22 min

Lire en relation #12 – Le ciel ouvert dans la poésie de Marie-Andrée Gill, avec Julie St-Laurent Kwahiatonhk! – Littératures autochtones

    • Books

Dans le quatrième et dernier épisode de la saison, Julie St-Laurent explore l’univers de la poète Marie-Andrée Gill en retraçant brièvement le chemin parcouru depuis Béante (2012) jusqu’à Chauffer le dehors (2019), pour y découvrir que le motif des espaces ouverts entrecroise expression intime et expression politique. Le discours amoureux représente une façon pour la poète de reconnaître son propre désir, qui est aussi son propre espoir d’en finir avec l’enfermement. Il se crée une expérience poétique où le sujet du poème se trouve décolonisé, c’est-à-dire libéré de sa souffrance, libre dans sa parole et dans son corps – libre dans l’espace originel, dans le territoire que l’écriture poétique explore.
 La troisième saison des balados « Lire en relation » vous est offerte dans le cadre du 11e Salon du livre des Premières Nations. Une réalisation de Kwahiatonhk! et de la Chaire de leadership en enseignement sur les littératures autochtones au Québec – Maurice-Lemire, avec l’appui du Conseil des arts du Canada, du gouvernement du Canada, et du gouvernement du Québec. Le 11e Salon du livre des Premières Nations vous est présenté par TELUS, en collaboration avec Innergex Énergie Renouvelable, la Caisse Desjardins de Wendake, la firme OKT Law, Hydro-Québec et la Ville de Québec.
Recherche et narration : Julie St-Laurent
Technicien : Jorge Christian Diaz de Bedoya
Musique et montage : Marc Vallée
Coordination : Marie-Eve Bradette 

Dans le quatrième et dernier épisode de la saison, Julie St-Laurent explore l’univers de la poète Marie-Andrée Gill en retraçant brièvement le chemin parcouru depuis Béante (2012) jusqu’à Chauffer le dehors (2019), pour y découvrir que le motif des espaces ouverts entrecroise expression intime et expression politique. Le discours amoureux représente une façon pour la poète de reconnaître son propre désir, qui est aussi son propre espoir d’en finir avec l’enfermement. Il se crée une expérience poétique où le sujet du poème se trouve décolonisé, c’est-à-dire libéré de sa souffrance, libre dans sa parole et dans son corps – libre dans l’espace originel, dans le territoire que l’écriture poétique explore.
 La troisième saison des balados « Lire en relation » vous est offerte dans le cadre du 11e Salon du livre des Premières Nations. Une réalisation de Kwahiatonhk! et de la Chaire de leadership en enseignement sur les littératures autochtones au Québec – Maurice-Lemire, avec l’appui du Conseil des arts du Canada, du gouvernement du Canada, et du gouvernement du Québec. Le 11e Salon du livre des Premières Nations vous est présenté par TELUS, en collaboration avec Innergex Énergie Renouvelable, la Caisse Desjardins de Wendake, la firme OKT Law, Hydro-Québec et la Ville de Québec.
Recherche et narration : Julie St-Laurent
Technicien : Jorge Christian Diaz de Bedoya
Musique et montage : Marc Vallée
Coordination : Marie-Eve Bradette 

22 min