4 épisodes

Nous sommes Judith et Juliette. Nous sommes très heureuses de vous accueillir sur Danser sous la pluie, le podcast qui parle du cancer autrement.

Le mot cancer fait malheureusement partie de nos vies depuis notre enfance puisqu'il a touché de nombreuses personnes de nos familles respectives et parfois celles qui nous étaient le plus proche, que nous avons accompagnées dans ce difficile combat jusqu'à la fin. Alors ensemble, en 2015, nous avons créé MÊME : la première marque de dermo-cosmétiques dediés aux peaux très fragilisées par les traitements anticancéreux.

Après plusieurs années à croiser la route de milliers de femmes concernées par la maladie, nous n’avons pas cessé, nous et toute notre équipe, d’être touchées, chamboulées, impressionnées par tous ces combats que vous avez menés et que vous avez souhaité partager avec nous.

Ces histoires, même les plus difficiles, les plus inacceptables, nous ont d’une manière ou d’une autre toujours donné plus de force et de courage pour continuer à accompagner chaque jour du mieux possible celles et ceux qui se battent contre le cancer. C’est pour qu’un peu de cette force et de ce courage vous parvienne que nous avons décidé de les partager avec vous.

Ici, vous entendrez des femmes et des hommes, qui vous raconteront sans tabou leur expérience de la maladie. Grâce à eux, vous serez - nous l’espérons -aussi touchés, chamboulés et impressionnés que nous.

Bienvenue dans ce podcast où l’on ose, parce qu’il le faut, parler des plus difficiles épreuves de la vie, et où l’on apprend… à Danser sous la pluie.

Danser sous la pluie MÊME

    • Culture et société
    • 5,0 • 23 notes

Nous sommes Judith et Juliette. Nous sommes très heureuses de vous accueillir sur Danser sous la pluie, le podcast qui parle du cancer autrement.

Le mot cancer fait malheureusement partie de nos vies depuis notre enfance puisqu'il a touché de nombreuses personnes de nos familles respectives et parfois celles qui nous étaient le plus proche, que nous avons accompagnées dans ce difficile combat jusqu'à la fin. Alors ensemble, en 2015, nous avons créé MÊME : la première marque de dermo-cosmétiques dediés aux peaux très fragilisées par les traitements anticancéreux.

Après plusieurs années à croiser la route de milliers de femmes concernées par la maladie, nous n’avons pas cessé, nous et toute notre équipe, d’être touchées, chamboulées, impressionnées par tous ces combats que vous avez menés et que vous avez souhaité partager avec nous.

Ces histoires, même les plus difficiles, les plus inacceptables, nous ont d’une manière ou d’une autre toujours donné plus de force et de courage pour continuer à accompagner chaque jour du mieux possible celles et ceux qui se battent contre le cancer. C’est pour qu’un peu de cette force et de ce courage vous parvienne que nous avons décidé de les partager avec vous.

Ici, vous entendrez des femmes et des hommes, qui vous raconteront sans tabou leur expérience de la maladie. Grâce à eux, vous serez - nous l’espérons -aussi touchés, chamboulés et impressionnés que nous.

Bienvenue dans ce podcast où l’on ose, parce qu’il le faut, parler des plus difficiles épreuves de la vie, et où l’on apprend… à Danser sous la pluie.

    Laetitia "Angelina Jolie à la française"

    Laetitia "Angelina Jolie à la française"

    Dans certaines familles, les femmes sont unies entre elles par des liens transgénérationnels inexplicables. Dans celle de Laetitia, frappée par des cancers à répétition depuis des décennies, toutes ont d'abord cru à une forme de malédiction qui s'accrochait à elles de génération en génération.

    Mais la maman de Laetitia, touchée à son tour à 42 ans par un cancer du sein dans les années 2000, pressentait qu'il existait une explication bien plus terre à terre à tous ces drames qui s'enchainaient. Alors que la science en était à l'époque aux prémices de la génétique en cancérologie, mère et fille ont remué ciel et terre pour se faire tester et confirmer enfin ce dont elles étaient déjà intimement persuadées : elles étaient bien porteuses du gène BRCA2, une prédisposition héréditaire au cancer du sein.

    Que faire d'une information aussi capitale qui peut avoir l'effet d'une bombe nucléaire au sein d'une famille ? Et que pouvait faire Laetitia, qui s'apprêtait elle même à donner la vie, pour se protéger encore plus que sa maman, qui s'était pourtant rigoureusement soumise à une surveillance de tous les instants ?

    Dans ce nouvel épisode, Laetitia nous raconte comment elle est devenue un emblème pour toutes les familles concernées par les cancers héréditaires, après son propre combat, avant ses 30 ans, pour réaliser sur elle une ablation mammaire préventive afin de tenir la promesse qu'elle avait faite à sa maman, mais aussi par amour pour sa propre fille qu'elle compte bien voir grandir aujourd'hui le plus longtemps possible.

    • 1h 5 min
    Emma "Sauvée par une baie vitrée"

    Emma "Sauvée par une baie vitrée"

    Emma fait partie de ces jeunes femmes fonceuses et bosseuses qui donnent l'impression que rien ne peuvent les arrêter dans la vie. Elle a pourtant dû s'imposer une pause forcée l'été dernier, quand à 27 ans et alors qu'elle était en plein milieu de la rédaction de sa thèse de droit, elle s'est retrouvée totalement par hasard dans le bureau d'un radiologue inquiet par la découverte qu'il venait de faire.

    C'est à cause d'un lymphome d'Hodgkin qu'Emma a dû tout remettre à plus tard, afin de se concentrer sur son combat contre la maladie. Entourée par son armée de petits soldats qui l'ont tant aidée et dont elle parle avec tant d'amour, elle a affronté une stimulation ovarienne, 4 mois de chimiothérapie et 1 mois de radiothérapie, le tout en plein milieu de la pandémie, pour éliminer cet ennemi de son corps et de sa vie.

    À peine quelques semaines plus tard, Emma fait aujourd'hui avec nous le bilan de cette année où rien ne s'est passé comme prévu et qui l'a finalement menée à revoir ses priorités pour privilégier son épanouissement personnel avant tout. Nous vous laissons découvrir cette discussion qui a été pour Emma l'occasion de clôturer ce chapitre dont elle se serait bien passée et qui annonce le début de sa nouvelle vie, remplie de beaux projets et de l'amour de ses proches qui ne l'ont jamais lâchée.

    • 1h
    Antoine "Vivre à 100 pour sang"

    Antoine "Vivre à 100 pour sang"

    Passer le bac et se lancer dans la vie, la vraie, celle où presque tout est possible, cela fait nécessairement murir et grandir. Mais c'est encore très tôt pour perdre l'insouciance de son enfance et prendre conscience que la vie ne tient parfois qu'à un fil, où plutôt à un donneur.

    C'est pourtant ce qui est arrivé à Antoine, lorsqu'à tout juste 20 ans et alors que son quotidien rimait avec sport, amis, sorties et son engagement en tant que pompier depuis déjà 3 ans, il a finalement découvert totalement par hasard qu'il souffrait d'un cancer du sang.

    Alors comment s'arme-t-on à cet âge-là pour combattre cette maladie grave et pour traverser 2 ans et demi de chimiothérapie et une greffe de la moelle osseuse ? Vers qui et vers quoi se tourner quand en plus d'être un jeune atteint d'un cancer, on est aussi un homme propulsé dans un univers où très rares sont ceux qui osent prendre la parole ? Comment se passe une greffe de la moëlle osseuse et comment se remet-on d'une étape aussi traumatisante pour le corps et pour l'âme ?

    Antoine a accepté de nous transmettre aujourd'hui son histoire, afin de continuer à donner de l'ampleur à l'autre combat qu'il mène depuis quelques années en temps que jeune greffé : celui de sensibiliser un maximum de personne au don du sang et de moelle osseuse. Des dons sans lesquels il ne serait peut-être pas ici aujourd'hui pour nous raconter à quel point la vie est précieuse à ses yeux, et pour nous rappeler pourquoi il ne faut pas en perdre une seule seconde.

    • 54 min
    Martine "Elles auraient du être deux"

    Martine "Elles auraient du être deux"

    La vie est parfois faite de scénarios qu’on aimerait ne voir que dans les films, d’histoires qui ne devraient pas exister dans la vraie vie. L’histoire que vous allez entendre, nous la connaissons malheureusement plus que par cœur puisqu’il s’agit de celle de Martine, ma tante, la sœur jumelle de ma maman, partie comme vous le savez déjà à cause d’un cancer du sein il y a 10 ans maintenant.

    L’arrivée d’un cancer dans sa propre vie est un ouragan violent auquel personne n’est préparé, mais on pense trop rarement à ceux qui vivent cette maladie par procuration, dans l’impuissance la plus totale, en accompagnant jusqu’au bout leur moitié dans le combat pour leur vie. La gémellité, c’est ce lien indescriptible qui lie 2 êtres d’une façon exceptionnelle avant-même leur premier souffle et qui rend chaque instant de la vie de l’autre parfois plus important que sa propre vie. Martine et Fabienne étaient 2 jumelles particulièrement connectées par ce lien magique.

    Mais ce qu’elles redoutaient probablement le plus au monde a fini par arriver lorsque l’une d’entre elles est tombée malade au bout de 47 années de vies inséparables, et qu’il a fallu accepter l’inacceptable et se dire adieu trop tôt, bien plus tôt que prévu.

    Il en faut du courage pour accepter une telle épreuve et s'en relever, et il en faut aussi beaucoup pour témoigner. Mais 10 ans plus tard, Martine se sent prête à raconter l’histoire de sa sœur jumelle, la chair de sa chair, qui après 3 ans de lutte contre la maladie, s’est finalement envolée.

    Parfois, on se passerait bien de faire partie des mauvaises statistiques et ce qui leur est arrivé n’est heureusement pas représentatif de tous les combats contre le cancer, d'autant plus qu'en dix ans la médecine a fait énormément de progrès pour accompagner les femmes souffrant d'un cancer du sein métastatique. Mais comme il est important à nos yeux de vous parler de tout, nous vous laissons donc découvrir l’histoire de Martine et Fabienne, qui auraient dû être deux aujourd’hui autour de ce micro.

    Avertissement : cet épisode aborde des sujets difficiles liés au cancer et à la mort, passez au prochain si vous ne vous sentez pas d'attaque 3

    • 1h 11 min

Avis d’utilisateurs

5,0 sur 5
23 notes

23 notes

Océane G. ,

Des récits libérés et sans tabous

Des histoires touchantes, bouleversantes et surtout admirables ! Bravo pour ce podcast en toute humilité qui libère enfin la parole autour de cette maladie qui nous touche tous, de près ou de loin

Sunnymalou ,

Bouleversant et bienveillant

Merci d’aborder cette maladie difficile, qui nous touche tous de près ou de loin, de très près pour la part, avec sincérité, transparence et sans misérabilisme. Martine est bouleversante d’honnêté et de transparence sur le ressenti d’un proche dans l’accompagnement dans la maladie et le décès. Antoine et Emma sont si forts et en même temps, « il n’y a pas le choix ! » comme ils disent ! On découvre d’autres aspects de la maladie comme le don de moelle osseuse ou la diversité de ces cancers.
Merci et bravo !
Hâte d’écouter les épisodes suivants !

LuSnqR ,

Emotion et bienveillance

Etant concernée de près par cette maladie, je trouve ce podcast très inspirant et les animatrices comme les intervenant sont d'une bienveillance et d'un naturel hyper touchant ! Merci pour ces témoignages nécessaires dans lesquels j'ai pu me reconnaître <3

Classement des podcasts dans Culture et société