27 episodios

Comment s’habiller, échanger, s’aimer dans les années 20 ? Pour se bricoler une morale minimale en des temps de crises sociale et écologique, Delphine Saltel explore chaque mois nos incohérences et les solutions possibles. Mêlant questionnement personnel, tribulations domestiques, reportages et entretiens avec des chercheurs et des activistes, ce podcast veut alerter, éveiller et rassurer sur un autre monde possible. Une production ARTE Radio.

Vivons heureux avant la fin du monde ARTE Radio

    • Noticias
    • 4,9 • 9 valoraciones

Comment s’habiller, échanger, s’aimer dans les années 20 ? Pour se bricoler une morale minimale en des temps de crises sociale et écologique, Delphine Saltel explore chaque mois nos incohérences et les solutions possibles. Mêlant questionnement personnel, tribulations domestiques, reportages et entretiens avec des chercheurs et des activistes, ce podcast veut alerter, éveiller et rassurer sur un autre monde possible. Une production ARTE Radio.

    Reste dans ta classe !

    Reste dans ta classe !

    Quelle école pour nos enfants ?

    Il y a dix ans, Delphine Saltel avait inscrit ses deux filles à l'école maternelle de son secteur, un quartier du sud de Paris au bord du boulevard périphérique. L’établissement, classé en REP (réseau d'éducation prioritaire), était déserté par les classes moyennes qui préféraient envoyer leurs enfants dans une école privée catholique toute proche. Cette situation tristement banale, avait inspiré le podcast Y'a deux écoles où Delphine Saltel interrogeait ses voisins, des spécialistes et ses propres angoisses. Pourquoi choisit-on une école plutôt qu'une autre ? Que dit la sociologie ? Et que valent nos convictions face au réel ?

    Depuis, la valse des ministres de l’Éducation nationale n'a cessé de nous remettre sous le nez la crise d’un système scolaire à deux vitesses qui creuse les inégalités. Delphine Saltel retourne voir les parents et les élèves qu’elle avait enregistrés en 2014, leur demande où ils en sont, ce qui a fonctionné ou non dans leur stratégie, comment le choix de l’école a influencé leur mobilité sociale. En croisant leurs expériences et le regard de chercheurs comme Marco Oberti, Laélia Véron ou Karine Abiven, elle essaie de clarifier ce que fabriquent nos angoisses scolaires collectives.

    Avec :
    - Fatiha Abram, assistante maternelle et Anas, son fils
    - Marianne, parent d’élève
    - Marco Oberti, Professeur des universités en sociologie à Sciences Po et au Centre de Recherche sur les Inégalités Sociales
    - Karine Abiven et Laélia Véron, maitresses de conférences en stylistique et langue française, autrices de Trahir et venger, paradoxes des récits de transfuge de classe.

    Extraits :
    - Discours d’Annie Ernaux pour la réception de son Prix Nobel de Littérature
    - Pierre Bourdieu (INAthèque)
    - “La place”, d’Annie Ernaux (1983)

    Bibliographie :
    - « Sociologie de l'école », 6ᵉ édition, Marie Duru-Bellat (avec Agnès van Zanten et Géraldine Farges), Armand Colin, collection U, 2022.
    - « Enseignement privé et ségrégation scolaire. L’enjeu de la diversité socio-territoriale », Marco Oberti, La Vie des idées, 25 avril.  2023.
    - « Trahir et venger : Paradoxes des récits de transfuges de classe » Karine Abiven et Laélia Véron, Editions La Découverte, 2024.
    - « Changer : méthode » d’Édouard Louis, Édition du Seuil, 2021.
    - « Héritocratie », Paul Pasquali, Editions La Découverte, 2021.



    Enregistrements : mars 2024 - Texte, voix, prises de son et montage : Delphine Saltel - Réalisation et mixage : Thomas Loupias - Assistance éditoriale : Juliette Cordemans - Illustration : Yasmine Gateau - Production : ARTE Radio

    • 53 min
    Tu t’es vu quand t’as pas bu ?

    Tu t’es vu quand t’as pas bu ?

    Sobriété mode d’emploi

    Peut-on survivre sans éthanol ? Quand on hérite d’une culture latine qui érige depuis des siècles le vin en boisson totem, symbole de culture et de convivialité, comment arriver à se détendre, à fraterniser, à s’enjailler sans s’imbiber ?
    Depuis quelques années, le Dry January nous invite à prendre un temps de pause dans nos consommations ordinaires. Un défi collectif qui oblige à reconsidérer nos rituels alcoolisés et à décaper les représentations qui entourent une substance psychotrope, addictogène et cancérigène.

    Delphine Saltel chronique les hauts et les bas de son mois de janvier sobre, accompagnée du sociologue Nicolas Palierne qui replace nos pratiques dans le grand mouvement de « dénormalisation » de l’alcool. En 50 ans, la consommation annuelle individuelle moyenne est passée de 26 litres d’alcool pur par an à 12 litres. Quelles prises de conscience, quels éclairages historiques peuvent nous aider à renouveler les codes et les imaginaires sociaux qui nous poussent à boire ?
    Anis Rhali, youtubeur et scénariste, a grandi dans un milieu où l’alcool ne va pas de soi. Il partage joyeusement quelques clés pour mettre en pratique la sobriété sans désespérer.

    Avec :
    - Nicolas Palierne, docteur en sociologie, enseignant à l’université de Poitiers
    - Anis Rhali, scénariste, comédien, youtubeur
    Merci à Ludovic Gaussot, maître de conférence à l’université de Poitiers et à la cave sans alcool « Le Paon qui boit »

    Bibliographie :
    - « Pour une sociologie de l’alcoolisme sous le prisme du genre », thèse soutenue en décembre 2023 à l’EHESS, Nicolas Palierne
    - « Modération et sobriété : études sur les usages sociaux de l’alcool », Ludovic Gaussot, Éditions L’Harmattan, 2004
    - « La culture de l’ivresse, essai de phénoménologie historique », Véronique Nahoum Grappe, Éditions Quai Voltaire, 1991
    - « Boire : Une affaire de sexe et d’âge », ouvrage collectif sous la direction de Marie-Laure Déroff et Thierry Fillaut, Presses de l’EHESP, 2015
    - « Sans Alcool, 1001 boissons pour un nouvel art de vivre à la française », Augustin Laborde, Maud Catté, Fabien Humbert, Éditions Massin, 2023



    Enregistrements :janvier 2024 - Texte, voix, prises de son et montage : Delphine Saltel - Réalisation et mixage : Arnaud Forest - Stagiaire : Juliette Cordemans - Illustration : Raphaëlle Macaron - Production : ARTE Radio

    • 38 min
    Alcool, nous avons un problème

    Alcool, nous avons un problème

    La zone grise de l'alcool

    Faut-il attendre de planquer des mignonnettes de vodka dans le placard de sa salle de bains pour considérer qu’on a un problème avec l’alcool ? Tout le monde lève le coude, mais personne ne tombe jamais vraiment d’accord sur la définition de l'alcoolisme. Est-ce boire tous les jours ? Boire seul ? Avant 18h ? Chacun y va de sa petite frontière personnelle entre le bon vivant et le pochtron qui doit partir en désintoxication. En se focalisant comme ça sur la déviance des normes sociales, on évite de réfléchir à ce qui se passe avant l’enfer de l’addiction, dans la zone grise de nos consommations ordinaires : cette alcoolisation ambiante et totalement banalisée dans laquelle on trempouille quotidiennement avec notre religion bien franchouillarde de l’apéro, du pot de départ ou du dîner bien arrosé. On vit tellement immergés là-dedans, partout, tout le temps, qu’on ne réfléchit plus à ce que ça nous fait à tous, collectivement.

    Sans attendre le Dry January pour s’atteler à la réflexion, Delphine Saltel a lu Jour Zéro, le journal de bord que l’autrice Stéphanie Braquehais s’est mise à tenir quand elle a décidé d’arrêter de boire. Au fil des jours de sobriété, elle arrive à s'extirper peu à peu des automatismes de consommation et de la convivialité éthylique pour regarder notre apérocratie en face.

    Ressources :
    - « Jour Zéro », Stéphanie Braquehais, Editions L'iconoclaste, 2021.



    Enregistrements : novembre-décembre 23 - Texte, voix, prises de son et montage : Delphine Saltel - Réalisation et mixage : Annabelle Brouard - Stagiaire : Juliette Cordemans - Illustration : Raphaëlle Macaron - Production : ARTE Radio

    • 33 min
    Le livre Vivons heureux avant la fin du monde

    Le livre Vivons heureux avant la fin du monde

    Inspiré du podcast de Delphine Saltel

    Delphine Saltel s'interroge avec humour sur le couple, la famille et la sexualité. Dans ce livre, elle fait appel à des experts, sociologues ou philosophes, pour éclairer ce qu’elle et nous avec, vivons au quotidien.  Une coédition ARTE Éditions / Philosophie Magazine.

    D’où provient notre modèle conjugal ? Pourquoi est-il en crise ? Comment vivre en famille quand les histoires d’amour durent de moins en moins longtemps ? Qu’attend-on des parents d’aujourd’hui ? Où en sont nos scénarios sexuels ? Comment se dépatouiller avec la monogamie, les modes de garde des enfants, le chéquier du compte commun ?
    Dans cet ouvrage inspiré du podcast « Vivons heureux avant la fin du monde », produit par ARTE Radio, Delphine Saltel mêle le récit de soi aux rencontres avec des anonymes, des penseurs-ses et des activistes. Tirant des traits d’union entre nos difficultés intimes et l’éclairage des sciences humaines, elle livre un essai tonique, informé et incarné qui repolitise la grande aventure du couple. 19,00€ - 248 pages
    Avec l'éclairage des sociologues Eva Illouz, Irène Théry, Céline Bessière, Claude Martin, du philosophe Pierre Zaoui, de l’historienne Bibia Pavard ou de la psychologue Isabelle Roskam.

    Feuilleter le début du livre.

    Le podcast Vivons heureux avant la fin du monde
    Comment s’habiller, échanger, s’aimer dans les années 20 ? Pour se bricoler une morale minimale en des temps de crises sociale et écologique, Delphine Saltel explore chaque mois nos incohérences et les solutions possibles. Mêlant questionnement personnel, tribulations domestiques, reportages et entretiens avec des chercheurs et des activistes, ce podcast veut alerter, éveiller et rassurer sur un autre monde possible. Une production ARTE Radio.



    Enregistrements : septembre 2023 - Texte : Delphine Saltel - Mixage : Samuel Hirsch - Production : ARTE Radio

    • 30 segundos
    Le yoga, c’est de droite ?

    Le yoga, c’est de droite ?

    Les positions du bien-être et de la productivité

    Dans l’imaginaire occidental, le yoga a été importé d’Inde par des hippies qui refusaient le moule petit-bourgeois : métro, boulot, dodo. Aujourd’hui, Amazon met à disposition de ses employés en entrepôt des cabines baptisées « Amazen » : on peut y méditer, s’étirer et réaligner ses chakras avant de repartir empaqueter les commandes. Chez Google, un programme de méditation est proposé aux employés, il s’intitule “Search inside yourself”. Quoi de mieux qu’une séance en savasana pour se recentrer avant un conf call ? Ou une posture du “guerrier II” pour libérer son potentiel ? Malgré ses côtés gentiment baba cool, le yoga s’est tranquillement intégré au monde de l’entreprise et aux techniques de management.

    Delphine Saltel interroge Marie Kock et Zineb Fahsi, deux Yogis qui ont chacune enquêté sur la discipline qu’elles pratiquent et enseignent. Comment d’ancestrales sagesses indiennes ont pu être digérées par l’économie de marché ?  En nous incitant à travailler d’abord sur nous-mêmes, le yoga ne risque-t-il pas de devenir une courroie de transmission de l’idéologie libérale ordinaire ? Compter sur la respiration ventrale pour surmonter nos difficultés, n'est-ce pas une manière de les dépolitiser ?

    Merci à Binge Audio et au centre Sésam de Lyon.

    Avec :
    - Zineb Fahsi, enseignante de yoga et autrice de « Le Yoga, nouvel esprit du capitalisme », Éditions Textuel, 2023.
    - Marie Kock, autrice de « Yoga, une histoire-monde, de Bikram aux Beatles, du LSD à la quête de soi », Éditions La Découverte, 2019.
    - Jeanne Pouget, professeure de yoga, créatrice du blog Citta Vritti
    - Victoire Tuaillon, journaliste, pratiquante et enseignante de yoga

    Ressources :
    - « Le nouvel esprit du capitalisme », Luc Boltanski, Ève Chiapello, Éditions Gallimard, 1999
    - « Politiser le bien-être », Camille Teste, Éditions Binge Audio, 2022
    - Extrait du film l’Inde fantôme, de Louis Malle, 1968 Le podcast Vivons heureux avant la fin du monde est aussi disponible en livre !
    Delphine Saltel s'interroge avec humour sur le couple, la sexualité et la parentalité. Un essai tonique, informé et incarné qui repolitise nos grands bouleversements intimes. Un livre ARTE Éditions / Philosophie Magazine, disponible en librairie.



    Enregistrements : septembre-octobre 23 - Texte, voix, prises de son et montage : Delphine Saltel - Réalisation, mixage et musique originale : Arnaud Forest - Illustration : Raphaëlle Macaron - Production : ARTE Radio

    - Arnaud Forest

    • 32 min
    Very bad yoga : posture ou impostures ?

    Very bad yoga : posture ou impostures ?

    Le yoga made in France à la loupe

    On s’inscrit au Yoga pour aller mieux, dompter le stress qui nous ratatine la cervelle, relaxer ses lombaires, sourire enfin à la vie. Mais bizarrement, il arrive qu’on ne se sente pas si bien que ça, une fois positionné en lotus sur son tapis. Surgit parfois un sentiment de malaise ou une vague impression de ridicule : qu’est-ce qu’on fabrique là en legging à chanter Shiva ou Krishna ? Comment réussir à toucher sa clavicule droite avec son orteil gauche ? Pourquoi s’infliger le gong du bol tibétain ? Est-ce qu’on ne serait pas en pleine carte postale exotico-néo coloniale ?

    Dans ce premier épisode, Delphine Saltel, tente de prendre position sur le Yoga, en tout cas celui que l’on pratique aujourd’hui dans les studios qui fleurissent en centre-ville. Elle mouille la brassière en prenant un cours de Hatha Yoga, rencontre des Yogis et des enseignants, soulève la question de l’appropriation culturelle et se penche sur l’histoire moderne de cette discipline multimillénaire. Derrière le mythe d’un yoga ancestral pur et authentique, se dégagent des pistes pour distinguer postures et impostures, et trouver une pratique éclairée du “chien tête en bas”.

    Remerciements à Victoire Tuaillon et au centre Sésam de Lyon.

    Avec :
    - Marie Kock, enseignante de Yoga et autrice de Yoga, une histoire-monde - De Bikram aux Beatles, du LSD à la quête de soi, Éditions de la découverte, 2019
    - Pulan Devii, analyste culturelle
    - Zineb Fahsi, professeur de Yoga et autrice de Le Yoga, nouvel esprit du capitalisme, Éditions Textuel, 2023

    Ressources :
    - Mark Singleton, Aux origines du Yoga postural moderne, Éditions Almora, 2020
    - Extrait du film L’Inde fantôme, de Louis Malle, 1968 Le podcast Vivons heureux avant la fin du monde est aussi disponible en livre !
    Delphine Saltel s'interroge avec humour sur le couple, la sexualité et la parentalité. Un essai tonique, informé et incarné qui repolitise nos grands bouleversements intimes. Un livre ARTE Éditions / Philosophie Magazine, disponible en librairie.



    Enregistrements : septembre 23 - Texte, voix, prises de son et montage : Delphine Saltel - Réalisation, mixage et musique originale : Arnaud Forest - Illustration : Raphaëlle Macaron - Production : ARTE Radio

    • 36 min

Reseñas de clientes

4,9 de 5
9 valoraciones

9 valoraciones

Top podcasts de Noticias

Es la Mañana de Federico
esRadio
Más de uno
OndaCero
La Brújula
OndaCero
Crónica Rosa
esRadio
Un tema Al Día
elDiario.es
Herrera en COPE
COPE

Quizá también te guste

Un podcast à soi
ARTE Radio
Les Couilles sur la table
Binge Audio
Profils
ARTE Radio
Les Pieds sur terre
France Culture
Encore heureux
Binge Audio
Le Cœur sur la table
Binge Audio