7 épisodes

La fabuleuse histoire du Tour de France par Christian Laborde, un écrivain qui aime la parole et le vélo !

Fenêtre sur tour RTL

    • Sports
    • 5.0, 2 notes

La fabuleuse histoire du Tour de France par Christian Laborde, un écrivain qui aime la parole et le vélo !

    "Robinson, 1er Britannique à terminer le Tour", se souvient Laborde

    "Robinson, 1er Britannique à terminer le Tour", se souvient Laborde

    Vendredi 12 juillet, à l'occasion de la 7e étape Belfort - Chalon-sur-Saône, la plus longue de ce Tour 2019, l'écrivain se souvient d'un certain "Brian Robinson, dont le nom est inscrit sur le British Cycling Hall of Fame aux côtés de celui de Tom Simpson, Robert Millar, Graeme Obree ou Sean Yates".

    "Brian Robinson découvre le Tour de France en 1955. Il roule sur cycle Hercule et devient le premier Britannique à terminer le Tour. Il remporte l'étape Saint-Brieuc - Brest et en 1959 l'étape Annecy - Chalon-sur-Saône"... avec 20 minutes d'avance sur le peloton.

    • 1m
    Tour de France : "Aujourd'hui, c'est l'étape érotique", promet Laborde

    Tour de France : "Aujourd'hui, c'est l'étape érotique", promet Laborde

    Jeudi 11 juillet, avant la 6e étape Mulhouse - La Planche des Belles Filles, l'écrivain s'appuie sur les paroles d'une chanson (Rio Grande). "Eddy Mitchell est formel : ça sera toujours le blues dans la banlieue de Mulhouse. Sauf aujourd'hui, Eddy, car aujourd'hui il y a les coureurs, le jaune maillot, les beaux vélos et tout ses i dont on se souvient, Bartali, Coppi, Pantani".

    "Et aujourd'hui, en sus des champions, il y a les filles, ah les filles qui nous ont rendus marteau, poursuit Laborde. Les filles, aujourd'hui, se sont données rendez-vous le long de la montée finale, montée qui pour cette raison se nomme Planche des Belles Filles. Aujourd'hui, c'est l'étape érotique. 7 km à 8% envahis par des filles. Mais que viennent-elles faire là ces belles filles ?"

    • 1m
    Tour de France : "Hassenforder, un farfelu de haute classe", se rappelle Laborde

    Tour de France : "Hassenforder, un farfelu de haute classe", se rappelle Laborde

    Jeudi 11 juillet, avant la 6e étape Mulhouse - La Planche des Belles Filles, l'écrivain s'appuie sur les paroles d'une chanson (Rio Grande). "Eddy Mitchell est formel : ça sera toujours le blues dans la banlieue de Mulhouse. Sauf aujourd'hui, Eddy, car aujourd'hui il y a les coureurs, le jaune maillot, les beaux vélos et tout ses i dont on se souvient, Bartali, Coppi, Pantani".

    "Et aujourd'hui, en sus des champions, il y a les filles, ah les filles qui nous ont rendus marteau, poursuit Laborde. Les filles, aujourd'hui, se sont données rendez-vous le long de la montée finale, montée qui pour cette raison se nomme Planche des Belles Filles. Aujourd'hui, c'est l'étape érotique. 7 km à 8% envahis par des filles. Mais que viennent-elles faire là ces belles filles ?"

    • 57 s
    Tour de France : "Chère cathédrale de Reims, un ton en dessous", lance Laborde

    Tour de France : "Chère cathédrale de Reims, un ton en dessous", lance Laborde

    Mardi 9 juillet, la 4e étape Reims-Nancy, prend son départ au pied de la cathédrale de Reims, "dans laquelle les rois de France depuis Louis Ier dit Louis le Pieux se bousculent pour se faire couronner", raconte l'écrivain. "Que le peloton ne se laisse pas impressionner (...) il compte dans ses rangs quelques rois, René Vietto, Eddy Merck, Miguel Indurain et Tylmer Hamilton, qui roulait clavicule brisée, le roi de la douleur".

    "Que le peloton ne se laisse pas impressionner, et qu'il n'hésite pas à se la péter, reprend Laborde. Car contrairement à la cathédrale de Reims, qui n'a vu passer que des rois, le peloton, lui, accueille en son sein des empereurs, Rik Van Looy et Rik Van Steenbergen (...) Alors, chère cathédrale de Reims, un ton en dessous".

    • 1m
    Tour de France : "Le carnaval du Tour fait son apparition en 1930", raconte Laborde

    Tour de France : "Le carnaval du Tour fait son apparition en 1930", raconte Laborde

    • 51 s
    Tour de France : "Vietto, ce héros qui aimait tant les chirurgiens", se souvient Laborde

    Tour de France : "Vietto, ce héros qui aimait tant les chirurgiens", se souvient Laborde

    • 54 s

Avis d’utilisateurs

5.0 sur 5
2 notes

2 notes

Classement des podcasts dans Sports

Plus par RTL