2 hrs 11 min

L'anthropologie des pratiques langagières dans le contexte maghrébin Maghrib in Past & Present | Podcasts

    • Education

L'anthropologie linguistique se donne pour objectif d’examiner, dans une perspective comparative, comment la langue façonne la vie sociale, la culture, l'identité et l'appartenance à un groupe social, et comment elle met en place des idéologies et des croyances culturelles dans la vie sociale. Langues, cultures et sociétés sont inextricablement liées. Les interroger suppose une approche interdisciplinaire mêlant anthropologie, linguistique, histoire, ethnographie, ethnologie, géographie sociale, sémiotique, analyse du discours et bien d’autres disciplines.

Se démarquant du structuralisme des années 1950-1960, l’anthropologie linguistique, l’ethnographie de la communication et plus tard l’ethnolinguistique et l’analyse du discours s’affirment comme courants émergents appréhendant la langue comme une pratique sociale. L’appareillage conceptuel de cette nouvelle approche du fait langagier s’articulant autour des travaux de Goffman, Hymes, Gumperz, Duranti, Clame-Griaule, Searle, Pêcheux, Austin, Malinowski et bien autres, a permis d’interroger autrement les rapports entre langues et sociétés. 

L’approche anthropologique, surtout pour le cas du Maghreb, est porteuse de perspectives scientifiques prometteuses à plus d’un titre, invitant à reconsidérer les pratiques de recherche aussi bien théoriques qu’empiriques.  

Pratiques discursives, humour et créativité dans les espaces numériques : Cas des tweets algériens 
présenté par Dr. Kheira Yahiaoui, Maître de conférences à l’École Normale Supérieure d’Oran.
La présente contribution constitue une recherche linguistique portant sur les discours du réseau Twitter. A travers l’étude du hashtag, lieu de participation discursive, nous nous intéressons aux pratiques des twitteurs algériens. L’objectif est d’analyser d’une part, les pratiques langagières des internautes sur Twitter ; et voir d’autre part si ces pratiques dépendent de la nature, de la thématique et de la fonction du hashtag. L’analyse essaiera de répondre aux questions suivantes : Quel (s) genre (s) de pratiques discursives peuvent accompagner un hashtag ? La thématique du hashtag a-t-elle un impact sur la nature de ces pratiques ?  Quelle fonction occupe le hashtag dans la pratique discursive sur Twitter ?

Notre recherche, de type qualitatif, interroge les pratiques langagières où nous nous intéressons plus particulièrement à l’analyse des stratégies discursives mises en place par l’auteur afin de se conformer à la thématique du hashtag, mais aussi à la définition de la fonction du hashtag à travers l’analyse des messages qui y sont associés. 

l'intervention de Dr Kheira Yahiaoui débute à partir de 15:55.
Le conte populaire Amazigh en Tunisie. Cas d’étude : le conte des sept filles et de l’ogresse
Présenté par Pr. Mansour Ghaki, Directeur de recherche à l’Institut National de Patrimoine en Tunisie.

Stumme, linguiste allemand a publié en 1900 à Leipzig 24 contes de Tamazret (sud -est de la Tunisie), parmi lesquels : le conte des 7 filles et de l'ogresse.C’est l’histoire d'un veuf, père de 7 filles, remarié et obligé par sa nouvelle femme à abandonner ses filles. La plus jeune se retrouve esclave chez une ogresse et son mari l'ogre.

l'intervention de Pr. Mansour Ghaki débute à partir de 36:22.

Rapport fragmenté de l’Homme à son espace. Etude sociolinguistique des lieux dits/vécus et perçus. Cas de la Casbah d’Alger.
Présenté par Dr. Réda Sebih, Maître de conférences à l’Université de Bouira.

Ma contribution à cette journée d’étude consacrée à « L’anthropologie linguistique de l’Afrique du nord » tentera de mettre l’accent sur le rapport des citadins à leur espace tel qu’il se dégage sous les outils d’étude de la sociolinguistique urb

L'anthropologie linguistique se donne pour objectif d’examiner, dans une perspective comparative, comment la langue façonne la vie sociale, la culture, l'identité et l'appartenance à un groupe social, et comment elle met en place des idéologies et des croyances culturelles dans la vie sociale. Langues, cultures et sociétés sont inextricablement liées. Les interroger suppose une approche interdisciplinaire mêlant anthropologie, linguistique, histoire, ethnographie, ethnologie, géographie sociale, sémiotique, analyse du discours et bien d’autres disciplines.

Se démarquant du structuralisme des années 1950-1960, l’anthropologie linguistique, l’ethnographie de la communication et plus tard l’ethnolinguistique et l’analyse du discours s’affirment comme courants émergents appréhendant la langue comme une pratique sociale. L’appareillage conceptuel de cette nouvelle approche du fait langagier s’articulant autour des travaux de Goffman, Hymes, Gumperz, Duranti, Clame-Griaule, Searle, Pêcheux, Austin, Malinowski et bien autres, a permis d’interroger autrement les rapports entre langues et sociétés. 

L’approche anthropologique, surtout pour le cas du Maghreb, est porteuse de perspectives scientifiques prometteuses à plus d’un titre, invitant à reconsidérer les pratiques de recherche aussi bien théoriques qu’empiriques.  

Pratiques discursives, humour et créativité dans les espaces numériques : Cas des tweets algériens 
présenté par Dr. Kheira Yahiaoui, Maître de conférences à l’École Normale Supérieure d’Oran.
La présente contribution constitue une recherche linguistique portant sur les discours du réseau Twitter. A travers l’étude du hashtag, lieu de participation discursive, nous nous intéressons aux pratiques des twitteurs algériens. L’objectif est d’analyser d’une part, les pratiques langagières des internautes sur Twitter ; et voir d’autre part si ces pratiques dépendent de la nature, de la thématique et de la fonction du hashtag. L’analyse essaiera de répondre aux questions suivantes : Quel (s) genre (s) de pratiques discursives peuvent accompagner un hashtag ? La thématique du hashtag a-t-elle un impact sur la nature de ces pratiques ?  Quelle fonction occupe le hashtag dans la pratique discursive sur Twitter ?

Notre recherche, de type qualitatif, interroge les pratiques langagières où nous nous intéressons plus particulièrement à l’analyse des stratégies discursives mises en place par l’auteur afin de se conformer à la thématique du hashtag, mais aussi à la définition de la fonction du hashtag à travers l’analyse des messages qui y sont associés. 

l'intervention de Dr Kheira Yahiaoui débute à partir de 15:55.
Le conte populaire Amazigh en Tunisie. Cas d’étude : le conte des sept filles et de l’ogresse
Présenté par Pr. Mansour Ghaki, Directeur de recherche à l’Institut National de Patrimoine en Tunisie.

Stumme, linguiste allemand a publié en 1900 à Leipzig 24 contes de Tamazret (sud -est de la Tunisie), parmi lesquels : le conte des 7 filles et de l'ogresse.C’est l’histoire d'un veuf, père de 7 filles, remarié et obligé par sa nouvelle femme à abandonner ses filles. La plus jeune se retrouve esclave chez une ogresse et son mari l'ogre.

l'intervention de Pr. Mansour Ghaki débute à partir de 36:22.

Rapport fragmenté de l’Homme à son espace. Etude sociolinguistique des lieux dits/vécus et perçus. Cas de la Casbah d’Alger.
Présenté par Dr. Réda Sebih, Maître de conférences à l’Université de Bouira.

Ma contribution à cette journée d’étude consacrée à « L’anthropologie linguistique de l’Afrique du nord » tentera de mettre l’accent sur le rapport des citadins à leur espace tel qu’il se dégage sous les outils d’étude de la sociolinguistique urb

2 hrs 11 min

Top Podcasts In Education