1 hr 1 min

#4 - L’art d’investir dans l’Art - François-Xavier Trancart (Artsper‪)‬ Ma Tirelire

    • Investing

Avoir un gros coup de cœur pour une œuvre d’art. Vous vous êtes sûrement déjà retrouvé dans cette situation avec une petite idée au fond de votre tête : voir cette œuvre dans votre salon.

Mais comment s’assurer que son coup de cœur subjectif vaille la peine d’investir ? Comment acheter une œuvre d’art ? Comment est définie la cote d’un artiste ? 

Comment dénicher les jeunes artistes ? Comment conserver et assurer une œuvre chez soi ?

Afin de vous aider dans toute cette réflexion et vous aider à vous sentir prêt à concrétiser ce type d’investissement, Alexandre Toussaint, fondateur de Baltis Capital, reçoit François-Xavier Trancart, cofondateur d’Artsper, numéro 1 européen de la vente d’art contemporain en ligne.

6 points à retenir pour investir dans l’art :

Investir dans l’art est accessible à partir de quelques centaines d’euros.
Il existe différents types de canaux pour acheter de l’art. D’un côté, les canaux physiques traditionnels : les galeries, les ateliers des artistes ou les maisons de vente. De l’autre, un marché plus nouveau qui s’organise sur internet pour commander, depuis chez soi, des œuvres à tout prix.
Pour dénicher les jeunes artistes, le travail de la galerie reste important. La galerie sélectionne les artistes et les accompagne. Elle est un gage de qualité, le galeriste va soutenir l’artiste, le montrer, présenter et ouvrir son réseau.
Généralement, un jeune artiste vend ses premières œuvres  entre 500 et 2000 euros.
Jusqu’à un prix de vente de 5 000 euros, il n’y a aucune taxe sur les plus-values. Au-delà, un système classique de taxation s’applique.
Pour diversifier son investissement dans l’art, il est intéressant d’investir dans des œuvres de jeunes artistes et des artistes déjà côté.
Un avant goût de l’épisode :

“En mars 2020, on a eu peur que personne n’achète de l’art et on sort de notre meilleure année de tous les temps. Et c’est la même chose pour beaucoup de galeries, beaucoup de maisons de ventes. Les gens ont eu plus de temps et plus d’économies à investir.”

“Pour un jeune artiste qui entre dans une grande galerie, les prix peuvent doubler du jour au lendemain.”

“Sur des œuvres entre 1000 et 25000 euros, le coup de cœur reste le facteur principal d’achat.”

Surprise !! Bénéficiez de 10% de réduction sur votre premier panier sur le site Artsper. Pour cela sélectionner “Code avantage” au moment de valider votre panier et entrer le code MATIRELIRE (Offre valable jusqu’au 31 décembre 2021).

Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin : 

le site web d’Artsper
le LinkedIn de François-Xavier Trancart
Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et à le noter 5 étoiles !

Avoir un gros coup de cœur pour une œuvre d’art. Vous vous êtes sûrement déjà retrouvé dans cette situation avec une petite idée au fond de votre tête : voir cette œuvre dans votre salon.

Mais comment s’assurer que son coup de cœur subjectif vaille la peine d’investir ? Comment acheter une œuvre d’art ? Comment est définie la cote d’un artiste ? 

Comment dénicher les jeunes artistes ? Comment conserver et assurer une œuvre chez soi ?

Afin de vous aider dans toute cette réflexion et vous aider à vous sentir prêt à concrétiser ce type d’investissement, Alexandre Toussaint, fondateur de Baltis Capital, reçoit François-Xavier Trancart, cofondateur d’Artsper, numéro 1 européen de la vente d’art contemporain en ligne.

6 points à retenir pour investir dans l’art :

Investir dans l’art est accessible à partir de quelques centaines d’euros.
Il existe différents types de canaux pour acheter de l’art. D’un côté, les canaux physiques traditionnels : les galeries, les ateliers des artistes ou les maisons de vente. De l’autre, un marché plus nouveau qui s’organise sur internet pour commander, depuis chez soi, des œuvres à tout prix.
Pour dénicher les jeunes artistes, le travail de la galerie reste important. La galerie sélectionne les artistes et les accompagne. Elle est un gage de qualité, le galeriste va soutenir l’artiste, le montrer, présenter et ouvrir son réseau.
Généralement, un jeune artiste vend ses premières œuvres  entre 500 et 2000 euros.
Jusqu’à un prix de vente de 5 000 euros, il n’y a aucune taxe sur les plus-values. Au-delà, un système classique de taxation s’applique.
Pour diversifier son investissement dans l’art, il est intéressant d’investir dans des œuvres de jeunes artistes et des artistes déjà côté.
Un avant goût de l’épisode :

“En mars 2020, on a eu peur que personne n’achète de l’art et on sort de notre meilleure année de tous les temps. Et c’est la même chose pour beaucoup de galeries, beaucoup de maisons de ventes. Les gens ont eu plus de temps et plus d’économies à investir.”

“Pour un jeune artiste qui entre dans une grande galerie, les prix peuvent doubler du jour au lendemain.”

“Sur des œuvres entre 1000 et 25000 euros, le coup de cœur reste le facteur principal d’achat.”

Surprise !! Bénéficiez de 10% de réduction sur votre premier panier sur le site Artsper. Pour cela sélectionner “Code avantage” au moment de valider votre panier et entrer le code MATIRELIRE (Offre valable jusqu’au 31 décembre 2021).

Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin : 

le site web d’Artsper
le LinkedIn de François-Xavier Trancart
Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et à le noter 5 étoiles !

1 hr 1 min