10 épisodes

Portraits sensibles de héros ordinaires Rendez-vous sur l'application Radio France pour découvrir tous les autres épisodes.

Des vies françaises France Inter

    • Actualités
    • 4,7 • 38 notes

Portraits sensibles de héros ordinaires Rendez-vous sur l'application Radio France pour découvrir tous les autres épisodes.

    Bernadette, la vie avec 883 euros de retraite 1/1 : La stratégie de la débrouille

    Bernadette, la vie avec 883 euros de retraite 1/1 : La stratégie de la débrouille

    durée : 00:09:36 - Des vies françaises - par : Charlotte PERRY - A soixante-dix-sept ans, Bernadette doit se débrouiller seule avec une toute petite retraite. Malgré une vie familiale compliquée, onze enfants et une carrière en dents de scie, elle garde le cœur gai et a toujours réussi à s’organiser pour garder un toit sur sa tête et honorer ses factures. - réalisé par : Céline ILLA

    • 9 min
    Fernand Hillière, déporté pour le travail forcé. Ep03: "A la Libération, personne ne voulait nous croire."

    Fernand Hillière, déporté pour le travail forcé. Ep03: "A la Libération, personne ne voulait nous croire."

    durée : 00:09:25 - Des vies françaises - par : Charlotte PERRY - Dernier épisode de notre rencontre avec Fernand Hillière. Déporté dans les camps de concentration nazis d'octobre 1942 à mai 1945, le vieil homme raconte la libération des camps par l'armée Soviétique et revient sur l'incrédulité des gens de son village, qui refusaient de le croire à son retour. - réalisé par : Céline ILLA

    • 9 min
    Fernand Hillière, déporté pour le travail forcé. Ep02: matricule 31949

    Fernand Hillière, déporté pour le travail forcé. Ep02: matricule 31949

    durée : 00:09:40 - Des vies françaises - par : Charlotte PERRY - Déporté dans le cadre du travail forcé en octobre 1942, Fernand Hillière a passé trois mois à Auschwitz. Immatriculé sous le numéro 31949, il aurait dû être exécuté en avril 1943, comme tous les matricules 31000. Mais son savoir-faire de métallurgiste lui a permis d'échapper de justesse à la mort - réalisé par : Khoï NGUYEN

    • 9 min
    Fernand Hillière, déporté pour le travail forcé. Ep01: Auschwitz-Birkenau

    Fernand Hillière, déporté pour le travail forcé. Ep01: Auschwitz-Birkenau

    durée : 00:10:20 - Des vies françaises - par : Charlotte PERRY - Fernand avait vingt ans en 1942 quand les Allemands sont venus le chercher à la Fonderie Brault, où il travaillait comme ouvrier métallurgiste. Réquisitionné dans le cadre du travail forcé, le vieil homme n’a rien oublié de ses trois années passées dans les camps nazis, à Auschwitz puis à Malapan. - réalisé par : Céline ILLA

    • 10 min
    Elyette Ségard, Ep03: "Allô Montmartre 20 87", le célèbre taxiphone du Rêve

    Elyette Ségard, Ep03: "Allô Montmartre 20 87", le célèbre taxiphone du Rêve

    durée : 00:10:10 - Des vies françaises - par : Charlotte PERRY - C'est l'histoire d'un objet qui raconte la vie de tout un quartier. Installé dans l'arrière salle d'Au Rêve - mythique bistrot de la rue Caulaincourt - de 1923 à 2019, ce taxiphone aura servi tant à Jacques Brel et Marcel Aymé qu'aux commerçants, aux héroïnomanes ou aux grandes dames désargentées.
    Lorsqu'il fût installé Au Rêve en 1923, c'était un prototype. Il aura pourtant fonctionné jusqu'en 2008 et ne fut décroché de ses murs qu'en 2019, date à laquelle il rejoint le musée de Montmartre. Objet d'avant-garde avec lequel on pouvait appeler New York pour le prix d'un jeton, le premier qui ne nécessitait pas de passer par une opératrice, le taxiphone du Rêve raconte, époque après époque, la vie de tout un quartier et de ses habitants. Jacques Brel s'en servait pour appeler Susanne Gabriello, son amoureuse, qui habitait chez son père rue Caulaincourt, juste en face du Rêve. Marcel Aymé, qui avait pourtant le téléphone chez lui, préférait descendre Au Rêve pour passer ses coups de fil pour ne pas que sa femme, Antoinette, espionne ses conversations. Pour les grandes dames de l'avenue Junot, qui avaient tout perdu pendant la guerre, **il permettait d'appeler un taxi, leur procurant ainsi l'illusion qu'elles avaient encore une voiture avec chauffeur. **Avec espièglerie, et un peu de nostalgie, Elyette, qui a tenu "Au Rêve" pendant 50 ans à la suite de ses parents, raconte l'histoire de cet objet, témoin d'un savoir-faire français et de la vie de son quartier.
    Il y avait aussi un peu plus haut un garagiste. Il n'avait pas le téléphone. Quelques fois, on avait des appels pour lui. Alors on avait un sifflet, et il fallait siffler deux coups, et il descendait vite vite vite pour prendre la communication au téléphone. Et puis avec mon petit frère c'était notre jeu: on se mettait sur le bord du trottoir et on sifflait, on sifflait !En 2019, Elyette décide de faire don du taxiphone au Musée de Montmartre, où il a désormais sa place aux côtés du zinc du père Baillot et des ouvres des artistes Montmartrois. **A (ré)écouter: **
    Elyette Ségard, Ep01: cinquante ans de Rêve
    Elyette Ségard, Ep02: Madame Rêve - réalisé par : Céline ILLA

    • 10 min
    Elyette Ségard, Ep02 : Madame Rêve

    Elyette Ségard, Ep02 : Madame Rêve

    durée : 00:09:56 - Des vies françaises - par : Charlotte PERRY - Suite de notre rencontre avec Elyette Ségard qui a tenu pendant cinquante ans le mythique bistrot de la rue Caulaincourt "Au Rêve". Journalistes, intellectuels, artistes et habitants du quartier s'y retrouvaient pour discuter et faire la fête. Un lieu magique qui respirait l'âme de la Butte. - réalisé par : Céline ILLA

    • 9 min

Avis

4,7 sur 5
38 notes

38 notes

Nagaika ,

Une réussite !

Une série de rencontre touchantes et passionnantes. Bravo pour ce podcast très réussi.

Michel 910 France ,

Excellente émission...

... pour nous montrer ce qu’on soupçonne mais qui est trop souvent invisible !

Classement des podcasts dans Actualités

Anna Rvr
RTL
Hugo Décrypte
Europe 1
RTL
Le Monde

D’autres se sont aussi abonnés à…

France Inter
France Culture
France Culture
France Culture
ARTE Radio
France Inter

Plus par France Inter

France Inter
France Inter
France Inter
France Inter
France Inter
France Inter