326 épisodes

La Maison de la Poésie de Paris est une scène de lectures, de rencontres et de création dédiée à la voix des poètes et des écrivains. Elle s'adresse aussi bien à ceux qui ont toujours un livre en poche qu'à ceux qui découvriront le texte porté autrement, par la scène, la voix, la musique, l'image...

La Maison de la Poésie Maison de la Poésie Paris

    • Culture et société
    • 4,9 • 13 notes

La Maison de la Poésie de Paris est une scène de lectures, de rencontres et de création dédiée à la voix des poètes et des écrivains. Elle s'adresse aussi bien à ceux qui ont toujours un livre en poche qu'à ceux qui découvriront le texte porté autrement, par la scène, la voix, la musique, l'image...

    Les Bruits du monde - Episode 4 : L'intime en un seul bond

    Les Bruits du monde - Episode 4 : L'intime en un seul bond

    Podcast "Les Bruits du monde" // Episode 4 : L'intime en un seul bond.
    Création sonore autour de l’atelier d’écriture mené auprès de lycéen.es du lycée Voillaume (Aulnay-sous-Bois) et du lycée Gustave Ferrié (Paris) dans le cadre du programme "Écritures et territoires" de la Maison de la Poésie.

    Un podcast réalisé par Mathilde Forget, autrice, compositrice et interprète.

    Quatrième épisode de la série de podcasts "Les Bruits du monde", collection de création sonore autour des ateliers d’écriture menés par la Maison de la Poésie.

    En 2020-2021, plus de 300 lycéen•es d’Île-de-France ont participé au programme "Écritures et territoires", parcours littéraire et multimédia.
    À partir d’une phrase commune et neutre, les élèves du lycée Voillaume et du lycée Gustave Ferrié ont écrit un souvenir lié à la honte, ou à la différence. Et parfois, le corps et ses sens ont surgis.
    Un petit quelque chose que l’on gardait plus ou moins secret.
    La phrase : Quand un chat saute, il se propulse en hauteur jusqu’à 1m50 en un seul bond, le choc de l’atterrissage est amorti par les coussinets de ses pattes.

    Avec le soutien de la Région Ile-de-France, la Fondation Engagement Média pour les Jeunes et la Fondation du Crédit Mutuel.

    • 4 min
    LAURA KASISCHKE – OÙ SONT-ILS MAINTENANT. ANTHOLOGIE PERSONNELLE

    LAURA KASISCHKE – OÙ SONT-ILS MAINTENANT. ANTHOLOGIE PERSONNELLE

    Lecture par Raphaëlle Saudinos
    Rencontre animée par Nathalie Crom - Interprète : Marguerite Capelle

    Laura Kasischke commence à écrire de la poésie bien avant d’entamer son œuvre de fiction. Lorsqu’elle publie son premier roman, À Suspicious River, elle a déjà fait paraître deux recueils de poèmes aux États-Unis. Depuis, elle mène ces deux activités en parallèle. Où sont-ils maintenant, son anthologie personnelle, offre un parcours rétrospectif dans ses neuf recueils déjà publiés, révélant la force du souffle poétique traversant cette œuvre.

    Laura Kasischke parvient, par son écriture déployant des images inattendues où s’entrechoquent le cosmique et le quotidien, l’univers familier et sa face cachée, à mettre la conscience à nu en montrant des éclats de vie traversés par le désir, l’angoisse, la maladie, la mort, les regrets. Dans ces pages se côtoient des mères berçant leurs bébés ou s’affolant de voir leur bambin disparaître dans un supermarché, des jeunes filles en quête d’avenir, des souvenirs de parents disparus et une multitude de visages sortis de l’oubli, tous à la recherche d’un lien proprement humain que le poème même de Kasischke vient recréer, de son premier à son dernier vers.

    Cette poésie, influencée par les surréalistes français et par l’œuvre de Sylvia Plath, que la forme ne vient jamais emprisonner, mais dont les variations de rythme épousent savamment les mouvements de la vie, la sienne comme celle de tant de destins entraperçus, est aussi bouillonnante de vitalité et d’humour.

    À lire – Laura Kasischke, Où sont-ils maintenant. Anthologie personnelle, trad. de l’anglais (États-Unis) par Sylvie Doizelet, Coll. « Du monde entier », Gallimard, 2021.

    • 1h 7 min
    JEANETTE WINTERSON – FRANKISSSTEIN

    JEANETTE WINTERSON – FRANKISSSTEIN

    Rencontre animée par Elisabeth Philippe - Interprète : Marguerite Capelle

    « L’humanité ne supporte que peu de réalité. C’est pour cela que nous inventons des histoires. »

    Genève, 1816. Dans un territoire perdu entre rêve et réalité, au bord d’un lac rendu invisible par une pluie sans fin, Mary Shelley fait germer une histoire : celle d’une vie et de son créateur. Alors qu’elle subit plusieurs fausses couches, puis assiste à la mort de son jeune enfant, la jeune écrivaine est vite possédée par cette histoire qui la hante, celle d’un homme qui voulait en finir avec la mort.

    En Grande-Bretagne, au lendemain du Brexit, Ry Shelley, un chirurgien transgenre qui se présente comme un être hybride, fournit des membres amputés à Victor Stein pour un projet d’intelligence artificielle.

    Avec ce roman d’une audace folle, Jeanette Winterson nous livre une vision vertigineuse de notre humanité : son histoire, son futur, son essence. Sélectionné pour le prestigieux Booker Prize, FranKISSstein est aussi un grand texte sur la position hybride de l’écrivain, à la fois créateur et prisonnier de sa création.

    À lire – Jeanette Winterson, FranKISSstein, trad. de l’anglais (Grande-Bretagne) par Céline Leroy, Buchet Chastel, 2021.

    • 1h 5 min
    Le fleuve qui voulait écrire

    Le fleuve qui voulait écrire

    Le fleuve qui voulait écrire

    Les auditions du parlement de Loire


    Performance & rencontre autour du livre mis en récit par Camille de Toledo
    Avec Matthieu Duperrex, Sarah Vanuxem & Rodolphe Alexis, Bruno Marmiroli, Virginie Serna & Camille de Toledo
    Modération : Sophie Joubert

    Et si un fleuve, Loire, et les divers éléments terrestres écrivaient une constitution ? Et si les entités naturelles, rivières, montagnes, forêts, océans, glaciers et sols… étaient, à force d’exploitation, de prédation, en voie d’inventer leur grammaire, exigeant leur représentation ? Voici les auditions du parlement de Loire, voici l’histoire d’un soulèvement légal terrestre…

    Avec Les Liens qui Libèrent, Manuella éditions et le Pôle art et urbanisme
    ____________________

    Déroulé de la soirée :

    18h30 – HISTOIRE D’UN SOULÈVEMENT DE LA NATURE
    Avec Matthieu Duperrex, Sarah Vanuxem et l’audiographiste Rodolphe Alexis.

    En live, on entend des sons du monde, dix tableaux sonores mêlant des voix animales et végétales… et s’entrelaçant avec les voix de ces autres qu’humains, les trois protagonistes, Duperrex, Vanuxem et Toledo racontent, en dix dates, le soulèvement légal de la nature, des textes de Christopher Stone de 1972 jusqu’à la déclaration des droits de Loire en passant par la constitution de l’Equateur, la reconnaissance des fleuves Atrato, Whanganui, Mgapie…


    19h30 – LE FLEUVE QUI VOULAIT ÉCRIRE…
    Avec Bruno Marmiroli, Virginie Serna & Camille de Toledo

    En partant d’une dizaine de couple-pages extraites du livre, Le fleuve qui voulait écrire, la discussion cherchera à mettre en partage les grandes questions qui naissent de ce soulèvement légal de la nature, notamment en suivant le cas du fleuve Loire et de son bassin versant. Virginie Serna et Bruno Marmiroli ont suivi l’intégralité du processus des auditions du Parlement de Loire. Ils témoigneront d’une évolution des représentations de la nature, dès lors que celle-ci devient sujet, personne, voix…

    À lire – Camille de Toledo, Le fleuve qui voulait écrire, Manuella Éditions – LLL- Les liens qui libèrent, 2021.

    • 57 min
    LES ENTRETIENS DE PO&SIE

    LES ENTRETIENS DE PO&SIE

    LES ENTRETIENS DE PO&SIE
    Contra Mundum & La revue Hyperion : On The Future of Aesthetics

    Avec Rainer J. Hanshe, Mary Shaw, Kari Hukkila, Carole Viers-Andronico, Pierre Senges, Martin Rueff & Claude Mouchard

    À l’occasion du dixième anniversaire de la maison d’édition new-yorkaise Contra Mundum Press, la revue Po&sie accueille Rainer Hanshe, directeur de Contra Mundum, Mary Shaw, Kari Hukkila, Carole Viers-Andronico & Pierre Senges. Rainer Hanshe et son équipe publient la revue Hyperion : on the Future of Aesthetics et, avec une imagination et une précision éditoriales exceptionnelles, des volumes écrits en anglais ou traduits en anglais (souvent en édition bilingue) de diverses langues, dont le français.

    Parmi les auteurs publiés : Ghérasim Luca, Miklos Szentkuthy, Fernando Pessoa, L. A. Blanqui, Robert Kelly, Pier Paolo Pasolini, Federico Fellini, Robert Musil, Lorand Gaspar, Jean-Jacques Rousseau, Ahmad Shamlu, Jean-Luc Godard, Otto Dix, Pierre Senges, Charles Baudelaire, Joseph Kessel, Adonis et Pierre Joris, le Marquis de Sade, Paul Celan, Marguerite Duras, Hans Henny Jahnn.

    Sera en particulier abordée – par lectures et interrogations – l’œuvre extraordinaire (et multilingue) de l’italien (poète, artiste visuel, critique, traducteur, « bibliste ») Emilio Villa (1914 – 2003).

    À lire – La revue Hyperion : on the Future of Aesthetics, Contra Mundum Press.

    La revue Po&sie, éditions Belin.

    • 1h 47 min
    « EXILS, HISTOIRE, POLITIQUE »

    « EXILS, HISTOIRE, POLITIQUE »

    Avec Dubravka Ugrešić & Gonçalo M. Tavares
    Rencontre animée par Francesca Isidori - Interprètes : Chloé Billon & Ana Rita de Eça

    Quels sont les liens entre littérature et politique dans un monde à reconstruire ? Quelle est la part de l’imaginaire ? Comment résister à la barbarie à l’ère de la technique ? Par la littérature ? De Zagreb assiégée au Portugal de l’après-Salazar, il sera question de double culture, de langues, de mélancolie et d’un humour savamment grinçant. Une conversation sur l’expérience de l’exil.

    À lire – Dubravka Ugrešić, Baba Yaga a pondu un œuf, trad. du croate par Chloé Billon, Christian Bourgois, 2021. Gonçalo M. Tavares, Le Quartier, Les Messieurs, trad. du portugais par Dominique Nédellec, éd. Viviane Hamy, 2021.

    Rencontre proposée par Lettres d’Europe et d’Ailleurs, portées par KOSMOPOLIT et les Amis du Roi des Aulnes.
    En partenariat avec l’Institut Camões.

    • 1h 22 min

Avis

4,9 sur 5
13 notes

13 notes

minuslulu ,

Proust Latino

Merci pour ce podcast sur Proust Latino !
Je découvre une nouvelle facette de Proust. Je commande le livre de Ruben Gallo immédiatement 😉 pour connaître les détails des célèbres quatre latinos américains à Paris.

Margaux Fourcade ,

La maison de la poésie..

Un podcast... j’en ai rêvé, ils l’ont fait...!

Classement des podcasts dans Culture et société

D’autres se sont aussi abonnés à…