49 min

Au bord du bassin #3 - Claire | Apprendre Ă  se connaĂźtre : la clef pour construire une vie professionnelle Ă  son image Le Ploufcast đŸŠđŸŸâ€â™€ïž

    • CarriĂšre

[Si l'Ă©pisode t'a plu, tu peux mettre 5 Ă©toiles et un com' pour soutenir La piscine đŸŠâ€â™€ïž]



On parle souvent de la peur de se « rater » quand on choisi le couloir de nage Ă  emprunter pendant ses Ă©tudes – que ce soit en fin de bac, de prĂ©pa / licence ou post-diplĂŽme. Mais peut-on vraiment prĂ©voir notre carriĂšre et notre Ă©panouissement professionnel avec des suppositions faites dans la pataugeoire ? Et si nos intentions changent, cela fait-il de ces choix des ratĂ©s ?

👉 Tu es nouveau·elle dans La piscine ? Fais un tour du cĂŽtĂ© du vocable pour plonger dans notre univers

Comment se poser et faire le point sur la direction Ă  prendre en fin d'Ă©tudes ?

« Un jour, j'ai eu tellement honte que j'ai ghostĂ© mon conseiller de l'APEC ». Lorsque Claire nous a parlĂ© de son entrĂ©e dans la vie active aprĂšs un master 2, divers stages et une alternance, je ne m'attendais pas Ă  ce qu'elle nous confie avoir traversĂ© une grande pĂ©riode d'inactivitĂ© et de remise en question. Sa famille et ses proches – Ă  qui elle partageait rĂ©guliĂšrement ses interrogations professionnelles – l'ont rassurĂ©e sur cette sortie de bassin temporaire Ă  laquelle certain·es font face en sortie d'Ă©tudes (et dont on parle peu). Bien qu'angoissant selon ses dires, ce moment lui aura Ă©galement permis de faire le point sur ses envies de « carriĂšre », ses intĂ©rĂȘts pro/perso et le genre d'environnement professionnel lui correspondant pour choisir en fonction. Une de ses peurs une fois diplĂŽmĂ©e rĂ©sidait dans ce choix de ligne de nage, devant en Ă©carter d'autres pour tracer sa voie. Pourtant, ouvrir une porte ne signifie pas nĂ©cessairement que l'on ferme toutes les autres. C'est justement ce dont on parle ensemble dans cet Ă©pisode.

Je pense qu'on est beaucoup Ă  se retrouver dans ses propos et sa recherche. Claire fait partie de ces personnes dont le parcours inspire par leur diversitĂ©. Elle nous parle de sa pĂ©riode de questionnement, de son amour pour la RH, et de philosophie de vie trĂšs yolo – « il ne faut rien regretter » nous a-t-elle dit – tout en rappelant que l'essentiel en orientation, c'est de bien se connaĂźtre. Aujourd'hui, elle a de nouveau culbutĂ© pour dĂ©couvrir de nouveaux horizons de nage. Comme quoi, rien n'est figĂ©.

Encore un grand MERCI Claire d'avoir acceptĂ© de venir nous parler de ton parcours. Quant Ă  nous on vous dit see you soon au bord du bassin 🐋

đŸ‘‰đŸŸ Et si les questions d'orientation te parlent rdv sur :

- ⁠le parcours d'auto-introspection⁠ pour apprendre à te connaßtre et tracer ta voie

- notre newsletter : ⁠https://lapiscine.substack.com ⁠

- le mag À l'eau pour s'inspirer et rĂ©flĂ©chir Ă  son orientation : ⁠  https://lapiscine.site/recevoir-a-leau-mag⁠ 

- notre Instagram : ⁠https://www.instagram.com/lapiscine_media⁠

- notre site pour retrouver l'ensemble des contenus : ⁠https://www.lapiscine.site⁠


---

Send in a voice message: https://podcasters.spotify.com/pod/show/podcastplouf/message

[Si l'Ă©pisode t'a plu, tu peux mettre 5 Ă©toiles et un com' pour soutenir La piscine đŸŠâ€â™€ïž]



On parle souvent de la peur de se « rater » quand on choisi le couloir de nage Ă  emprunter pendant ses Ă©tudes – que ce soit en fin de bac, de prĂ©pa / licence ou post-diplĂŽme. Mais peut-on vraiment prĂ©voir notre carriĂšre et notre Ă©panouissement professionnel avec des suppositions faites dans la pataugeoire ? Et si nos intentions changent, cela fait-il de ces choix des ratĂ©s ?

👉 Tu es nouveau·elle dans La piscine ? Fais un tour du cĂŽtĂ© du vocable pour plonger dans notre univers

Comment se poser et faire le point sur la direction Ă  prendre en fin d'Ă©tudes ?

« Un jour, j'ai eu tellement honte que j'ai ghostĂ© mon conseiller de l'APEC ». Lorsque Claire nous a parlĂ© de son entrĂ©e dans la vie active aprĂšs un master 2, divers stages et une alternance, je ne m'attendais pas Ă  ce qu'elle nous confie avoir traversĂ© une grande pĂ©riode d'inactivitĂ© et de remise en question. Sa famille et ses proches – Ă  qui elle partageait rĂ©guliĂšrement ses interrogations professionnelles – l'ont rassurĂ©e sur cette sortie de bassin temporaire Ă  laquelle certain·es font face en sortie d'Ă©tudes (et dont on parle peu). Bien qu'angoissant selon ses dires, ce moment lui aura Ă©galement permis de faire le point sur ses envies de « carriĂšre », ses intĂ©rĂȘts pro/perso et le genre d'environnement professionnel lui correspondant pour choisir en fonction. Une de ses peurs une fois diplĂŽmĂ©e rĂ©sidait dans ce choix de ligne de nage, devant en Ă©carter d'autres pour tracer sa voie. Pourtant, ouvrir une porte ne signifie pas nĂ©cessairement que l'on ferme toutes les autres. C'est justement ce dont on parle ensemble dans cet Ă©pisode.

Je pense qu'on est beaucoup Ă  se retrouver dans ses propos et sa recherche. Claire fait partie de ces personnes dont le parcours inspire par leur diversitĂ©. Elle nous parle de sa pĂ©riode de questionnement, de son amour pour la RH, et de philosophie de vie trĂšs yolo – « il ne faut rien regretter » nous a-t-elle dit – tout en rappelant que l'essentiel en orientation, c'est de bien se connaĂźtre. Aujourd'hui, elle a de nouveau culbutĂ© pour dĂ©couvrir de nouveaux horizons de nage. Comme quoi, rien n'est figĂ©.

Encore un grand MERCI Claire d'avoir acceptĂ© de venir nous parler de ton parcours. Quant Ă  nous on vous dit see you soon au bord du bassin 🐋

đŸ‘‰đŸŸ Et si les questions d'orientation te parlent rdv sur :

- ⁠le parcours d'auto-introspection⁠ pour apprendre à te connaßtre et tracer ta voie

- notre newsletter : ⁠https://lapiscine.substack.com ⁠

- le mag À l'eau pour s'inspirer et rĂ©flĂ©chir Ă  son orientation : ⁠  https://lapiscine.site/recevoir-a-leau-mag⁠ 

- notre Instagram : ⁠https://www.instagram.com/lapiscine_media⁠

- notre site pour retrouver l'ensemble des contenus : ⁠https://www.lapiscine.site⁠


---

Send in a voice message: https://podcasters.spotify.com/pod/show/podcastplouf/message

49 min