42 épisodes

Bonjour et bienvenue sur ART au féminin,

Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaine de podcast.

Podcast bimensuel sur l'art et l'histoire des femmes artistes d'hier et d'aujourd'hui.

Car on en parle jamais trop, et que ça va nous enrichir culturellement.

Découvrons ensemble l'histoires de ces femmes !

Bonne écoute !

ART au féminin la site : aufeminin.fr
Contact : artaufemininlepodcast@gmail.com
Les coulisses : https://www.instagram.com/artaufeminin/ et https://www.facebook.com/podcastart
Soutenir la chaine : https://fr.tipeee.com/art-au-feminin

ART au feminin Aldjia

    • Arts
    • 5,0 • 28 notes

Bonjour et bienvenue sur ART au féminin,

Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaine de podcast.

Podcast bimensuel sur l'art et l'histoire des femmes artistes d'hier et d'aujourd'hui.

Car on en parle jamais trop, et que ça va nous enrichir culturellement.

Découvrons ensemble l'histoires de ces femmes !

Bonne écoute !

ART au féminin la site : aufeminin.fr
Contact : artaufemininlepodcast@gmail.com
Les coulisses : https://www.instagram.com/artaufeminin/ et https://www.facebook.com/podcastart
Soutenir la chaine : https://fr.tipeee.com/art-au-feminin

    S04E02 - Giulia Lama, peintre vénitienne

    S04E02 - Giulia Lama, peintre vénitienne

    10 novembre 2021. Italie

    Me voici à la Campo della Carità, Venezia. Devant la jolie façade de la Gallerie dell’Accademia de Venise.

    Mon enthousiasme se traduit par le sourire aux lèvres, la hâte et la soif de découverte.

    Mon pass sanitaire, mon billet et mon téléphone en main. L’envie d’en prendre pleins les yeux, mélangé à la curiosité de connaitre le nombre de femmes artistes exposées au sein même de ce bâtiment de 1750.

    Un musée rassemblant une importante collection de peintures vénitiennes.

    A votre avis, combien de femmes artistes y sont exposées ?

    Vous écoutez Art au féminin !

    Bonjour et bienvenue !

    Je suis Aldjia créatrice de cette chaine de podcast. Ici je vous parle de l’art et l’histoire des femmes artistes d’hier et d’aujourd’hui.

    Ce mercredi du 10 novembre, j’ai donc essayée de découvrir en parcourant ce musée d’une surface de 12 000 M2 et riche d’environ 800 objects.

    J’en ai recensé 2 ! Deux artistes vénitiennes ! Pour 5 oeuvres ! Si on s’amuse a faire le calcule en s’attardant sur le nombre d’objects vs les 5 oeuvres cela nous donne … 0,63% ! Moins d’1% ! Mais oui ! c’est bien ça !

    Ça vous surprend ?

    Visualisez maintenant l’odalisque de Ingres portant un masque de Gorille, l’odalisque revisité par les guérilla girls portant le slogan suivant :

    « Do women have to be naked into the Met. Museum ?

    Less than 5% of the artists in the Modern Art sections are women, but 85% of the nudes are female »

    « Les femmes doivent-elles être nues pour entrer au Met. Museum ?

    Moins de 5% des artistes dans les sections d'art moderne sont des femmes, mais 85% des nus sont des femmes »

    C’était en 1985

    Je disais donc … deux artistes vénitiennes,

    Pour commencer :

    Rosalba Carriera : avec 4 oeuvres


    Un autoportrait
    Un portrait du consul de France Le Blond
    Un portrait d’enfant
    Un portrait d’une jeune femme.

    Des pastels sur papier que je vous invite à visualiser sur le compte Instagram ART au féminin.

    Pour ce qui est de l’artiste, je vous parle de sa vie et son art à travers l’épisode 6 de la saison 1 : Les femmes admises à l’académie royale de peinture et de sculpture. Un épisode de 12 minutes que je vous invite à écouter. Et partager.

    Vous l’avez compris, je ne vais pas vous parler aujourd’hui de Rosalba et de ces 4 pastels. Mais plutôt de la seconde artiste : Giulia Lama !

    Une peinteresse, poétesse, brodeuse (par nécessité), qui connut une existence difficile et ce dans un grand isolement.

    Une artiste oubliée parmi tant d’autres, redécouverte il y a quelques années.

    Aujourd’hui, je vous parle de la vie et l’art de cette artiste et aussi de son oeuvre exposée à la Galerie Dell’Accademia de Venise : Judith et Holopherne.

    Vous êtes sur ART au féminin, et je vous souhaite une bonne écoute.



    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au féminin 

    • 10 min
    S04E01 - Guda, pécheresse, a écrit et enluminé au Moyen Âge

    S04E01 - Guda, pécheresse, a écrit et enluminé au Moyen Âge

    Bien le bonjour à vous qui écoutez cet épisode.

    Je suis Aldjia, la créatrice de ART au féminin !

    Le podcast qui parle de l’histoire des femmes artistes, d’hier et d’aujourd’hui.

    Je suis comme toujours heureuse de vous retrouver pour un nouvel épisode 100% Art et 100% féminin.

    Aujourd’hui, à travers un monologue, je vais vous parler de Guda ! L’a connaissez-vous ? Fin ce que je veux dire par la c’est plutôt, avez-vous déjà entendue parler d’elle ?

    Personnellement, j’ai découvert Guda il y a peu de temps, à travers une vidéo, brève mais intéressante. Suffisamment interessante en tout cas pour piquer ma curiosité, effectuer des recherches pour en savoir davantage sur elle et bien sur … partager ça avec vous !

    Guda est une enlumineuse de manuscrit, active au milieu du XIIe siècle, elle est surtout connue pour avoir réalisé son autoportrait dans un homéliaire (un recueil constitués de sermon ou de commentaire de passages des évangiles).

    L’autoportrait de Guda est considéré comme étant l’un des plus anciens réalisés par une artiste dans l’histoire de l’art occidental.

    A travers cette épisode, je vais donc vous parler de Guda, de ce fameux autoportrait, d’enluminures, des femmes au Moyens Age, … mais avant tout revenir sur certaines notions de l’histoire de l’art, notamment la hiérarchie des genres en peintures.

    Vous écoutez ART au féminin !

    Et je vous souhaite une bonne écoute !

    Sources :

    Guda et Claricia : deux « autoportraits » féminins du XIIe siècle

    OVIDE, METAMORPHOSES, LIVRE III

    Des pigments bleus témoignent de l’existence de femmes copistes au Moyen Age

    Les coulisses de l'émission :

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au féminin 

    • 11 min
    HS17 : Marianne Le Morvan raconte Berthe Weill

    HS17 : Marianne Le Morvan raconte Berthe Weill

    Bonjour et bienvenue sur ART au féminin, le podcast qui vous raconte l'histoire et l'art des femmes artistes d'hier et d'aujourd'hui.

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaîne de podcast, et je suis comme toujours heureuse de vous retrouver pour un nouvel épisode 100% Art et 100% féminin.

    Mon invitée du jour est : Marianne Le Morvan.

    Marianne Le Morvan, est "Docteur en Histoire de l'art ... et la première à s'être intéressée au rôle oublié de la petite galeriste des grands artistes : Berthe Weill." 

    L'oubli de cette galeriste lui semblait injuste. elle a alors fondé les archives Berthe Weill afin de reconstituer la programmation de la Galerie B. Weill.

    C'est en 2011 que Marianne Le Morvan publie sa première biographie aux éditions l'Ecarlate afin de nous raconter l'histoire de Berthe Weill. 

    J'ai beaucoup appris à travers cette lecture, que je recommande. 

    J'ai eu envie d'en savoir davantage sur la galeriste et aussi sur la femme qui est à l'origine de cette biographie afin de partager cela avec vous.

    À travers cet épisode Marianne Le Morvan, nous raconte son parcours, ses travaux, recherches, ses différents projets, nous donne son avis sur la place des femmes artistes dans le monde l'art, les femmes artistes qui l'inspirent, ... et son histoire avec Berthe Weill, l'histoire de celle qui fut la première à vendre des toiles de Picasso, Matisse, ... cette qui fut la seule a exposer Modigliani de son vivant, celle qui a fait en sorte de lancer une multitudes d'artistes, des artistes femmes comme Jacqueline Marval, ...

    C'est sur ART au féminin que ça se passe !

    Bonne écoute !



    En savoir plus sur Marianne Le Morvan 

    En savoir plus sur Berthe Weill

    Le livre : Berthe Weill - La petite galeriste des grands artistes 



    Les coulisses de l'émission : Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au féminin 

    • 45 min
    HS16 : Jasmine Le Nozac'h - Artiste peintre entre sentiments, espoir et rêves.

    HS16 : Jasmine Le Nozac'h - Artiste peintre entre sentiments, espoir et rêves.

    Bonjour et bienvenue sur ART au féminin, le podcast qui vous parle de l'histoire et l'art des femmes artistes d'hier et d'aujourd'hui. 

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaîne de podcast, et je suis comme toujours heureuse de vous retrouver pour un nouvel épisode 100% Art et 100% féminin.

    Mon invitée du jour est : Jasmine Le Nozac'h.

    Jasmine Le Nozac'h est une artiste peintre qui explore différents thèmes comme, les femmes, le couple, les rapports humains, et en parallèle la nature et le respect des environnements.

    Tel un tissu vivant, pour l'artiste tout est lié, les hommes, les espèces, l'univers. Elle a ainsi fait de son art sa priorité lui permettant de donner du sens et de l'intérêt à toute cette diversité.

    À travers cet épisode Jasmine nous raconte son histoire, son art, ses inspirations, ses différentes périodes de créations, nous évoquons la prostitution et donc aussi la Putophobie. 

    C'est sur ART au féminin que ça se passe.

    Bonne écoute !



    Pour plus d'informations sur l'artiste c'est ici et ici



    Les coulisses de l'émission : Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au féminin 

    • 39 min
    HS15 : Stephanie Laleuw, artiste plasticienne à la Young Colors.

    HS15 : Stephanie Laleuw, artiste plasticienne à la Young Colors.

    Bonjour et bienvenue sur ART au féminin !

    Je suis Aldjia créatrice de cette chaine de podcast. Chaine ou je parle de l’art et l’histoire des femmes artistes d’hier et d’aujourd’hui.

    Je suis comme toujours heureuse de vous retrouver pour un nouvel épisode 100% Art et 100% féminin.

    Il y a quelques jours j’ai partagé avec vous à des articles en rapports avec des expositions signé Lille3000.

    - Colors, etc. Les femmes artistes qui font l'événement au Tripostal. 

    - 5 artistes à découvrir avec la YOUNG COLORS.

    Avec ART au féminin, le but est d'aller plus loin … curieuse d’en savoir davantage et le plaisir de partager ça avec vous ! 

    C’est pourquoi j’ai invitée aujourd’hui : Stephanie Laleuw !

    Stéphanie Laleuw, est une artiste plasticienne. Ingénieur de formation, qui se consacre depuis quelques années à la recherche plastique. Convoquant le monde des formes et des couleurs, questionnant le motif, son travail explore l’esthétique du vivant.

    Sa recherche puise dans l’univers du textile, des broderies et des pratiques artisanales et populaires.

    Avec Young Colors (du 19 mai au 4 juillet 2021), une exposition qui a pour but de mettre en lumière les travaux de 38 créateurs fraichement diplômés et issus de 11 établissements d’enseignements artistiques de la Métropole Européenne de Lille et des villes de Gand, Courtrai et Tournai en Belgique.

    Je trouve personnellement que c’est une belle opportunité qu’est de permettre à des jeunes diplômé(e)s de confronter leur art aux regards d’un public.

    Notre artiste du jour, est l’une d’entre eux !

    Elle est diplômée de l’Ecole supérieure d’art du Nord pas de Calais. Et à L’institut pour la photographie elle expose deux oeuvres : A tire d’Elles et Super Nature.

    A travers cet épisode, Stephanie Laleuw, va nous parler de ces deux oeuvres, de l’exposition, de son diplôme, son parcours, et j’en passe.

    Vous pouvez découvrir ses travaux ici et ici.

    Bonne écoute !





    Les coulisses de l'émission : Instagram et Facebook

    ART au féminin le site 

    Soutenir ART au féminin 

    • 51 min
    HS14 : Camille Roux dit Buisson nous raconte l'histoire de Jacqueline Marval

    HS14 : Camille Roux dit Buisson nous raconte l'histoire de Jacqueline Marval

    Bonjour à toutes et tous,

    Je suis heureuse de recevoir Camille Roux dit Buisson pour nous raconter l'histoire de l'artiste Jacqueline Marval.  

    A travers cet épisode, elle nous parle aussi de l'artiste, de son art, ses oeuvres, du comité, ...

    D'ailleurs pour la petite histoire :

    "Jacqueline Marval nait à Quaix, près de Grenoble. Elle s’appelle d’abord Marie-Joséphine Vallet, dont les premières syllabes du prénom et du nom donneront plus tard Marval. Deuxième enfant d’une famille d’instituteurs, elle poursuit sans grande conviction des études qui la destinent à l’enseignement et à une carrière d’institutrice. Elle se marie, mais la perte de son fils provoque le tournant décisif de son existence. Jacqueline Marval ne veut plus de sa vie d’épouse. Elle quitte son mari et doit alors s’assumer seule. Sa créativité, ainsi que son assurance lui permettent d’acquérir une certaine renommée en tant que giletière. C’est en exerçant ce métier, dans un premier temps à Grenoble puis à son arrivée à Paris, qu’elle pourra subvenir à ses besoins. Plusieurs de ses amis racontent qu’elle prenait ses draps en guise de toile pour compléter les châssis de ses tableaux."

    Et pourtant ... cette artiste a été oublié par l'histoire de l'art.

    Mais c'est sans compter sur le comité Jacqueline Marval, qui oeuvre chaque jour pour la remettre en lumière. 

    Un épisode toujours 100% Art et 100% Féminin.

    C'est sur ART au féminin qua ça se passe !

    Bonne écoute !



    Pour aller plus loin, vous pouvez aussi consulter le site du comité : https://www.jacqueline-marval.com/



    Les coulisses de l'émission : https://www.instagram.com/artaufeminin/ et https://www.facebook.com/podcastart

    ART au féminin le site : https://artaufeminin.fr/

    Soutenir ART au féminin : https://fr.tipeee.com/art-au-feminin

    • 46 min

Avis

5,0 sur 5
28 notes

28 notes

carojouq ,

Formidable Portrait

Formidable portrait de Geneviève Asse
Visitez en ce moment les 2 très belles expositions consacrées à Geneviève Asse dans les galeries Laurentin à Paris et à Bruxelles.

clemzouille7614 ,

Le musée à la maison !

Je suis fan d’art mais en ce moment c’est un peu compliqué car ils sont fermés. Merci Aldja de ramener la culture à la maison ❤️

jeanlucla ,

Excellent podcast !

Merci de donner la parole à des femmes artistes. Et bravo pour le format et le rythme qui encourage la liberté de parole

Classement des podcasts dans Arts

D’autres se sont aussi abonnés à…