3 épisodes

Débats - Analyses - Capsules d’information - Entrevues

« Jasons critique » est le balado du Laboratoire pour la recherche critique en droit de l’Université de Sherbrooke. Il vise à encourager les débats et les réflexions en lien avec les différentes théories critiques en droit, tout en offrant un espace de diffusion accessible à tous.

Jasons critique - LRCD LRCD - Université de Sherbrooke

    • Philosophie
    • 5.0 • 5 notes

Débats - Analyses - Capsules d’information - Entrevues

« Jasons critique » est le balado du Laboratoire pour la recherche critique en droit de l’Université de Sherbrooke. Il vise à encourager les débats et les réflexions en lien avec les différentes théories critiques en droit, tout en offrant un espace de diffusion accessible à tous.

    S1E3 - L’intelligence artificielle et le silence du consentement

    S1E3 - L’intelligence artificielle et le silence du consentement

    À l’ère de l’intelligence artificielle, l’exploitation des données personnelles par les organisations fait l’objet d’une importante défiance publique à la suite des multiples atteintes aux droits et intérêts des personnes qui génèrent ces données au quotidien. Pour les juristes, de tels constats appellent une révision du cadre juridique de la protection des données personnelles, et notamment du principe du consentement dont il est un pilier fondamental. Or, l’enjeu est de taille : comment renforcer ce principe sans faire obstacle au développement de l’intelligence artificielle?

    À la lumière du droit comparé et des réformes législatives en cours au Québec et au Canada, les deux contributrices discuteront si le principe du consentement constitue encore un moyen suffisant et efficace pour assurer la protection des données personnelles. Elles présenteront également quelques pistes de réflexions et de solutions pour conjuguer la protection des données personnelles avec l’exploitation nécessaire de ces dernières pour le développement de l’intelligence d’artificielle.

    • 50 min
    S1E2 - Quand le patron contrôle la parole : le devoir de loyauté et la liberté d’expression des personnes salariées

    S1E2 - Quand le patron contrôle la parole : le devoir de loyauté et la liberté d’expression des personnes salariées

    Dans une société capitaliste, le contrat est le dispositif juridique par lequel le travail est organisé et la distribution de ses fruits est effectuée. D’apparence un dispositif neutre pour coordonner l’action de citoyen-nes libres, le contrat de travail est en fait un instrument de pouvoir qui reflète et reproduit l’inégalité entre ceux et celles qui rentabilisent leurs biens et ceux et celles qui travaillent pour se nourrir. Le patron donne les ordres et les salarié-es obéissent; ce principe est consacré autant dans le droit commun que dans nos lois du travail. La subordination de la personne salariée ne se limite pas à l’exécution de la prestation de travail, mais touche aussi à ses libertés fondamentales, dont la liberté d’expression. En effet, le Code civil impose un « devoir de loyauté » aux personnes salariées et cela permet à leur employeur de contrôler, dans une certaine mesure, leur parole. Dans cet épisode, nous explorons les tenants et aboutissements du devoir de loyauté avec le professeur Louis-Philippe Lampron de la faculté de droit de l’Université Laval.

    • 46 min
    L’alerte éthique en santé : du droit de dénoncer au droit à la santé

    L’alerte éthique en santé : du droit de dénoncer au droit à la santé

    Le phénomène des « lanceurs d’alerte » attire l’attention dans le domaine de la santé depuis quelques années. Certains auteurs estiment que cette pratique est une fonction importante, voire essentielle, du travail des professionnels de la santé pour protéger les usagers. Elle se confronte toutefois à une culture du silence importante au sein des organisations de santé. Lors cet épisode, nous discutons avec les professeures Amélie Perron (Université d’Ottawa) et Marilou Gagnon (Université de Victoria), co-fondatrices et co-présidentes de l’Observatoire infirmier, qui mènent actuellement une recherche sur ce phénomène. Il sera notamment question des motivations et des conséquences professionnelles auxquelles s’exposent le personnel soignant, ainsi que de l’influence grandissante des médias sociaux sur le processus d’alerte éthique. Le concept de loyauté envers l’employeur sera également approché de manière critique afin de réitérer la responsabilité morale des professionnels de la santé envers la défense des intérêts et des droits des usagers.

    • 1h 7 min

Avis des utilisateurs

5.0 sur 5
5 notes

5 notes

Palmarès des balados : Philosophie