4 min

Les assistants vocaux Olivier Pavie, Explorateur du Numérique

    • Technology

En 2018, il s’est vendu des millions d’assistants vocaux dans le monde : à quoi servent-ils, comment fonctionnent-ils. Pourquoi sont-ils un gros sujet ?

On les trouve dans tous les magasins tels que la Fnac, Darty, Boulanger, sur les sites Internet, etc. Ils existent sous plusieurs formes. Ils fonctionnent de manière autonome ou avec les systèmes Echo d’Amazon, Google Assistant de Google, Apple HomeKit… On peut même en fabriquer soi-même pour quelques euros…

Qui sont ces assistants vocaux ?

Les assistants vocaux sont des appareils équipés de micros qui écoutent en permanence en attendant un ordre. Ils ne se déclenchent que selon une commande vocale précise. Par exemple, avec Echo d’Amazon, si on est abonné à Spotify ou Amazon Musique, on va parler à Alexa. « Alexa, joue-moi la boîte de Jazz de Michel Jonasz ». Alexa est le mot déclencheur. L’assistant vocal répond, voici la boîte de Jazz de Michel Jonasz sur Amazon Music. Le but de ces assistants est de simplifier la vie des utilisateurs. Et cela sans qu’il y ait à sortir sa tablette ou son smartphone pour commander des actions.

Cet usage est-il trivial ?

On pourrait croire que ces appareils puissent être triviaux. C’est à la fois vrai et faux. En effet, il faut voir que les actions ne s’arrêtent pas à jouer de la musique ou lancer une station de radio. On peut par exemple allumer des lampes dans des pièces. Il suffit d’une commande du genre Alexa, allume la lampe du salon. On peut aussi dire : » Alexa, diminue l’intensité de la lampe du salon, etc ». Pour cela il faut évidemment qu’il y ait des lampes connectées dans la maison… Amazon Echo, Google Home et Apple HomeKit pilotent les lampes connectées Philips Hue.

La maison connectée peut-elle vraiment être pilotée par la voix ?

Pour la maison globalement connectée, on en est encore aux balbutiements. Et surtout il y a encore peu d’acteurs. Mais on peut déjà piloter le chauffage dans chaque chambre. Il y a déjà les produits NetAtmo, assez chers, mais aussi la marque Tado, Nest, et d’autres à venir. On reviendra sur cette maison connectée dans une autre chronique, il y a plein de choses à dire.

Assistants vocaux, quelles fonctions ?

Si je reviens sur le rôle des assistants vocaux et leurs fonctions, il y en a plein. Elles peuvent être utilisées au quotidien. Les assistants utilisent une technologie d’intelligence artificielle pour reconnaître et comprendre ce que vous demandez. Les demandes peuvent aller depuis demander une traduction d’un mot voire une phrase d’une langue à une autre. On peut aussi demander le flash info d’actualité ou de météo locale et nationale. Si vous demandez de raconter une blague, ça marche aussi. Vous vous posez des questions sur ceci ou cela, ça répond ! Rappeler les anniversaires et les rendez-vous d’affaires est possible. Il y a encore créer une « todo list » ou « liste de choses à faire » pour la semaine à venir, etc.

Les fonctions peuvent-elles s’étendre ?

Il y a même des extensions possibles fournies par des éditeurs de services. C’est là qu’on va trouver les passerelles vers la maison connectée, mais pas que… Il y a aussi les fournisseurs de musique en ligne, les billetteries de spectacles, etc. La liste des services est très longue. Autant que celle que l’on peut trouver sur l’App Store d’Apple. Il y en a également sur le Google Play. Il s’agit d’applications pour les matériels de type tablettes, smartphones et même petits portables sous Android.

Concrètement, comment se présentent ces assistants ?

Sur un point de vue pratique et technique, les assistants vocaux se présentent de deux façons. La version la moins chère se présente comme des petites boîtes munies d’un microphone et de quelque...

En 2018, il s’est vendu des millions d’assistants vocaux dans le monde : à quoi servent-ils, comment fonctionnent-ils. Pourquoi sont-ils un gros sujet ?

On les trouve dans tous les magasins tels que la Fnac, Darty, Boulanger, sur les sites Internet, etc. Ils existent sous plusieurs formes. Ils fonctionnent de manière autonome ou avec les systèmes Echo d’Amazon, Google Assistant de Google, Apple HomeKit… On peut même en fabriquer soi-même pour quelques euros…

Qui sont ces assistants vocaux ?

Les assistants vocaux sont des appareils équipés de micros qui écoutent en permanence en attendant un ordre. Ils ne se déclenchent que selon une commande vocale précise. Par exemple, avec Echo d’Amazon, si on est abonné à Spotify ou Amazon Musique, on va parler à Alexa. « Alexa, joue-moi la boîte de Jazz de Michel Jonasz ». Alexa est le mot déclencheur. L’assistant vocal répond, voici la boîte de Jazz de Michel Jonasz sur Amazon Music. Le but de ces assistants est de simplifier la vie des utilisateurs. Et cela sans qu’il y ait à sortir sa tablette ou son smartphone pour commander des actions.

Cet usage est-il trivial ?

On pourrait croire que ces appareils puissent être triviaux. C’est à la fois vrai et faux. En effet, il faut voir que les actions ne s’arrêtent pas à jouer de la musique ou lancer une station de radio. On peut par exemple allumer des lampes dans des pièces. Il suffit d’une commande du genre Alexa, allume la lampe du salon. On peut aussi dire : » Alexa, diminue l’intensité de la lampe du salon, etc ». Pour cela il faut évidemment qu’il y ait des lampes connectées dans la maison… Amazon Echo, Google Home et Apple HomeKit pilotent les lampes connectées Philips Hue.

La maison connectée peut-elle vraiment être pilotée par la voix ?

Pour la maison globalement connectée, on en est encore aux balbutiements. Et surtout il y a encore peu d’acteurs. Mais on peut déjà piloter le chauffage dans chaque chambre. Il y a déjà les produits NetAtmo, assez chers, mais aussi la marque Tado, Nest, et d’autres à venir. On reviendra sur cette maison connectée dans une autre chronique, il y a plein de choses à dire.

Assistants vocaux, quelles fonctions ?

Si je reviens sur le rôle des assistants vocaux et leurs fonctions, il y en a plein. Elles peuvent être utilisées au quotidien. Les assistants utilisent une technologie d’intelligence artificielle pour reconnaître et comprendre ce que vous demandez. Les demandes peuvent aller depuis demander une traduction d’un mot voire une phrase d’une langue à une autre. On peut aussi demander le flash info d’actualité ou de météo locale et nationale. Si vous demandez de raconter une blague, ça marche aussi. Vous vous posez des questions sur ceci ou cela, ça répond ! Rappeler les anniversaires et les rendez-vous d’affaires est possible. Il y a encore créer une « todo list » ou « liste de choses à faire » pour la semaine à venir, etc.

Les fonctions peuvent-elles s’étendre ?

Il y a même des extensions possibles fournies par des éditeurs de services. C’est là qu’on va trouver les passerelles vers la maison connectée, mais pas que… Il y a aussi les fournisseurs de musique en ligne, les billetteries de spectacles, etc. La liste des services est très longue. Autant que celle que l’on peut trouver sur l’App Store d’Apple. Il y en a également sur le Google Play. Il s’agit d’applications pour les matériels de type tablettes, smartphones et même petits portables sous Android.

Concrètement, comment se présentent ces assistants ?

Sur un point de vue pratique et technique, les assistants vocaux se présentent de deux façons. La version la moins chère se présente comme des petites boîtes munies d’un microphone et de quelque...

4 min

Top Podcasts In Technology