16 épisodes

  
Saison 2 - La Voix des Aînés, Il était une fois les soignants
Un podcast sur ce que signifiait soigner et être soignant dans les années 50.  
La Fondation Korian pour le Bien-Vieillir, lance « Il était une fois les soignants », la 2ème édition de la nouvelle série de podcasts de « La Voix des Aînés ».  
Alors que ceux qui prennent soin des plus âgés sont plus que jamais en première ligne pour combattre l’épidémie, Sophie Pillods, réalisatrice de ces podcasts, est allée à la rencontre de résidents de maison de retraite qui sont d’anciens soignants. Cette génération a vécu la transformation radicale de la médecine avec l’arrivée des nouveaux médicaments, des vaccins, des examens complémentaires, la disparition des salles communes… 
Ainsi, une dizaine de personnes, âgées de 85 à 95 ans, ont accepté de participer à cette aventure : Dany, Christiane, Suzanne, Olga, Anne-Marie (infirmières), Mimi (agent hospitalier), Marcelle (cardiologue), André (médecin généraliste), Daniel (kinésithérapeute), Simone (aide-soignante).
Chacun d’entre eux évoque avec beaucoup d’émotion leur engagement, le lien au patient, l’acte de soigner et de prendre soin.
Cette série de huit épisodes s’articule autour du portrait de ces personnalités et la manière dont ils ont vu leur métier se transformer. 
Un podcast hebdomadaire, à écouter sur le site de la Fondation Korian fondation-korian.com pour le Bien-vieillir et les plateformes de téléchargement habituelles.
***
Ces podcasts s’inscrivent dans « La Voix des Aînés », l’une des initiatives portées par la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir, qui contribue à l’inclusion et à la valorisation du rôle social des aînés, des aidants et des professionnels de l’accompagnement. La Voix des Aînés met en lumière ce que les plus âgés d’entre-nous ont à partager et à nous transmettre au travers de témoignages écrits, vidéos et sonores. 
Saison 1 - La Voix des Aînés, « Il était une fois les femmes »
La Voix des Aînés s’est enrichie en 2019 du lancement de la première série originale de podcasts, intitulée « Il était une fois les femmes ». Au cours de huit épisodes, plusieurs femmes résidant en maison de retraite y partageaient avec sensibilité, franchise et vivacité leur histoire de vie, retraçant l’évolution de la condition féminine depuis les années 40. 

La Voix des Aînés Fondation Korian pour le Bien-Vieillir

    • Culture et société
    • 5.0, 17 notes

  
Saison 2 - La Voix des Aînés, Il était une fois les soignants
Un podcast sur ce que signifiait soigner et être soignant dans les années 50.  
La Fondation Korian pour le Bien-Vieillir, lance « Il était une fois les soignants », la 2ème édition de la nouvelle série de podcasts de « La Voix des Aînés ».  
Alors que ceux qui prennent soin des plus âgés sont plus que jamais en première ligne pour combattre l’épidémie, Sophie Pillods, réalisatrice de ces podcasts, est allée à la rencontre de résidents de maison de retraite qui sont d’anciens soignants. Cette génération a vécu la transformation radicale de la médecine avec l’arrivée des nouveaux médicaments, des vaccins, des examens complémentaires, la disparition des salles communes… 
Ainsi, une dizaine de personnes, âgées de 85 à 95 ans, ont accepté de participer à cette aventure : Dany, Christiane, Suzanne, Olga, Anne-Marie (infirmières), Mimi (agent hospitalier), Marcelle (cardiologue), André (médecin généraliste), Daniel (kinésithérapeute), Simone (aide-soignante).
Chacun d’entre eux évoque avec beaucoup d’émotion leur engagement, le lien au patient, l’acte de soigner et de prendre soin.
Cette série de huit épisodes s’articule autour du portrait de ces personnalités et la manière dont ils ont vu leur métier se transformer. 
Un podcast hebdomadaire, à écouter sur le site de la Fondation Korian fondation-korian.com pour le Bien-vieillir et les plateformes de téléchargement habituelles.
***
Ces podcasts s’inscrivent dans « La Voix des Aînés », l’une des initiatives portées par la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir, qui contribue à l’inclusion et à la valorisation du rôle social des aînés, des aidants et des professionnels de l’accompagnement. La Voix des Aînés met en lumière ce que les plus âgés d’entre-nous ont à partager et à nous transmettre au travers de témoignages écrits, vidéos et sonores. 
Saison 1 - La Voix des Aînés, « Il était une fois les femmes »
La Voix des Aînés s’est enrichie en 2019 du lancement de la première série originale de podcasts, intitulée « Il était une fois les femmes ». Au cours de huit épisodes, plusieurs femmes résidant en maison de retraite y partageaient avec sensibilité, franchise et vivacité leur histoire de vie, retraçant l’évolution de la condition féminine depuis les années 40. 

    Episode 8 : Technique et médicaments

    Episode 8 : Technique et médicaments

    Elles ont commencé à travailler après la deuxième guerre mondiale, une époque où la technique et les médicaments commencent tout juste à se développer. C’est une époque où se côtoient les piqures de pénicilline et le sirop de limace ! 
    Marcelle (82 ans), cardiologue, se souvient des ventouses que l’on posait à son grand-père. 
    Olga (90 ans) a connu dans son corps la tuberculose en travaillant dans un sanatorium. Pour la soigner, elle subira un pneumothorax thérapeutique, technique pratiquée jusque dans les années 50.
    Production : Partage de Voix 
    Auteure, réalisatrice : Sophie Pillods 
    Mixage et réalisation : Agnès Mathon 
    Musique : David Gubitsch
    Repères : 
    Les médicaments : 
    1941 : premier patient traité par la pénicilline
    1944 : vaccin contre la grippe
    1950 : découverte des neuroleptiques 
    La radiologie
    Le procédé de l’échographie est découvert pendant la première guerre. 
    1951 : invention du premier échographe par Wild et Reid.

    N.B. Toute personne figurant sur les pochettes des podcasts La voix des aînés ne représente en aucun cas les femmes et hommes qui témoignent.

    • 13 min
    Episode 7 : Les salles communes

    Episode 7 : Les salles communes

    Après-guerre, les malades et indigents sont dans des salles communes sans distinction d’âge, de classes sociales et même de pathologies. On sépare uniquement les sexes, il y a des salles pour les femmes et des salles pour les hommes. 
    Les enfants, malades, handicapés, orphelins, sont séparées en fonction de leur âge.
    Du côté des plus âgés, on mélange les vieux indigents et sans famille avec les adultes handicapés. 
    On manque de matériel partout mais encore plus dans ce service qui ne se voit attribuer que les rebuts des autres services. 
    Production : Partage de Voix 
    Auteure, réalisatrice : Sophie Pillods 
    Mixage et réalisation : Agnès Mathon 
    Musique : David Gubitsch
    Repères : 
    1789 : naissance de l’hôpital laïque. Les religieuses deviennent garde-malade. Les découvertes de Pasteur en matière d’hygiène impliquent de vrais changements que les religieuses refusent. 
    1920 : les hôpitaux s’ouvrent aux classes moyennes.
    1945 : création de la sécurité sociale et du service public hospitalier. 

    N.B. Toute personne figurant sur les pochettes des podcasts La voix des aînés ne représente en aucun cas les femmes et hommes qui témoignent.

    • 10 min
    Episode 6 : La formation

    Episode 6 : La formation

    Jusqu’au début des années 60, plusieurs voies mènent au métier d’infirmière : les écoles religieuses, la croix rouge et les écoles publiques. Le diplôme d’Etat est créé en 1938. En 1946, « est considéré comme exerçant la profession infirmière, toute personne qui donne habituellement, dans des services publics ou privés d'hospitalisation ou de consultation, des soins prescrit par un médecin ». On entre dans ces écoles à 18 ans. Aucun diplôme n’est requis. Les médecins y enseignent la morale, l’anatomie, la biologie… On appelle ces étudiantes, les petites bleues à l’APHP de Paris, les filles de la Maison Protestante à Nîmes… Le matin, elles sont dans les services et l’après-midi en cours. Elles portent un uniforme, entre bonne sœur et nurse.
    C’est en 1949, qu’apparait le grade d’aide-soignante au sein de l’hôpital public. On y accède par compagnonnage. Dans les premiers stages, on découvre la maladie, la mort, l’indigence… et les salles communes.
    Production : Partage de Voix 
    Auteure, réalisatrice : Sophie Pillods 
    Mixage et réalisation : Agnès Mathon 
    Musique : David Gubitsch
    Repères : 
    Au début du XXème siècle, le personnel soignant se réparti en trois catégories : les infirmières qualifiées, les infirmières non qualifiées, les servants (garçons et filles de salle).

    N.B. Toute personne figurant sur les pochettes des podcasts La voix des aînés ne représente en aucun cas les femmes et hommes qui témoignent.

    • 15 min
    Episode 5 : Anne-Marie, infirmière

    Episode 5 : Anne-Marie, infirmière

    Anne-Marie (84 ans) part de son milieu bourgeois où elle s’ennuie pour rentrer à l’école régionale d’infirmières de Toulouse. Elle décide de poursuivre ses études pour devenir laborantine. A l’époque les laboratoires faisaient partie intégrante des services. Ce qui lui plait, c’est de pouvoir discuter des résultats avec « le patron ». Au fur et à mesure des années, elle apprend les examens de l’anatomopathologie.
    Puis, plus tard, elle se forme aux examens de pneumologie, tels que la gazométrie et la spirométrie… Dans son parcours de vie, elle dit que l’hôpital l’a sauvée… »
    Production : Partage de Voix 
    Auteure, réalisatrice : Sophie Pillods 
    Mixage et réalisation : Agnès Mathon 
    Musique : David Gubitsch
    Repères : 
    La biologie moléculaire voit le jour en tant que discipline en 1930 grâce au développement de l’instrumentation. 
    1967 : Diplôme d’Etat de laborantin d’analyse médicale.

    N.B. Toute personne figurant sur les pochettes des podcasts La voix des aînés ne représente en aucun cas les femmes et hommes qui témoignent.

    • 14 min
    Episode 4 : Daniel, kinésithérapeute

    Episode 4 : Daniel, kinésithérapeute

    Le métier de kinésithérapeute est reconnu à la fin de la deuxième guerre mondiale car il a fait ses preuves auprès des soldats blessés. 
    Daniel (92 ans) en fait partie. Il adore la gym et aime donner et s’occuper des autres. Diplômé en 1951, Il travaillera d’abord aux Thermes où le massage sera au cœur de son métier, puis en 1954, il s’associe avec un rhumatologue pour créer un service de kinésithérapie dans une clinique où il découvre les appareils.
    Production : Partage de Voix 
    Auteure, réalisatrice : Sophie Pillods 
    Mixage et réalisation : Agnès Mathon 
    Musique : David Gubitsch
    Repères : 
    Le mot masseur kinésithérapeute vient des mots grecs « massein » pétrir, « kinesis » mouvement, « theraperein » soigner.
    Au début du 19ème siècle, c’est un suédois Pehr Henrik Ling (1776-1839) qui élabore une méthode de gymnastique. On le considère aujourd’hui comme le père de la kinésithérapie.

    N.B. Toute personne figurant sur les pochettes des podcasts La voix des aînés ne représente en aucun cas les femmes et hommes qui témoignent.

    • 11 min
    Episode 3 : L’humain avant tout

    Episode 3 : L’humain avant tout

    Olga et Christiane regrettent le manque de contact parfois de n’avoir plus le temps de discuter, de toucher car elles passent trop de temps sur les appareils. 
    Isabelle, fille d’André, ancien médecin- généraliste accoucheur, témoigne qu’entre son grand-père qui partait en ski voire ses parturientes, son père qui finissait ses consultations à 22h et sa sœur qui exerce aujourd’hui son métier sans sacrifier pour autant sa vie familiale, le métier a bien changé. 
    Production : Partage de Voix 
    Auteure, réalisatrice : Sophie Pillods 
    Mixage et réalisation : Agnès Mathon 
    Musique : David Gubitsch
    Repères : 
    Hippocrate, père de la médecine occidentale, 400 ans avant JC, fut le premier à théoriser sur l’observation clinique et sur l’importance de prendre en compte l’environnement du malade pour poser un diagnostic.

    N.B. Toute personne figurant sur les pochettes des podcasts La voix des aînés ne représente en aucun cas les femmes et hommes qui témoignent.

    • 12 min

Avis d’utilisateurs

5.0 sur 5
17 notes

17 notes

Yannick de St Malo ,

Ouvrez vos oreilles

Une série captivante. De l’humour, beaucoup de sensibilité, des paroles puissantes... nos aînés sont formidables. A écouter sans modération et faire écouter à tous. Bravo

benjamin vial ,

A écouter absolument

Superbe podcast, bouleversant ! Le concept me plait beaucoup, un lien direct vers les vieilles générations qui est très apprécié ! Un format court, très facile à écouter partout! Je recommande !

Classement des podcasts dans Culture et société

D’autres se sont aussi abonnés à