12 min

Covid et profs en danger de burnout Pedagoscope.ch

    • Cours

 Après une année de pandémie en raison du coronavirus, les enseignants du supérieur expériementent de plus en plus un état de fatigue extrême qui peut les conduire au syndrome d’épuisement professionnel, le brunout. Les indicateurs du syndrome d’épuisement professionnel sont dans le rouge dans nombre d’institutions du supérieur depuis une année. D’après une étude américaine auprès de 1122 enseignants du supérieur, près de 70% des personnes sondées disent se sentir stressés, soit plus du double du même sondage en 2019. D’autres études comme par exemple celle du  Chronicle of Higher Education arrivent au même constat, à tel point que plus de la moitié des personnes interrogées envisageraient de changer de carrière ou de prendre une retraite anticipée.  

 Après une année de pandémie en raison du coronavirus, les enseignants du supérieur expériementent de plus en plus un état de fatigue extrême qui peut les conduire au syndrome d’épuisement professionnel, le brunout. Les indicateurs du syndrome d’épuisement professionnel sont dans le rouge dans nombre d’institutions du supérieur depuis une année. D’après une étude américaine auprès de 1122 enseignants du supérieur, près de 70% des personnes sondées disent se sentir stressés, soit plus du double du même sondage en 2019. D’autres études comme par exemple celle du  Chronicle of Higher Education arrivent au même constat, à tel point que plus de la moitié des personnes interrogées envisageraient de changer de carrière ou de prendre une retraite anticipée.  

12 min