18 épisodes

LE CINÉMA AVEC UN GRAND A
Les films du grenier sont de sortie avec Yann Ritter et Matthieu Blomme dans le Cinéma avec un grand A sur CinéMaRadio. Revivez les plus grands moments du 7ème Art avec le meilleur du cinéma dans le meilleur podcast cinéma ever ! Rendez-vous dans notre grenier, on ressort toutes les K-7 Vhs et on se mate les films et les séries ! Et tous les genres cinématographiques y passent : films d'action, comédies, films d'horreur, mangas, etc. Le festin nu, New York 1997, le film d'animation La Bande à Picsou, Sister Act, Amadeus, Good Morning Vietnam, Cluedo Le Film, Will Hunting, La vie aquatique, le secret de mon succès, Speed, Delta Force, Akira, Yakusa, Kagemusha, etc. 

ÉCOUTE-NOUS SUR YOUTUBE : Rendez-vous sur notre page YouTube, abonne-toi et clique sur l’émission qui t'intéresse : https://www.youtube.com/channel/UCdp3TMvlaVvoU8vks6Y8tmQ

ÉCOUTE-NOUS SUR ITUNES : Dans iTunes, rendez-vous dans la section Store puis utilise le champ Recherche en haut à droite et tape “CinéMaRadio”. Tu trouveras alors nos différentes émissions. Important: si tu veux vraiment nous soutenir abonne-toi, donne-nous la note de 5 étoiles et commente un max! Nous lâcher 5 étoiles sur Apple Podcasts permet de soutenir le podcast en le mettant dans le Top iTunes et ça permet de le faire découvrir à un maximum de gens. http://bit.ly/ITUNEScinemA


ECOUTE-NOUS SUR DEEZER :Deezer est une autre jolie plateforme de podcasts. Donc tu peux venir t'abonner à nos podcasts, commenter ces émissions, les partager, les liker, la TOTALE quoi! http://bit.ly/DEEZERcinemA

ECOUTE-NOUS SUR SPOTIFY : https://open.spotify.com/show/5k3PQpr2uAkWhUtT0KIngp

LE CINÉMA AVEC UN GRAND A | CinéMaRadio FLOMOUN

    • Télévision et cinéma
    • 5.0, 1 note

LE CINÉMA AVEC UN GRAND A
Les films du grenier sont de sortie avec Yann Ritter et Matthieu Blomme dans le Cinéma avec un grand A sur CinéMaRadio. Revivez les plus grands moments du 7ème Art avec le meilleur du cinéma dans le meilleur podcast cinéma ever ! Rendez-vous dans notre grenier, on ressort toutes les K-7 Vhs et on se mate les films et les séries ! Et tous les genres cinématographiques y passent : films d'action, comédies, films d'horreur, mangas, etc. Le festin nu, New York 1997, le film d'animation La Bande à Picsou, Sister Act, Amadeus, Good Morning Vietnam, Cluedo Le Film, Will Hunting, La vie aquatique, le secret de mon succès, Speed, Delta Force, Akira, Yakusa, Kagemusha, etc. 

ÉCOUTE-NOUS SUR YOUTUBE : Rendez-vous sur notre page YouTube, abonne-toi et clique sur l’émission qui t'intéresse : https://www.youtube.com/channel/UCdp3TMvlaVvoU8vks6Y8tmQ

ÉCOUTE-NOUS SUR ITUNES : Dans iTunes, rendez-vous dans la section Store puis utilise le champ Recherche en haut à droite et tape “CinéMaRadio”. Tu trouveras alors nos différentes émissions. Important: si tu veux vraiment nous soutenir abonne-toi, donne-nous la note de 5 étoiles et commente un max! Nous lâcher 5 étoiles sur Apple Podcasts permet de soutenir le podcast en le mettant dans le Top iTunes et ça permet de le faire découvrir à un maximum de gens. http://bit.ly/ITUNEScinemA


ECOUTE-NOUS SUR DEEZER :Deezer est une autre jolie plateforme de podcasts. Donc tu peux venir t'abonner à nos podcasts, commenter ces émissions, les partager, les liker, la TOTALE quoi! http://bit.ly/DEEZERcinemA

ECOUTE-NOUS SUR SPOTIFY : https://open.spotify.com/show/5k3PQpr2uAkWhUtT0KIngp

    Film Silent Hill - 1ere partie

    Film Silent Hill - 1ere partie

    Dans ce podcast cinéma nous revenons aujourd'hui sur ce grand film d'horreur, Silent Hill ! Film culte dont on fait la critique aujourd'hui sur Cinémaradio.
    Vous pouvez écouter toutes les critiques de films sur Cinémaradio et notamment dans le podcast cinéma du Cinéma Avec un grand A.

    • 12 min
    Le Festin Nu | The Naked Lunch

    Le Festin Nu | The Naked Lunch

    Yann Ritter revient sur ce grand classique de la littérature adapté au cinéma: Le Festin NuBon autant vous dire que pour notre film du jour, il nous faudra à vous comme à moi une bonne dose de recul (… et de LSD accessoirement) pour piger un broc de ce mic mac psychédélique, Le Festin Nu étant ce qu’on peut appeler un gros, un très gros trip multifacette et un objet filmique inattendu…LE ROMAN D'ABORDLe Festin Nu est à l’origine un roman de William Burroughs, qu’il écrivit entre 1954 et 1957 à Tanger sous l’influence de diverses substances hallucinogènes et sous coke (ce qui est en soit un exploit). Le résultat est une œuvre dispersée obscène et informe mais saluée par la critique et le public dès sa publication… en France. Aux Etats-Unis le livre fut interdit pour 10 ans tant il choquait les mœurs par son évocation crue de l’homosexualité.LE FILM ENSUITEPar son manque de cohérence et d’une forme classique le roman fut très vite classé dans la catégorie inadaptable. Mais un homme, qui présentait Burroughs comme une de ses inspirations premières tenta le pari. Cet homme c’est David Cronenberg, qui à l’époque avait déjà réalisé une dizaine films, dont le culte La Mouche et le dérangeant Vidéodrome entre autre, qui avait fait de lui un cinéaste reconnu autant par le public que par la critique.Mais l’adaptation du roman de Burroughs est un défi de taille pour le canadien qui décide d’ajouter aux éléments qu’il prend au roman une évocation de la biographie de son auteur. C’est ainsi que William « Bill » Lee assassine sa femme en jouant à Guillaume Tell de la même manière que Burroughs. De même l’Interzone où Lee pense se trouver dans son délire est une évocation de l’International Zone de Tanger où il écrivit le roman.« Il semble que j'ai enregistré mes impressions sur ce mal et son délire….. le Festin Nu cet instant pétrifié et glacé où chacun peut voir ce qui est piqué au bout de chaque fourchette. »L'HISTOIREAlors ce film, on commence par quoi ? … Ah oui William Lee est un ancien junkie reconverti dans l’extermination de cafards, (jusque-là vous alleZ me dire tout va bien mais …) sa femme lui vole son produit pour se…. l’injecter. Bien décidé à garder son boulot et à aider sa femme, il décide d’aller à la rencontre d’un médecin spécialisé dans ce genre de cas.Vous suivez ? Bon alors on revient en arrière. Bill Lee est arrêté par deux policiers des stups qui le soupçonnent de trafiquer de la poudre, ils le mettent en face d’un cafard géant (oui, oui) qui lui révèle que sa femme est une espionne et qui plus est non humaine et qu’il faut absolument la tuer. Une fois fait il devra se rendre dans un port franc de la cote nord-africaine appelé l’Interzone, où il devra faire son rapport et enquêter sur différents personnages locaux tout en se faisant passer pour homosexuel. Vous ne me croyez pas ? Et pourtant….LE CASTINGPeter Weller, qui refusa de reprendre une troisième fois son rôle fétiche de Robocop pour jouer dans le film de Cronenberg, livre une performance étonnante. Il ralentit sa diction et son jeu pour rentrer dans son personnage constamment surpris et désabusé par son propre délire. Ne comprenant pas toujours où il se trouve et ce qu’il fait parfois touchant d’autre fois franchement déroutant Weller intègre parfaitement les sentiments de ce personnage si atypique.« L'orgasme ne joue aucun rôle dans la vie du drogué. …. le sablier de la came s'est vidé. »EN CONCLUSIONLe Festin Nu est un film singulier et pluriel à la fois. Un trip artistique, organique, sexuel de drogue (bien sûr) et même littéraire, jamais un film n’aura aussi bien compris la démarche de l’écriture et de la pensée littéraire. Un film où le scénario n’est pas la pierre angul

    • 11 min
    Un film à voir absolument : Amadeus | CinéMaRadio

    Un film à voir absolument : Amadeus | CinéMaRadio

    Le Cinéma Avec Un Grand A | Yann Ritter se remate le film chef d'oeuvre AMADEUS.Yann ressort ce film et nous fait écouter les meilleurs extraits du film Amadeus. On adore! Ecoute aussi le SOUNDTRACK du film Amadeus sur CinéMaRadio la radio du cinéma. Retrouve tous les podcasts du Cinéma Avec Un Grand A sur les plateformes de podcasts: 👉 Spotify: https://open.spotify.com/show/5k3PQpr2uAkWhUtT0KIngp👉 Itunes: http://bit.ly/ITUNEScinemA👉 Deezer: https://www.deezer.com/fr/show/56877👉 Stitcher: http://bit.ly/STITCHERcinemA👉 Pocket Casts : https://pca.st/263a👉 Overcast : https://overcast.fm/itunes1375049859/le-cin-ma-avec-un-grand-a-cin-maradio👉 Castbox : http://castbox.fm/vic/1375049859👉 Castro : https://castro.fm/podcast/385f9669-96e4-4491-b4ba-26c4e10ea1ce👉 Iheart : https://www.iheart.com/podcast/269-le-cinema-avec-un-g-29238094/👉 Google Play : https://www.google.com/podcasts?feed=aHR0cHM6Ly9mZWVkLnBpcHBhLmlvL3B1YmxpYy9zaG93cy81YWRhMmYwYzQyYzY3ODc3NTljZjRiZjc%3D👉 podCloud : http://le-cinema-avec-un-grand-a-cinemaradio.lepodcast.fr/👉 Podmust : https://podmust.com/podcast/le-cinema-avec-un-grand-a/👉 Tunein : http://tun.in/pi0Vi👉 Breaker : https://www.breaker.audio/le-cinema-avec-un-grand-a-cinemaradioIMPORTANT: Si tu aimes ce podcast cinéma, prends deux secondes pour noter ce podcast sur iTunes en nous attribuant 5 étoiles qui nous permettront d’être écoutés par plus de monde ;-)

    • 14 min
    Un film à voir aboslument pour Noël : La Bande à Picsou Le Film

    Un film à voir aboslument pour Noël : La Bande à Picsou Le Film

    Un film de Noël à voir avec des enfants (mais sans enfant c'est bien aussi!).Il y a peu Disney relançait la série La Bande a Picsou avec de nouveaux épisodes. Du coup ça donne envie à Yann Ritter de parler du canard le plus riche de monde pour tous les cinéphiles nostalgiques !Aujourd’hui pour les deux qui ne suivraient pas dans le fond on revient sur La Bande à Picsou le film le trésor de la lampe perdue sorti en 1989.Mais avant de commencer, petit retour en arrière, La bande a Picsou ou Duck Tales en anglais est une série animée de 100 épisodes diffusée entre 1987 et 1990 sur la toute jeune Disney Channel aux Etats-Unis et chez nous dans les différentes émissions estampillées Disney de l’époque. On y suit l’oncle Picsou, ses neveux : Riri, Fifi et Loulou et … sa nièce Zaza, dans leurs voyages à travers le monde. A noter que la plupart des histoires sont des adaptations animées des histoires imaginées par le créateur de Picsou, Carl Barks.Synospis :Picsou est appelé en Egypte par une de ces équipe de fouille archéologique, ils auraient trouvé une chambre secrète menant peut être au trésor de Kali Baba. Arrivés sur place pas de trésor mais une carte en indiquant l’emplacement. Picsou et ses neveux s’empressent de partir sur place. Mais en haut de la montagne le sorcier Merlock les épie, cherchant lui aussi le trésor pour y récupérer une lampe magique. Il envoie Dijon, son sbire paresseux, cleptomane et gaffeur espionner Picsou.Picsou découvre le trésor et fait cadeau de la lampe à sa nièce Zaza sans comprendre son importance, mais Merlock arrive, vole le trésor et laisse nos amis canards en très mauvaise posture.Picsou triste et déprimé rentre à Canardville (et non Donaldville, Donald étant semble-t-il banni de la bande a Picsou) avec la lampe comme seul réconfort de sa mésaventure.Les enfants de retour à la maison s’amusent avec la lampe et découvre en la frottant qu’elle contient un génie (comme par hasard !). Génie aussi jeune qu’eux en apparence, mais qui a déjà connu plusieurs maître dont Kali Babba et … Merlock. Ce dernier a suivi la troupe en ville grâce à ses pouvoirs et est prêt à tout pour récupérer la lampe.Vous l’aurez compris un scenario dans la droite ligne de la série, des écrits de Barks et fleurtant même avec Indiana Jones. La boucle est bouclée puisque l’inspiration principale de Spielberg pour créer son héros n’est autre que le plus avare des canards.Dans ce film on a droit à une étrange et inattendue chanson de Michel Elias datant de 1976.Le film est pour moi une réussite reprenant tous les éléments qui ont fait de la série le plus grands succès télé de Disney à l’époque. L’aventure, un scenario qui aura certains échos dans le futur Aladdin de Disney et un méchant charismatique dont le don de polymorphie permet une scène très drôle avec des lasers dans le coffre. Mais il faut dire que le doublage de Merlock aide beaucoup à son charisme. Vous aurez reconnu la voix du grand Jean Topart, voix de Salieri dans Amadeus ou voix off des mystérieuses cités d’or. Il donne toute son énergie et sa voix grave au sorcier, mais donne une performance assez différente de la voix originale de Christopher Lloyd. Il y a peu Disney relancait la série La Bande a Picsou avec de nouveaux épisodes. Mais dommage de ne plus y entendre le grand Philippe Dumat, disparu en 2006.Au final on a là un film mineur de Disney avec un casting 3 Etoiles en V.O comme en V.F ! Ce film est le premier long-métrage Disney tiré d'une série animée et réalisé par la filiale télé Walt Disney Television Animation, responsable de toute les bonnes séries Disney des années 80/90, de Tic et Tac Rangers du risque à Couacs en Vrac. A noter que l’animation a été gérée par la branche française du studio, les animateur

    • 11 min
    CRITIQUE DU FILM LOOSE CHANGE | CinéMaRadio

    CRITIQUE DU FILM LOOSE CHANGE | CinéMaRadio

    PODCAST CINEMA | Critique du film Loose Change (2005)Emission exceptionnelle avec un film tres important des années 2000: Loose Change.Un podcast en deux parties :1/ Que raconte le film?2/ Comprendre le sens de tout ce bordel!Le Cinéma avec Un Grand A est à écouter sur CinéMaRadio et retrouve tous les podcasts du Cinéma Avec Un Grand A sur les plateformes de podcasts:👉 Soundcloud: https://soundcloud.com/user-242803914👉 Itunes: http://bit.ly/ITUNEScinemA👉 Deezer: http://bit.ly/DEEZERcinemA👉 Stitcher: http://bit.ly/STITCHERcinemA

    • 14 min
    FILM KAGEMUSHA L'OMBRE DU GUERRIER | Le podcast cinéma

    FILM KAGEMUSHA L'OMBRE DU GUERRIER | Le podcast cinéma

    On a ressorti le film Kagemusha !On change de pays et même d’époque tant qu’à faire. Bienvenue dans Kagemusha l'ombre du guerrier d'Akira Kurosawa. Accrochez-vous parce qu’on va se marrer ou se perdre (c’est selon).Japon, XVIème siècle, une féroce guerre des clans divise l’archipel. L’un des plus puissants est le clan Takeda mené par le leader charismatique et quasi vénéré Shingen. Il rêve de prendre la capitale, Kyoto et ainsi devenir seigneur du pays. Mais lors de l’assaut du château de Noda il est mortellement blessé. Il fait alors passer un ordre un peu spécial pour sauvegarder son clan. Le frère de Shingen met dont en place un stratagème pour respecter la volonté de son frère. Il va utiliser un banal voleur comme doublure, l’idée semble étrange au départ mais ce dernier est le sosie parfait du seigneur défunt. Mais le Kagemusha (guerrier de l’ombre en japonais) n’a que le physique de commun avec le chef de clan. Sa présence et son allure manquent plusieurs fois de le faire démasquer mais il apprendra vite la vérité sur son rôle. Il comprendra dès lors, l’importance de sa mission quand il découvrira la vérité et réussira a bluffer les espions ennemis, le petit fils, les concubines et même ceux qui sont dans la confidence !Mais autant chez l’ennemi que dans le clan, des manigances se préparent dans l’ombre…Le film s’ouvre sur un plan unique, fixe et statique de six minutes. On nous présente ici Shingen Takeda, son frère, Nobukado et un voleur qui vient d’échapper à la peine de mort. La ressemblance flagrante entre lui et le seigneur Takeda pourrait bien servir au clan. Tatsuya Nakadai jouant les deux rôles (celui de Shingen et du Kagemusha) le plan est évidement un astucieux trucage. En VF pour accentuer la différence deux comédiens diffèrent doubleront chacun des personnages ; à savoir les talentueux Pierre Hatet et Marc De Georgi.Tatsuya Nakadai a la dure tache d’incarner la figure historique de Shingen Takeda, mais aussi sa doublure. Ce qui pour un acteur traditionnel ne serait pas chose aisé mais Nakadai était un véritable caméléon pouvant tout jouer et étant méconnaissable film après film. Son talent l’avait même fait devenir petit à petit le remplaçant de Toshiro Mifune comme acteur fétiche de Kurosawa. Et si vous le cherchez aujourd’hui, le bougre n’est pas mort, il est au casting du film d’animation Le Conte de la princesse Kaguya, un film récemment réalisé par le grand Isao Takahata.Kagemusha permis à son auteur, âgé à l’époque de 70 ans, d’avoir enfin la reconnaissance internationale qu’il méritait, et rafler au passage la Palme D’or à Cannes en 1980. Mais au prix de quelques concessions. N’arrivant pas à obtenir le budget nécessaire pour son projet, Kurosawa se tourna vers la peinture pour raconter son histoire. Ces peintures servirent à convaincre ses deux plus grands fans, George Lucas et Francis F.Coppola, de produire son film (rien que ça !). Ces peintures serviront également de story-board et on peut dire que ça se voit ; de par le foisonnement de couleurs omniprésentes, visibles sur les costumes authentiques. Mais aussi par la photographie, les scènes de bataille couvertes d’éclairs rouge feu ou la célèbre scène du rêve qu’on croirait tout droit sortie de l’imaginaire torturé d’un aliéné.Bon après, ce n’est peut-être pas le plus épique des films de genre qu’on pourrait voir. Il suffit de regarder Les 7 Samouraïs pour s’en rendre compte, mais il est bon de nuancer cela au regard de la scène de batailles finale tournée en deux mois et inspirée de la véritable bataille de Nagashino de 1575.Pour conclure, notons que la Bande Originale du film est composée par Shinishiro Ikebe. Au final, que dire de ce film, qui n’a pas déjà été dit, film magistr

    • 11 min

Avis d’utilisateurs

5.0 sur 5
1 note

1 note

Classement des podcasts dans Télévision et cinéma

D’autres se sont aussi abonnés à