55 Min.

La Langue bien pendue #6 - Bernard Cerquiglini, linguiste La Langue bien pendue

    • Gesellschaft und Kultur

Faut-il féminiser la langue ? Et quel sens cela a-t-il ?
Est-ce violer notre héritage linguistique ou au contraire, revenir à des racines de notre langue commodément oubliées par un patriarcat de mauvaise foi ?
Bernard Cerquiglini, linguiste reconnu et féministe revendiqué, est notre invité.
Son ouvrage "Le ministre est enceinte" (Ed. Seuil, 2018) est un plaidoyer ultra-documenté sur l'histoire de cette réticence obstinée à féminiser la langue française. L'adoption précoce au Québec des noms de métiers féminins, l'amour des baobabs, Molière, Fénelon et Maurice Druon, maille et darons, seront - entre autres choses - au menu de cette émission.

Côté chroniques :
Dame Aurore (Aurore Ponsonnet) imaginera dans sa chronique un monde où c'est le féminin qui l'emporte, tant dans les moeurs que dans les mots ;
et Sandrine Campese nous proposera un gourmand florilège de mots nouveaux - comme "écocide" ou "divulgacher" - entrés dans le dictionnaire en 2019.

Bonne écoute !

La Langue bien pendue est un podcast créé et présenté par : Marielle Lieber-Claire
Parrainé par : le Projet Voltaire
Chroniqueuses : Aurore Ponsonnet, Sandrine Campese
Enregistré au studio de la Remix Radio (Paris)
Générique original et montage : Bruno Chantepie

Vous aimez notre podcast ? N'hésitez pas à nous mettre 5 étoiles sur l'appli Apple Podcasts et à nous rejoindre pour dialoguer sur la page FaceBook "La Langue bien pendue".

Faut-il féminiser la langue ? Et quel sens cela a-t-il ?
Est-ce violer notre héritage linguistique ou au contraire, revenir à des racines de notre langue commodément oubliées par un patriarcat de mauvaise foi ?
Bernard Cerquiglini, linguiste reconnu et féministe revendiqué, est notre invité.
Son ouvrage "Le ministre est enceinte" (Ed. Seuil, 2018) est un plaidoyer ultra-documenté sur l'histoire de cette réticence obstinée à féminiser la langue française. L'adoption précoce au Québec des noms de métiers féminins, l'amour des baobabs, Molière, Fénelon et Maurice Druon, maille et darons, seront - entre autres choses - au menu de cette émission.

Côté chroniques :
Dame Aurore (Aurore Ponsonnet) imaginera dans sa chronique un monde où c'est le féminin qui l'emporte, tant dans les moeurs que dans les mots ;
et Sandrine Campese nous proposera un gourmand florilège de mots nouveaux - comme "écocide" ou "divulgacher" - entrés dans le dictionnaire en 2019.

Bonne écoute !

La Langue bien pendue est un podcast créé et présenté par : Marielle Lieber-Claire
Parrainé par : le Projet Voltaire
Chroniqueuses : Aurore Ponsonnet, Sandrine Campese
Enregistré au studio de la Remix Radio (Paris)
Générique original et montage : Bruno Chantepie

Vous aimez notre podcast ? N'hésitez pas à nous mettre 5 étoiles sur l'appli Apple Podcasts et à nous rejoindre pour dialoguer sur la page FaceBook "La Langue bien pendue".

55 Min.

Top‑Podcasts in Gesellschaft und Kultur