312 episodes

Marco Bernard est un entrepreneur en série qui a démarré plus de 21 entreprises au cours de sa carrière. 
On traite dans l’Accélérateur de création de contenu, que ce soit à l'audio avec le podcasting, à la vidéo sous toutes ses formes ou encore à l'écrit. Le tout avec des invités qui viennent nous présenter leurs défis, leurs bons coups et leurs échecs, pour au final, t'aider à propulser tes résultats!
Marco a aussi lancé en 2018, la toute première école en ligne francophone sur le podcasting. Depuis, avec plusieurs centaines d’académiciens à son bord, L’Académie du podcast est fièrement la plus importante ressource francophone pour podcasters. 

L'Accélérateur - Histoires de créateurs de contenu Podcasts de Marco Bernard

    • Business
    • 4.9 • 39 Ratings

Marco Bernard est un entrepreneur en série qui a démarré plus de 21 entreprises au cours de sa carrière. 
On traite dans l’Accélérateur de création de contenu, que ce soit à l'audio avec le podcasting, à la vidéo sous toutes ses formes ou encore à l'écrit. Le tout avec des invités qui viennent nous présenter leurs défis, leurs bons coups et leurs échecs, pour au final, t'aider à propulser tes résultats!
Marco a aussi lancé en 2018, la toute première école en ligne francophone sur le podcasting. Depuis, avec plusieurs centaines d’académiciens à son bord, L’Académie du podcast est fièrement la plus importante ressource francophone pour podcasters. 

    Bâtir des relations solides grâce au podcast avec Colin Boyd | E315

    Bâtir des relations solides grâce au podcast avec Colin Boyd | E315

    Il me fait plaisir de t’accueillir pour un autre épisode hors-série dans le cadre de cette 315e émission de l’Accélérateur. Je suis très très heureux de te présenter cette entrevue avec mon coach et mentor en prise de parole depuis 2018, Colin Boyd. 

    L’entrevue d’aujourd’hui sera une entrevue en anglais et il sera bien sûr question de son parcours, mais aussi de la puissance du podcast pour créer du contenu et bâtir des relations solides. 

    Bâtir des relations solides grâce au podcast avec Colin Boyd

    Colin Boyd est né au Canada, mais il a grandi en Australie et il habite aux États-Unis, en Californie, depuis les dernières années. 

    Il a expliqué que son départ de l’Australie vers la Californie était pour des raisons professionnelles. Lui et sa femme savaient qu’au niveau entrepreneurial, cela se passait aux États-Unis, mais il a adoré ses années en Australie.

    L’entrepreneur a travaillé avec HP, Coca-Cola et plusieurs autres grandes entreprises ainsi qu’avec des géants de l’entrepreneuriat, dont Amy Porterfield. 

    Il a ainsi aidé ces géants à travailler et structurer leur discours ainsi que leurs webinaires. J’ai d’ailleurs eu le plaisir d’être reçu sur son podcast Expert Edge. C’était la première entrevue que je donnais en anglais. 

    Ce fut une super expérience qui m’a complètement sorti de ma zone de confort. Je suis passé sur son podcast comme étude de cas pour démontrer ce qu’on obtient lorsqu’on suit son programme. 

    En plus de son podcast, Colin Boyd a créé au fil des années beaucoup d’articles de blogue et de vidéos sur YouTube. Pour lui, le podcast est un magnifique médium. 

    Il est plus à l’aise à l’oral qu’à l’écrit et il y a un sentiment de proximité présent avec le podcasting qu’il n’y a pas avec les autres formats de création de contenu.  

    Les questions posées à Colin Boyd lors de cette entrevue:

    -Pourquoi avoir quitté l’Australie pour déménager aux États-Unis?

    -Quel a été ton plus grand défi lors de ton arrivée?

    -Pourquoi préfères-tu le podcast plutôt que la vidéo ou le blogue?

    -Qu’est-ce que le podcast t’a apporté jusqu’à présent concrètement?

    -Comment structures-tu tes épisodes?

    -Est-ce qu’il y a des stratégies en particulier qui fonctionnent mieux avec un podcast?

    -Comment choisis-tu tes invités?

    -Quel a été ton plus grand défi jusqu’à présent avec le podcast? 

    -Est-ce que la pandémie a eu un impact sur ton nombre d’écoutes?

    -Quelle est ta stratégie pour faire la promotion de tes épisodes? 

    -As-tu beaucoup de commentaires lorsque tu publies un nouvel épisode et si oui, à quoi ressemblent ces commentaires?

    -À quoi ressembleront ton podcast et ton entreprise en 2025? 

    -Qu’est-ce qui ferait en sorte que tu retournerais vivre en Australie? 

     

    Conclusion sur bâtir des relations solides grâce au podcast avec Colin Boyd

    Tu souhaites lancer ton podcast? Ça tombe bien, je lance le challenge « Lancer son podcast qui cartonne en 7 jours » qui débutera le 14 juin prochain. Pour t’inscrire, simplement te rendre au academiepodcast.com/challenge.

    Au plaisir de te retrouver dans les prochaines semaines pour un nouvel épisode de l’Accélérateur avec un créateur de contenu inspirant! 

    Pour rejoindre Colin Boyd: 

    From $3K to $84K Virtual Presentations Case Study w/ Marco Bernard: https://www.expertedgepodcast.com/blog/episode61 

    Sell With Story Guide: https://www.sellwithstoryguide.com/ 

    Son site: https://www.expertedgepodcast.com/ 

    Son compte Instagram: https://www.instagram.com/colinboyd/ 

    Sa page Facebook: https://www.facebook.com/colinboydglobal 

    Sa chaîne YouTube: https://www.youtube.com/user/colinboydcoach1 

    Les liens pour me rejoindre:

    Le Challenge Podcast: academiepodcast.com/challenge 

    Site officiel d’Aush

    • 48 min
    Faciliter la vie des podcasters avec Maxime Piquette de Ausha | L’Accélérateur #314

    Faciliter la vie des podcasters avec Maxime Piquette de Ausha | L’Accélérateur #314

    Un épisode hors-série aujourd’hui pour cette 314e émission de l’Accélérateur. J’ai eu le plaisir de discuter pour cette occasion avec Maxime Piquette, le CEO et co-fondateur d'Ausha, une plateforme d'hébergement et de monétisation de podcasts.

    Pendant l’été, je vais inviter environ aux deux semaines des gens intéressants qui créent du contenu et qui peuvent t’inspirer à ton tour dans ton parcours de créateur de contenu. 

    Faciliter la vie des podcasters avec Maxime Piquette de Ausha

    Avant, je recommandais à mes académiciens la plateforme Blubrry, qui est très robuste et parmi les plus anciennes. Cependant, c’était avant de rencontrer la grande famille de Ausha, une plateforme d’hébergement francophone qui est très à jour et en constante innovation. 

    Maxime Piquette a débuté son aventure dans l’audio avec Radio King il y a dix ans. Il est bien placé pour confirmer que la consommation de l’audio a bien changé depuis le temps. Les consommateurs sont de plus en plus difficiles et souhaitent consommer du contenu quand ils le désirent.

    C’est pourquoi la radio ne répondait plus aux besoins, mais il y avait quand même une opportunité dans l’audio grâce au podcasting. C’est pourquoi il voulait créer la plateforme la plus simple possible pour partager des podcasts.

    C’est pourquoi Ausha a été créée il y a sept ans, mais officiellement lancée en octobre 2018. Depuis ce temps, Ausha héberge plus de 3 500 podcasts dans plus de 30 pays, majoritairement dans la francophonie. 

    Comment promouvoir un podcast ?

    L’objectif premier de Maxime Piquette et de Ausha est de faciliter le lancement d’un podcast. Le deuxième est de permettre aux podcasters de mieux réussir leur promotion, soit faire grossir leur audience. 

    Pour faire connaître son podcast, il est important de comprendre le marketing digital. C’est pourquoi Ausha a pour mission d’offrir un maximum de données pour que les créateurs de podcasts sachent où et comment promouvoir leur podcast.

    Selon l’invité du jour, Ausha ne s’adresse pas à tout le monde. La plateforme s’adresse aux podcasters sérieux avec des objectifs. Si tu veux lancer un podcast uniquement pour le plaisir, la plateforme offre trop de données pour ne pas s’en servir. 

    Les nouveautés sur Ausha 

    Avec l’offre de base sur Ausha, Maxime Piquette explique qu'il est possible de créer des vidéos promotionnelles pour les réseaux sociaux, d’utiliser leur outil d’infolettre pour annoncer tes nouveaux épisodes ainsi que fidéliser ton audience, avoir accès à de nombreuses statistiques et plus encore. 

    Ses trois fonctionnalités préférées sont la transcription audio avec les clips vidéos pour ta promotion, le partenariat avec Deezer pour savoir si les épisodes sont écoutés en entier ou non et finalement, la comparaison entre différents épisodes au niveau des audiences pour déterminer quels épisodes ont été les plus populaires.  

    Le CEO et co-fondateur de Ausha croit que l’audio social aide à la popularité du podcasting. Cependant, la grande force du podcasting est que tu peux l’écouter quand tu veux alors que sur Clubhouse ou sur d’autres plateformes, c’est en direct. 

    Il y a actuellement beaucoup d’énergie autour du podcasting. C’est positif de voir de grandes plateformes investir dans ce milieu, comme Spotify, Google, Facebook et Amazon. 

    Beaucoup de nouveautés s’en viennent également sur Ausha lors des 18 prochains mois, alors que des outils se développent. Le meilleur est à venir! 

    Pour rejoindre Maxime Piquette d’Ausha: 

    Site officiel d’Ausha: https://www.ausha.co/ 

    Son profil LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/maxime-piquette/ 

    Son compte Twitter: https://twitter.com/maximepiquette 

    Page entreprise LinkedIn Ausha: https://www.linkedin.com/company/aushafr/

    • 49 min
    Se réinventer grâce au cercle des audacieuses avec Jennifer Soulier | S2-313

    Se réinventer grâce au cercle des audacieuses avec Jennifer Soulier | S2-313

     

    Je suis heureux de vous présenter aujourd’hui le douzième et dernier épisode de cette saison 2 de l’Accélérateur qui met en lumière les histoires de créateurs de contenu (blogue, podcast et vidéo) dans la francophonie. 

    Aujourd’hui, j’ai le plaisir de discuter avec Jennifer Soulier, une diplômée de l’Université de Lyon en ressources humaines qui oeuvre depuis 2018 dans le branding personnel.

    Cependant, il a surtout été question de l’importance de se réinventer en temps de pandémie, ce que Jennifer a fait avec le cercle des audacieuses. 

    Sans plus attendre, je vous laisse à cet épisode sur se réinventer grâce au cercle des audacieuses avec Jennifer Soulier.

    Se réinventer grâce au cercle des audacieuses avec Jennifer Soulier

    Jennifer Soulier a lancé en juillet 2020 le cercle des audacieuses pour créer un regroupement de femmes entrepreneures qui souhaite réussir tout en étant authentique. Elles travaillent entre autres sur leur bienveillance ainsi que leur confiance.

    Pourquoi un groupe uniquement de femmes? Pour leur permettre de s’exprimer librement; livrer leurs doutes sans se sentir jugées. L’état d’esprit présent et très fort. Il y a une belle synergie qui se développe, ce qui permet de créer des liens et des collaborations. 

    Actuellement, le regroupement a des antennes à Lyon, l’île de La Réunion et à Paris, mais l’objectif principal serait que le cercle des audacieuses touche toute la francophone mondiale. 

    L’importance de s’écouter

    Selon Jennifer Soulier, la plus grosse erreur des femmes est de se cacher et de ne pas se faire confiance avec leur branding personnel (image de marque). Cela est souvent relié à l’estime de soi, entre autres en raison du syndrome de l’imposteur. 

    Elles accordent trop d’importance aux regards des autres, c’est pourquoi elles hésitent à partager du contenu.  

    Pour Jennifer, c’est important de s’écouter soi-même, tout d’abord, et par la suite, se demander si ce qu’on partage comme contenu ou sur les réseaux sociaux va servir. Si la réponse est non, alors on ne le fait pas. 

    Si tu as apprécié cette émission, n'hésite pas à la partager sur les médias sociaux en indiquant ce que tu as préféré dans l’épisode. 

    Merci encore une fois à tous les créateurs de contenu qui sont passés sur cette saison 2 de l’Accélérateur ainsi qu’à nos deux chroniqueurs vedettes, Dominic Sicotte et Guillaume Bareil. 

    La prochaine saison sera lancée à l’été 2021. Reste à l’affût sur les réseaux sociaux pour connaître le déroulement de cette nouvelle saison! 

    Pour rejoindre Jennifer Soulier:

    Son site web: jennifersoulier.com

    Son profil LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/jennifer-soulier-personal-branding/

    Le groupe Facebook « Le cercle des audacieuses »: https://www.facebook.com/groups/lecercledesaudacieuses

    Sa page Facebook: https://www.facebook.com/jennifersoulier.fr

    La page Facebook du Cercle des audacieuses: https://www.facebook.com/lecercledesaudacieuses

    Son compte Instagram: https://www.instagram.com/jennifer.soulier.branding/

    Sa chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UC47Ax2ELj_Hriz2qwfqS7Ow

    Pour rejoindre Guillaume ou écouter l’un de ses podcasts:

    Podcast Marketing Haute Fréquence: https://www.marketinghautefrequence.com/podcasts/ 

    Le Podcast Les Mémos de Guillaume: https://www.listennotes.com/fr/podcasts/m%C3%A9mos-de-guillaume-bareil-guillaume-bareil-mua0IxtvFE2/ 

    Son site web: https://www.gbareil.com/

    Les liens pour me rejoindre:

    Sortir de sa coquille par la création de contenu avec Christian Hamel | S2-312: marcobernard.ca/312 

    Ma boîte à outils: marcobernard.ca/outils 

    Mon podcast L’Académie du Podcast: http://www.academiepodcast.com 

    Pour vous abonner à L’Accélérateur sur iTunes: http://marcobernard.ca/itunes

    • 54 min
    Sortir de sa coquille par la création de contenu avec Christian Hamel | S2-312

    Sortir de sa coquille par la création de contenu avec Christian Hamel | S2-312

     Je suis heureux de vous présenter aujourd’hui la onzième émission de cette saison 2 de l’Accélérateur qui met en lumière les histoires de créateurs de contenu (blogue, podcast et vidéo) dans la francophonie. 

    Aujourd’hui, j’ai le plaisir de discuter avec Christian Hamel, le fondateur de Sook Media, qui permet de mettre en contact des créateurs de contenu et des entreprises.

    Il a également été question de la puissance de la création de contenu pour la confiance en soi.

    Sans plus attendre, je vous laisse à cet épisode sur sortir de sa coquille par la création de contenu avec Christian Hamel.

    Sortir de sa coquille par la création de contenu avec Christian Hamel

    Christian Hamel a fondé en juin 2017 Sook Média pour ainsi mettre de l’avant les créateurs de contenu ainsi que leur permettre de rentrer en contact avec des entreprises qui ont le même type de public cible. 

    Il s’agit un peu d’un « Tinder » de contenu puisque la mission de Sook Média est de trouver les meilleurs « matchs » entre créateurs de contenu et entrepreneurs.

    L’idée de Shook Média est arrivée lorsque Christian a lancé son podcast en investissant 1 000$ d’équipement et il souhaitait monétiser son projet. L’entrepreneur a donc suivi un cours de lancement d’entreprise en 2017 pour structure son idée. 

    La plateforme est en constante évolution et la compagnie s’adapte selon les commentaires de leurs 250 créateurs de contenu à l’heure actuelle. 

    Ses débuts dans la création de contenu

    Christian Hamel a commencé a créé des vidéos avant YouTube avec des amis. Ils faisaient cela pour le plaisir. Leurs capsules étaient humoristiques, dans l’absurde. 

    Il n’a aucun regret d’avoir fait cela, même qu’au contraire, cela lui a été très bénéfique puisque faire ces vidéos lui ont permis de connaître de nouvelles personnes et de sortir de sa coquille, car c’était une personne très gênée. 

    Sortir de sa coquille lui a entre autres permis de faire des présentations sur le marketing d’influence à quelques reprises à Montréal, dont une fois devant 200 personnes, toutes des entrepreneurs. 

    Il avoue qu’il n’aurait jamais pu faire cela s’il n’avait pas fait dans le passé de la création de contenu. Son meilleur conseil pour ceux qui se lancent dans le milieu est simplement de commencer. 

    La pire chose est de te limiter simplement parce que tu n’as pas le meilleur équipement. Tu vas apprendre en cours de route, car c’est une longue aventure. Fais-le pour toi et le succès va venir.

    Christian Hamel est revenu également au cours de l’entrevue sur le podcast qu’il avait lancé en 2016, Les Informenteurs et il aimerait bien reprendre son balado pour l’amener à 100 épisodes. 

    C’est son projet objectif de créateur de contenu dès que la deuxième version du site de Sook Média sera en ligne. 

    Pour rejoindre Christian Hamel:

    Le site internet Sook Media: https://sookmedia.com/fr

    Son profil LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/christianhamelpro/

    Page Facebook de Sook Media: https://www.facebook.com/sookmediacom

    Compte Instagram Sook Media: https://www.instagram.com/sookmediacom/

    Compte Twitter Sook Media: https://twitter.com/sook_media

    Sa chaîne YouTube: https://www.youtube.com/c/ChristianHamel/videos

    Son podcast Les Informenteurs: https://baladoquebec.ca/les-informenteurs/les-informenteurs-episode-30 

    Collaborations avec les Furieux Frangins: https://www.youtube.com/results?search_query=furieux+frangins+windows+95 

    J’implose: https://jimplose.com/ 

    Les liens pour me rejoindre:

    Impacter les gens à sa façon avec Sylvain Munsch | S2-311: marcobernard.ca/311 

    Ma boîte à outils: marcobernard.ca/outils 

    Mon podcast L’Académie du Podcast: http://www.academiepodcast.com 

    Pour vous abonner à L’Accélérateur sur iTunes: ht

    • 45 min
    Impacter les gens à sa façon avec Sylvain Munsch | S2-311

    Impacter les gens à sa façon avec Sylvain Munsch | S2-311

     

    Je suis heureux de vous présenter aujourd’hui le dixième épisode de cette saison 2 de l’Accélérateur qui met en lumière les histoires de créateurs de contenu (blogue, podcast et vidéo) dans la francophonie. 

    Aujourd’hui, j’ai le plaisir de discuter avec Sylvain Munsch, un entrepreneur et créateur de contenu qui a dû se réinventer au début de la pandémie en mars 2020. 

    Sans plus attendre, je vous laisse à cet épisode sur impacter les gens à sa façon avec Sylvain Munsch. 

    Impacter les gens à sa façon avec Sylvain Munsch

    L’entrepreneur et créateur de contenu Sylvain Munsch est un coach en prise de parole et photographe qui adore travailler dans la communication de ses clients. Le côté humain a été le fil conducteur tout au long de son parcours. 

    Il y a deux ans, il vivait un passage à vide dans son parcours entrepreneurial, même s’il venait de compléter son diplôme de la Neuro Business School (NBS). Il était arrivé à un point où il pensait tout arrêté. 

    Un événement qui a changé sa vie

    Avant de retourner au salariat, il a participé à un dernier grand événement comme entrepreneur. Sylvain Munsch était présent comme coach en prise de parole, mais aussi comme photographe. Cet événement l'a fait connaître et par la suite, les affaires sont arrivées.

    Il connectait avec certains entrepreneurs présents et il a donc commencé à créer pour eux du contenu en images. Cependant, la Covid est arrivée, l’empêchant de faire des conférences et de tenir des séances photo avec des entrepreneurs. 

    En raison de cette pause forcée, l’entrepreneur a plutôt décidé de travailler sur sa communication plutôt que celle de ses clients. C’est pourquoi il a lancé un groupe Facebook du nom de « les entrepreneurs embrasés », car il savait que d’autres personnes se retrouvaient dans la même situation que lui. L'Européen souhaitait donner une tribune à ces gens-là. 

    Par biais, il est devenu coach en visibilité et en développement d’audience. L’invité du jour n’aurait jamais pensé à faire cela avant la pandémie.

    L’impact de l'entrevue

    Sylvain Munsch a également lancé un nouveau projet, soit de réaliser des entrevues avec des gens inspirants, dont des infopreneurs. Au début de la pandémie, il en réalisait trois par semaines. 

    L’entrepreneur voulait parler des origines des personnes, aller chercher dans l’intime des gens, dans leurs souvenirs. Certains invités lui ont livré des secrets qu’ils n’avaient jamais mentionnés auparavant. 

    Il aime discuter avec les gens et les faire ouvrir pour qu'ils livrent des pépites. Cela lui a donné de la visibilité de faire des entrevues et les partager par la suite sur ses réseaux sociaux. 

    Les gens aiment aller à la rencontre des gens; découvrir l’humain et les valeurs derrière les produits ou services. C’est ce que permet de réaliser le format de l’entrevue.

    Comme mentionné plus haut, réaliser trois entrevues par semaine lors du confinement lui a fait du bien. Ça lui a permis d’agrandir son cercle de contacts avec des gens dont ils n’auraient pas pu contacter sans ses plateformes.

    Sylvain Munsch aime discuter et aller vers des gens moins connus, mais qui méritent de se faire découvrir également. En passant ces gens en entrevue, ils souhaitent aussi inspirer les auditeurs, leur donner des clés pour qu’ils se lancent dans l’aventure et qu’ils vivent; qu’ils soient heureux chaque minute. 

    L’infopreneuriat est pour lui un milieu incroyable, car tu peux toujours te réinventer, aller à la rencontre de qui tu es et réaliser les projets que tu aimes tout en ayant un impact positif sur les gens. 

    Pour rejoindre Sylvain Munsch:

    Son site internet Prise de Parole: http://prise-de-parole.com/

    Son profil LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/sylvain-mun

    • 1 hr 5 min
    L’égo et les défis des entrepreneurs avec Pascal Cadorette | S2-310

    L’égo et les défis des entrepreneurs avec Pascal Cadorette | S2-310

     Je suis heureux de vous présenter aujourd’hui le huitième épisode de cette saison 2 de l’Accélérateur qui met en lumière les histoires de créateurs de contenu (blogue, podcast et vidéo) dans la francophonie. 

    Aujourd’hui, j’ai le plaisir de discuter avec Pascal Cadorette, un entrepreneur qui est passé par toute la gamme des émotions depuis ses débuts en affaires.

    Il nous revient avec les défis qu’il a surmontés ainsi que son aventure dans le milieu de la création de contenu.

    Sans plus attendre, je vous laisse à cet épisode sur l’égo et les défis des entrepreneurs avec Pascal Cadorette. 

    L’égo et les défis des entrepreneurs avec Pascal Cadorette

    Pascal Cadorette a eu un parcours entrepreneurial parsemé d’erreurs et il n’a pas eu peur de mettre de l’avant les différents défis auxquels il a dû faire face depuis ses débuts lors de cette entrevue. 

    Si tu es un entrepreneur et que tu as l’impression d’être seul dans ton univers, cet entretien te fera changer d’avis. Pascal Cadorette a commencé assez jeune dans la création de contenu, créant un blogue en 2009 à l’âge de 14-15 ans. 

    Il en avait lancé un pour le plaisir dans le but d’aider les gens autour de lui. Il le faisait également pour en apprendre davantage sur le marketing et le SEO. Une de ses erreurs a été de ne pas monétiser ce projet et l’avoir abandonné. 

    Sa plus grosse erreur n’a toutefois pas été cela. En effet, lors de cette entrevue, l’entrepreneur explique qu’il a acheté dans le passé une liste de 50 000 courriels. Il pensait que c’était des entrepreneurs et des travailleurs autonomes, soit des gens de son public cible.

    Il a donc écrit au départ un courriel à ces gens-là pour leur proposer un webinaire gratuit et c’est par la suite rendu au restaurant avec ses parents et sa copine. Ce fut la catastrophe! Très rapidement, il a reçu beaucoup de courriels comme quoi c’était un « maudit fraudeur », « je vais te poursuivre » et qu’il n’avait pas le droit de leur écrire.

    Il capotait! Il avait chaud et était complètement déconnecté du moment présent, il n’attendait plus les conversations entre ses parents et sa blonde. 

    Pascal a finalement répondu à chacun des courriels en expliquant son erreur et qu’il n’allait plus jamais les recontacter. Tout s’est réglé par la suite.

    Se reprendre en main

    À sa fête il y a un an, Pascal Cadorette a réalisé que ça ne pouvait pas continuer comme ça, qu’il devait se reprendre en main. Il souhaitait bien faire les choses et c’est pourquoi l’invité du jour a donc pilé sur son égo pour finalement engager un coach. 

    Il a réalisé plusieurs choses depuis ce temps, dont qu’il ne pouvait pas être partout en même temps, que c’était une excellente façon de se brûler. Il avait à ce moment une chaîne YouTube, un blogue, une infolettre, des guides, une formation gratuite en plus d’être présent sur différents réseaux sociaux. 

    Le Québécois souhaitait devenir le « Gary Vaynerchuk » francophone, soit être partout en même temps pour être populaire et ainsi faire des ventes. C’est une autre erreur de parcours qu’il a maintenant corrigée pour se contrer maintenant sur son groupe Facebook (deux publications par jour) ainsi que son infolettre (trois courriels par semaine). 

    Les 10 dernières années ont été des années d’apprentissages. C’était vraiment une question d’égo, il pensait qu’il pouvait mieux faire que tout le monde. Il n’avait pas besoin de payer, il pouvait relier les points tout seul avec le contenu gratuit qu’il consommait. 

    Pour ses idées de contenu, il s’inspire de ses prospects et clients. Si un client lui pose une question, il y a de bonnes chances que d’autres clients aient cette même problématique. 

    Pascal Cadorette comprend m

    • 59 min

Customer Reviews

4.9 out of 5
39 Ratings

39 Ratings

Freud49 ,

L'infopreneurship québécois

Bravo Marco pour ton travail de pionnier du podcast.

Emmanuelle Dion ,

Qualité au rendez-vous

J’adore ce podcast ! Pertinent, riche en contenu et concis !

VinoBierra ,

Intéressant mais...

Le contenu est intéressant.
C’est peut-être moi qui est trop intolérant à ce niveau là mais me faire tutoyer sans arrêt quand on ne se connaît pas je n’aime pas trop.

Top Podcasts In Business

Listeners Also Subscribed To

More by Podcasts de Marco Bernard