23 min

Les Garçons : Gabriel, 18 ans, embrasse son identité (1/2‪)‬ Entre

    • Documental

C'est le retour de la saison 3 de Entre ! 5 nouveaux garçons à découvrir, en commençant par Gabriel, un témoignage en deux partie.
« J’ai pas été éduqué avec les mêmes stéréotypes que les autres garçons. On m’a pas inculqué le besoin d’être fort, d’être solide, d’être musclé, d’être ‘un vrai bonhomme’ comme on dit, ou de pas pleurer. J’ai pas eu cette pression-là quand j’ai grandi, j’ai moins besoin de m’en détacher, mais c’est toujours un peu présent, forcément. »
Gabriel vit au Havre en colocation avec son meilleur ami, rencontré sur Internet, et son chat Koda. Il a de multiples passions, dont la K-pop, et des cheveux rouges. Son prénom, il l’a choisi parmi la liste de ceux qu’il destinait à son futur fils et qu’il utilise pour les personnages des histoires qu’il écrit. Après sa transition de genre, il a dû faire face à l’hostilité de l’administration de son lycée. Quand on passe du genre qui nous a été assigné à la naissance vers celui dans lequel on se reconnaît, il faut apprendre à naviguer entre des injonctions contradictoires. Pour Gabriel, il y avait les attentes de normes traditionnelles « jusqu’au gel douche 5 en 1 que les papas ils ont » d’un côté, et la crainte de la masculinité toxique de l’autre. À présent, il a réussi à s’en détacher : « vu que je suis trans, dans tous les cas, c’est ça qui va bloquer les gens. Du coup je peux être juste comme je veux, et j’ai pas besoin de suivre ces critères attendus des gens. »
Qu’est-ce que cela veut dire d’être un garçon en 2022 ?
Dans cette nouvelle saison de Entre, nous donnons la parole à dix garçons de milieux et de cadres de vie différents. Chaque épisode est une immersion dans leur quotidien et nous permet d’entrevoir quelles seront les masculinités de demain.
Cet épisode a été tourné et monté par Élodie Font. Il a été réalisé et mixé par Jean Thevenin. Elsa Berthault a aidé au montage. Maureen Wilson et Mélissa Bounoua sont à la production. La musique est de Sylvie Hoarau. L’illustration est de Lucie Barthe-Dejean.
Suivez Louie Media sur Instagram, Facebook, Twitter.
Et si vous souhaitez soutenir Louie, n'hésitez pas à vous abonner au Club. Vous y trouverez des bonus, une newsletter, des masterclass, des rencontres avec l'équipe, et bien plus.

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

C'est le retour de la saison 3 de Entre ! 5 nouveaux garçons à découvrir, en commençant par Gabriel, un témoignage en deux partie.
« J’ai pas été éduqué avec les mêmes stéréotypes que les autres garçons. On m’a pas inculqué le besoin d’être fort, d’être solide, d’être musclé, d’être ‘un vrai bonhomme’ comme on dit, ou de pas pleurer. J’ai pas eu cette pression-là quand j’ai grandi, j’ai moins besoin de m’en détacher, mais c’est toujours un peu présent, forcément. »
Gabriel vit au Havre en colocation avec son meilleur ami, rencontré sur Internet, et son chat Koda. Il a de multiples passions, dont la K-pop, et des cheveux rouges. Son prénom, il l’a choisi parmi la liste de ceux qu’il destinait à son futur fils et qu’il utilise pour les personnages des histoires qu’il écrit. Après sa transition de genre, il a dû faire face à l’hostilité de l’administration de son lycée. Quand on passe du genre qui nous a été assigné à la naissance vers celui dans lequel on se reconnaît, il faut apprendre à naviguer entre des injonctions contradictoires. Pour Gabriel, il y avait les attentes de normes traditionnelles « jusqu’au gel douche 5 en 1 que les papas ils ont » d’un côté, et la crainte de la masculinité toxique de l’autre. À présent, il a réussi à s’en détacher : « vu que je suis trans, dans tous les cas, c’est ça qui va bloquer les gens. Du coup je peux être juste comme je veux, et j’ai pas besoin de suivre ces critères attendus des gens. »
Qu’est-ce que cela veut dire d’être un garçon en 2022 ?
Dans cette nouvelle saison de Entre, nous donnons la parole à dix garçons de milieux et de cadres de vie différents. Chaque épisode est une immersion dans leur quotidien et nous permet d’entrevoir quelles seront les masculinités de demain.
Cet épisode a été tourné et monté par Élodie Font. Il a été réalisé et mixé par Jean Thevenin. Elsa Berthault a aidé au montage. Maureen Wilson et Mélissa Bounoua sont à la production. La musique est de Sylvie Hoarau. L’illustration est de Lucie Barthe-Dejean.
Suivez Louie Media sur Instagram, Facebook, Twitter.
Et si vous souhaitez soutenir Louie, n'hésitez pas à vous abonner au Club. Vous y trouverez des bonus, une newsletter, des masterclass, des rencontres avec l'équipe, et bien plus.

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

23 min

Más de Louie Media

Louie Media
Louie Media
Louie Media
Louie Media
Louie Media
Louie Media