32 épisodes

Into The Wind, le podcast des marins qui font des phrases.
Dans Into The Wind, les marins prennent le temps de revenir sur leur parcours et se racontent au long cours, depuis leurs débuts et leurs galères jusqu'à la gloire et aux sommets des podiums...
En explorant leurs trajectoires, Into The Wind cherche à comprendre comment se construisent ceux qui vont sur la mer en course, pour une journée, une semaine, un mois ou un trimestre, seul ou en équipage, en baie ou autour du monde.
Les marins, hommes ou femmes, sont souvent de peu de mots. En leur donnant du temps et en les laissant parler, Into The Wind n'a qu'un objectif : prendre le large avec eux.
Into The Wind est animé par Pierre-Yves Lautrou et produit par Tip & Shaft (http://www.tipandshaft.com), le média expert de la voile de compétition. Pour vous abonner, c'est ici : https://www.tipandshaft.com/abonnement
Générique : In Closing - Days Past
© Tip & Shaft 2018-2020, tous droits réservés.

Into The Wind Tip & Shaft

    • Sports
    • 4.9 • 444 notes

Into The Wind, le podcast des marins qui font des phrases.
Dans Into The Wind, les marins prennent le temps de revenir sur leur parcours et se racontent au long cours, depuis leurs débuts et leurs galères jusqu'à la gloire et aux sommets des podiums...
En explorant leurs trajectoires, Into The Wind cherche à comprendre comment se construisent ceux qui vont sur la mer en course, pour une journée, une semaine, un mois ou un trimestre, seul ou en équipage, en baie ou autour du monde.
Les marins, hommes ou femmes, sont souvent de peu de mots. En leur donnant du temps et en les laissant parler, Into The Wind n'a qu'un objectif : prendre le large avec eux.
Into The Wind est animé par Pierre-Yves Lautrou et produit par Tip & Shaft (http://www.tipandshaft.com), le média expert de la voile de compétition. Pour vous abonner, c'est ici : https://www.tipandshaft.com/abonnement
Générique : In Closing - Days Past
© Tip & Shaft 2018-2020, tous droits réservés.

    #21 - Loïck Peyron ou l'inextinguible passion des bateaux - 2ème partie

    #21 - Loïck Peyron ou l'inextinguible passion des bateaux - 2ème partie

    Faut-il vraiment présenter Loïck Peyron (https://fr.wikipedia.org/wiki/Lo%C3%AFck_Peyron) ? L'un des marins les plus populaires et les plus connus des Français, il compte plus de quatre décennies de courses à la voile au compteur, sur les supports les plus variés. Ce fou de bateaux, qui dessine depuis toujours son embarcation idéale, a touché à toutes, absolument toutes les machines de course - même s'il a longtemps montré une préférence pour les multicoques.  L'un des rares marins à avoir participé à la Mini-Transat (https://fr.wikipedia.org/wiki/Transat_6.50) ET à la Coupe de l'America (https://www.americascup.com/), il affiche un palmarès hors normes : triple vainqueur de la Transat anglaise, double vainqueur de la Transat Jacques Vabre, vainqueur de la Route du Rhum et de la Barcelona World Race, détenteur du Trophée Jules Verne, plusieurs fois champion du monde Orma (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ocean_Racing_Multihull_Association), il était aussi de la première édition du Vendée Globe (https://fr.wikipedia.org/wiki/Vend%C3%A9e_Globe#Le_Vend%C3%A9e_Globe_1989-1990), où il se classe 2e derrière Titouan Lamazou.  A 60 ans (https://www.lequipe.fr/Voile/Actualites/Loick-peyron-je-suis-tres-bambou-pas-epais-mais-ca-resiste/1144448),  il se définit comme "comme un planneur qui descend tranquillement (https://www.tipandshaft.com/multicoques/loick-peyron-je-suis-comme-un-planeur-qui-descend-tranquillement/)", enchaînant les navs plaisirs et les piges ça et là. Formidable conteur, pédagogue au regard précis, il a toujours considéré qu'il ne pouvait pas se plaindre (https://www.ouest-france.fr/sport/barcelona-world-race-peyron-surtout-ne-pas-se-plaindre-190807), cachant une grande efficacité derrière une apparente facilité.  Au cours de ces 3 heures de conversation (en 2 parties, rassurez-vous !), nous retraversons avec lui les grandes heures de la course au large, depuis son départ de la maison familiale à 18 ans, sans le sou, jusqu'à la Solitaire du Figaro 2019 (https://www.lemonde.fr/sport/article/2019/06/26/loic-peyron-la-solitaire-vous-remet-a-votre-place_5481789_3242.html), courue plus de 40 ans après.
    Dans cette 2e partie, nous retrouvons Loïck Peyron à la veille de la Route du Rhum 2002, où il va devoir abandonner pour la première fois son bateau. Mais les deux décennies suivantes s'annoncent chargées en aventures...

    Diffusé le 02 octobre 2020
    Générique : In Closing – Days Past (https://www.youtube.com/watch?v=rF8vlk-QU0U)
    Post-production : Clovis Tisserand (http://clovistisserand.fr/) Photo : Yvan Zedda (http://www.zedda.com/)
    -----------------
    Pour vous abonner à Tip & Shaft, le média des professionnels et des passionnés de voile de compétition, c'est par ici : www.tipandshaft.com/abonnement (https://gate.sc/?url=http%3A%2F%2Fwww.tipandshaft.com%2Fnewsletter&token=5ab2c4-1-1574610039386)

    • 1h 27 min
    #21 - Loïck Peyron ou l'inextinguible passion des bateaux - 1ère partie

    #21 - Loïck Peyron ou l'inextinguible passion des bateaux - 1ère partie

    Faut-il vraiment présenter Loïck Peyron (https://fr.wikipedia.org/wiki/Lo%C3%AFck_Peyron) ? L'un des marins les plus populaires et les plus connus des Français, il compte plus de quatre décennies de courses à la voile au compteur, sur les supports les plus variés. Ce fou de bateaux, qui dessine depuis toujours son embarcation idéale, a touché à toutes, absolument toutes les machines de course - même s'il a longtemps montré une préférence pour les multicoques.
    L'un des rares marins à avoir participé à la Mini-Transat (https://fr.wikipedia.org/wiki/Transat_6.50) ET à la Coupe de l'America (https://www.americascup.com/), il affiche un palmarès hors normes : triple vainqueur de la Transat anglaise, double vainqueur de la Transat Jacques Vabre, vainqueur de la Route du Rhum et de la Barcelona World Race, détenteur du Trophée Jules Verne, plusieurs fois champion du monde Orma (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ocean_Racing_Multihull_Association), il était aussi de la première édition du Vendée Globe (https://fr.wikipedia.org/wiki/Vend%C3%A9e_Globe#Le_Vend%C3%A9e_Globe_1989-1990), où il se classe 2e derrière Titouan Lamazou.
    A 60 ans (https://www.lequipe.fr/Voile/Actualites/Loick-peyron-je-suis-tres-bambou-pas-epais-mais-ca-resiste/1144448),  il se définit comme "comme un planneur qui descend tranquillement (https://www.tipandshaft.com/multicoques/loick-peyron-je-suis-comme-un-planeur-qui-descend-tranquillement/)", enchaînant les navs plaisirs et les piges ça et là. Formidable conteur, pédagogue au regard précis, il a toujours considéré qu'il ne pouvait pas se plaindre (https://www.ouest-france.fr/sport/barcelona-world-race-peyron-surtout-ne-pas-se-plaindre-190807), cachant une grande efficacité derrière une apparente facilité.
    Au cours de ces 3 heures de conversation (en 2 parties, rassurez-vous !), nous retraversons avec lui les grandes heures de la course au large, depuis son départ de la maison familiale à 18 ans, sans le sou, jusqu'à la Solitaire du Figaro 2019 (https://www.lemonde.fr/sport/article/2019/06/26/loic-peyron-la-solitaire-vous-remet-a-votre-place_5481789_3242.html), courue plus de 40 ans après.
    Ce premier épisode nous emmène de l'enfance de Loïck au Pouliguen jusqu'à The Race, en 2001, à la veille de la fameuse Route du Rhum.
    2e partie diffusée le 9 octobre.

    Diffusé le 02 octobre 2020
    Générique : In Closing – Days Past (https://www.youtube.com/watch?v=rF8vlk-QU0U)
    Post-production : Clovis Tisserand (http://clovistisserand.fr/)
    Photo : Yvan Zedda (http://www.zedda.com/)

    • 1h 36 min
    #20 - Christopher Pratt, le Marseillais qui murmure à l'oreille des Bretons

    #20 - Christopher Pratt, le Marseillais qui murmure à l'oreille des Bretons

    Pour beaucoup, il est la doublure de Jérémie Beyou, co-skipper de Charal dans la Transat Jacques Vabre et "performer" préféré du Morlaisien depuis de longues années - son remplaçant officiel sur le Vendée Globe 2020, aussi.
    Mais Christopher Pratt, 39 ans, natif de Marseille, tombé dedans tout petit, a eu son propre parcours en dehors de l'ombre des top guns du Vendée Globe qui l'ont recruté pour ses capacités d'analyste et son savoir-faire dans la marche des machines de course.
    Passé par le 420 - vice-champion du monde en 1999 - il accumule les expériences sur le Tour de France à la voile, tentant sa chance à 4 reprises avant de décrocher son graal, le Challenge Crédit Agricole et le Figaro qui va avec en 2005. Il enchaîne ensuite avec des années sous les couleurs de DCNS en Imoca, puis accompagne Le Cléac'h et Beyou.
    Dans cet entretien dense, on découvre avec lui le monde méditerannéen de la voile de compétition, le long chemin d'un minot passionné vers le Vendée Globe, désormais entrepreneur avec Marsail, où il transfère son expérience de coureur dans le management.
    Une forme de ténacité et de résilience aussi, quand Christopher Pratt évoque son chavirage en Multi50 avec Eric Defert - où il a "grillé un joker" - et le Pot-au-noir qui l'a vu perdre la dernière Transat Jacques Vabre alors qu'ils avaient 150 milles d'avance avec Jérémie Beyou.
    Deux heures authentiques et sans détours, à écouter le Marseillais qui parle à l'oreille des Bretons !

    • 2 h 8 min
    #19 - Yann Riou, l'ingénieur-ministe devenu un mediaman recherché

    #19 - Yann Riou, l'ingénieur-ministe devenu un mediaman recherché

    A 46 ans, Yann Riou est l'un des mediamen les plus respectés de la course au large. Les mediamen, ce sont ces hommes et ces femmes dont le job à bord consiste à envoyer textes, sons et images depuis les bateaux en course. Un métier né voilà une dizaine d'années dans le sillage de la Volvo Ocean Race - le tour du monde en équipage avec escales - qui a rendu leur présence obligatoire à bord depuis l'édition 2008-2009.
    Yann Riou est d'abord passé par la Classe Mini - 2 Mini-Transats et 3 victoires dans le Mini-Fastnet à son actif - après une école d'ingénieur un début de carrière dans les télécoms. C'est Franck Cammas, en l'embauchant en 2006 pour gérer l'électronique de Groupama 3, qui va lui ouvrir les portes du métier, en l'embarquant comme mediaman dans l'édition victorieuse de la Volvo Ocean Race en 2011-2012.
    Depuis, le natif de l'Ile Tudy n'a pas beaucoup posé son sac à terre : participation au tournage d'En Solitaire, Trophée Jules Verne sur Spindrift, record de l'Atlantique sur Comanche, deux autres participation à la Volvo Ocean Race avec Dongfeng et Brunel, The Bridge avec François Gabart... Et, tout récemment, Brest Atlantiques avec le duo Cammas-Caudrelier sur le Maxi Edmond de Rothschild, dont il sera le mediaman pour la prochaine tentative de Trophée Jules Verne de l'équipe.
    Au cours de cet épisode, Yann Riou revient sur son parcours, son métier, ses joies et ses difficultés, son matériel et l'évolution rapide du secteur. Un homme de l'ombre qui parle longtemps, profitez-en !
    -----------------
    Pour vous abonner à Tip & Shaft, le média des professionnels et des passionnés de voile de compétition, c'est par ici : www.tipandshaft.com/abonnement (https://gate.sc/?url=http%3A%2F%2Fwww.tipandshaft.com%2Fnewsletter&token=5ab2c4-1-1574610039386)

    • 1h 25 min
    Un été avec Bilou 4/4 - Homme libre, toujours tu chériras l'engagement

    Un été avec Bilou 4/4 - Homme libre, toujours tu chériras l'engagement

    Jusqu'à la fin du mois d'août, Tip & Shaft vous propose d'embarquer avec Roland Jourdain (https://fr.wikipedia.org/wiki/Roland_Jourdain) pour un podcast en 4 épisodes au cours desquels nous allons suivre le parcours éclectique d'un marin qui, en 30 ans de carrière, aura touché à tout ou presque.  
    De la Mini-Transat, dans laquelle il fait naufrage à 20 ans, jusqu'à ses trois Vendée Globe, qui le feront connaître du grand public, en passant par l'aventure des Formule 40 et des Orma, du Figaro ou des MOD70, Bilou - comme on le surnomme - sera partout pendant ces décennies où la voile de compétition progresse à pas de géant tout en se professionnalisant.  
    Au fil des milles on verra aussi comment les enjeux environnementaux prendront une importance grandissante dans les préoccupations du marin quimpérois, cofondateur de Kaïros et d'Explore.  
    Pour ce quatrième et dernier épisode diffusé ce vendredi, Roland Jourdain évoque la diversification de sa carrière, à partir des années 2010 : lancement de Kaïros, d'Explore et un engagement grandissant dans la préservation de l'environnement, un enjeu auquel la course au large commence tout juste à s'intéresser...

    • 35 min
    Un été avec Bilou 3/4 - Echange abandons dans le Vendée Globe contre victoires dans le Rhum !

    Un été avec Bilou 3/4 - Echange abandons dans le Vendée Globe contre victoires dans le Rhum !

    Jusqu'à la fin du mois d'août, Tip & Shaft vous propose d'embarquer avec Roland Jourdain (https://fr.wikipedia.org/wiki/Roland_Jourdain) pour un podcast en 4 épisodes au cours desquels nous allons suivre le parcours éclectique d'un marin qui, en 30 ans de carrière, aura touché à tout ou presque.  
    De la Mini-Transat, dans laquelle il fait naufrage à 20 ans, jusqu'à ses trois Vendée Globe, qui le feront connaître du grand public, en passant par l'aventure des Formule 40 et des Orma, du Figaro ou des MOD70, Bilou - comme on le surnomme - sera partout pendant ces décennies où la voile de compétition progresse à pas de géant tout en se professionnalisant.  
    Au fil des milles on verra aussi comment les enjeux environnementaux prendront une importance grandissante dans les préoccupations du marin quimpérois, cofondateur de Kaïros et d'Explore.  
    Pour ce troisième épisode diffusé ce vendredi, nous traversons la décennie 2000, marquée par un double abandon dans deux Vendée Globes auquel répond une double victoire, toujours inédite, dans la Route du Rhum en Imoca, avant un retour éphémère au multicoque...

    • 34 min

Avis d’utilisateurs

4.9 sur 5
444 notes

444 notes

Thomas Le Forestier ,

Planant

3h de podcast avec Loïck Peyron avalés sans répit grâce au talent de Pierre-Yves Lautrou ... Des anecdotes de gros temps, des détails techniques, des histoires d’hommes et la passion de la voile toujours en filigrane ! Top top

nobac ,

Tip top

Captivant toutes ces histoires salées

JABA 33 ,

Excellent

Fan ....
Un excellent moment a chaque fois.
Si vous avez envie de comprendre les navigateurs c est l émission qu’il faut écouter.

Classement des podcasts dans Sports

D’autres se sont aussi abonnés à