6 episodes

Balado documentaire sur le nom de famille composé au Québec et sa possible disparition. En 1981, le Québec vit une réforme majeure dans son code civil : les femmes ont désormais les mêmes droits que les hommes dans la famille.

C’est aussi à partir de ce moment-là que les mères ont pu transmettre leur nom de famille à leurs enfants. Si durant les deux décennies qui ont suivi, le nom de famille double a été assez populaire au Québec, moins de 10% des familles choisissent cette option pour leurs enfants aujourd’hui.

Au cours des cinq épisodes de la série, deux générations de femmes s'ouvrent sur les raisons qui les ont poussées à donner leur nom - ou pas - à leurs enfants ainsi que sur la filiation, l'identité, l'égalité et l'impact de porter deux noms de famille dans leur vie.

Le nom de ma mère Transistor Media

    • Society & Culture

Balado documentaire sur le nom de famille composé au Québec et sa possible disparition. En 1981, le Québec vit une réforme majeure dans son code civil : les femmes ont désormais les mêmes droits que les hommes dans la famille.

C’est aussi à partir de ce moment-là que les mères ont pu transmettre leur nom de famille à leurs enfants. Si durant les deux décennies qui ont suivi, le nom de famille double a été assez populaire au Québec, moins de 10% des familles choisissent cette option pour leurs enfants aujourd’hui.

Au cours des cinq épisodes de la série, deux générations de femmes s'ouvrent sur les raisons qui les ont poussées à donner leur nom - ou pas - à leurs enfants ainsi que sur la filiation, l'identité, l'égalité et l'impact de porter deux noms de famille dans leur vie.

    2019

    2019

    Dans le cinquième et dernier épisode de cette série, la réalisatrice Marie-Hélène Frenette-Assad discute des autres répercussions de la réforme de la famille de 1981, des batailles féministes qu’il nous reste à mener et se demande si le nom de famille composé est vraiment en train de mourir.

    Avec Claire Frenette, Anne-Marie Sauvé, Jocelyne Olivier, Eugénie Lépine-Blondeau, Rose-Aimée Automne T. Morin, Emmanuelle Pedneault-Jobin, Isabelle N. Miron et Laurence Charton.

    • 22 min
    Les noms de mes mères

    Les noms de mes mères

    Dans le quatrième épisode, la réalisatrice Marie-Hélène Frenette-Assad s'intéresse au choix que doivent faire les couples de même sexe lorsque vient le temps de choisir le nom de famille de leurs enfants.

    Avec Laurence Charton, Eugénie Lépine-Blondeau, Laurie Dézainde-Dubuc, Maude Côté-Roy, Cassandre Diguer-St-Amant et Marie-Michèle Lalonde.

    • 18 min
    C'est trop long

    C'est trop long

    Dans le troisième épisode, la réalisatrice Marie-Hélène Frenette-Assad rencontre des femmes de sa génération qui portent un nom de famille composé. Ensemble, elles se posent la question si d'avoir un nom double les aide à se distinguer, les associe à un frère ou une soeur qui fait un métier public ou si c'est juste trop long tout ça.

    Avec Rose-Aimée Automne T. Morin, Gabrielle Madé, Amélie Rocheleau, Emmanuelle Pedneault-Jobin et Eugénie Lépine-Blondeau.

    • 18 min
    On ne parle pas de ça.

    On ne parle pas de ça.

    Dans le deuxième épisode, la réalisatrice Marie-Hélène Frenette-Assad rencontre la chercheure Laurence Charton et des mères de son âge pour comprendre les raisons qui poussent les femmes de sa génération à renoncer au droit de transmettre leur nom à leurs enfants.

    Avec Laurence Charton, Emmanuelle Pedneault-Jobin, Élodie Martin-Desmarais, Louise Bélair, Catherine Bélair-Noël, Marie-Louise Bélair-Noël et Isabelle N. Miron.

    Réalisation et musique originale: Marie-Hélène Frenette-Assad.

    Une production de Transistor Média.

    • 21 min
    1981

    1981

    En 1981, le Québec vit une importante réforme dans son code civil. Les femmes ont désormais les mêmes droits que les hommes au sein de la famille. C’est également depuis cette réforme que les femmes peuvent donner leurs noms de familles à leurs enfants.

    Dans cette épisode, on revient sur cette période importante de notre histoire et la réalisatrice en profite pour demander à sa mère pourquoi en 1984, elle tenait à lui donner son nom de famille.

    Réalisation et musique originale: Marie-Hélène Frenette-Assad

    • 18 min
    Bande-annonce : Le nom de ma mère

    Bande-annonce : Le nom de ma mère

    Bande-annonce de la série documentaire Le nom de ma mère.

    • 3 min

Customer Reviews

la llonara ,

Très intéressant

J’ai bien aimé ce Balado. C’est une belle réflexion. Moi étant mariée depuis longtemps, le choix ne s’imposait pas . On prenait le nom du mari point. À partir de 1981 nous avions le choix de reprendre notre nom de jeune fille. Changer tous les papiers et notre nom au travail demandait un certain temps . Après m’être beaucoup questionné sur le sujet, j’ai entendu à la radio une personnalité connue, mentionner qu’entre le nom de son mari et le nom de son père, c’était quand même le nom d’un homme. À partir de ce moment je ne me suis plus posée de questions. J’ai gardé le nom de mon mari comme Mme Payette l’a fait , tout en étant féministe.

NoémiePC ,

Un bijou!

Magnifique et pertinent podcast qui m’a permis de comprendre d’où vient mon nom double... et ce que ma mère a dû faire pour me donner le sien, un peu plus de trois ans après ma naissance. Je n’aurais jamais eu cette discussion avec ma mère sans ce podcast.

mercéo ,

Un incontournable!

Un Balado qui soulève probablement un recul de la part des femmes de notre génération! Excellentes recherches et entrevues! Let's go Les Femmes!!

Top Podcasts In Society & Culture

Listeners Also Subscribed To

More by Transistor Media