9 episodes

Le cul entre deux chaises est un podcast né d’un constat : il est difficile de trouver des ressources académiques ou des témoignages sur la construction identitaire des personnes métisses, adoptées, ou dont l’héritage familial culturel et racial ne correspond pas au.x pays où elles ont grandit. 
Comment se positionner quand nos parents sont issu.e.s de cultures différentes ? Comment se construire en étant adopté.e ? Quel individu devient-on quand la culture familiale n’est pas celle inculquée à l’école ? Doit-on seulement faire un choix ? Peut-on accepter et embrasser toutes nos origines ? Comment se sentir légitime ? 
Ce podcast cherche à proposer un catalogue d’histoires auxquelles s’identifier. Ce sont des récits de vie qui exposent comment chaque personne a grandit avec cet héritage culturel et racial pluriel, comment elle arrive ou non à les concilier, par quelles étapes elle est passée et où elle en est aujourd’hui. 
On y aborde de nombreux sujets : le white-passing, la parentalité, le mythe des bébés métis, l’apprentissage de la langue, le rejet de nos communautés et par nos communautés … Les récits personnels sont l’occasion de rappeler des faits historiques, sociaux et sociologiques afin de donner des clefs de compréhension de nos riches identités fracturées.  
On se retrouve toutes les deux semaines pour la publication d'un nouvel épisode, bonne écoute !
Retrouvez Le cul entre deux chaises sur Instagram (https://www.instagram.com/le_cul_entre_deux_chaises/) et Facebook (https://www.facebook.com/leculentredeuxchaisespodcast/?modal=admin_todo_tour), ainsi que sur toutes les plateformes d'écoute. 
Un podcast enregistré, monté, animé et illustré par Nina Dabboussi. 
Musique et effets sonores : GREEMZ (https://www.instagram.com/bengreemz/)

Le cul entre deux chaise‪s‬ Le cul entre deux chaises

    • Society & Culture
    • 5.0 • 3 Ratings

Le cul entre deux chaises est un podcast né d’un constat : il est difficile de trouver des ressources académiques ou des témoignages sur la construction identitaire des personnes métisses, adoptées, ou dont l’héritage familial culturel et racial ne correspond pas au.x pays où elles ont grandit. 
Comment se positionner quand nos parents sont issu.e.s de cultures différentes ? Comment se construire en étant adopté.e ? Quel individu devient-on quand la culture familiale n’est pas celle inculquée à l’école ? Doit-on seulement faire un choix ? Peut-on accepter et embrasser toutes nos origines ? Comment se sentir légitime ? 
Ce podcast cherche à proposer un catalogue d’histoires auxquelles s’identifier. Ce sont des récits de vie qui exposent comment chaque personne a grandit avec cet héritage culturel et racial pluriel, comment elle arrive ou non à les concilier, par quelles étapes elle est passée et où elle en est aujourd’hui. 
On y aborde de nombreux sujets : le white-passing, la parentalité, le mythe des bébés métis, l’apprentissage de la langue, le rejet de nos communautés et par nos communautés … Les récits personnels sont l’occasion de rappeler des faits historiques, sociaux et sociologiques afin de donner des clefs de compréhension de nos riches identités fracturées.  
On se retrouve toutes les deux semaines pour la publication d'un nouvel épisode, bonne écoute !
Retrouvez Le cul entre deux chaises sur Instagram (https://www.instagram.com/le_cul_entre_deux_chaises/) et Facebook (https://www.facebook.com/leculentredeuxchaisespodcast/?modal=admin_todo_tour), ainsi que sur toutes les plateformes d'écoute. 
Un podcast enregistré, monté, animé et illustré par Nina Dabboussi. 
Musique et effets sonores : GREEMZ (https://www.instagram.com/bengreemz/)

    Episode 7 - Rabih : quitter une France qui nous rejette pour se sentir français

    Episode 7 - Rabih : quitter une France qui nous rejette pour se sentir français

    Pourquoi, alors que ses deux parents son père est libanais et sa mère algérienne, pourquoi Rabih se revendique franco-libanais sans inclure la dimension algérienne ? Pourquoi a-t-il décidé à 15 ans d’aller vivre dans le pays d’origine de son père ? Comment ses origines et le fait d’avoir grandi en banlieue, à la marge de la société, l’ont poussé à aujourd’hui vouloir faire carrière en politique, pour changer les chose, unifier une France crispée autour des questions identitaires.  

    Dans cet épisode, on se pense sur la dimension interpersonnelle de transmission d’un héritage culturel chez les enfants multiculturels : dans l’acceptation ou le refus d’une culture se jouent nos relations à nos parents. On aborde aussi les raisons qui poussent beaucoup d’entre-nous à aller vivre à un moment donné dans le pays de notre ou nos parent.s afin de légitimer notre identité, mais aussi dans une fuite de cette France qui nous rejette et nous renvoie sans cesse à cette position d’altérité, qui nous refuse le droit d’être plusieurs choses à la fois, qui nous accuse de la trahir. Qu’est-ce qu’être français.e, qu’est ce que la culture française ? En quoi les enfants de l’immigration sont aussi légitimes que les autres à l’incarner ?

    Rabih nous parle de transmission familiale, de France raciste, du Liban, du Japon, d’introspection difficile, du fait de ne jamais s’être senti plus français qu’à l’étranger, d’engagement politique, et d’identité française.

    Référence : Bernard Lahire, « Tableaux de familles : heurs et malheurs scolaires en milieux populaires », Paris, Gallimard/Seuil, 1995

    Liens utiles pour me contacter :  https://linktr.ee/leculentredeuxchaises 

    Bonne écoute !

    Un podcast animé, monté et illustré par Nina Dabboussi

    Ambiance sonore : Greemz

    • 1 hr 5 min
    Diasporas Confinées - impossibles retrouvailles au bled, frontières, routine et inquiétudes

    Diasporas Confinées - impossibles retrouvailles au bled, frontières, routine et inquiétudes

    Et si le confinement était en fait un épisode de routine pour les membres des diasporas ? En effet, pour ces personnes dont les familles sont dispersées à travers le monde, l'éloignement physique et le fait de fêter son anniversaire en visioconférence, et bien c'est le quotidien ! 

    Dans cet épisode, ce sont 7 voix, Falan, Nouria, Laetitia, Houmou, Donia, Yasmine et Sarah qui nous livrent un petit bout de leur quotidien en plein milieu du confinement. On y aborde les spécificités du vécu des personnes à l'héritage culturel pluriel : la notion de Third Culture Kids, les trop rares occasions de rentrer au pays qui se retrouvent annulées, un rapport particulier aux frontières qui sont en perpétuelle évolution, l'impossibilité d'avoir accès à ces précieuses denrées alimentaires qui fonctionnent comme des madeleines de Proust, le lien entre diasporas et pandémie ... 

    Sont cité.e.s dans l'épisode : 

    Am I rootless, or am I free? ‘Third culture kids’ like me make it up as we go along article par Ndéla Faye dans The Guardian (9 mars 2016)
    Violences policières, le poids des images - épisode spéciale de Kiffe Ta Race X Programme B avec Rokhaya Diallo
    "Une image, mille mots et des baffes qui se perdent" dans Cases Rebelles (Octobre 2016)
    "Épidémie.Si l’Europe avait regardé l’Afrique" article original de Afua Hirsch publié dans The Guardian, traduit pour Courrier International 
    "Les femmes noires comme incarnation forcée du corps de l’Autre" par Maria Malagardis dans Libération (21 septembre 2018) 


    Liens utiles pour me contacter :  https://linktr.ee/leculentredeuxchaises 

    Bonne écoute !

    Un podcast animé, monté et illustré par Nina Dabboussi

    Ambiance sonore : Greemz

    • 51 min
    Outre-Mer Confinés - Cannelle : grandir en Martinique et y vivre une pandémie

    Outre-Mer Confinés - Cannelle : grandir en Martinique et y vivre une pandémie

    Comment répondre à la question « tu viens d’où ? » quand on est originaire des outre-mer, qu’on nous assimile constamment aux personnes issues de l’immigration  et que nos origines s’effacent dans l’histoire de l’esclavage ?  

    Cannelle est une femme noire, elle a grandi en Martinique, son père est blanc et sa mère est noire, faisant d’elle une métisse qu’on a souvent appelée « bounty » et considérée comme une blanche privilégiée. C’est à 15 ans qu’elle arrive en France et découvre qu’elle est considérée et constamment ramenée à son identité de femme noire, et antillaise avec tous les clichés qui vont avec : panthère sauvage, sang-chaud, fainéantise …  

    Dans cet épisode, on se penche sur les multiples entre-deux dans lesquels se situent les personnes originaires des territoires d’outre-mer : une nationalité française mise en doute par le renvoi aux populations d’origines immigrées, la culture et l’histoire française transmises à l’école qui ne laissent pas de place à celles des outre-mer.  

    Cannelle nous parle de l’histoire traumatique des territoires d’outre-mers, de son sentiment de venir d’une autre France où les habitudes coloniales n’ont jamais disparues. On y aborde l’organisation sociale en Martinique, le colorisme et les liens entre racisme et patriarcat notamment à travers l’imposition de critères de beauté occidentaux. On y discute aussi de l’absence de l’histoire des territoires d’outre-mer et de l’esclavage notamment de notre roman national et du programme scolaire, et de fait de l’importance de représenter cette histoire, ses luttes et ses souffrances.  

    On y parle aussi du confinement, entre pénurie d’infrastructures, de manquements des pouvoirs publics, de prises de décisions tardives et inadaptées, d’absence d’eau, et du lien entre les pandémies, l’écologie, le colonialisme et le capitalisme. 

    Sont cité.e.s dans l'épisode : 

    -  Moisissure sous les Tropiques : le virus, la métropole et ses confettis. Tribune de deux Réunionnaises (par Marion Malga-Baptisto  & Mathilde Lebon)

    - La fabrique du stigmate : le cas des personnes originaires des DOM; par Marine Haddad sur La vie des idées 

    - Décolonisons l'écologie, un documentaire par Annabelle, Jérémy et Cannelle 

    - Vidéo "les futures épidémies que nous vivrons" par DirtyBiology

    - L'interview de Jean Luc Touly pour France-Antilles / Martinique 

    Liens utiles pour me contacter :  https://linktr.ee/leculentredeuxchaises 

    Bonne écoute !

    Un podcast animé, monté et illustré par Nina Dabboussi

    Ambiance sonore : Greemz

    • 1 hr 14 min
    Quartiers Confinés - Anas : grandir et vivre le confinement dans un quartier populaire

    Quartiers Confinés - Anas : grandir et vivre le confinement dans un quartier populaire

    Anas et moi avons plusieurs caractéristiques en commun : presque le même âge, au moins un parent immigré, nous sommes considéré.e.s en France comme des arabes, et nous animons un podcast, entre autres. Pourtant, une caractéristique primordiale nous différencie : l’endroit où nous avons grandi et où nous vivons ce confinement.

    Car toutes les origines géographiques ne se valent pas et venir d'un quartier populaire entraine de nombreux préjugés, voire même un stigmate et des inégalités plus grandes encore quand une pandémie mondiale apparait. 

    Dans cet épisode Anas nous parle de son identité d’homme maghrébin ayant grandi dans un quartier populaire et comment toutes ces composantes influencent sa vie et sa construction identitaire. Il nous parle aussi des réalités du confinement dans les quartiers : manque d'infrastructures, travailleur.euse.s précaires, logements étroits et insalubres, violences policières ...

    On aborde y aborde: le stigmate et la double essentialisation qui pèsent sur les habitant.e.s des quartiers populaires, la catégorie d’Arabes en France, le parcours des jeunes des quartiers populaires dans les études supérieures, la glottophobie et le retournement du stigmate, les inégalités et violences subies par les quartiers.   

    Extrait musical : Jeune de banlieue – Disiz la peste  

    Sont cité.e.s dans l’épisode : 

    « Le « jeune de banlieue » n’existe pas » article de Fabien Truong publié dans Libération le 4 novembre 2010 ()  
    Nesrine Slaoui – épisode 33 du podcast Extimité  
    « Covid-19 : Dans le 93, solidarité en bande organisée » article de Manon Querouil-Bruneel publié dans ParisMatch le 01/05/2020
    Taha Bouhafs
    Association Santé Banlieue 
    Application Urgence Violences Policières 
    Initiative "Sur écoute 17" par Yard, Booska P, StreetPress, RapElite, EchoBanlieues


    Liens utiles :  https://linktr.ee/leculentredeuxchaises 

    Bonne écoute !

    Un podcast animé, monté et illustré par Nina Dabboussi

    Ambiance sonore : Greemz

    • 1 hr 2 min
    Teaser - Le cul (confiné) entre deux chaises

    Teaser - Le cul (confiné) entre deux chaises

    Tous les liens utiles :  https://linktr.ee/leculentredeuxchaises 

    En fonction de nos origines, qu'elles soient raciales ou bien géographiques au sein même du territoire français, la pandémie mondiale de COVID19 et le confinement actuel ne sont pas vécus de la même manière. 

    Le cul entre deux chaises, le podcast qui fait parler les diasporas, vous propose 3 épisodes spéciaux pour révéler et mieux comprendre les inégalités face au confinement qui sont révélatrices des inégalités qui organisent notre société. 

    Trois focus : grandir et être confiné dans un quartier populaire avec Anas, grandir et être confinée en Outre-Mer avec Cannelle, vivre le confinement en étant membre d'une diaspora. 

    Bonne écoute ! 

    Un podcast animé, monté et illustré par Nina Dabboussi

    Ambiance sonore : Greemz (https://www.instagram.com/bengreemz/)

    • 2 min
    Episode 3 - Elise : minorité modèle, militantisme et métissage

    Episode 3 - Elise : minorité modèle, militantisme et métissage

    Vous êtes-vous déjà disputé.e avec une personne qui ne parle pas la même langue que vous ? Ou bien tenté de faire de l’humour dans une langue que vous maîtrisez peu ? Et bien imaginez que cette situation de blocage dans votre expression et la compréhension de la personne d’en face soit votre quotidien, avec votre parent.  

    Car c’est en effet le cas d’Elise qui témoigne dans l’épisode 3 : métisse élevée en France par sa mère, son père chinois habite en Chine et parle très peu français et anglais.  Et elle, ne parle pas mandarin. 

    Nous avons abordé de nombreux sujets : être asiodescendante et queer, être métisse mais grandir sans son parent racisé, l'asioféminisme et le racisme anti-asiatiques, les luttes LGBTQIA+ et décoloniales dans les institutions d'élite, métissage et militantisme : être alliée et concernée privilégiée.  

    Tous les liens utiles :  https://linktr.ee/leculentredeuxchaises   

    Bonne écoute !

    Un podcast animé, monté et illustré par Nina Dabboussi

    Ambiance sonore : Greemz (https://www.instagram.com/bengreemz/)



    Sur le racisme anti-asiatiques : http://www.slate.fr/story/187026/discriminations-racisme-anti-asiatique-france-epidemie-coronavirus-chine //

    https://www.refinery29.com/fr-fr/mythe-minorite-modele-millennials //

    https://www.cairn.info/revue-hommes-et-migrations-2019-1-page-187.htm#

    • 1 hr 14 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
3 Ratings

3 Ratings

bi_doue ,

A écouter absolument

Wow! Moi qui me sentais si seule dans ma quête d’identité je me sens désormais comprise! Un merveilleux podcast qui aborde un sujet qui n’est pratiquement (voir jamais) abordé, car trop peu vive des situations identiques. Bref merci Nina et tout ceux qui ont et vont participer au podcast, ma quête d’identité deviens encore plus pertinente maintenant 🌸❤️

PHIL972514 ,

Merci

Merci d'aborder des sujets trop peu débattus et méconnus, notre réalité est complexe et vous la dévoilez sans qu'elle ne paraisse compliquée ou tabou! MERCI

Top Podcasts In Society & Culture

Listeners Also Subscribed To