23 min

En pratique | Faut-il démasculiniser notre cerveau ‪?‬ Parler comme jamais

    • Culture et société

« Les musiciens sont sortis de la salle. Ils étaient éreintés. Une des femmes soupira ». Quand vous avez lu le mot « musiciens » au début de cette phrase, avez-vous imaginé un groupe composé uniquement d’hommes ou un groupe mixte ?  


En pratique, comment notre cerveau réagit-il quand il entend ou lit une formule au masculin pour désigner des êtres humains ? Comment étudie-t-on le rapport entre formes grammaticales et représentations mentales ? Et quel est le rapport entre ces représentations mentales et nos actions ? 


LES INVITÉ·E·S


Julie Abbou, Linguiste, Directrice de la revue GLAD – Revue sur le genre, le langage et les sexualités ; chercheuse post-doctorante à l’Université de Paris


Pascal Gygax, Psycholinguiste, chercheur, Directeur de l’équipe de Psycholinguistique et Psychologie Sociale Appliquée, Université de Fribourg, Suisse 


LES RECOMMANDATIONS


La reco de Julie : la conversation de Lauren Bastide avec Judith Butler, le 25 novembre 2020, dans le cadre du festival Les Créatives, à Genève (https://www.youtube.com/watch?v=l6PwXph9dBU)


La reco de Pascal : le livre qu’il co-écrit avec Sandrine Zufferey et Ute Gabriel, "Le cerveau pense-t-il au masculin ?" (éd. Le Robert)


La reco de Laélia : La revue de recherche GLAD, revue sur le langage, le genre, les sexualités : https://journals.openedition.org/glad/ 


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE


Les travaux de Julie Abbou 


· "La langue est-elle toujours un lieu de lutte féministe ? De la contrefaçon sémiotique à la libéralisation" : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03041815 


· Un entretien Julie Abbou, Aron Arnold, Maria Candea et Noémie Marignier "Qui a peur de l'écriture inclusive ? Entre délire eschatologique et peur d'émasculation" : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01779800 


· "(Typo)graphies anarchistes. Où le genre révèle l’espace politique de la langue" : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01954632 


Les travaux de Pascal Gygax  


· Avec Ute Gabriel et Elisabeth A. Kuhn « Neutralising linguistic sexism : Promising but cumbersome ? » https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/1368430218771742 


· « Le masculin et ses multiples sens. Un problème pour notre cerveau… et pour notre société » https://savoirsenprisme.com/numeros/10-2019-les-nouvelles-formes-decriture/le-masculin-et-ses-multiples-sens-un-probleme-pour-notre-cerveau-et-notre-societe/ 


· Avec Sayaka Sato, Anton Öttel, Ute Gabriel « The masculine form in grammatically gendered languages and its multiple interpretations: a challenge for our cognitive system » https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0388000120300619?via%3Dihub  


Autres références 


· « Un homme sur deux est une femme », article de Marie-Hélène Driveaud, directrice éditoriale du Robert : https://www.lerobert.com/dis-moi-robert/raconte-moi-robert/dessous-des-mots/un-homme-sur-deux-est-une-femme.html  


· Claire Michard, « Le Sexe en linguistique. Sémantique ou zoologie ? », Paris, L’Harmattan, 2002. Un compte-rendu ici : https://www.cairn.info/revue-nouvelles-questions-feministes-2003-1-page-138.htm  


· A. Chatard, S. Guimond, S., & Martinot D. (2005). « Impact de la féminisation lexicale des professions sur l’auto-efficacité des élèves : Une remise en cause de l’universalisme masculin ? » https://doi.org/10.3406/psy.2005.29694 


· Prewitt-Freilino, J. L., Caswell, T. A., & Laakso, E. K. (2012). « The Gendering of Language : A Comparison of Gender Equality in Countries with Gendered, Natural Gender, and Genderless Languages. Sex Roles », 66(3‑4), 268‑281. https://doi.org/10.1007/s11199-011-0083-5. Ce type d’étude a suscité de nombreuses critiques. Voir à ce sujet : http://www.replicatedtypo.com/gender-language-and-economic-power-another-spur

« Les musiciens sont sortis de la salle. Ils étaient éreintés. Une des femmes soupira ». Quand vous avez lu le mot « musiciens » au début de cette phrase, avez-vous imaginé un groupe composé uniquement d’hommes ou un groupe mixte ?  


En pratique, comment notre cerveau réagit-il quand il entend ou lit une formule au masculin pour désigner des êtres humains ? Comment étudie-t-on le rapport entre formes grammaticales et représentations mentales ? Et quel est le rapport entre ces représentations mentales et nos actions ? 


LES INVITÉ·E·S


Julie Abbou, Linguiste, Directrice de la revue GLAD – Revue sur le genre, le langage et les sexualités ; chercheuse post-doctorante à l’Université de Paris


Pascal Gygax, Psycholinguiste, chercheur, Directeur de l’équipe de Psycholinguistique et Psychologie Sociale Appliquée, Université de Fribourg, Suisse 


LES RECOMMANDATIONS


La reco de Julie : la conversation de Lauren Bastide avec Judith Butler, le 25 novembre 2020, dans le cadre du festival Les Créatives, à Genève (https://www.youtube.com/watch?v=l6PwXph9dBU)


La reco de Pascal : le livre qu’il co-écrit avec Sandrine Zufferey et Ute Gabriel, "Le cerveau pense-t-il au masculin ?" (éd. Le Robert)


La reco de Laélia : La revue de recherche GLAD, revue sur le langage, le genre, les sexualités : https://journals.openedition.org/glad/ 


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE


Les travaux de Julie Abbou 


· "La langue est-elle toujours un lieu de lutte féministe ? De la contrefaçon sémiotique à la libéralisation" : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03041815 


· Un entretien Julie Abbou, Aron Arnold, Maria Candea et Noémie Marignier "Qui a peur de l'écriture inclusive ? Entre délire eschatologique et peur d'émasculation" : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01779800 


· "(Typo)graphies anarchistes. Où le genre révèle l’espace politique de la langue" : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01954632 


Les travaux de Pascal Gygax  


· Avec Ute Gabriel et Elisabeth A. Kuhn « Neutralising linguistic sexism : Promising but cumbersome ? » https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/1368430218771742 


· « Le masculin et ses multiples sens. Un problème pour notre cerveau… et pour notre société » https://savoirsenprisme.com/numeros/10-2019-les-nouvelles-formes-decriture/le-masculin-et-ses-multiples-sens-un-probleme-pour-notre-cerveau-et-notre-societe/ 


· Avec Sayaka Sato, Anton Öttel, Ute Gabriel « The masculine form in grammatically gendered languages and its multiple interpretations: a challenge for our cognitive system » https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0388000120300619?via%3Dihub  


Autres références 


· « Un homme sur deux est une femme », article de Marie-Hélène Driveaud, directrice éditoriale du Robert : https://www.lerobert.com/dis-moi-robert/raconte-moi-robert/dessous-des-mots/un-homme-sur-deux-est-une-femme.html  


· Claire Michard, « Le Sexe en linguistique. Sémantique ou zoologie ? », Paris, L’Harmattan, 2002. Un compte-rendu ici : https://www.cairn.info/revue-nouvelles-questions-feministes-2003-1-page-138.htm  


· A. Chatard, S. Guimond, S., & Martinot D. (2005). « Impact de la féminisation lexicale des professions sur l’auto-efficacité des élèves : Une remise en cause de l’universalisme masculin ? » https://doi.org/10.3406/psy.2005.29694 


· Prewitt-Freilino, J. L., Caswell, T. A., & Laakso, E. K. (2012). « The Gendering of Language : A Comparison of Gender Equality in Countries with Gendered, Natural Gender, and Genderless Languages. Sex Roles », 66(3‑4), 268‑281. https://doi.org/10.1007/s11199-011-0083-5. Ce type d’étude a suscité de nombreuses critiques. Voir à ce sujet : http://www.replicatedtypo.com/gender-language-and-economic-power-another-spur

23 min

Classement des podcasts dans Culture et société

Plus par Binge Audio