24 épisodes

La couleur des mots est une mosaïque de récits et de parcours réussis, malgré les différences et la diversité des identités. "Malgré ? Ou
plutôt grâce !", nous affirment celles et ceux qui témoignent de leur parcours. Des itinéraires au sein de la société française qui doivent beaucoup à leur appropriation de la langue et à l'usage des mots qui les ont accompagnés. Une France à l’identité multiple et à laquelle toutes et tous sont viscéralement, chacun et chacune à leur manière, attachés.
Cette première série de portraits sensibles rend compte du foisonnement bien réel d'énergies, d'histoires et de vécus qui font la richesse de notre société, et qui contribuent à l'imaginaire du monde de demain.

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

La couleur des mots Rakuten Kobo

    • Arts
    • 5,0 • 1 note

La couleur des mots est une mosaïque de récits et de parcours réussis, malgré les différences et la diversité des identités. "Malgré ? Ou
plutôt grâce !", nous affirment celles et ceux qui témoignent de leur parcours. Des itinéraires au sein de la société française qui doivent beaucoup à leur appropriation de la langue et à l'usage des mots qui les ont accompagnés. Une France à l’identité multiple et à laquelle toutes et tous sont viscéralement, chacun et chacune à leur manière, attachés.
Cette première série de portraits sensibles rend compte du foisonnement bien réel d'énergies, d'histoires et de vécus qui font la richesse de notre société, et qui contribuent à l'imaginaire du monde de demain.

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    La couleur des mots - Mahir Guven

    La couleur des mots - Mahir Guven

    Mahir Guven, à 36 ans, cumule dans son parcours plusieurs expériences fortes. Après sa participation à l’une des plus belles aventures de presse indépendante de ces dernières années avec l’hebdomadaire Le 1, dont il fut le directeur exécutif, mais aussi la revue littéraire AMERICA, il s’empare de l'écriture en 2017 et devient romancier. Côté plume, son deuxième roman très remarqué Les Innocents arrive quatre ans après Grand frère, couronné par le prix Goncourt du premier roman en 2018, le prix de la Francophonie et traduit en 15 langues. 
    Ce nouveau roman sensible et généreux raconte beaucoup de l’enfance de ce fils d'émigré, turc du côté de sa mère et kurde de celui de son père, tous deux réfugiés en France au début des années 80.
    Celui qui naquit ici et grandit, apatride, dans une banlieue sans souci de la ville de Nantes se souvient de ce que fut le début d’un parcours qui doit beaucoup à la bienveillance de ses voisins, issus de cette France invisible qui échappe aux radars de l’actualité sauf quand les ronds-points jaunissent d’une colère sourde devenue incontrôlable.
    Cet entretien fut accordé en toute simplicité sur le coin de la table de cuisine de son appartement du 13ème arrondissement parisien, alors qu’il venait de terminer la lecture du nouveau manuscrit d’un des auteurs du label littéraire consacré aux premiers romans chez Jean-Claude Lattès, imaginé en 2020 pour secouer le landerneau germanopratin et joliment baptisé “la Grenade”… 

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 34 min
    La couleur des mots - Beata Umubyeyi Mairesse

    La couleur des mots - Beata Umubyeyi Mairesse

    Rencontre avec Beata Umubyeyi Mairesse, voix de l’exil, de la transmission, et surtout de la libération des mots. Avec son 2ème roman, Consolée, qui sort ces jours-ci chez Autrement, elle nous emmène sur les traces de 3 générations de femmes : Consolée-Astrida, une vieille dame métisse, noire ET blanche, qui s’éteint peu à peu dans un EPHAD de l’Hexagone en perdant l’usage du français… La narratrice Ramata, quinquagénaire d’origine sénégalaise qui va tenter de lui venir en aide en se lançant à la recherche du sens des mots mystérieux que la vieille femme parvient encore à prononcer, dans une langue que personne ne comprend… et Inès, la fille de Ramata, une adolescente en colère qui refuse de se plier aux injonctions identitaires et aux clichés du monde qui l’entoure.
    À travers le parcours de ces 3 femmes, ce sont toutes les strates et les vécus de destins bouleversés par la grande Histoire qui vont se croiser et se faire écho. Des collines du Rwanda au sud-ouest de la France, en passant par le Sénégal, l’Algérie ou la Belgique… De l’orphelinat pour enfants métis de Save, arrachés à leur famille pour être "civilisés" puis adoptés en Europe, à la question des soins apportés au vieux immigrés qui meurent ici en silence, et plus largement à tous nos anciens, c’est toute la complexité, la violence, la poésie et la beauté de mots fragmentés et de silences lourds de chagrins refoulés qui apparaissent au fil des pages. Et qui dévoilent peu à peu toute la mécanique institutionnelle et intime de destins sous contrainte, rendus muets par de nombreuses frontières.
     

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 43 min
    La couleur des mots - Estelle-Sarah Bulle

    La couleur des mots - Estelle-Sarah Bulle

    Cette écrivaine aussi percutante que surprenante, aussi douce que décapante, le monde littéraire l’a découverte à la sortie de son premier roman au titre intrigant Là où les chiens aboient par la queue. On a alors salué la naissance d’une romancière venant « polliniser » la langue française avec un verbe nous rappelant la force et la poésie d’un Chamoiseau, dans la lignée de la figure tutélaire d’Aimé Césaire, puis de tous les enfants du courant littéraire de la créolité. Mais Estelle-Sarah Bulle se méfie des étiquettes !  Née en 1974 à Créteil, d’un père guadeloupéen et d’une mère ayant grandie à la frontière franco-belge, elle nous reçoit en toute spontanéité, dans l’alcôve de son éditrice parisienne Liana Levi, après la sortie des Étoiles les plus filantes, roman choral époustouflant, revisitant l’histoire du tournage du film Orfeu Negro, qui obtint la palme d’or à Cannes en 1959. Un roman construit comme une série palpitante et dont on n’a pas fini d’entendre parler. 
    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 38 min
    La couleur des mots - Fawzia Zouari

    La couleur des mots - Fawzia Zouari

    Rencontre avec le réalisme magique de la romancière et journaliste Fawzia Zouari, Chevalier des Arts et des Lettres, et Prix des 5 Continents en 2016 pour Le corps de ma mère.
    Avec son dernier roman, paru chez Plon au début de l’année, ce n’est pas le Macondo de Garcia- Marquez qui nous est raconté, mais le petit village d’Ebba, en Tunisie. Pourtant, l’universel est là. Et l’équilibre entre récit personnel, souvenirs d’enfance et puissance de l’imaginaire aussi.
    Intime, poétique, entre secrets et sortilèges, c’est un mode rural, ancré dans sa terre et son histoire que révèle Par le fil je t’ai cousue. Le corps des femmes y est scellé et enfermé, et toute la palette des accommodements, de la violence et de la beauté, du visible et de l’invisible se mêle et s’entrechoque, pour devenir un récit que toutes les femmes peuvent reconnaître, qu’elles soient d’Orient ou d’Occident.

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 43 min
    La couleur des mots - Line Papin

    La couleur des mots - Line Papin

    Comment la vie devient-elle possible... ou pas. C’est bien de la vie dont il est question dans le dernier roman de Line Papin, paru en mars dernier chez Stock. La vie que les femmes donnent, imaginent, envisagent ou non... mais qui n’adviendra pas. Parce qu’elle aura été interrompue par une impossibilité, biologique ou psychologique. Ou les deux à la fois.
    Pour certaines femmes, ces enfants jamais venus au monde sont pourtant bien là : désincarnés mais tout-à-fait présents. Condamnés à l’intimité de leur mère et au silence, ils ne sont jamais évoqués, rarement mis en mots, et très peu racontés. Avec Une vie possible, son 5ème roman, Line Papin leur donne corps, réalité, existence... à la croisée de deux mondes : éternels corps étrangers entre l’Ici et l’Ailleurs. Comme la romancière elle-même, ils cherchent une place.
    Grâce à ses mots, Line Papin dévoile et explore cet entre-deux-mondes, si fréquent dans la vie des femmes, et qui pour la première fois, devient objet littéraire.

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 38 min
    La couleur des mots - Ananda Devi

    La couleur des mots - Ananda Devi

    La romancière et poétesse Ananda Devi semble avoir eu mille et une vies au travers des personnages qui émaillent sa vingtaine de romans étonnants publiés durant cinq décennies consacrées à l'écriture. Née à l’île Maurice en 1957, cette écrivaine discrète qui a composé une œuvre littéraire exigeante, riche et bouleversante, a choisi de livrer récemment à ses lecteurs une réflexion sur le mystère de l’écriture. « Deux malles et une marmite », paru aux éditions Project’îles est un essai autobiographique titré comme un conte et qui se lit comme un roman, ce qui n'est pas étonnant concernant cette autrice francophone majeure provenant de l'océan indien. Ananda Devi publie concomitamment chez Grasset “Le rire des déesses” qui a reçu le prix Femina des lycéens 2021. Un roman captivant qui nous plonge en Inde dont toute sa famille est originaire et non pas dans son île paradisiaque où elle a grandi avant de la quitter à ses 20 ans. Un paradis pour touristes et dont elle n'a eu de cesse de dépeindre avec noirceur une réalité crue qui efface l’image de la carte postale à laquelle elle est associée !
    ITV: Alexandre Héraud
    Réalisation: Benoit Artaud


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 44 min

Avis

5,0 sur 5
1 note

1 note

Classement des podcasts dans Arts

Face à l'histoire
France Inter
Espions, une histoire vraie
France Inter
Blockbusters, le podcast natif
France Inter
Le Cours de l'histoire
France Culture
Ils ont changé le monde
France Culture
Un été avec
France Inter