1h

La lumière est toujours là, le regard spirituel c’est justement de savoir s’émerveiller Zeteo

    • Christianisme

Trader brillant à Wall-Street, Londres et Paris avant d’entrer en noviciat cistercien au monastère de Tamié qu’il quitte avant de prononcer les vœux religieux, fondateur de la fraternité StPaul à Marseille consacrée à enseigner les enfants les plus démunis, notamment issus de l’immigration, Henry Quinson a aussi été l’un des conseillers principaux du film « Des Hommes et des Dieux » avant de se marier, de mener aujourd’hui une vie d’enseignant, de conférencier et d’auteur d’essais.
Henry Quinson nous raconte son parcours, qu’une lecture cruciale à l’âge de 19 ans a définitivement influencé, le plaçant à la recherche d’un Dieu dont il ressentira le manque au cours de sa carrière de golden boy. Il témoigne de son expérience marquante au monastère de Tamié, celui dont sont issus deux des sept martyrs du Monastère de Tibhirine. Il nous raconte son engagement social et éducatif auprès des enfants démunis de Marseille. Il revient également sur les circonstances qui l’ont amené à apporter une contribution significative à la création comme au tournage du film « Des Hommes et des Dieux ».
Enfin, Henry Quinson nous livre sa vision de notre monde pris dans les tourments de la crise du coronavirus : Nous sommes au temps où l’humanité entre dans l’âge adulte, après avoir traversé dans son histoire les âges de l’enfance puis de l’adolescence.
Une vision lucide et émerveillée à la fois, celle d’un homme habité par le sens de la transcendance, et la rencontre du Christ.
Henry Quinson est l’auteur de plusieurs ouvrages : Moine des cités, de Wall Street aux Quartiers Nord de Marseille, Prix de littérature religieuse 2009, et Secret des hommes, secret des dieux, l’aventure humaine et spirituelle du film Des Hommes et des dieux, Prix spiritualités d’aujourd’hui 2011. Son nouvel essai « Et l’homme devint Dieu », sera publié en mai prochain aux éditions Le Passeur.

Trader brillant à Wall-Street, Londres et Paris avant d’entrer en noviciat cistercien au monastère de Tamié qu’il quitte avant de prononcer les vœux religieux, fondateur de la fraternité StPaul à Marseille consacrée à enseigner les enfants les plus démunis, notamment issus de l’immigration, Henry Quinson a aussi été l’un des conseillers principaux du film « Des Hommes et des Dieux » avant de se marier, de mener aujourd’hui une vie d’enseignant, de conférencier et d’auteur d’essais.
Henry Quinson nous raconte son parcours, qu’une lecture cruciale à l’âge de 19 ans a définitivement influencé, le plaçant à la recherche d’un Dieu dont il ressentira le manque au cours de sa carrière de golden boy. Il témoigne de son expérience marquante au monastère de Tamié, celui dont sont issus deux des sept martyrs du Monastère de Tibhirine. Il nous raconte son engagement social et éducatif auprès des enfants démunis de Marseille. Il revient également sur les circonstances qui l’ont amené à apporter une contribution significative à la création comme au tournage du film « Des Hommes et des Dieux ».
Enfin, Henry Quinson nous livre sa vision de notre monde pris dans les tourments de la crise du coronavirus : Nous sommes au temps où l’humanité entre dans l’âge adulte, après avoir traversé dans son histoire les âges de l’enfance puis de l’adolescence.
Une vision lucide et émerveillée à la fois, celle d’un homme habité par le sens de la transcendance, et la rencontre du Christ.
Henry Quinson est l’auteur de plusieurs ouvrages : Moine des cités, de Wall Street aux Quartiers Nord de Marseille, Prix de littérature religieuse 2009, et Secret des hommes, secret des dieux, l’aventure humaine et spirituelle du film Des Hommes et des dieux, Prix spiritualités d’aujourd’hui 2011. Son nouvel essai « Et l’homme devint Dieu », sera publié en mai prochain aux éditions Le Passeur.

1h

Classement des podcasts dans Christianisme