6 épisodes

Pour l'amour des livres et des mots, coup de fil à un auteur sans montage et sans coupure (ou presque).

Des bouquins dans les poches Tendance Ouest

    • Livres

Pour l'amour des livres et des mots, coup de fil à un auteur sans montage et sans coupure (ou presque).

    #6 Jennifer Richard écrit les mémoires d’un marchand d’armes

    #6 Jennifer Richard écrit les mémoires d’un marchand d’armes

    Le nouveau roman de la jeune écrivaine franco-américaine Jennifer Richard, « Le diable parle toutes les langues », est paru aux éditions Albin Michel. Normande par son père, Jennifer Richard nous embarque dans les mémoires de Basil Zaharoff, magnat de la presse, de la finance, du pétrole et de la vente d’armes.Pour son livre, Jennifer Richard s’est intéressée au destin du plus grand marchand d’armes du début du XXème siècle, ami et complice de tous les chefs d’Etat.A travers les mémoires glaçantes de son personnage, elle nous livre un véritable traité de philosophie sur la liberté et ce que l’on en fait.Des pages extrêmement bien écrites sur le pouvoir, l’argent et l’intelligence qui font écho à quelques figures qui règnent aujourd’hui, un siècle après Basil Zaharoff, sur notre monde contemporain avec le même cynisme, parfois sous couvert de philanthropie et sans forcément vendre des armes.Podcast by Tendance Ouest

    • 21 min
    #5 Yarol Poupaud, la musique dans la peau

    #5 Yarol Poupaud, la musique dans la peau

    Guitariste emblématique du groupe FFF, directeur musical des dernières tournées de Johnny Hallyday, Yarol Poupaud raconte sa vie dans une autobiographie « Electrique » parue en cette fin d’année 2020 aux éditions PLON. Un récit passionnant qui donne l’envie de monter sur scène.Guitare hero sur les plus grandes scènes de France et d’ailleurs. Sa vie d’artiste est un résumé de l’histoire de la musique « électrique » de ces 40 dernières années. La vie de Yarol Poupaud raconte le Paris « rock » des années 80, dans une famille entourée d’artistes et d’intellectuels. Son enivrante passion pour la musique transpire à chaque page du livre. Plus de 300 pages écrites comme un road trip musical. Prolixe, Yarol Poupaud nous embarque dans ses souvenirs, au milieu des riffs, des légendes et des histoires de copains. Il nous confie ses guitares, ses rencontres, et son équipée inattendue avec Johnny Hallyday. Si l’on apprend qu’il est « né à huit ans et demi, le jour de la morts d‘Elvis Presley » on comprend qu’il est aussi marqué à vie par Jean-Philippe Smet. Un livre écrit avec un blouson noir et un cœur en sucre, loin des clichés et de la variété sous vide qui parfois envahie les rayons.Podcast by Tendance Ouest

    • 27 min
    #4 Edouard Cortès, exilé volontaire en haut d’un arbre

    #4 Edouard Cortès, exilé volontaire en haut d’un arbre

    Dans un arbre perché, Edouard Cortès, écrivain baroudeur, infatigable marcheur, a pendant trois mois observé la nature et trifouillé son âme pour retrouver la paix. « Par la force des arbres » est le récit d’un séjour peu ordinaire dans une cabane en altitude, aux éditions des Equateurs. Edouard Cortès est un écrivain voyageur pour qui les mots viennent en marchant. A 19 ans, ses pas l’ont conduit à Compostelle, puis à Jérusalem, plus tard à Rome en famille, mais aussi dans le Caucase et sur la route de la soie. Berger, éleveur de brebis pendant 7 ans, il dépose le bilan en 2018. Alors le marcheur plaque tout ou presque pour s’installer dans une cabane perchée sur un chêne centenaire durant 3 mois dans une forêt du Périgord noir. Un arbre, une cabane, un lit, une table d’écriture et un crucifix pour retrouver le sens et le goût de la vie. Un livre qui dit, dans une écriture vive, poétique et intelligente, la révolte, l’éternelle beauté de la nature et la force de la sève. Après le désespoir, une magnifique déclaration d’amour à la vie, la vraie, pleine d’espérance.Podcast by Tendance Ouest

    • 21 min
    #3 Jeu de rôles dans le bocage en 1944 avec Maxime Mainguet

    #3 Jeu de rôles dans le bocage en 1944 avec Maxime Mainguet

    Si de nombreux auteurs ont traité l'opération Overlord en Normandie depuis les plages, Maxime Mainguet fait partie de ceux qui ont préféré se pencher par la porte d'un C-47 pour en parler en évoquant les prémisses du Débarquement et les premiers largages de parachutistes alliés. Projet né sur les bancs de la Fac, Heure H est l'aboutissement d'un long processus de documentation, de repérages dans le Centre-Manche et d'un an d'écriture. Auto-édité, Maxime Mainguet, journaliste passionné d'histoire nous fait endosser tour à tour, l'uniforme d'un "para" américain, le gris d'un fantassin de la Wehrmacht et le pantalon à bretelle d'un jeune résistant.Podcast by Tendance Ouest

    • 13 min
    #2 Hervé Hamon, les îles d'un amoureux

    #2 Hervé Hamon, les îles d'un amoureux

    Hervé Hamon, écrivain de marine et voyageur infatigable, nous embarque autour du monde avec son dictionnaire amoureux des îles paru aux éditions PLON.Hervé Hamon doit aimer les embruns, le vent, les gens de mer et les tempêtes pour savoir à ce point déposer sur le blanc d’une page des mots si justes. Auteur de nombreux ouvrages, il signe un dictionnaire éperdument amoureux des iles. Loin d’être un guide touristique ou une suite de cartes postales complaisantes, le « dictionnaire amoureux des îles » est l’œuvre d’un amant exigeant. Hervé Hamon raconte des histoires d’îles, des grandes et des petites, des romances et des drames. Avec lui, les îles sont vivantes. Elles parlent de nous, des héros, des éclopés et des pirates. Les îles sont multiples. Elles peuvent être des prisons et des refuges, des édens et des enfers. Avec érudition et sensibilité, Hervé Hamon nous entraine dans le sillage de son navire.Podcast by Tendance Ouest

    • 20 min
    #1 Guy Birenbaum photographie les plages de Deauville et Trouville

    #1 Guy Birenbaum photographie les plages de Deauville et Trouville

    Le docteur en science politique Guy Birenbaum a eu plusieurs vies : maître de conférence, journaliste dans la presse, à la télévision et à la radio, chroniqueur de Canal + à Europe 1 en passant par France Info, conseiller spécial, éditeur, bloggeur… Tout çà et plus, à toute vitesse, toujours, très vite…Le même homme pourtant, a pris le temps d'observer les plages de Trouville et de Deauville. Il a sans doute pris beaucoup de temps avec un sens de l'observation alerte, facétieux et poétique. Il a pris le temps de regarder les autres, avec malice et bienveillance. Parce qu'il n'avait aucune prise sur elle, il a laissé le temps à la lumière d'avoir la bonne intensité au bon moment, au bon endroit. Elle s'est laissée prendre, délicatement. Elle a joué avec les ombres et les obstacles. Rasante ou vive, elle a tout révélé, ou presque, au photographe. Guy Birenbaum a laissé le temps à la vie de rentrer dans son cadre, au rythme des marées.Le résultat est un très beau carnet de photographies " La vie est une plage " édité par la Villa Gypsy. Un carnet précieux, fidèle à ce que sont ces plages, simples et belles, pour qui prend le temps de regarder et d'éprouver, au-delà des écrans. Parce que finalement, tout est là, sous nos yeux.Podcast by Tendance Ouest

    • 16 min

Classement des podcasts dans Livres