1h 2 min

#68 - Qui gouverne ? Notre liberté en question - FLORE VASSEUR Sismique

    • Culture et société

Snowden, Swartz… Que nous disent les lanceurs d’alerte sur l’information, la liberté, la démocratie ?
Flore Vasseur est auteure, journaliste, réalisatrice et productrice de documentaires. Depuis 20 ans elle s’intéresse en particulier à une question : qui gouverne ? Qui décide de la marche du monde, de l’information qui nous est rendue visible, des algorithmes qui conditionnent nos pensées et nos actes, de ce qui se fait ou non ?
Elle a écrit un livre sur la vie d’Aaron Swartz, le jeune prodige d’internet écrasé par la machine judiciaire américaine, elle a rencontré Edward Snowden et en fait un film ; elle s’intéresse à tous ceux qui dénoncent, à ceux qui s’engagent pour faire bouger les lignes et mettre en lumière les dysfonctionnements de nos sociétés.
Nous parlons ensemble du système médiatique et politique, d’information, de notre goût du confort qui se substitue à notre désir de liberté, mais aussi de joie, de liens, et de ceux qui décident malgré tout de continuer de croire au changement et d’incarner une autre manière d’être au monde.
ITW enregistrée le 4 mars 2021
De quoi parle-t-on ?
01:00 – Qui est Flore Vasseur ?
 
-       Son parcours professionnel : autrice, réalisatrice et productrice,
-       Cheffe d’entreprise à NYC, elle dit avoir été ‘programmée pour être dans l’entreprise’ jusqu’à une bifurcation à l’âge de 27 ans au moment du 11/09 où elle commence à douter de ce qu’elle était et de ce qu’on nous disait sur la marche du monde.
-       Depuis elle s’est mise à tenter de comprendre pourquoi ‘on nous a envoyé des bombes’, elle s’est alors mise à l’écriture avec une question fondamentale : Qui gouverne ? Quelles sont les forces en présence et qui tient nos chaînes ?
-       Puis écriture d’articles, réalisation de documentaires et production de documentaires avec un désir de ‘maîtriser son outil de travail’.
06:00- Quelle analyse du système médiatique actuel dans nos démocraties ?
 
-       La problématique : la consommation de l’information. « A partir du moment où l’information est devenue une marchandise et gratuite, on a tout perdu. »
-       Si c’est gratuit c’est que tu es le produit, principe appliqué à tous les pans de la société.
-       Les journalistes se retrouvent face à un travail mono-tâche, il n’y a plus d’enquêtes, plus d’analyses longues.
-       « Je connaît très peu de journalistes heureux. »
-       On choisit ce métier par idéal et on se retrouve assez vite soumis à la loi du marché.
-       « Je ne dirais pas que c’est un complot, mais le résultat d’un système économique dont on est tous responsables. »
-       La résultante une info calibrée par les algorithmes, neutre, une soupe informationnelle outrancière et addictive.
 
09:00- Qu’est-ce que ça changé cette façon de consommer l’information ?
 
-       « Pour les rédactions, ce qui est devenu important n’est plus sa valeur informative mais sa rapidité. »
-       « Le sens est devenu celui d’être le 1er »
-       « L’information n’est plus un bien commun protégé mais est devenue un consommable comme les autres à publier le plus rapidement et avec le plus de sensationnalisme possible. »
 
10:30 – Le cas d’Aaron Swartz : en quoi son histoire est symptomatique de la manière dont fonctionne le système et du rapport entre pouvoir et information ? 
 
-       Fondateur du réseau Reddit et membre de « Creative Commons ». Il s’est battu pour que l’information soit libre, a été écrasé par le système judiciaire US sous Obama, et s’est suicidé à l’âge de 26 ans.
-       Flore Vasseur a écrit un livre su

Snowden, Swartz… Que nous disent les lanceurs d’alerte sur l’information, la liberté, la démocratie ?
Flore Vasseur est auteure, journaliste, réalisatrice et productrice de documentaires. Depuis 20 ans elle s’intéresse en particulier à une question : qui gouverne ? Qui décide de la marche du monde, de l’information qui nous est rendue visible, des algorithmes qui conditionnent nos pensées et nos actes, de ce qui se fait ou non ?
Elle a écrit un livre sur la vie d’Aaron Swartz, le jeune prodige d’internet écrasé par la machine judiciaire américaine, elle a rencontré Edward Snowden et en fait un film ; elle s’intéresse à tous ceux qui dénoncent, à ceux qui s’engagent pour faire bouger les lignes et mettre en lumière les dysfonctionnements de nos sociétés.
Nous parlons ensemble du système médiatique et politique, d’information, de notre goût du confort qui se substitue à notre désir de liberté, mais aussi de joie, de liens, et de ceux qui décident malgré tout de continuer de croire au changement et d’incarner une autre manière d’être au monde.
ITW enregistrée le 4 mars 2021
De quoi parle-t-on ?
01:00 – Qui est Flore Vasseur ?
 
-       Son parcours professionnel : autrice, réalisatrice et productrice,
-       Cheffe d’entreprise à NYC, elle dit avoir été ‘programmée pour être dans l’entreprise’ jusqu’à une bifurcation à l’âge de 27 ans au moment du 11/09 où elle commence à douter de ce qu’elle était et de ce qu’on nous disait sur la marche du monde.
-       Depuis elle s’est mise à tenter de comprendre pourquoi ‘on nous a envoyé des bombes’, elle s’est alors mise à l’écriture avec une question fondamentale : Qui gouverne ? Quelles sont les forces en présence et qui tient nos chaînes ?
-       Puis écriture d’articles, réalisation de documentaires et production de documentaires avec un désir de ‘maîtriser son outil de travail’.
06:00- Quelle analyse du système médiatique actuel dans nos démocraties ?
 
-       La problématique : la consommation de l’information. « A partir du moment où l’information est devenue une marchandise et gratuite, on a tout perdu. »
-       Si c’est gratuit c’est que tu es le produit, principe appliqué à tous les pans de la société.
-       Les journalistes se retrouvent face à un travail mono-tâche, il n’y a plus d’enquêtes, plus d’analyses longues.
-       « Je connaît très peu de journalistes heureux. »
-       On choisit ce métier par idéal et on se retrouve assez vite soumis à la loi du marché.
-       « Je ne dirais pas que c’est un complot, mais le résultat d’un système économique dont on est tous responsables. »
-       La résultante une info calibrée par les algorithmes, neutre, une soupe informationnelle outrancière et addictive.
 
09:00- Qu’est-ce que ça changé cette façon de consommer l’information ?
 
-       « Pour les rédactions, ce qui est devenu important n’est plus sa valeur informative mais sa rapidité. »
-       « Le sens est devenu celui d’être le 1er »
-       « L’information n’est plus un bien commun protégé mais est devenue un consommable comme les autres à publier le plus rapidement et avec le plus de sensationnalisme possible. »
 
10:30 – Le cas d’Aaron Swartz : en quoi son histoire est symptomatique de la manière dont fonctionne le système et du rapport entre pouvoir et information ? 
 
-       Fondateur du réseau Reddit et membre de « Creative Commons ». Il s’est battu pour que l’information soit libre, a été écrasé par le système judiciaire US sous Obama, et s’est suicidé à l’âge de 26 ans.
-       Flore Vasseur a écrit un livre su

1h 2 min

Classement des podcasts dans Culture et société