8 épisodes

Romain, co-fondateur de l'agence de communication iBecome, part à la rencontre de chefs d'entreprise audacieux et d'experts pour vous permettre de mieux comprendre et appréhender le monde de l'entrepreneuriat. Au programme : des discussions sans filtre pendant lesquelles nos invités nous expliquent leur parcours et nous donnent des conseils avisés.

Instant Ver‪t‬ Instant Vert

    • Entreprenariat
    • 5.0 • 4 notes

Romain, co-fondateur de l'agence de communication iBecome, part à la rencontre de chefs d'entreprise audacieux et d'experts pour vous permettre de mieux comprendre et appréhender le monde de l'entrepreneuriat. Au programme : des discussions sans filtre pendant lesquelles nos invités nous expliquent leur parcours et nous donnent des conseils avisés.

    #8 - Franck Paillaret et Frédéric Mie - Les Affranchis - Du vrai savon et des convictions.

    #8 - Franck Paillaret et Frédéric Mie - Les Affranchis - Du vrai savon et des convictions.

    "Nous ne faisons pas du savon, nous révolutionnons la manière de fabriquer des cosmétiques : sains, écologiques et bio". C'est peut-être la phrase qui définit le mieux la démarche des Affranchis. Depuis maintenant cinq ans, la marque nous fait redécouvrir le vrai savon, comme il aurait dû toujours exister, sans superflu. Simplement des ingrédients de haute de qualité. Alors, pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de cette belle entrepreneuriale, je suis parti à la rencontre de Franck Paillaret et Frédéric Mie, anciens collègues de travail et désormais fondateurs de la savonnerie grenobloise. Un épisode enregistré au cœur de l'atelier de fabrication de l'entreprise.



    Au programme de cet épisode :

    — La genèse d'un projet qui fait sens.

    — D'une idée originale à une entreprise viable.

    — Se différencier de la concurrence.

    — S'affirmer en fabriquant des produits bio de qualité.

    — Créer, développer et financer un atelier de production.

    — Convaincre les premiers clients, financeurs et partenaires.

    — Retour d’expérience de l’entrepreneur.



    ***



    💬  "On a fait le contraire de tout ce qu'on nous avait conseillé de faire. On cherche ainsi à avoir le meilleur impact possible. Et pour nous, ça passe par la maîtrise de tous les maillons de la chaîne de valeur. Nous faisons tout nous-mêmes". Franck Paillaret et Frédéric Mie.



    💬 "Nous essayons de refaire des produits de vraie qualité, qui ne posent pas de problèmes de santé et d'environnement. Nous essayons aussi de travailler au maximum avec des producteurs locaux, dont nous avons un vrai impact sur le tissu social et économique de notre territoire. Ces choix ont un sens”. Franck Paillaret et Frédéric Mie.



    💬 "Pour notre laboratoire de fabrication, nous avons tout designé nous-mêmes, tout simplement parce que les outils pour fabriquer de véritable savons n'exitaient pas. On ne va pas ouvrir un catalogue pour choisir une cuve. Il faut procéder différemment". Franck Paillaret et Frédéric Mie.



    💬 "Si les externalités négatives étaient internalisées dans le prix, ça changerait clairement la donne. Car quand on nous dit : votre produit, il est cher. Mais il est cher par rapport à quoi ? La question, c'est surtout de se demander pourquoi les autres produits ne sont pas chers". Franck Paillaret et Frédéric Mie.





    ***



    Suivre l'Instant Vert :

    Site internet : moninstantvert.com

    LinkedIn : romainleberrigot



    ***



    Avec le soutien de :

    Ce podcast est sponsorisé par l'agence de communication iBecome. Au quotidien, elle accompagne des petites et moyennes entreprises, des entrepreneurs et des startups en marketing, en digital et en design. Plus d'informations sur ibecome.fr.



    ***



    Pour soutenir le podcast, vous pouvez :

    — Vous abonner au podcast.

    — Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast.

    — Partager le podcast à vos amis.

    • 54 min
    #7 - Amandine Delafon - Cocomiette - Transformer le pain invendu en bière.

    #7 - Amandine Delafon - Cocomiette - Transformer le pain invendu en bière.

    Imaginer une bière à partir de pains invendus et collectés localement. C'est le projet surprenant qu'ont réussit à concrétiser Amandine Delafon, avec son associée et amie Charlotte Desombre. Fruit d'un engagement contre le gaspillage alimentaire, la marque Cocomiette est ainsi devenue, en quelques mois, le reflet du mieux consommer, avec une place centrale accordée aux circuits-courts. Ainsi, tout a été pensé pour maintenir un processus de fabrication écoresponsable, créer une expérience gustative unique et se démarquer des autres acteurs du marché. J'ai donc décidé de partir à la rencontre de cette entrepreneuse pas comme les autres pour mieux comprendre sa démarche, ses convictions et les perspectives de développement de l'entreprise.



    Au programme de cet épisode :

    — La genèse d'un projet qui fait sens.

    — De Ronalpia à l'entrepreneuriat.

    — D'une idée originale à une entreprise viable.

    — Développer un projet en circuit-court.

    — Croître moins vite pour croître mieux.

    — Convaincre les premiers clients et partenaires.

    — Retour d’expérience de l’entrepreneur.



    ***



    💬  "On a pris le parti de croître un peu moins vite, mais en cohérence avec nos convictions et avec nos moyens. Puis on n'a pas envie de passer à côté de la vie de famille". Amandine Delafon.



    💬 "On est beaucoup moins dans le court-terme que d'autres entreprises. mais on et quand même contrainte par du chiffre d'affaires. On veut créer de l'emploi, voire même faire de l'insertion. On a envie de tout faire, mais ce n'est pas toujours possible”. Amandine Delafon.



    💬 "On travaille avec des fournils, des magasins bio, des brasseurs locaux. Des acteurs qui, le reste du temps, ne se cotoient pas forcément. Puis on peut ensuite répliquer ce modèle sur d'autres territoires, comme nous l'avons fait à Paris". Amandine Delafon.



    ***



    Merci à l'incubateur Ronalpia de nous avoir accueilli dans ses locaux, à Grenoble.



    ***

    Suivre l'Instant Vert :

    Site internet : moninstantvert.com

    LinkedIn : romainleberrigot



    ***



    Avec le soutien de :

    Ce podcast est sponsorisé par l'agence de communication iBecome. Au quotidien, elle accompagne des petites et moyennes entreprises, des entrepreneurs et des startups en marketing, en digital et en design. Plus d'informations sur ibecome.fr.



    ***



    Pour soutenir le podcast, vous pouvez :

    — Vous abonner au podcast.

    — Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast.

    — Partager le podcast à vos amis.

    • 1h 17 min
    #6 - Adrien Réguis - NoK Boards - Faire de l'upcycling à partir de snowboards hors d'usage.

    #6 - Adrien Réguis - NoK Boards - Faire de l'upcycling à partir de snowboards hors d'usage.

    Tout a commencé chez Rossignol, lorsqu'il travaillait au Pôle de Recherche et Développement. Il le confie lui-même : "c’est là, avec mon actuel associé, que nous avons découvert la problématique des produits en fin de vie". Lui, c'est Adrien Réguis, co-fondateur de l'entreprise NoK Boards, située à Grenoble. Le concept : ré-exploiter des snowboards hors d'usage pour en faire des skates uniques et de qualité. Après une campagne de crowdfunding réussie, la marque a ainsi su s'imposer, en seulement quelques mois, comme un acteur en vue, capable d'apporter des solutions innovantes et de réduire l'empreinte écologique du secteur du sport outdoor. 



    Au programme de cet épisode :

    — La genèse d'un projet qui fait sens.

    — Quitter son job pour monter sa boîte.

    — Passer de l'intrapreneuriat à l'entrepreneuriat.

    — De l’idée originale à l'entreprise viable.

    — L’upcycling peut-il devenir la norme ?

    — Innover dans le secteur outdoor.

    — Convaincre les premiers clients et partenaires.

    — Retour d’expérience de l’entrepreneur.



    ***



    💬  "Est-ce que l’on doit créer une entreprise ou une association ? Est-ce que l’on doit rester à mi-temps ou prendre un congé sans solde ? On se posait énormément de questions. En tout, cela nous a pris un an pour sortir complètement de chez Rossignol". Adrien Réguis.



    💬 "Jusque-là, nous vendions moins de skates que nous récupérions de snowboards. Mais cette année, la tendance s’est inversée : nous sommes désormais en rupture de snowboards”. Adrien Réguis.



    💬  "Nous avions un bon produit et un concept dans l’ère du temps. Mais nous n’avions pas de marque de skates pour le lancer. Il fallait donc en créer une de toute pièce". Adrien Réguis.



    ***



    Merci à Clémence Maurel, fondatrice de l'entreprise Cosse Nature et invitée de notre dernier épisode, de m'avoir parlé d'Adrien Réguis et de son projet.



    ***



    Suivre l'Instant Vert :

    Site internet : moninstantvert.com

    LinkedIn : romainleberrigot



    ***



    Avec le soutien de :

    Ce podcast est sponsorisé par l'agence de communication iBecome. Au quotidien, elle accompagne des petites et moyennes entreprises, des entrepreneurs et des startups en marketing, en digital et en design. Plus d'informations sur ibecome.fr.



    ***



    Pour soutenir le podcast, vous pouvez :

    — Vous abonner au podcast.

    — Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast.

    — Partager le podcast à vos amis.

    • 1h 3 min
    #5 - Clémence Maurel - Cosse Nature - Créer la version française et vegan du bee’s wrap.

    #5 - Clémence Maurel - Cosse Nature - Créer la version française et vegan du bee’s wrap.

    Aujourd'hui, je suis de retour en Savoie pour discuter avec Clémence Maurel, la fondatrice de l'entreprise Cosse Nature. Au cours d'un voyage en Nouvelle-Zélande, elle découvre les bee’s wraps. À son retour, l'entrepreneuse décide de développer son propre produit pour proposer une alternative vegan et écologique au film plastique alimentaire et au papier d'aluminium. Elle remplace la cire d'abeille par de la cire végétale et, rapidement, part à la conquête du marché français. Elle nous raconte comment, depuis Chambéry, elle a réussi à convaincre les clients, les financeurs et ses salariés de la suivre dans cette formidable aventure.



    Au programme de cet épisode :

    — Entreprendre pour mettre fin au film plastique alimentaire.

    — Créer un produit encore inexistant sur le marché français.

    — Passer de l'idée originale à l'entreprise viable.

    — Gérer la production, les équipes et la croissance.

    — Les structures d'accompagnement à la création d'entreprise.

    — Donner du sens à ses compétences.

    — Entreprendre au cœur des Alpes.



    ***



    💬  "Quand on change ses habitudes de consommation, on a tous sa bête noire. Moi, dans ma vie parisienne de l’époque, c’était le plastique alimentaire. Je ne comprenais pas pourquoi je devais mettre quelque chose à usage unique, que je considérais comme toxique, sur des aliments bio". Clémence Maurel.



    💬 "C’est une chance d’entreprendre dans une ville plus petite que Paris. Ici, les entrepreneurs sont moins nombreux et on a ainsi plus facilement accès aux différentes structures d’accompagnement”. Clémence Maurel.



    💬  "Avoir un atelier n’était pas un choix stratégique : c’était une obligation pour survivre. Cela nous permet aujourd’hui de connaître parfaitement nos produits, de maîtriser nos stocks et nos coûts, et de mieux gérer nos déchets". Clémence Maurel.



    ***



    À noter que Clémence a également accepté de répondre à nos questions dans le cadre de notre livre-blanc sur la création d'entreprise, sorti ce mois-ci et destinés aux futurs et nouveaux entrepreneurs. Pour en savoir plus et télécharger gratuitement le document, ça se passe sur https://bit.ly/2QZw884.



    ***



    Suivre l'Instant Vert :

    Site internet : moninstantvert.com

    LinkedIn : romainleberrigot



    ***



    Avec le soutien de :

    Ce podcast est sponsorisé par l'agence de communication iBecome. Au quotidien, elle accompagne des petites et moyennes entreprises, des entrepreneurs et des startups en marketing, en digital et en design. Plus d'informations sur ibecome.fr.



    ***



    Pour soutenir le podcast, vous pouvez :

    — Vous abonner au podcast.

    — Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast.

    — Partager le podcast à vos amis.

    • 57 min
    #4 - Erwan Le Méné - EcoTree - Réconcilier l'économie et l'écologie en plantant des arbres.

    #4 - Erwan Le Méné - EcoTree - Réconcilier l'économie et l'écologie en plantant des arbres.

    Aujourd'hui, direction Brest pour partir à la rencontre d'Erwan Le Méné, co-fondateur de la start-up EcoTree et responsable de BreSSSt, l'incubateur fintech du groupe Arkéa. Au cours de cet épisode, j'ai cherché à comprendre comment cet entrepreneur ambitieux, financier de formation et salarié en parallèle, a réussi, avec quatre amis d'enfance, à développer un modèle aussi novateur et vertueux que celui d'EcoTree. Le concept : permettre aux entreprises de financer la plantation d’arbres. 



    Au programme de cet épisode :

    — Réconcilier l'économie et l'écologie.

    — Quand les entreprises achètent des arbres.

    — Créer un modèle économique novateur.

    — Créer une entreprise à cinq et entre amis.

    — Devenir un acteur du reboisement.

    — Donner du sens à ses compétences.

    — Entreprendre en restant salarié chez Arkéa.

    — Comment réussir une levée de fonds.

    — Entreprendre en Bretagne : bonne idée ?



    ***



    💬 "À l’époque, je regardais des comptes de résultat, et je voyais à la fin : achat de tonnes carbone. Les chefs d’entreprise m’expliquaient qu’ils devaient compenser entre 5 et 10% de leur bilan carbone. Comme il ne savaient pas quoi faire, ils allaient sur internet pour acheter de la tonne carbone". Erwan Le Méné.



    💬 "EcoTree propose aux entreprises et aux particuliers de devenir propriétaires d’arbres plantés dans des forêts ou sur des terrains que nous avons acquis. Ainsi, nous sommes propriétaires du foncier, et eux des arbres”. Erwan Le Méné. 



    💬  "On est la première génération à vivre au quotidien les effets du réchauffement climatique et, en même temps, la dernière à pouvoir réellement faire quelque chose". Erwan Le Méné.



    ***



    Suivre l'Instant Vert :

    Site internet : moninstantvert.com

    LinkedIn : romainleberrigot



    ***



    Avec le soutien de :

    Ce podcast est sponsorisé par l'agence de communication iBecome. Au quotidien, elle accompagne des petites et moyennes entreprises, des entrepreneurs et des startups en marketing, en digital et en design. Plus d'informations sur ibecome.fr.



    ***



    Pour soutenir le podcast, vous pouvez :

    — Vous abonner au podcast.

    — Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast.

    — Partager le podcast à vos amis.

    • 1h 3 min
    #3 - Mohamed Benabdelkarim - Systovi - Innover pour résister à la concurrence chinoise.

    #3 - Mohamed Benabdelkarim - Systovi - Innover pour résister à la concurrence chinoise.

    Pour mon dernier jour à Nantes, j'ai discuté avec Mohamed Benabdelkarim, co-fondateur et désormais Directeur Technique de l'entreprise Systovi, fabricant français de solutions solaires innovantes. Alors que la crise financière de 2008 fait les gros titres, il décide à l'époque, avec deux associés, de monter sa première entreprise. D'entrée de jeu, les ambitions sont affichées avec un capital de départ de près de 4 millions d'euros. Douze ans plus tard, au micro de l'Instant Vert, il tire un premier bilan de cette belle aventure entrepreneuriale.



    Au programme de cet épisode :

    — Monter son entreprise pendant la crise financière de 2008.

    — Résister à la concurrence chinoise.

    — Rester dans la course grâce à l’innovation.

    — L'énergie solaire : une énergie d'avenir ?

    — La prise de contrôle de Systovi par le groupe Cetih.

    — La responsabilité sociale et environnementale des entreprises.

    — L'indépendance énergétique de la France.



    ***



    💬 "Depuis que je suis sorti de l’école, j’ai toujours eu l’envie de créer mon entreprise un jour. Passé l’âge de la quarantaine, il était temps de le faire. On a donc commencé à avoir l’idée au début de l’année 2008, juste avant la crise”. Mohamed Benabdelkarim.  



    💬  "Nous militons pour le photovoltaïque en toiture, car il n’y a rien de pire que de prendre des terres agricoles et de poser des panneaux dessus". Mohamed Benabdelkarim.



    💬  "En l’espace de cinq ans, les Chinois ont complètement détruit l’industrie européenne du photovoltaïque. En 2008, quand nous avons créé l’entreprise, la Chine n’existait pas sur le marché. D’ailleurs, toutes les technologies ont été développées en Europe". Mohamed Benabdelkarim.



    ***



    Suivre l'Instant Vert :

    Site internet : moninstantvert.com

    LinkedIn : romainleberrigot



    ***



    Avec le soutien de :

    Ce podcast est sponsorisé par l'agence de communication iBecome. Au quotidien, elle accompagne des petites et moyennes entreprises, des entrepreneurs et des startups en marketing, en digital et en design. Plus d'informations sur ibecome.fr.



    ***



    Pour soutenir le podcast, vous pouvez :

    — Vous abonner au podcast.

    — Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast.

    — Partager le podcast à vos amis.

    • 44 min

Avis d’utilisateurs

5.0 sur 5
4 notes

4 notes

Classement des podcasts dans Entreprenariat