34 min

#204 Alexandre Jardin : Un chef-d’œuvre d’amour sinon rien Métamorphose, éveille ta conscience !

    • Forme et santé

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Alexandre Jardin, l’un des auteurs de langue française les plus lus. Faut-il encore le présenter ? Sa fougue légendaire, son amour de l’amour, sa folie disent certains mais aussi ses engagements citoyen au sein du mouvement bleu, blanc, zèbre et de l’association Lire et Faire lire qu’il a co-fondé. Primé à plusieurs reprises, il a publié une vingtaine de romans comme Le Zèbre, Fanfan, L’Ile des gauchers et des récits autobiographiques comme Le Zubial ou Des gens très bien. Avec son nouveau récit, La Plus-que-vraie chez Albin Michel, il revient pour notre plus grande joie à la comédie romantique. Un roman qui étrangement fait surgir le réel dans sa vie… Épisode #206


Dans cet épisode avec Alexandre Jardin, j'aborderai les thèmes suivants :


- Faites-nous le pitch de votre livre Alexandre Jardin ? Pourquoi ce titre la Plus-que-vraie ?
- Cette vision que l’amour est le Chef-d’œuvre d’une vie est poétique et artistique ?
- Vous dites qu’il y a encore huit mois vous étiez déçu de la réalité et que l’écriture vous permet de remuer le réel…. Pourquoi cette déception du réel ? « 20 volumes fébriles m’avaient exténués le cœur » Trop parlé d’amour au lieu d’incarner l’amour.
- Ce livre est une forme d’analyse en questionnement pour arrêter de parler d’amour mais le vivre ? Vous passez en revue aussi vos autres livres. Est-ce une forme d’auto critique ?
- Vous êtes un amoureux des mots et de la littérature, comment les mots vous rendent-ils plus-que-vrai, vous, l’écrivain ?
- Pour vous la littérature doit infecter de bonheur les êtres humains, nous ramener au réel ?
- Votre livre la Plus-que-vraie est écrit avec une femme, Alexandra Sauvêtre, c’est nouveau cette écriture à 4 mains ? Comment ça se déroule ? Vous ne vouliez pas d’un monologue ?
- Il se trouve que dans la réalité ce roman a ouvert une porte au grand amour ? Comment la littérature a convoqué votre réel ?
- L’amour total est si étranger à la peur dites-vous que vous avez acheté une maison avec votre amoureuse canadienne que vous n’avez jamais rencontrée…
- Votre père dites-vous, vivait sans la peur ?
- Vous parlez de rentrer dans la spiritualité d’une femme, c’est-à-dire ?


Qui est mon invité de la semaine, Alexandre Jardin ?
Il est l’un des auteurs de langue française les plus lus. Il est engagé au sein du mouvement bleu, blanc, zèbre et de l’association Lire et Faire lire qu’il a co-fondé.
Il a été primé à plusieurs reprises et a publié une vingtaine de romans comme Le Zèbre, Fanfan, L’Ile des gauchers et des récits autobiographiques comme Le Zubial ou Des gens très bien.
Son dernier roman, La plus-que-vraie est publié aux Éditions Albin Michel.
On peut le retrouver facilement sur ses réseaux sociaux.


Quelques citations du podcast avec Alexandre Jardin :
“Je voulais publier quelque chose qui contienne tout ce que je voulais"
"Les êtres humains ont envie que l’amour soit prodigieux !"
"Par ses vers, Ronsard nous signale la juste hauteur"
"On a aussi besoin de femmes grandes pour que l’époque soit grande"


Soutenez notre podcast en rejoignant dès maintenant la Tribu Métamorphose : http://www.patreon.com/metamorphose


Retrouvez Métamorphose, le podcast qui éveille la conscience sur Apple Podcast / Google Podcasts /Spotify/ Deezer /YouTube / SoundCloud/ CastBox/ TuneIn.
Suivez l'actualité des épisodes Métamorphose Podcast sur Instagram, découvrez l'invité de la semaine et gagnez des surprises ;-)
https://www.instagram.com/metamorphosepodcast/


Bonne écoute
 
See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Alexandre Jardin, l’un des auteurs de langue française les plus lus. Faut-il encore le présenter ? Sa fougue légendaire, son amour de l’amour, sa folie disent certains mais aussi ses engagements citoyen au sein du mouvement bleu, blanc, zèbre et de l’association Lire et Faire lire qu’il a co-fondé. Primé à plusieurs reprises, il a publié une vingtaine de romans comme Le Zèbre, Fanfan, L’Ile des gauchers et des récits autobiographiques comme Le Zubial ou Des gens très bien. Avec son nouveau récit, La Plus-que-vraie chez Albin Michel, il revient pour notre plus grande joie à la comédie romantique. Un roman qui étrangement fait surgir le réel dans sa vie… Épisode #206


Dans cet épisode avec Alexandre Jardin, j'aborderai les thèmes suivants :


- Faites-nous le pitch de votre livre Alexandre Jardin ? Pourquoi ce titre la Plus-que-vraie ?
- Cette vision que l’amour est le Chef-d’œuvre d’une vie est poétique et artistique ?
- Vous dites qu’il y a encore huit mois vous étiez déçu de la réalité et que l’écriture vous permet de remuer le réel…. Pourquoi cette déception du réel ? « 20 volumes fébriles m’avaient exténués le cœur » Trop parlé d’amour au lieu d’incarner l’amour.
- Ce livre est une forme d’analyse en questionnement pour arrêter de parler d’amour mais le vivre ? Vous passez en revue aussi vos autres livres. Est-ce une forme d’auto critique ?
- Vous êtes un amoureux des mots et de la littérature, comment les mots vous rendent-ils plus-que-vrai, vous, l’écrivain ?
- Pour vous la littérature doit infecter de bonheur les êtres humains, nous ramener au réel ?
- Votre livre la Plus-que-vraie est écrit avec une femme, Alexandra Sauvêtre, c’est nouveau cette écriture à 4 mains ? Comment ça se déroule ? Vous ne vouliez pas d’un monologue ?
- Il se trouve que dans la réalité ce roman a ouvert une porte au grand amour ? Comment la littérature a convoqué votre réel ?
- L’amour total est si étranger à la peur dites-vous que vous avez acheté une maison avec votre amoureuse canadienne que vous n’avez jamais rencontrée…
- Votre père dites-vous, vivait sans la peur ?
- Vous parlez de rentrer dans la spiritualité d’une femme, c’est-à-dire ?


Qui est mon invité de la semaine, Alexandre Jardin ?
Il est l’un des auteurs de langue française les plus lus. Il est engagé au sein du mouvement bleu, blanc, zèbre et de l’association Lire et Faire lire qu’il a co-fondé.
Il a été primé à plusieurs reprises et a publié une vingtaine de romans comme Le Zèbre, Fanfan, L’Ile des gauchers et des récits autobiographiques comme Le Zubial ou Des gens très bien.
Son dernier roman, La plus-que-vraie est publié aux Éditions Albin Michel.
On peut le retrouver facilement sur ses réseaux sociaux.


Quelques citations du podcast avec Alexandre Jardin :
“Je voulais publier quelque chose qui contienne tout ce que je voulais"
"Les êtres humains ont envie que l’amour soit prodigieux !"
"Par ses vers, Ronsard nous signale la juste hauteur"
"On a aussi besoin de femmes grandes pour que l’époque soit grande"


Soutenez notre podcast en rejoignant dès maintenant la Tribu Métamorphose : http://www.patreon.com/metamorphose


Retrouvez Métamorphose, le podcast qui éveille la conscience sur Apple Podcast / Google Podcasts /Spotify/ Deezer /YouTube / SoundCloud/ CastBox/ TuneIn.
Suivez l'actualité des épisodes Métamorphose Podcast sur Instagram, découvrez l'invité de la semaine et gagnez des surprises ;-)
https://www.instagram.com/metamorphosepodcast/


Bonne écoute
 
See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

34 min