54 min

Interventions en milieu scolaire, avec Jules Nos Voix Trans

    • Politique

Jules nous raconte sa transition express, sa chance et ses soutiens, les interventions en milieu scolaire, et l'impact de répondre aux questions indiscrètes.
Nos cinq premiers épisodes ont été largement peuplés par des femmes trans, et ce n’est pas parce que je ne pense pas aux personnes transmasculines. J’ai eu du mal à trouver, et parfois, à convaincre, des hommes trans militants qui acceptent de parler de leur parcours personnel ou associatif. Je suis d’autant plus reconnaissante à Jules d’ouvrir le bal.
Quand j’ai rencontré Jules, c’était l’autre personne trans de la réunion. Vous aussi, vous êtes peut-être souvent la seule personne trans de la classe, de la pièce, de la promo, et vous aussi peut-être, quand vous trouvez une autre personne trans qui ose en parler et nous défendre, vous avez envie de rester proche, et faire front ensemble. Jules est un mec trans non-binaire, nos transitions ont avancé un peu en parallèle, et il a été un de mes soutiens inestimables, quand c’était si dur d’être isolée au sein de SOS homophobie. Je l’admire de continuer à y militer.
Chapitres

00:00 Intro
01:30 Découverte de la transidentité
02:59 Tu as fait le lien immédiatement ?
04:47 Coming out
07:19 Transitions
13:11 Est-ce que tu veux des enfants ?
15:20 Est-ce que ton orientation a changé ?
20:47 Plus grande fierté ?
"Ma plus grande fierté, c’est d’avoir réussi à être heureux en étant trans. D’avoir réussi à surpasser toutes les difficultés et à garder le sourire. De me dire : "Ça va être dur, mais regarde autour de toi, t’as de la chance, t’es bien entouré, ta famille le sait et personne n’est parti, tu rencontres encore des gens, t’es pas isolé, y a pas de raison que tu n’y arrives pas. Et il y aura des échecs, mais c’est pas grave, on recommence."."
22:20 SOS homophobie et les interventions en milieu scolaire
34:38 Soutien émotionnel et soutien trans
39:25 Comment est-ce que tu prends soin de toi ? Qu'est-ce qui te fait plaisir ?
"Je prends mon temps pour réfléchir à ce qui me ferait du bien. Et je trouve enfin mon équilibre après 22 ans d’existence. Je trouve enfin comment me faire du bien. Et des fois j’y arrive pas. C’est ok c’est pas grave. On s’arrête, on se pose, on réfléchit, et après on se trompe mieux." 
45:38 Des conseils à donner ?
"Prenez votre temps. Rien ne nous oblige à nous définir. Rien ne nous oblige à transitionner. Réfléchis à si tu veux transitionner, et si tu veux le faire, comment, avec qui, pourquoi. La transition n’est pas une thérapie. Beaucoup de chose vont aller mieux, sûrement. Mais faut aller plus loin encore."
"C’est pas anodin ce qu’on fait sur nos corps. On est des warriors en fait. On vit des trucs que la majorité des gens ne vivront jamais."
51:42 Twitter, Instagram et YouTube
53:27 Outro

Merci Jules, pour ton partage, tes éclats de rire et tes coups de gueule. Continue à réveiller les élèves, les générations à venir ont besoin de militants comme toi. N’oubliez pas de partager cet épisode, et tous les autres, autour de vous, mettez des likes, des étoiles et des pouces là où vous pouvez, tout ça aidera à la visibilité, et l’acceptation, de nos voix trans, une oreille à la fois. 
Vous êtes dignes d’attention : si vous pensez être seul·e au monde, que tout le monde s’en fout, ou personne ne comprend, il y a une communauté prête à vous soutenir, et qui n’attend que vous. N’ayez pas peur d’appeler à l’aide. Que ce soit ici ou ailleurs, continuez à écouter Nos Voix Trans.


---

Send in a voice message: https://anchor.fm/nosvoixtrans/message

Jules nous raconte sa transition express, sa chance et ses soutiens, les interventions en milieu scolaire, et l'impact de répondre aux questions indiscrètes.
Nos cinq premiers épisodes ont été largement peuplés par des femmes trans, et ce n’est pas parce que je ne pense pas aux personnes transmasculines. J’ai eu du mal à trouver, et parfois, à convaincre, des hommes trans militants qui acceptent de parler de leur parcours personnel ou associatif. Je suis d’autant plus reconnaissante à Jules d’ouvrir le bal.
Quand j’ai rencontré Jules, c’était l’autre personne trans de la réunion. Vous aussi, vous êtes peut-être souvent la seule personne trans de la classe, de la pièce, de la promo, et vous aussi peut-être, quand vous trouvez une autre personne trans qui ose en parler et nous défendre, vous avez envie de rester proche, et faire front ensemble. Jules est un mec trans non-binaire, nos transitions ont avancé un peu en parallèle, et il a été un de mes soutiens inestimables, quand c’était si dur d’être isolée au sein de SOS homophobie. Je l’admire de continuer à y militer.
Chapitres

00:00 Intro
01:30 Découverte de la transidentité
02:59 Tu as fait le lien immédiatement ?
04:47 Coming out
07:19 Transitions
13:11 Est-ce que tu veux des enfants ?
15:20 Est-ce que ton orientation a changé ?
20:47 Plus grande fierté ?
"Ma plus grande fierté, c’est d’avoir réussi à être heureux en étant trans. D’avoir réussi à surpasser toutes les difficultés et à garder le sourire. De me dire : "Ça va être dur, mais regarde autour de toi, t’as de la chance, t’es bien entouré, ta famille le sait et personne n’est parti, tu rencontres encore des gens, t’es pas isolé, y a pas de raison que tu n’y arrives pas. Et il y aura des échecs, mais c’est pas grave, on recommence."."
22:20 SOS homophobie et les interventions en milieu scolaire
34:38 Soutien émotionnel et soutien trans
39:25 Comment est-ce que tu prends soin de toi ? Qu'est-ce qui te fait plaisir ?
"Je prends mon temps pour réfléchir à ce qui me ferait du bien. Et je trouve enfin mon équilibre après 22 ans d’existence. Je trouve enfin comment me faire du bien. Et des fois j’y arrive pas. C’est ok c’est pas grave. On s’arrête, on se pose, on réfléchit, et après on se trompe mieux." 
45:38 Des conseils à donner ?
"Prenez votre temps. Rien ne nous oblige à nous définir. Rien ne nous oblige à transitionner. Réfléchis à si tu veux transitionner, et si tu veux le faire, comment, avec qui, pourquoi. La transition n’est pas une thérapie. Beaucoup de chose vont aller mieux, sûrement. Mais faut aller plus loin encore."
"C’est pas anodin ce qu’on fait sur nos corps. On est des warriors en fait. On vit des trucs que la majorité des gens ne vivront jamais."
51:42 Twitter, Instagram et YouTube
53:27 Outro

Merci Jules, pour ton partage, tes éclats de rire et tes coups de gueule. Continue à réveiller les élèves, les générations à venir ont besoin de militants comme toi. N’oubliez pas de partager cet épisode, et tous les autres, autour de vous, mettez des likes, des étoiles et des pouces là où vous pouvez, tout ça aidera à la visibilité, et l’acceptation, de nos voix trans, une oreille à la fois. 
Vous êtes dignes d’attention : si vous pensez être seul·e au monde, que tout le monde s’en fout, ou personne ne comprend, il y a une communauté prête à vous soutenir, et qui n’attend que vous. N’ayez pas peur d’appeler à l’aide. Que ce soit ici ou ailleurs, continuez à écouter Nos Voix Trans.


---

Send in a voice message: https://anchor.fm/nosvoixtrans/message

54 min