3 h 19 min

Épisode 02 - "NE RÉVEILLEZ PAS UN FLIC QUI DORT" de José PINHEIRO (1988) / Y’a-t-il un flic pour sauver la Police ‪?‬ Pellicules et Pourritures Nobles

    • Télévision et cinéma

Dans ce troisième épisode de Pellicules et Pourritures Nobles, Mr GRAVLAX décortique ce qui fut le dernier polar mettant en scène un Alain Delon « justicier », à savoir « Ne réveillez pas un flic qui dort » réalisé par José Pinheiro ( 1988 ).

Le trio « Delon – Pinheiro – Fajardie » avait déjà fait équipe en 1985 sur « Parole de flic » qui représentait, avec déjà des imperfections, l’apogée du Delon commercial ( et donc un des derniers gros succès auprès du public de l’acteur ). Cependant, les multiples défauts de « Ne réveillez pas… » réhaussent la vision de « Parole de flic » ainsi que son niveau. Si l’on prend les deux films en miroir, « Parole de flic » remporte largement la mise.
À partir du roman à l’origine du métrage ( « Clause de Style », Frédéric Fajardie, 1984 ) et d’autres documents, Mr Gravlax amène sans prétention aucune quelques pistes pour voir ce qui aurait pu l’améliorer ou lui donner plus d’ampleur.

Le visionnage de « Ne réveillez pas un flic qui dort » est toujours intéressant si on laisse son premier degré au vestiaire. À ce titre, il a pleinement sa place dans la vidéothèque de « Pellicules et Pourritures Nobles ». Mr Gravlax vous souhaite une bonne écoute.

Découpage de l'épisode :
- De 2'' à 24'14'' : Introduction, contexte et présentation de l'équipe du film ;
- De 24’14’’ à 2'30''15''' : Déroulé et analyse du film ;
- De 2'30''15'''à 2'43’’35’’’ : Suppléments et bonus ;
- De 2'43’’35’’’ à la fin : Critiques et avis sur le film et Outro.

Crédits Musique :
Générique du film par Pino Marchese / Final : Morceau "Jennifer Grindel" de Pino Marchese
Générique de fond du podcast Pellicules et Pourritures Nobles : « Regrets » par Jean-Félix Lalanne (B.O. du film "Le Passage")
Générique de fond de la rubrique « Équipe du film » : « Khmer » de Nils Petter Molvaer
Générique de fond de la rubrique « Suppléments et Bonus » : « Breakdown Suite » par Serge Gainsbourg (B.O. Du film « Si j'étais espion »)
Générique de fond de la rubrique « Avis » : « Pop Mod » par Claude Bolling (B.O. du film "Le Magnifique").

Lien Bande-Annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=yuQtogcoXKE

Quelques œuvres du peintre Roland Cat, dont Grindel est amateur dans le roman :
https://www.google.fr/search?q=roland+cat+peintre&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiD2N3MlMfVAhWDa1AKHbUdBakQ_AUICigB&biw=1600&bih=794

Lien Reportage JT Antenne 2 Leymergie – Delon :
http://www.ina.fr/video/CAB88024065
https://www.youtube.com/watch?v=qbKfKH5mI9U

Sketch des Inconnus « Cinéma, Cinémas » :
https://www.youtube.com/watch?v=kpVnkCa9Ov4

Lien iTunes B.O. « Ne Réveillez Pas Un Flic Qui Dort » de Pino Marchese :
https://itunes.apple.com/us/album/le-meilleur-des-ann%C3%A9es-80-best-cin%C3%A9ma-ne-r%C3%A9veillez/id481615444

Dans ce troisième épisode de Pellicules et Pourritures Nobles, Mr GRAVLAX décortique ce qui fut le dernier polar mettant en scène un Alain Delon « justicier », à savoir « Ne réveillez pas un flic qui dort » réalisé par José Pinheiro ( 1988 ).

Le trio « Delon – Pinheiro – Fajardie » avait déjà fait équipe en 1985 sur « Parole de flic » qui représentait, avec déjà des imperfections, l’apogée du Delon commercial ( et donc un des derniers gros succès auprès du public de l’acteur ). Cependant, les multiples défauts de « Ne réveillez pas… » réhaussent la vision de « Parole de flic » ainsi que son niveau. Si l’on prend les deux films en miroir, « Parole de flic » remporte largement la mise.
À partir du roman à l’origine du métrage ( « Clause de Style », Frédéric Fajardie, 1984 ) et d’autres documents, Mr Gravlax amène sans prétention aucune quelques pistes pour voir ce qui aurait pu l’améliorer ou lui donner plus d’ampleur.

Le visionnage de « Ne réveillez pas un flic qui dort » est toujours intéressant si on laisse son premier degré au vestiaire. À ce titre, il a pleinement sa place dans la vidéothèque de « Pellicules et Pourritures Nobles ». Mr Gravlax vous souhaite une bonne écoute.

Découpage de l'épisode :
- De 2'' à 24'14'' : Introduction, contexte et présentation de l'équipe du film ;
- De 24’14’’ à 2'30''15''' : Déroulé et analyse du film ;
- De 2'30''15'''à 2'43’’35’’’ : Suppléments et bonus ;
- De 2'43’’35’’’ à la fin : Critiques et avis sur le film et Outro.

Crédits Musique :
Générique du film par Pino Marchese / Final : Morceau "Jennifer Grindel" de Pino Marchese
Générique de fond du podcast Pellicules et Pourritures Nobles : « Regrets » par Jean-Félix Lalanne (B.O. du film "Le Passage")
Générique de fond de la rubrique « Équipe du film » : « Khmer » de Nils Petter Molvaer
Générique de fond de la rubrique « Suppléments et Bonus » : « Breakdown Suite » par Serge Gainsbourg (B.O. Du film « Si j'étais espion »)
Générique de fond de la rubrique « Avis » : « Pop Mod » par Claude Bolling (B.O. du film "Le Magnifique").

Lien Bande-Annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=yuQtogcoXKE

Quelques œuvres du peintre Roland Cat, dont Grindel est amateur dans le roman :
https://www.google.fr/search?q=roland+cat+peintre&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiD2N3MlMfVAhWDa1AKHbUdBakQ_AUICigB&biw=1600&bih=794

Lien Reportage JT Antenne 2 Leymergie – Delon :
http://www.ina.fr/video/CAB88024065
https://www.youtube.com/watch?v=qbKfKH5mI9U

Sketch des Inconnus « Cinéma, Cinémas » :
https://www.youtube.com/watch?v=kpVnkCa9Ov4

Lien iTunes B.O. « Ne Réveillez Pas Un Flic Qui Dort » de Pino Marchese :
https://itunes.apple.com/us/album/le-meilleur-des-ann%C3%A9es-80-best-cin%C3%A9ma-ne-r%C3%A9veillez/id481615444

3 h 19 min

Classement des podcasts dans Télévision et cinéma

2 Heures de Perdues
PARDON LE CINÉMA
-
We Love Cinema
Plan Séquence
François Bégaudeau