28 min

Vivier Connecte / Épisode 2 : Jeffrey Stonehous‪e‬ Vivier Connecte

    • Arts

Un tête-à-tête avec Jeffrey Stonehouse pour aller à la rencontre de l'Ensemble Paramirabo et découvrir les coulisses du concert Lo Spazio.

Plongez-vous dans une écoute qui fête les 10 ans de l'Ensemble

Jeffrey Stonehouse nous invite à découvrir l'Ensemble Paramirabo : de la naissance de l'ensemble à leur parcours artistique. Paramirabo se distingue par son attachement à jouer des œuvres de compositeurs de différentes générations, qu'il s'agisse d'œuvres du répertoire ou de création.

Le musicien nous amène également à découvrir comment le concert Lo Spazio a pris vie. Il évoque entre autres l'acoustique exceptionnelle du lieu (Espace Aline-Letendre du Gesù), l'aspect de la distanciation sociale, la création de Christopher Goddard et surtout le désir de l'Ensemble de faire vivre une autre expérience musicale à travers ce concert en se rapprochant du public.


Invitée : Jeffrey Stonehouse, flûtiste, directeur artistique et membre fondateur de l'ensemble Paramirabo. Un ensemble qui se présente comme une voix pour la diffusion de la musique d'aujourd'hui et pour la promotion des compositeurs émergents.

Une réalisation de Virage Sonore.



Crédits :

Réalisation : Virage Sonore
Initiative : Le Vivier
Animatrice : Emmanuelle Lizère, Directrice artistique
Invité : Jeffrey Stonehouse

Extraits Musicaux :
- Zosha Di Castri - La forma della spazio (générique début et fin)
- Salvatore Sciarrino - Lo spazio invero (3’35 - 5’)
- Toru Takemitsu - Then I knew ’twas wind (6’19 - 8’08)
- Toru Takemitsu - Rainspell (9’06 - 9’54)
- Christopher Goddard - Coda (11’46 - 12’32)
- Maurice Ravel - Introduction et Allegro (15’33 - 15’45)
- Christopher Goddard - Coda (15’44 - 16’10)
- Salvatore Sciarrino - Lo spazio inverso (16’09 - 19’13)
- Zosha Di Castri - La forma della spazio (19’15 - 21’04)
- Toru Takemitsu - Then I knew ’twas wind (21’12 - 21’50)
- Christopher Goddard - Coda (21’52 - 23’29)
- Zosha Di Castri - La forma della spazio (24’12 - 25’25)
- Toru Takemitsu - Then I knew ’twas wind (25’32 - 26’58)

Un tête-à-tête avec Jeffrey Stonehouse pour aller à la rencontre de l'Ensemble Paramirabo et découvrir les coulisses du concert Lo Spazio.

Plongez-vous dans une écoute qui fête les 10 ans de l'Ensemble

Jeffrey Stonehouse nous invite à découvrir l'Ensemble Paramirabo : de la naissance de l'ensemble à leur parcours artistique. Paramirabo se distingue par son attachement à jouer des œuvres de compositeurs de différentes générations, qu'il s'agisse d'œuvres du répertoire ou de création.

Le musicien nous amène également à découvrir comment le concert Lo Spazio a pris vie. Il évoque entre autres l'acoustique exceptionnelle du lieu (Espace Aline-Letendre du Gesù), l'aspect de la distanciation sociale, la création de Christopher Goddard et surtout le désir de l'Ensemble de faire vivre une autre expérience musicale à travers ce concert en se rapprochant du public.


Invitée : Jeffrey Stonehouse, flûtiste, directeur artistique et membre fondateur de l'ensemble Paramirabo. Un ensemble qui se présente comme une voix pour la diffusion de la musique d'aujourd'hui et pour la promotion des compositeurs émergents.

Une réalisation de Virage Sonore.



Crédits :

Réalisation : Virage Sonore
Initiative : Le Vivier
Animatrice : Emmanuelle Lizère, Directrice artistique
Invité : Jeffrey Stonehouse

Extraits Musicaux :
- Zosha Di Castri - La forma della spazio (générique début et fin)
- Salvatore Sciarrino - Lo spazio invero (3’35 - 5’)
- Toru Takemitsu - Then I knew ’twas wind (6’19 - 8’08)
- Toru Takemitsu - Rainspell (9’06 - 9’54)
- Christopher Goddard - Coda (11’46 - 12’32)
- Maurice Ravel - Introduction et Allegro (15’33 - 15’45)
- Christopher Goddard - Coda (15’44 - 16’10)
- Salvatore Sciarrino - Lo spazio inverso (16’09 - 19’13)
- Zosha Di Castri - La forma della spazio (19’15 - 21’04)
- Toru Takemitsu - Then I knew ’twas wind (21’12 - 21’50)
- Christopher Goddard - Coda (21’52 - 23’29)
- Zosha Di Castri - La forma della spazio (24’12 - 25’25)
- Toru Takemitsu - Then I knew ’twas wind (25’32 - 26’58)

28 min

Palmarès des balados : Arts