18 min

3/5 Sébastopol : Alliés pour le meilleur et pour le pire Canal Académies - Nouveautés

    • Culture et société

Le 14 septembre 1854, un corps expéditionnaire débarque en Crimée pour mener la guerre contre les Russes. Il se compose de 20 000 Français et 30 000 Britanniques qui viennent prêter main forte aux troupes ottomanes. Certes, cette coalition assure une supériorité numérique mais elle ne facilite pas toujours la bonne conduite des opérations, par exemple lors du siège de Sébastopol. Les alliées défendent des intérêts divergents, ce qui retarde souvent la prise de décision, à l’avantage de l’ennemi commun. Nous continuons notre série sur les batailles en compagnie des officiers-stagiaires de l’École de Guerre. C’est au tour du chef d’escadron Jean-Xavier Boy de nous plonger au cœur de la mêlée.

Le 14 septembre 1854, un corps expéditionnaire débarque en Crimée pour mener la guerre contre les Russes. Il se compose de 20 000 Français et 30 000 Britanniques qui viennent prêter main forte aux troupes ottomanes. Certes, cette coalition assure une supériorité numérique mais elle ne facilite pas toujours la bonne conduite des opérations, par exemple lors du siège de Sébastopol. Les alliées défendent des intérêts divergents, ce qui retarde souvent la prise de décision, à l’avantage de l’ennemi commun. Nous continuons notre série sur les batailles en compagnie des officiers-stagiaires de l’École de Guerre. C’est au tour du chef d’escadron Jean-Xavier Boy de nous plonger au cœur de la mêlée.

18 min

Classement des podcasts dans Culture et société

France Inter
France Culture
Slate.fr
France Culture
Agathe Lecaron
France Culture