1h 20 min

Episode 27 - Agy Extimité

    • Culture et société

"Avant, je ne comprenais même pas le concept de l'amour. Ça avait l'air sympa, mais je ne savais pas gérer mes émotions, ni me connecter à d'autres individus", raconte Agy dans l'épisode 27 du podcast Extimité. 
Elle y évoque notamment : 
(3:00) Son enfance près de Versailles, comme l'une des rares maghrébines à l'école
(10:00) Son arrivée en lycée pro où elle a socialisé avec d'autres personnes noires et arabes dont elle partageait les codes
(12:00) Son entrée en fac de sociologie, contre les déterminismes sociaux justement
(16:00) L'illettrisme de sa mère
(20:00) Comment le corps médical traite les personnes racisées ou le syndrome méditerranéen 
(30:00) Son rapport aux personnes sans-abri et comment elle a créé l'association La Rue Tourne
(49:00) La condition spécifique des femmes sans-abris
(58:00) Son rapport à ses émotions, en tant que responsable d'une association et autiste
(1:03:00) Son amoureuse et le concept des flammes jumelles
(1:09:00) La question du coming-out auprès de sa famille
(1:15:00) La lesbophobie
Ce podcast est une création originale de Douce Dibondo et Anthony Vincent.
Pistes sonores diffusées : 
. Extrait du film "Fight Club", de David Fincher (1999) 
. Extrait de la chanson "At Last", de Etta James
. Extrait du poème "Healing" de Nayo Jones
. Extrait d'une vidéo réalisée par Agy et Mourad sur l'alchimie
Les recommandations culturelles d'Agy : 
. L'album "Trip" de Jhene Aiko
. Le roman "Brooklyn" de Colm Toibin
. Le film "Les Misérables" de Ladj Ly
. Le film "American Son" de Kenny Leon
. Le magazine Paulette

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

"Avant, je ne comprenais même pas le concept de l'amour. Ça avait l'air sympa, mais je ne savais pas gérer mes émotions, ni me connecter à d'autres individus", raconte Agy dans l'épisode 27 du podcast Extimité. 
Elle y évoque notamment : 
(3:00) Son enfance près de Versailles, comme l'une des rares maghrébines à l'école
(10:00) Son arrivée en lycée pro où elle a socialisé avec d'autres personnes noires et arabes dont elle partageait les codes
(12:00) Son entrée en fac de sociologie, contre les déterminismes sociaux justement
(16:00) L'illettrisme de sa mère
(20:00) Comment le corps médical traite les personnes racisées ou le syndrome méditerranéen 
(30:00) Son rapport aux personnes sans-abri et comment elle a créé l'association La Rue Tourne
(49:00) La condition spécifique des femmes sans-abris
(58:00) Son rapport à ses émotions, en tant que responsable d'une association et autiste
(1:03:00) Son amoureuse et le concept des flammes jumelles
(1:09:00) La question du coming-out auprès de sa famille
(1:15:00) La lesbophobie
Ce podcast est une création originale de Douce Dibondo et Anthony Vincent.
Pistes sonores diffusées : 
. Extrait du film "Fight Club", de David Fincher (1999) 
. Extrait de la chanson "At Last", de Etta James
. Extrait du poème "Healing" de Nayo Jones
. Extrait d'une vidéo réalisée par Agy et Mourad sur l'alchimie
Les recommandations culturelles d'Agy : 
. L'album "Trip" de Jhene Aiko
. Le roman "Brooklyn" de Colm Toibin
. Le film "Les Misérables" de Ladj Ly
. Le film "American Son" de Kenny Leon
. Le magazine Paulette

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

1h 20 min

Classement des podcasts dans Culture et société