103 épisodes

L'actu du cinéma et bien plus encore par l'équipe de Capture Mag.
Avec Arnaud Bordas, Rafik Djoumi, Julien Dupuy, Stéphane Moïssakis, Thomas Rozec, Misteur.D et à la technique, Monsieur Smith et Quentin Bresson.
www.capturemag.net
youtube.com/c/CaptureMaglachaine

Capture Mag Capture Mag

    • TV & Film
    • 4.9 • 355 notes

L'actu du cinéma et bien plus encore par l'équipe de Capture Mag.
Avec Arnaud Bordas, Rafik Djoumi, Julien Dupuy, Stéphane Moïssakis, Thomas Rozec, Misteur.D et à la technique, Monsieur Smith et Quentin Bresson.
www.capturemag.net
youtube.com/c/CaptureMaglachaine

    STEROIDS – LE PODCAST : AVENGEMENT

    STEROIDS – LE PODCAST : AVENGEMENT

    Cette semaine, STEROIDS – LE PODCAST fait un détour par le cinéma déchu des vidéos-clubs à l’ancienne, qui a désormais trouvé refuge sur les plates-formes de streaming, comme c’est le cas de cet AVENGEMENT que l’on peut découvrir sur Netflix ! Si les vidéos-clubs appartiennent désormais au passé, le genre de l’actioner direct-to-video leur a survécu et continue de faire les beaux jours des éditeurs vidéo et des plateformes de streaming. Les Olivier Gruner, Don « The Dragon Wilson » et autres Michael Dudikoff coulent une retraite bien méritée et le flambeau est désormais repris par d’autres et en particulier par celui qui nous intéresse aujourd’hui, à savoir Scott Adkins. Ancien artiste martial émérite, le britannique de 44 ans officie depuis désormais vingt ans dans le domaine du cinéma musclé. Après des débuts de cascadeur, sa carrière se partage entre grosses productions où il joue les utilités et DTV à sa gloire qui attirent un public fidèle. STEROIDS étant le podcast de tous les gros bras, il nous a donc paru intéressant de nous pencher sur le statut de Scott Adkins et son parcours par le prisme de cet AVENGEMENT, cinquième collaboration entre sa star et le réalisateur Jesse V. Johnson. Le film cherche en effet à sortir des standards habituels du DTV en donnant à Adkins un rôle plus dramatique, en l’occurrence un taulard endurci qui s’évade de prison et prend en otage les tenanciers d’un pub afin de se venger de celui qui l’a envoyé au gnouf, à savoir son frère, redoutable gangster de l’East End londonien. Avec son fond de duel fratricide et sa structure en flash-backs, AVENGEMENT se pare d’une petite originalité mais qu’on ne s’y trompe pas, la finalité reste tout de même de voir Adkins botter des culs, parce qu’on ne se refait pas. Au micro, Stéphane Moïssakis est rejoint par Matthieu Galley – amateur de coup de pied retourné en pleine poire devant l’éternel – et celui-ci va tenter de vous convaincre que Scott Adkins est bel et bien un gars qui mériterait un véhicule à sa mesure dans un cadre de production plus confortable. À bon entendeur, Hollywood !




    STEROIDS – LE PODCAST : AVENGEMENT en version mp3










    Abonnez-vous à nos podcasts via notre nouvelle page Soundcloud, flux RSS ICI ou iTunesRemerciements à Alain Mercier et Benoit Thuault à la technique.




    Si vous souhaitez nous soutenir, une seule adresse sur TIPEEE : https://fr.tipeee.com/capture-mag/


     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 27 min
    STEROIDS – LE PODCAST : LUPIN III – THE FIRST

    STEROIDS – LE PODCAST : LUPIN III – THE FIRST

    Cette semaine, STEROIDS – LE PODCAST fait un détour par l’actualité des sorties en salles, pour parler de LUPIN III – THE FIRST, nouvelle adaptation du personnage créé par le regretté Monkey Punch, mais cette fois pour un dessin animé en images de synthèse.




    Autrefois connu chez nous sous le nom très français de EDGAR DE LA CAMBRIOLE, le personnage de Lupin III (car il s’agit du petit-fils d’Arsène Lupin) est une institution de la pop culture japonaise, qui aura déjà connu quelques adaptations au cinéma et à la télévision, dont le formidable LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO, signé par Hayao Miyazaki en 1979. Que les choses soient dites, LUPIN III – THE FIRST n’est évidemment pas de ce niveau. Reste que le film de Takashi Yamazaki possède quelques qualités et plonge Lupin III et ses acolytes dans une nouvelle aventure qui le pousse à retrouver le carnet du Dr. Bresson, avant que les néo-nazis ne mettent la main dessus et puissent activer une arme de destruction massive. Très fidèle à l’esprit de la création de Monkey Punch, notamment dans le ton 60s à la fois léger et goguenard. Julien Dupuy et Stéphane Moïssakis reviennent sur cette sortie en salles, prévue chez nous pour le 7 octobre prochain !




    STEROIDS – LE PODCAST : LUPIN III – THE FIRST en version mp3










    Abonnez-vous à nos podcasts via notre nouvelle page Soundcloud, flux RSS ICI ou iTunesRemerciements à Alain Mercier et Benoit Thuault à la technique.




    Si vous souhaitez nous soutenir, une seule adresse sur TIPEEE : https://fr.tipeee.com/capture-mag/


     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 34 min
    STEROIDS – LE PODCAST : TERMINATOR 3 – LE SOULÈVEMENT DES MACHINES

    STEROIDS – LE PODCAST : TERMINATOR 3 – LE SOULÈVEMENT DES MACHINES

    Cette semaine, STEROIDS – LE PODCAST se penche sur une autre suite controversée avec TERMINATOR 3 – LE SOULÈVEMENT DES MACHINES. Une suite méritante certes, mais qui a cependant le gros défaut de ne pas être pensée, écrite et réalisée par James Cameron !




    Se désintéressant totalement de la franchise TERMINATOR après l’énorme succès mondial de TITANIC, James Cameron pousse Arnold Schwarzenegger à reprendre son rôle dans une autre suite, à condition qu’il exige un gigantesque cachet auprès de la production. C’est ainsi que les producteurs Andy Vajna et Mario Kassar lui signent un chèque monumental de 30 millions de dollars pour reprendre le rôle du T-800 (ou T-850 ici) dans TERMINATOR 3 – LE SOULÈVEMENT DES MACHINES en 2003. Jonathan Mostow remplace James Cameron derrière la caméra, et le film démarre quelques années après les événements de TERMINATOR 2 – LE JUGEMENT DERNIER. Alors que la fin du monde a été évité en 1997, John Connor erre dans les rues de Los Angeles sans but. En deuil depuis la mort de sa mère Sarah, emportée par un cancer, il a le sentiment de ne pas avoir pu accomplir son destin. C’est alors qu’un Terminator féminin et un nouveau modèle de T-800 débarquent pour le retrouver, quelques heures avant le véritable jour du jugement dernier.




    Julien Charpentier et Stéphane Moïssakis reviennent sur cette suite-remake qui reprend énormément d’éléments des précédents films, et notamment de TERMINATOR 2 – LE JUGEMENT DERNIER : gros film bourrin satisfaisant ou véritable continuité intelligente de la mythologie mise en place par James Cameron ? Une chose est certaine, ce n’est pas vraiment le « CITIZEN KANE du cinéma d’action » dont nous parlions dans le précédent podcast. Faut pas exagérer !




    STEROIDS – LE PODCAST : TERMINATOR 3 – LE SOULÈVEMENT DES MACHINES en version mp3










    Abonnez-vous à nos podcasts via notre nouvelle page Soundcloud, flux RSS ICI ou iTunesRemerciements à Alain Mercier et Benoit Thuault à la technique.




    Si vous souhaitez nous soutenir, une seule adresse sur TIPEEE : https://fr.tipeee.com/capture-mag/


     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 46 min
    STEROIDS – LE PODCAST : PAROLE DE FLIC

    STEROIDS – LE PODCAST : PAROLE DE FLIC

    Cette semaine, STEROIDS – LE PODCAST reste en France et plus particulièrement à Lyon, dans lequel se déroule l’intrigue de PAROLE DE FLIC, polar déviant et souvent dévié puisqu’il est produit et interprété par le seul, l’unique Alain Delon, alors au fait de sa mégalomanie !




    C’est vrai : en épluchant la programmation de STEROIDS – LE PODCAST, on s’est rendu compte qu’on n’avait encore jamais chroniqué un film d’Alain Delon, soit la deuxième plus grosse « french action star » des années 80 juste derrière notre Bébel national. Du coup, on s’est dit qu’on allait remédier à cela séance tenante en abordant l’une des plus belles sorties de route de Delon : PAROLE DE FLIC, polar burné certes mais aussi « ego trip » souvent déconcertant car hanté par la peur panique de sa star de ne plus être à la page.




    Tourné en 1985 par un José Pinheiro qui s’imposera en deux films (celui-ci et NE RÉVEILLEZ PAS UN FLIC QUI DORT) comme le fossoyeur de la carrière de Delon, PAROLE DE FLIC est surtout une bonne occasion pour sa vedette de rouler des mécaniques comme jamais et d’amorcer sa transformation en la caricature de lui-même qu’il allait ensuite devenir. On peut le déplorer mais Stéphane Moïssakis et Arnaud Bordas ont pris le parti d’en rire, tant le film comporte de scènes autres, de pépites mégalo-delonesques et de décrochages « over the top ». Attention risque de fous rires !




    STEROIDS – LE PODCAST : PAROLE DE FLIC en version mp3










    Abonnez-vous à nos podcasts via notre nouvelle page Soundcloud, flux RSS ICI ou iTunesRemerciements à Alain Mercier et Benoit Thuault à la technique.




    Si vous souhaitez nous soutenir, une seule adresse sur TIPEEE : https://fr.tipeee.com/capture-mag/


     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 35 min
    CAPTURE MAG – LE PODCAST : ÉPISODE 29 - KATSUHIRO ŌTOMO

    CAPTURE MAG – LE PODCAST : ÉPISODE 29 - KATSUHIRO ŌTOMO

    Actualité oblige, CAPTURE MAG – LE PODCAST profite de la ressortie en fanfare du chef d’œuvre AKIRA pour consacrer son 29ème épisode au réalisateur Katsuhiro Ôtomo, l’autre représentant du cinéma d’animation japonais à l’international avec Hayao Miyazaki !




    Né en 1954 à Miyagi au Japon, Katsuhiro Ôtomo se distingue d’abord comme mangaka. Outre DÔMU (sorti chez nous sous le titre RÊVES D’ENFANTS), c’est à travers ce médium qu’il donne naissance au manga AKIRA en 1982, dans les pages de Young Magazine. Avant de le transposer sur grand écran en 1988, Ôtomo fait ses armes en tant que concepteur graphique sur des longs-métrages de Rintaro et réalise quelques courts segments que l’on retrouve dans les superbes anthologies ROBOT CARNIVAL ou encore MANIE-MANIE et plus tard dans MEMORIES et SHORT PEACE. Entre AKIRA – qui révolutionne le cinéma d’animation japonais la même année que MON VOISIN TOTORO – et STEAMBOY, Katsuhiro Ôtomo passe à la réalisation en live avec la comédie gentiment horrifique WORLD APARTMENT HORROR et plus tard, l’adaptation cinématographique du manga de fantasy MUSHISHI. Officiellement annoncé en 2019, ORBITAL ERA marque son retour au long-métrage d’animation, plus de 15 ans après la sortie mitigée de STEAMBOY. Au micro de cet épisode 29 de CAPTURE MAG – LE PODCAST, Julien Dupuy, Stéphane Moïssakis et Rafik Djoumi sont rejoints par Arnaud Bordas, qui a pu faire le déplacement grâce aux dons de nos soutiens tippeurs, que l’on remercie encore ! Tous ensembles, ils reviennent sur la carrière de Katsuhiro Ôtomo, plus foisonnante qu’il n’y paraît au premier abord.




    CAPTURE MAG – LE PODCAST : ÉPISODE 29 en version mp3










    Abonnez-vous à nos podcasts via notre nouvelle page Soundcloud, flux RSS ICI ou iTunesRemerciements à Alain Mercier et Benoit Thuault à la technique.




    Si vous souhaitez nous soutenir, une seule adresse sur TIPEEE : https://fr.tipeee.com/capture-mag/


     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 3 h 9 min
    STEROIDS – LE PODCAST : 58 MINUTES POUR VIVRE

    STEROIDS – LE PODCAST : 58 MINUTES POUR VIVRE

    Cette semaine, STEROIDS – LE PODCAST s’attaque à un gros morceau du cinéma d’action avec 58 MINUTES POUR VIVRE, alias DIE HARD 2 – DIE HARDER, soit rien de moins que la suite de DIE HARD, que l’on connaît chez nous sous le titre PIÈGE DE CRISTAL ! Vous suivez ? 




    Le succès inattendu de PIÈGE DE CRISTAL permet à la 20th Century Fox de lancer très rapidement le développement d’une suite toujours produite par Joel Silver, mais cette fois réalisée par Renny Harlin. La tour Nakatomi est remplacée par un gigantesque aéroport pris en otage par des terroristes qui empêchent aux avions en transit d’atterrir, afin d’obtenir gain de cause et faire libérer un dictateur sud-américain, sur le point d’être extradé aux États-Unis. Présent au mauvais endroit au mauvais moment, John McClane – toujours interprété par Bruce Willis – est le seul à pouvoir les empêcher, et il faut agir rapidement car l’avion de sa femme n’a plus que 58 minutes avant de s’écraser au sol.




    Julien Dupuy et Stéphane Moïssakis s’emparent du micro pour vous expliquer comment cette suite pétaradante a été pensée et conçue en un temps record !




    STEROIDS – LE PODCAST : 58 MINUTES POUR VIVRE en version mp3










    Abonnez-vous à nos podcasts via notre nouvelle page Soundcloud, flux RSS ICI ou iTunesRemerciements à Alain Mercier et Benoit Thuault à la technique.




    Si vous souhaitez nous soutenir, une seule adresse sur TIPEEE : https://fr.tipeee.com/capture-mag/


     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 42 min

Avis d’utilisateurs

4.9 sur 5
355 notes

355 notes

Breizhataw ,

Un régal

Avec la disparition de Nociné c’est un plaisir non dissimulé de retrouver Rafik et Stéphane !

Lb 77 44 ,

Le cinéma de genre dans toute sa longueur

Un des meilleurs podcasts pour son nombre d’anecdote et d’analyse sur tous les cinémas de genre, en plus mélant des formats très longs mes préférés) et des courts.

Tom_Job ,

Le plus musclé des podcasts ciné

Avec des sujets toujours variés et intéressants, et des intervenants ultra-pertinents à l’expertise sans commune mesure, le podcast de Capture Mag est une perle rare qui s’autorise à digresser de longues heures sur toutes les formes de cinéma et autres médias.
Continuez longtemps, continuez toujours. On vous aime et vous nous le rendez bien !

Classement des podcasts dans TV & Film

D’autres se sont aussi abonnés à