172 épisodes

Nous sommes la moyenne des personnes que nous fréquentons :
GDIY est le podcast qui décortique le succès des personnes qui ont fait le grand saut. Que ce soient des entrepreneurs, des sportifs ou encore des artistes, je vous propose, sous forme d'interviews sans filtre, de rentrer dans leur histoire, dans leur quotidien. Mon objectif est de comprendre leur mode de pensée, leur organisation ou encore leurs outils, et de vous proposer un véritable MBA des échecs et des succès de ces invités.

Génération Do It Yourself Matthieu Stefani

    • Entreprenariat
    • 4.9 • 2.1 k notes

Nous sommes la moyenne des personnes que nous fréquentons :
GDIY est le podcast qui décortique le succès des personnes qui ont fait le grand saut. Que ce soient des entrepreneurs, des sportifs ou encore des artistes, je vous propose, sous forme d'interviews sans filtre, de rentrer dans leur histoire, dans leur quotidien. Mon objectif est de comprendre leur mode de pensée, leur organisation ou encore leurs outils, et de vous proposer un véritable MBA des échecs et des succès de ces invités.

    #149 Hugues Le Bret - Nickel - Gérer des crises, prendre des risques et ouvrir une banque au bureau de tabac

    #149 Hugues Le Bret - Nickel - Gérer des crises, prendre des risques et ouvrir une banque au bureau de tabac

    “Je m'appelle Hugues, je crée des entreprises et j'écris des livres. Après que mon ancien employeur a refusé la publication de mon ouvrage sur les liaisons dangereuses entre la banque et les activités de marché. Je n'ai pas accepté la censure. J'ai démissionné. Aujourd'hui, je suis un homme libre. Me voici de l'autre côté du clivage.”

    -No Bank 




    Tout est dit. 




    Quand Germain Tonning m’a conseillé d’inviter Hugues Le Bret sur GDIY, j’ai fait mes recherches, acheté et lu (c’est quand même mieux) ses livres. Après ces quelques phrases, je savais qu’il fallait que je le reçoive.




    Et après 2 minutes d’enregistrement, je savais que cet épisode allait être une tuerie. J’avais raison. 




    “Ma carrière, dans son ensemble, elle ne s’explique pas. Ce ne sont que des rencontres.”




    C’est que Hugues a eu 1000 vies. Étudiant en agroalimentaire, analyste des marchés financiers, journaliste, dircom de la Société Générale, membre du COMEX, PDG de Boursorama, auteur et fondateur du compte Nickel, qui révolutionne la banque en la supprimant. Ni plus, ni moins.  




    “Il faut être naïf au début. Si tu sais tout ce qui t’attend tu n’y vas pas.”




    Dans cet épisode il nous raconte tout de cette aventure folle. De comment il s’est retrouvé journaliste par hasard et comment il a réussi à gravir les échelons pour devenir directeur de la communication de la Société Générale, lui qui a étudié … l’agronomie ! 




    Il nous partage les apprentissages qu’il a tiré de l’incroyable affaire Kerviel et du cirque médiatique que cela a été. Il nous donne ses conseils (testés et approuvés) pour gérer une crise avec brio et en ressortir grandi. Et, il nous explique pourquoi il est primordial de rester fidèle à ses convictions (par exemple, sortir un livre sur Kerviel) même si cela peut signifier tout perdre (y compris ton poste de CEO). 




    “Il n’y a rien de pire que la peur. Ça te gèle et ça ne sert à rien.”




    Hugues nous explique tout de la révolution Nickel (car oui, ouvrir en 5 minutes son compte depuis ton buraliste et ça même si tu es interdit bancaire, c’est une révolution). Comment, avec ses associés ils ont eu l’idée et comment ils se sont organisés entre eux. Comment ils ont trouvé le nom et réussi à avoir les autorisations. Pourquoi ils ont décidé de s’allier aux buralistes (un coup magistral) et comment, en seulement 8 ans, et avec zéro pub et que du bouche-à-oreille, ils ont réussi à générer plus de 100 millions d’euros, avec une croissance à deux chiffres. 




    “On a créé Nickel pour lutter contre l’exclusion bancaire. On n’a pas créé une FinTech, on n’a pas créé une boîte de technologie. On a créé une solution qui changeait le paradigme du rapport à la banque et à son argent.”




    Un épisode passionnant où l’on parle défis technologiques, art et livres, banque et argent, management et investissements et où l’on apprend à chaque seconde. Bonne écoute ! 




    Avec Hugues on a parlé : # de belles associations et initiatives que vous pouvez soutenir : Crésus, Les restos du coeur, Emmaüs, Wake Up Café ainsi que des centres d’actions sociales des mairies# de ses livres : La semaine où Jérôme Kerviel a failli faire sauter le système financier mondial et No bank# de néo-banques : Revolut, N26, Boursorama, Qonto et Green-got# d’Elon Musk # de vélo avec l’association Paris Deauville # de Monext et de leurs solutions de paiement innovantes, avec qui les équipes de CosaVostra ont le plaisir de travailler (avec une pensée spéciale à Julie, Camille, Cyriane et Clémence, une dream team).


    Il vous conseille : # l’oeuvre de Mario Vargas Llosa# Les lisières d’Olivier Adam# L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir, magnifique biographie de Marie C

    • 2 h 41 min
    #148 Jean-David Chamboredon - isai - Tout comprendre sur les fonds d’investissements

    #148 Jean-David Chamboredon - isai - Tout comprendre sur les fonds d’investissements

    Vous avez toujours voulu comprendre comment fonctionnait un fonds d’investissement ? Comment les investisseurs choisissent les entrepreneurs sur lesquels ils misaient ? Savoir comment ils gagnent de l’argent ? Alors, le nouvel épisode de Génération Do It Yourself va faire votre bonheur. 




    Et si, en prime, vous cherchiez comment arrêter de fumer, alors il va carrément illuminer votre journée. 




    C’est que je reçois l’un des plus grands investisseurs de la tech française, Jean-David Chamboredon. L’ancien président de France digitale et le CEO d’isai (mais si c’est, entre autres, le fond de PKM) nous offre une masterclass incroyable pour tout comprendre de cet univers. 




    “Pour chaque investisseur qui veut investir avec ISAI, on a des fiches. On sait ce qu’ils ont fait, que vu qu’ils sont entrepreneurs de la tech ils savent dans quoi ils investissent et qu’ils ont le patrimoine.”




    Au programme ? Comment un fond fonctionne et comment, isai, LE fond pour et par les entrepreneurs de la tech fonctionne ? Comment les investisseurs se paient-ils et sur quelle durée ? Quelle mise minimum ? Quelles sont les réglementations mises en place par l’Etat ? Qu’est-ce que le LBO ? Pourquoi est-ce mal vu ? Quelles qualités faut-il avoir pour être investisseur et pour être entrepreneur ? Et beaucoup, beaucoup d’autres choses ! 




    “Je préfère la situation de l’entrepreneur qui, soutenu par ses investisseurs, devient ambitieux que celle de l’entrepreneur qui se force à être ambitieux alors qu’il n’a pas les convictions, juste car il veut tenir un plan théorique qu’il avait mit dans ses slides pour lever de l’argent.”




    En prime, Jean-David nous donne aussi ses conseils pour faire face au stress, bon ou mauvais, pour s’organiser et pour réussir à prendre du recul. 




    “Le fait d’être un associé de gens brillants, de gens intéressants, de gens exceptionnels c’est un super métier et c’est le mien et je suis ravi de l’avoir fait.”




    Ca ne vous suffisait pas ? Jean-David nous raconte également comment il est devenu le patron des pigeons, comment il s’est retrouvé dans le monde de l’investissement, lui qui était dans l’informatique et même sa rencontre, il y a quelques années, avec un ministre tout juste nommé du nom d’Emmanuel Macron. 




    Une pépite d’enseignement qui tient toutes ses promesses et bien plus encore. Et pour ceux qui souhaiteraient aller plus loin, le glossaire GDIY de l’investissement pour tout comprendre et tout capter vous attend juste ici ou juste en dessous si vous préférez :




    A

    Amorçage = Phase précoce de l’entreprise / start-up durant laquelle elle cherche à créer un MVP / produit / service / PoC.

    Angel (Business Angel ou BA) = Personne physique (= pas une entreprise ou un fonds) qui investit au capital d’une entreprise à un stade précoce (cf. amorçage et seed).







    B

    Biotech = Start up du secteur de la tech dont le produit / service se rapporte à la science du vivant (= biologie). On les retrouve notamment dans la santé, l’agriculture ou l’industrie.

    Bootstrapped = Start-up / Entreprise qui se développe sans financements extérieurs. 

    Business model = Comment l’entreprise gagne de l’argent → ce qu’elle vend, à qui elle le vend, comment elle le vend.




    C

    Capital (d’une entreprise) = Juridiquement : Il correspond au montant total des apports de biens et d'argent réalisés par les associés en contrepartie de droits sociaux.

    Cap table = table de capitalisation = répartition du capital d’une entreprise = qui détient combien de parts.

    Carried interest = carry pour les intimes = Pourcentage des plus-values d'un fonds prélevé sur le bénéfice des investisseurs et revenant à l'équipe de gestion du fonds. Les gestionnaires d’un fonds touchent souvent un

    • 2 h 4 min
    #147 Ludovic Le Moan - Sigfox - Sortir de sa caverne

    #147 Ludovic Le Moan - Sigfox - Sortir de sa caverne

    De tourneur-fraiseur à pionnier de l’Internet of Things et de la zéro G, CEO d’une boîte qui génère 50 millions par an depuis 10 ans et qui a réussi à lever 300 millions d’euros. Voici le parcours de mon nouvel invité sur GDIY, Ludovic Le Moan. 




    Là, j’ai piqué votre curiosité. Mais si je rajoute, que son entreprise est un mastodonte mondial, déployé dans 70 pays du monde et qui couvre près de 92% de la France et que pourtant il y a de grandes chances que vous n’en ayez jamais entendu parler, là vous êtes carrément intrigué. 




    “Quand je donne un conseil, je n’essaie pas de me storyteller, de me faire passer pour un visionnaire. Ma grande qualité, c’est d’être un bosseur qui a du feeling, qui sait sentir les signaux faibles.”




    Sigfox est un opérateur de télécom dans l’Internet of Things (ou Internet des Objets) qui permet de véhiculer de très petits messages pour un coût nettement plus faible et une faible utilisation d'énergie grâce à l’utilisation d’un réseau radio UNB. En deux mots, c’est une révolution qui nous permet de connecter nos objets, d’obtenir de la donnée mais de manière intelligente. L’anti 5G.




    Maintenant, vous vous demandez sûrement comment c’est possible et comment Ludovic a réussi à monter un tel truc ? Ca tombe bien, il m’explique tout. 




    “Aujourd’hui, tu ne t’imagine pas vivre sans ton téléphone, l’IoT ça va être pareil. Il y aura tellement de choses qui seront connectées, il y aura tellement de données, on ne saura pas s’en passer.”




    Grâce à cet épisode, vous allez devenir des experts de l’Internet of Things, comprendre comment ça fonctionne, quels en sont les enjeux, les avantages et les conséquences de cette technologie. 




    Vous verrez pourquoi il est important que la France et l’Union Européenne se saisissent du sujet et pourquoi cela va, réellement, révolutionner tous les aspects de notre vie. 




    “Un jour l'Internet of Things va devenir une évidence et ce que j’espère c’est que ce jour-là, la France et l’Europe seront les leaders.”




    Avec Ludovic, vous aurez également droit à un shot de motivation. Issu d’une famille ouvrière du Havre, Ludovic s’est construit lui-même. En décrochage scolaire il devient, à Math sup / spé, major de promo et enchaîne sur des études d’ingénieur. La preuve qu’avec de la passion, rien n’est impossible. 




    Enfin, vous saurez également comment il a réussi à monter 3 boîtes et à lever 300 millions. Il nous partagera sa philosophie de vie basée sur la sincérité et nous partagera ses plans d’avenir. 




    “Je n’ai pas de temps à perdre, on m’aime ou ne m’aime pas.”




    Un épisode un peu technique, mais incroyablement utile. Hypra motivant qui donne envie de se défoncer encore plus et surtout, de ne jamais baisser les bras. #KeepPushing. 




    Avec Ludovic, nous avons parlé de : # l’association les déterminés fondée par Moussa Camara# l’association IoT Valley, fondée par Ludovic entre autres, qui veut dynamiser le développement de l’Internet des Objets# l’Onisep qui informe des milliers d’étudiants depuis des années. # la Porsche 911, une voiture de légende # Palantir, entreprise spécialisée dans la science des données # Jack Ma, le fondateur d’Alibaba et de ce qu’il a fait pour les ETI et PME # Criteo, l’entreprise de ciblage sur internet (et si vous voulez en savoir plus sur eux, je vous conseille l’excellent épisode de Le Panier) # des articles de Ludovic, à lire sur son Medium# mes newsletters, que je vous envoie chaque dimanche avec tous mes bons plans et mes recos (vous n’êtes pas encore abonné ? Pour rectifier ça, c’est juste ici)# de Spinoza et de Jung 


    Il vous conseille de lire : # Du bonheur : un voyage philosophique de Frédéric Leno

    • 2 h 1m
    #146 Charlotte Cadé - Selency - Apprendre à se faire confiance

    #146 Charlotte Cadé - Selency - Apprendre à se faire confiance

    Plus de 18 millions d’euros levés. Des défis technos et logistiques à s’arracher les cheveux. Un catalogue de plus de 200 000 produits. Et un associé qui est aussi ton mari. Il ne fallait “rien” que ça pour dépoussiérer la brocante. 




    Charlotte Cadé est la fondatrice et CEO de Selency (anciennement Brocante Lab), LE site de déco qui monte et qui va tout exploser sur son passage. J’en sais quelque chose, j’y suis totalement accro et j’ai décoré toute ma maison grâce à eux ! Et si vous voulez tout savoir, cet épisode n’a fait que renforcer mon amour pour la marque, vous allez vite comprendre pourquoi ! 

    “Notre plus grand challenge, c’est de réussir à pousser le bon produit à la bonne personne en fonction de ses goûts et d’être capable de la guider sur le bon conseil déco.”




    C’est que Charlotte c’est un personnage, une tête qui se destinait initialement au marketing chez L’Oréal, devenue CEO d’un petit bijou de la décoration. 




    Dans cet épisode, elle nous raconte justement comment elle a fait ce shift, du marketing chez L’Oréal à la vente chez Little Agency au grand saut en 2013 quand elle décide de suivre sa passion : la décoration. 




    “Si je montais un business, il fallait que ce soit quelque chose qui me plaise, qui me porte au quotidien et moi, ma passion, c’est la décoration.”




    Charlotte nous explique comment elle a mûri son projet, étudié son marché, et comment, en seulement 6 mois et pour 6000 euros elle a réussi à lancer son site web (et cela avec Magento s’il vous plaît). Comment elle a trouvé ses investisseurs avec 50 euros et comment elle trouve son équilibre entre vie pro et vie perso (ce qui n’est pas forcément chose facile quand ton mari est aussi ton associé !). 




    Elle nous révèle toutes les étapes qu’elle a traversées pour en arriver là où elle en est aujourd’hui, les positives comme les négatives. Nous explique comment elle a réussi à convaincre les vendeurs de passer par sa plate-forme et s’est rendu, à leurs yeux, indispensable. 




    “Il faut savoir se mettre à la place de ton vendeur, de ton acheteur mais aussi de tes équipes.”




    Elle répond aussi à la question “comment engager ses employés ?” et nous donne ses astuces pour faire cela. M’explique tout de sa vision de fondatrice, de sa relation avec ses investisseurs et de comment elle manage ses équipes. 




    Mais, Charlotte nous donne aussi quelques conseils à NE pas suivre, issus de ses propres erreurs. Notamment en ce qui concerne la réputation de ton entreprise ou la refonte de ton site web. 




    Un épisode passionnant où l’on parle logistique et décoration, IKEA et podcast, bébé et sport, plein d’enseignements. Bonne écoute ! 




    On a parlé : du podcast StartUp, le tout premier de Gimlet Media. Si vous ne l’avez pas écouté allez-y, c’est brillant. de son tout premier partenaire, FDT de 15Five pour motiver et engager ses équipes


    Ensemble, on a cité d’anciens épisodes de Génération Do It Yourself : #1 Simon Dawlat – Batch – Comment lever 10 millions et se faire blacklister par Apple#19 Christian Jorge – VESTIARE COLLECTIVE 1/2- 1ere boîte à la fac, 100 millions d’euros de levés plus tard il repart de zéro#20 Christian Jorge VESTIAIRE COLLECTIVE 2/2 – Passer de 0 à 100 millions d’Euros de CA puis partir#22 Jean-Charles Kurdali – à 26 ans et à Nancy, il est le CEO d’une pépite de la FoodTech#32 Fabrice Grinda – FJ Labs – Nerd, major de promo à Princeton, et entrepreneur bouillant#73 Marc Simoncini – De Meetic à Jaina – Les montagnes russes de l’entrepreneuriat#81 Jacques Antoine Granjon – Cofondateur VEEPEE – l’aventure, l’hypercroissance, les marques et l’instinct#120 Julia Bijaoui – Frichti – Devenir le Picard du frais#132 Pierre Ko

    • 2 h 9 min
    #145 Jonathan Anguelov - Aircall - La force intérieure. Tout casser alors qu’on part de rien.

    #145 Jonathan Anguelov - Aircall - La force intérieure. Tout casser alors qu’on part de rien.

    On ne naît pas tous sous la même étoile (vous aurez reconnu la référence). Et pourtant, on peut tous accomplir des merveilles. Le nouvel invité de GDIY en est la preuve. Jonathan Anguelov n’avait pas le profil type de l’entrepreneur à succès. Mais il l’a fait. Il a cofondé Aircall, l’un des SaaS français les plus en vogue du moment.




    “Je fais des erreurs pour progresser et j’apprends tous les jours.”




    On peut le dire, Jonathan a un parcours atypique. A 18 ans à peine, il achète sa première chambre de bonne avec un crédit étudiant et la met en location pour financer ses études. Il devient ensuite le premier étudiant avec un bac technologique à intégrer l’ESCP Europe. Et après quelques années à travailler dans la banque à Londres, il revient en France et cofonde Aircall.




    Dans cet épisode, il se livre en toute transparence sur les années de galère qu’il a connu aux débuts d’Aircall. De leur séjour à San Francisco à leur choix d’arrêter de vendre leur produit seulement 1 an après sa création. De ses nuits blanches aux Etats-Unis au décollage du projet en un temps record. Jonathan retrace l’histoire (et les hauts et les bas) d’Aircall.




    “Entre 2014 et 2015, on passe de zéro à 1 million d’euros de CA.”




    Il nous révèle TOUTES les étapes qui leur ont permis d’avoir aujourd’hui 350 employés dans le monde entier et de doubler leur croissance tous les deux ans. Il se livre sur ce qui lui a donné la force de toujours continuer à croire en ce projet. Et il explique comment, au fil des années, il a réussi à trouver une famille dans son entreprise. 




    “Le plus important dans une entreprise c’est l’équipe. Sans équipe, il n’y a rien.”




    Un véritable shot de motivation, qui donne envie de croire en ses rêves — et de les accomplir. 







    Alexandre vous recommande : Rich dad, Poor dad de Robert Kiyosaki et de Sharon Lechter


    Nous avons parlé d’anciens épisodes de GDIY : #14 Eric Bellion – Ne jamais rien lâcher : aller deux pas dans l’inconnu pour trouver le bonheur#17 Marc Fournier – Lancer un business quand tu fais l’ESCP et Sciences Po à la fois#26 Thibaud Elzière – eFounders – Quand ne lancer « que » 3 à 4 boites par an devient frustrant#54 Alexandre Prot  -  De McKinsey à QONTO (en passant par les cigarettes électroniques)#72 Philippe Gabilliet - L’art de provoquer sa chance#101 Anthony Bourbon – FEED – L’avenir de la nourriture est-il liquide ou en barre ?#112 Gilles Raymond – “Je préfère me planter en essayant de sauter deux mètres, que réussir brillamment en sautant 30 centimètres.”#117 Riadh Alimi – FinFrog – Réussir l’impossible : être recommandé par les clients que tu refuses#137 – Yannick Noah – Parler doucement pour se faire entendre fort

    • 2 h 16 min
    #144 Firmin Zocchetto - PayFit - Rendre sexy l’un des business les plus chiants du monde : la fiche de paie

    #144 Firmin Zocchetto - PayFit - Rendre sexy l’un des business les plus chiants du monde : la fiche de paie

    Vous pensiez que la paie n’avait rien de sexy ? Que c’était un domaine poussiéreux, où l’innovation était morte ? Vous aviez tort. Et pas qu’un peu. 

    La preuve ? Le nouvel invité de GDIY, Firmin Zocchetto. Vous ne connaissez peut-être pas son nom, mais je mettrai ma main à couper que vous avez déjà entendu parler de son entreprise : PayFit, le logiciel de paie en ligne simple comme bonjour. J’en sais quelque chose, je suis un client fidèle depuis des années !




    C’est justement car je suis un client de PayFit que je voulais absolument recevoir l’un des membres du brillant trio derrière cette idée. Je voulais comprendre l’origine de ce projet, quelle est leur vision à long terme comme à moyen terme, savoir ce qu’ils faisaient actuellement, d’où ils venaient. L’histoire qu’on m’a racontée ne m’a pas déçu, au contraire ! 




    “On s’est lancé tête baissée en se disant qu’on y réfléchirait plus tard.” 







    C’est que déjà l’histoire de PayFit en elle-même est atypique, mais le parcours de Firmin l’est tout autant ! A 17 ans, le mec montait déjà des boîtes (TalkIt, un réseau social pour apprendre les langues) et à 24 ans le mec a, avec ses potes Ghislain De Fontenay (déjà dans le coup de TalkIt) et de Florian Fournier, l’idée de PayFit alors qu’il est encore à l’ESCP. Qu’à cela ne tienne. Il quitte les bancs de l’école alors qu’ils n’ont pas encore un seul client. 

    Le résultat est payant. A 28 ans, il est CEO d’une start-up dans laquelle Xavier Niel ou encore Jean de la Rochebrochard on investit. 




    “Je ne pouvais pas faire deux trucs à 80%, j’avais besoin de faire un truc à 100% et l’un à 0. J’ai choisi de passer à 100% sur PayFit.”




    Mais comment en sont-ils arrivés là ? Dans cet épisode, Firmin nous explique tout. D’où leur est venue l’idée alors qu’il n’avait jamais payé personne et, qu’en tout et pour tout, il n’avait reçu que 5 fiches de paie dans sa vie ? Comment ils se sont formés, en solo, pour comprendre le code et le monde des RH ? Comment ils se sont lancés, têtes baissées, alors que tous les experts leur disaient que c’était impossible ? 




    “Nous sommes en mode ultra marathon, on construit quelque chose qui peut fonctionner sans nous.”




    Vous verrez également comment ils ont décroché leurs premiers clients et quel était alors le deal ? Quels ont été les premiers recrutements et pourquoi ? Comment ils ont pris la décision, un peu risquée, de s’étendre, notamment en Allemagne, en Espagne et en Angleterre où le droit est totalement différent ? Quelle était leur idée de base et quels sont leurs projets pour le futur ? 




    Vous saurez également quelles techniques de managements ils utilisent et quels critères ils recherchent chez leurs investisseurs ? Comment se sont passées leurs précédentes levées et pourquoi ils ont toujours eu la chance de se faire courtiser ? Comment entre les trois associés ils s’organisent et quelles sont les raisons de leur succès. 




    “Le feat avec l’investisseur est crucial. Ce qui est important c’est de réussir à trouver quelqu’un qui partage tes valeurs et pas “juste” de l’argent.”




    Un épisode qui rend la paie sexy, riche en enseignements à faire tourner à tous vos potes qu’ils soient DRH ou non ! 




    Avec Firmin, nous avons parlé de : Le Panier, le podcast de mon associé, Laurent KretzIFTTD, le podcast des devs, par notre nouveau COO, Bruno Soulez TrackPay Pouvoir illimité de Tony Robbins Adri Falcon, le coach qui a lancé deliveroo en France Switch by PayFit, leur blog d’entreprise 


    Il vous recommande : The hard thing about hard things de Ben HorowitzThe 5 dysfunctions of a team de Patrick M. LencioniFirst, break all the rules de Gallup et Harter  A la croisée des

    • 2 h 8 min

Avis d’utilisateurs

4.9 sur 5
2.1 k notes

2.1 k notes

Marotou ,

Laissez vous tenter

Un postcast qui permet d’ouvrir son horizon avec beaucoup de sincérité et de fraîcheur. Un partage simple et efficace

Soosoooso ,

Écoute gourmande !

Un podcast vrai et frais, qui dévoile les dessous des cartes de manière originale et gourmande!

annemetais ,

Apprendre, s’inspirer et découvrir des pépites à chaque écoute !

Merci Matthieu pour tes podcasts: GDIY et la
Martingale, des vraies pépites à ecouter pour inspiration et se dire que tout est possible ! Merci pour les excellents invités : du contenu de qualité pour développer son leadership et connaitre les secrets business & humains des startups francaises

Classement des podcasts dans Entreprenariat

D’autres se sont aussi abonnés à