82 épisodes

Peut-être lisiez-vous, peut-être lisez-vous, en tout cas nous parions que vous lirez !
Quatre filles qui parlent de livres . Coups de cœur, poches, sorties à venir, émissions thématiques : rien ne nous arrête pour vous apporter, chaque mois, le meilleur de la littérature, oui, mais sans a priori !

Bibliomaniacs Bibliomaniacs

    • Livres
    • 4.8, 55 notes

Peut-être lisiez-vous, peut-être lisez-vous, en tout cas nous parions que vous lirez !
Quatre filles qui parlent de livres . Coups de cœur, poches, sorties à venir, émissions thématiques : rien ne nous arrête pour vous apporter, chaque mois, le meilleur de la littérature, oui, mais sans a priori !

    Bibliomaniacs épisode 81 Romans jeunesse 8/12

    Bibliomaniacs épisode 81 Romans jeunesse 8/12

    Chers auditeurs,
    Claire et Léo vous proposent cette semaine une émission consacrée à la littérature jeunesse, autour de trois romans français destinés à la tranche d’âge 8/12 ans.
    Les livres à l’affiche :
    – Jefferson, de Jean-Claude Mourlevat (Gallimard Jeunesse, 2018, 272 pages)
    – Les enfants terribles de Bonaventure, de Cécile Hennerolles (Magnard Jeunesse, 2019, 238 pages)
    – Megumi et le Fantôme, de Eric Senabre (Didier jeunesse, 2017, 171 pages)
    En fin d’émission, vous pourrez également retrouver deux albums « coup de coeur », qui raviront aussi bien les jeunes enfants que leurs parents.
    Claire est tombée sous le charme de L’abécédaire des métiers imaginaires, d’Anne Montel (Little Urban, 2020), tandis que Léo vous fait part de son coup de foudre pour La quête du preux chevalier Philibert, parti terrasser un dragon pour noyer son ennui, écrit par Anne-Gaëlle Balpe et illustré par Guillaume Plantevin (Gautier-Languereau, 2017)

    • 30 min
    Bibliomaniacs épisode 80 Celui qui va vers elle ne revient pas, de Shulem Deen

    Bibliomaniacs épisode 80 Celui qui va vers elle ne revient pas, de Shulem Deen

    En mai, fais ce qu’il te plaît… ou écoute notre podcast ! Au menu de ce troisième épisode, un passionnant témoignage autobiographique : Celui qui va vers elle ne revient pas, de Shulem Deen, publié aux éditions Globe en 2017 (traduction de Karine Reigner Guerre), et désormais disponible en poche chez Points (480 pages). Sans oublier le coup de coeur de la semaine : c’est Eva qui s’y colle, avec Le noir entre les étoiles, de Stefan Merrill Block, aux éditions Albin Michel, dans la collection Terres d’Amérique (2020, 437 pages, traduction de Marina Boraso).

    • 26 min
    Bibliomaniacs épisode 79 L'Estrange malaventure de Mirella de Flore Vesco

    Bibliomaniacs épisode 79 L'Estrange malaventure de Mirella de Flore Vesco

    Mardi 12 mai 2020. Le pays émerge peu à peu de sa torpeur covidienne, et les librairies sont de nouveau accessibles. Quoi de mieux qu’un bon livre pour accompagner le retour à une vie (presque) normale ?
    Nous discutons aujourd’hui d’un roman jeunesse français, L’estrange malaventure de Mirella, de Flore Vesco, publié dans la collection Médium de l’École des Loisirs (2019, 223 pages).
    Coralie vous présente ensuite son coup de coeur : Albert et l’argent du beurre, de Laurent Rivelaygue, aux éditions du Sonneur (2020, 224 pages).
    Bonne écoute… et merci pour l’accueil chaleureux que vous avez réservé à notre émission avec Jean Hegland ! N’hésitez pas à échanger avec nous, via les commentaires du blog ou sur les réseaux sociaux. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

    • 19 min
    Bibliomaniacs épisode 78 avec Jean Hegland - VO

    Bibliomaniacs épisode 78 avec Jean Hegland - VO

    En cette période de confinement, les Bibliomaniacs innovent, et vous proposent une émission spéciale en compagnie de la romancière américaine Jean Hegland, qui nous a fait l’immense bonheur d’accepter notre invitation.Est-il encore besoin de présenter Jean Hegland ? Les lecteurs francophones l’ont (re)découverte en 2017, à l’occasion de la publication chez Gallmeister de son roman-phare, Dans la forêt (Into the Forest, trad. Josette Chicheportiche), plus de vingt ans après sa sortie américaine. Ses deux autres romans, Windfalls (2004) et Still Time (2015), n’ont pas encore été traduits en français. Au-delà de la « prouesse » technique et du challenge que représentait pour nous l’enregistrement d'une émission en anglais, en duplex avec la Californie, nous étions surtout très intimidées à l’idée de pouvoir converser avec cette auteur(e) talentueuse, dont le roman nous avait toutes beaucoup touchées (souvenez-vous, nous en avions parlé dans notre émission de mars 2017 (http://www.bibliomaniacs.fr/bibliomaniacs-mars-2017-bryson-hegland-golding/)). Jean Hegland a su faire preuve de beaucoup de gentillesse et de simplicité pour nous mettre à l’aise. Elle s’est par ailleurs montrée particulièrement loquace, ce dont nous lui sommes infiniment reconnaissantes. Il nous a fallu du temps pour redescendre de notre petit nuage après l’enregistrement !

    Résultat ? Une heure d’échanges chaleureux et de discussions passionnées, que nous vous proposons de découvrir dans cette 78ème émission. Nous avons bien sûr profité de l’occasion pour lui poser quelques questions sur Dans la forêt, mais nous souhaitions également recueillir ses impressions sur la crise actuelle. Jean Hegland a également évoqué son intérêt pour la collapsologie, ainsi que son amour de la nature et de la forêt, au travers de deux ouvrages qu’elle avait elle-même choisis (et que nous avions donc lu pour l’occasion) :
    Plutôt couler en beauté plutôt que flotter sans grâce / Réflexions sur l’effondrement, de Corinne Morel Darleux (2019, éditions Libertalia) 
    L’arbre-monde, de Richard Powers (The Overstory, 2018, éditions du Cherche-Midi, trad. Serge Chauvin)
    Chacune d’entre nous lui a ensuite recommandé un livre, que nous pensions susceptible de lui plaire.  Les recommandations des Bibliomaniacs :
    Coralie : Cristallisation secrète (The memory police), de Yoko Ogawa, chez Babel
    Léo : Tobie Lolness (Toby Alone), de Timothée de Fombelle, chez Gallimard Jeunesse (Folio Junior)
    Amandine : Dans les forêts de Sibérie (The Consolations of the Forest : Alone in a Cabin on the Siberian Taïga), de Sylvain Tesson, chez Gallimard (Folio)
    Eva : L’écart (The Outrun), d’Amy Liptrot, chez Globe
    Laure : L’homme qui savait la langue des serpents (The man who spoke snakish), d’Andrus Kivirahk, chez Le Tripode
    Coralie : Cristallisation secrète (The memory police), de Yoko Ogawa, chez Babel
    Léo : Tobie Lolness (Toby Alone), de Timothée de Fombelle, chez Gallimard Jeunesse (Folio Junior)
    Amandine : Dans les forêts de Sibérie (The Consolations of the Forest : Alone in a Cabin on the Siberian Taïga), de Sylvain Tesson, chez Gallimard (Folio)
    Eva : L’écart (The Outrun), d’Amy Liptrot, chez Globe
    Laure : L’homme qui savait la langue des serpents (The man who spoke snakish), d’Andrus Kivirahk, chez Le Tripode
    Un immense merci à notre amie Anne, qui a gentiment accepté de traduire et doubler les propos de Jean Hegland.

    • 1h 2 min
    Bibliomaniacs épisode 78 Avec Jean Hegland - VF

    Bibliomaniacs épisode 78 Avec Jean Hegland - VF

    En cette période de confinement, les Bibliomaniacs innovent, et vous proposent une émission spéciale en compagnie de la romancière américaine Jean Hegland, qui nous a fait l’immense bonheur d’accepter notre invitation.
    Est-il encore besoin de présenter Jean Hegland ? Les lecteurs francophones l’ont (re)découverte en 2017, à l’occasion de la publication chez Gallmeister de son roman-phare, Dans la forêt (Into the Forest, trad. Josette Chicheportiche), plus de vingt ans après sa sortie américaine. Ses deux autres romans, Windfalls (2004) et Still Time (2015), n’ont pas encore été traduits en français.
     
    Au-delà de la « prouesse » technique et du challenge que représentait pour nous l’enregistrement d'une émission en anglais, en duplex avec la Californie, nous étions surtout très intimidées à l’idée de pouvoir converser avec cette auteur(e) talentueuse, dont le roman nous avait toutes beaucoup touchées (souvenez-vous, nous en avions parlé dans notre émission de mars 2017 (http://www.bibliomaniacs.fr/bibliomaniacs-mars-2017-bryson-hegland-golding/)). Jean Hegland a su faire preuve de beaucoup de gentillesse et de simplicité pour nous mettre à l’aise. Elle s’est par ailleurs montrée particulièrement loquace, ce dont nous lui sommes infiniment reconnaissantes. Il nous a fallu du temps pour redescendre de notre petit nuage après l’enregistrement !

    Résultat ? Une heure d’échanges chaleureux et de discussions passionnées, que nous vous proposons de découvrir dans cette 78ème émission. Nous avons bien sûr profité de l’occasion pour lui poser quelques questions sur Dans la forêt, mais nous souhaitions également recueillir ses impressions sur la crise actuelle. Jean Hegland a également évoqué son intérêt pour la collapsologie, ainsi que son amour de la nature et de la forêt, au travers de deux ouvrages qu’elle avait elle-même choisis (et que nous avions donc lu pour l’occasion) :

    Plutôt couler en beauté plutôt que flotter sans grâce / Réflexions sur l’effondrement, de Corinne Morel Darleux (2019, éditions Libertalia) 
    L’arbre-monde, de Richard Powers (The Overstory, 2018, éditions du Cherche-Midi, trad. Serge Chauvin)

    Chacune d’entre nous lui a ensuite recommandé un livre, que nous pensions susceptible de lui plaire.
    Les recommandations des Bibliomaniacs :
    Coralie : Cristallisation secrète (The memory police), de Yoko Ogawa, chez Babel
    Léo : Tobie Lolness (Toby Alone), de Timothée de Fombelle, chez Gallimard Jeunesse (Folio Junior)
    Amandine : Dans les forêts de Sibérie (The Consolations of the Forest : Alone in a Cabin on the Siberian Taïga), de Sylvain Tesson, chez Gallimard (Folio)
    Eva : L’écart (The Outrun), d’Amy Liptrot, chez Globe
    Laure : L’homme qui savait la langue des serpents (The man who spoke snakish), d’Andrus Kivirahk, chez Le Tripode
    Coralie : Cristallisation secrète (The memory police), de Yoko Ogawa, chez Babel
    Léo : Tobie Lolness (Toby Alone), de Timothée de Fombelle, chez Gallimard Jeunesse (Folio Junior)
    Amandine : Dans les forêts de Sibérie (The Consolations of the Forest : Alone in a Cabin on the Siberian Taïga), de Sylvain Tesson, chez Gallimard (Folio)
    Eva : L’écart (The Outrun), d’Amy Liptrot, chez Globe
    Laure : L’homme qui savait la langue des serpents (The man who spoke snakish), d’Andrus Kivirahk, chez Le Tripode

    Un immense merci à notre amie Anne, qui a gentiment accepté de traduire et doubler les propos de Jean Hegland.

    • 59 min
    Bibliomaniacs épisode 77 Littérature jeunesse - ados

    Bibliomaniacs épisode 77 Littérature jeunesse - ados

    Pour l’émission de littérature jeunesse du mois d’Avril, Claire et Eva vous proposent une spéciale ado, avec à l’affiche :
    Bordeterre, de Julia Thévenot, publié en 2020 chez Sarbacane, 520 pages.
    La saga « Sauveur et Fils » de Marie-Aude Murail : déjà 5 saisons publiées à l’Ecole des Loisirs depuis 2016, et les 2 premiers tomes sont en poche – environ 300 pages par tome.
    « Lever de Rideau sur Terezin » de Christophe Lambert, publié en 2015 chez Bayard Jeunesse, 260 pages.
    Prenez soin de vous, bonne écoute… et bonnes lectures !

    • 28 min

Avis d’utilisateurs

4.8 sur 5
55 notes

55 notes

Naimakh ,

Dommage pour le son

J aime et très instructif mais le son (des échos) ... qui donne mal à la tete.
Dommage car podcast très bien

kianti25 ,

Un petit tour et puis m’en vais

J’écoute pour la 1ere fois ce podcast, celui du 7 décembre, ça debute par « Le bal des folles ».... oui, c’est le titre du livre ! Mais avant ça, on a droit aux rigolades cacophoniques entre filles autour d’une table. Passe. Résumé de ce 1er livre : jamais je n’ai entendu autant de « euh euh euh euh » à la fois, sans compter les « en fait », les « voilà » et les innombrables et inutiles « j’ai trouvé ». Bref, insupportable. Comment peut-on parler littérature en s’exprimant aussi mal ??!
Les bons avis sont d’autant plus incompréhensibles de la part de gens qui aiment la littérature... à moins qu’ils aiment tout simplement les copines !
Donc pour moi, une fois, très courte car impossible de continuer à écouter tant de médiocrité, et basta.

cgv83 ,

Podcast littéraire

Bravo à toute l’équipe !!!! Un rendez-vous mensuel attendu qui donne envie de foncer à la bibliothèque ou la librairie. De très belles découvertes, quelques émissions avec des invités... C’est chouette de présenter à la fois des livres sortis en poche et des nouveautés. Un petit bémol: pour un rdv mensuel avec 3 titres, je ne trouve pas très intéressant de parler de livres „bof bof“ sortis il y a plusieurs mois/années.

Classement des podcasts dans Livres

D’autres se sont aussi abonnés à