre quotidien au printemps dernier. Au micro d'Au Revoir Podcast, Chloé nous parle de sa famille, composée d'Arnaud, son mari, de Jade, leur fille de 3 ans, et du petit Paul, disparu suite à une mort foetale in utero à 8 mois de grossesse en avril 2020.
    Mourir avant de naître, c'est incohérent, irrationnel, inconcevable. Mais ce n’est pas mourir avant d’avoir existé : ce bébé était réel, il faisait déjà partie de la famille. Encore lové dans la maison maternelle, il avait déjà sa place, ses objets, ses jouets, ses vêtements dans la maison familiale. Et lorsque le drame et l’impensable surviennent pendant le confinement, la famille se retrouve prise au piège de sa propre maison dont elle ne peut pas sortir comme elle l’entendrait.
    Chloé nous raconte son deuil, le suivi psychologique "en distanciel" à cause du confinement, l'aide de sa famille pour "tenir la baraque" et s'occuper de sa petite fille, ce besoin de fuir sa maison pour respirer à nouveau. Mais elle nous explique aussi que, dorénavant, elle se sent invincible et ferait tout pour que Paul, où qu'il soit, soit fier d'elle.

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Crédit photo : DR
    Les magnifiques morceaux qui illustrent cet épisode sont les créations du groupe caennais Portier Dean et sont extraits de leur album "Ancient Majesty".
    "Intro" / "The Pool" (version instrumentale inédite) / "Pythia"
    © 2018 Portier Dean Productions / Collectif Toujours.

    • 40 min
    Julie : le deuil périnatal sans tabou

    Julie : le deuil périnatal sans tabou

    Dans cet épisode, nous allons à la rencontre de Julie, trentenaire, qui a vécu le deuil périnatal à répétition en traversant deux IMG puis une fausse couche pendant le confinement. Julie a un blog, La Marmotteuse, dans lequel elle évoque son expérience, et un compte Instagram pour accompagner les parents endeuillés, A nos étoiles. Au micro d'Au Revoir Podcast, elle évoque son entrée dans la maternité, parle de la terrible attente au cours des semaines qui précèdent une interruption médicale de grossesse et témoigne de la difficulté d'avoir fait une fausse couche en pleine épidémie de Covid 19. Mais si son parcours est chaotique, il n'en est pas moins lumineux : et reconnaître cela, c'est ça aussi, de parler de deuil périnatal sans tabou.

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Crédit photo : DR - Amandine Gimenez Photographie

    Les magnifiques morceaux qui illustrent cet épisode sont les créations du groupe caennais Portier Dean et sont extraits de leur album "Ancient Majesty".
    "Intro" / "The Pool" (version instrumentale inédite) / "Pythia"
    © 2018 Portier Dean Productions / Collectif Toujours.

    • 40 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
1 Rating

1 Rating

Emily1995! ,

❤️

Très touchant d’entendre ce témoignage. Ayant vécu une fausse couche pendant le confinement, je me sens moins seule en écoutant ce podcast. Merci beaucoup d’avoir eu cette très bonne idée de faire parler des personnes qui ont vécu la perte d’un enfants, pendant le confinement; car on en parle très peu en ce moment. Les moments à l’hôpital seule, les appels téléphoniques à nos proches, au lieu de leurs caresses. Ça m’a fait pleurer, mais cela m’a fait extrêmement de bien en même temps. J’aime aussi le fait que vous parlez du père. Nos vies ont été bousculées par la pandémie, partout dans le monde. Pour moi, c’est une année très émotives, entre la pandémie mondiale, la découverte d’une grossesse tant désirée, puis par la perte de ce petit être ❤️😇. J’ai très hâte d’écouter les prochaines épisodes. Ça m’aide beaucoup à faire mon deuil. Tranquillement, mais sûrement 💖. Aussi, un gros merci à mon conjoint d’être là pour moi ❤️. On s’accompagne dans cette épreuves et nous allons en ressortir plus fort et grandît.

J’aime beaucoup le titre aussi, il est temps pour moi de lui dire au revoir à ce petit être et vous m’en donnez le courage, MERCI du fond du cœur ❤️

Top Podcasts In Parenting