12 épisodes

Regard d'un Juriste, Citoyen, et Centr.africain sur le mouvement de nos sociétés. Trois séries pour l'exprimer en vrac : Juridiquement Vôtre - Citoyennement Vôtre - Centrafrique au Cœur. Bienvenue dans LE MONDE SELON AKANDJI K*

LE MONDE SELON AKANDJI.K‪*‬ Jean-François Akandji-Kombé

    • Éducation
    • 5,0 • 2 notes

Regard d'un Juriste, Citoyen, et Centr.africain sur le mouvement de nos sociétés. Trois séries pour l'exprimer en vrac : Juridiquement Vôtre - Citoyennement Vôtre - Centrafrique au Cœur. Bienvenue dans LE MONDE SELON AKANDJI K*

    La Constitution et nous #bonus

    La Constitution et nous #bonus

    Dans le cadre de ce podcast intitulé JURIDIQUEMENT VÔTRE, j’ai consacré trois épisodes déjà à la question constitutionnelle où je m’interrogeais sur le rapport entre la Constitution et nous. Ces épisodes étaient censés constituer en quelque sorte le socle sur lequel nous devions prendre appui pour aborder des points ou des problèmes constitutionnels spécifiques.

    Ce que je vous propose aujourd’hui n'est pas cette suite, mais plutôt le bonus de nos 3 épisodes, une sorte d’élément de consolidation de notre socle.

    Il consiste dans une intervention que j’ai faite récemment à l’occasion d’une table ronde organisée par une association de jeunes étudiants africains en France, l’Association Marifaa Assas, qui avait pour thème général « l’étude comparée des systèmes juridiques africains et français ». Le sujet de mon intervention était le « Constitutionnalisme africain et les réalités africaines ».

    J’ai jugé que la teneur de mes réflexions d’alors sur ce sujet, pouvait utilement éclairer ce que nous avons vu auparavant.

    Je vous livre donc ces réflexions, dans la forme où je les avais exprimées.

    Bonne écoute.

    Pr Akandji K*

    • 26 min
    Le terrain qui commande

    Le terrain qui commande

    Le terrain qui commande : pour dire : « mettez donc un peu en veilleuse vos principes », « épargnez-nous vos  valeurs », « de grâce, oubliez un peu votre Constitution » ; bref, pour nous faire entendre que face à ce qu’ils appellent « le terrain », il n’y a ni valeurs de gouvernance ni Constitution qui vaillent ; qu'il ne devrait demeurer que notre silence et notre soumission... Comment se résoudre à cela ?

    • 9 min
    La Constitution et nous #3

    La Constitution et nous #3

    Avec ce troisième volet, il s’agit de souligner combien tout cela ne sert à rien si la Constitution n’est en définitive que le chiffon de papier que nous connaissons dans nombre de nos pays ; si elle est violée à tout bout de champ et impunément. Garantir l’application effective de nos Constitutions, en sanctionner les violations, voilà donc un enjeu central de nos systèmes juridico-politiques. C’est d’ailleurs sur cette garantie que va se jouer pour l’essentiel la crédibilité de ces systèmes, en tant qu’ordres démocratiques respectueux du droit en général, et des droits fondamentaux des personnes en particulier.

    • 21 min
    La Constitution et nous #2

    La Constitution et nous #2

    Une réflexion sur le contenu des Constitutions, qui propose de tirer la conséquence nécessaire de la conception de la Constitution comme expression de la volonté du Peuple, et qui décrypte les processus contraires de déconnexion des Lois fondamentales des sociétés et des peuples qu'elles ont vocation à régir...

    • 15 min
    La Constitution et nous #1

    La Constitution et nous #1

    Où il est question des procédures constituantes et des conditions pour qu'elles permettent de refléter au mieux la volonté du peuple souverain.

    Le podcast est articulé autour de 3 propositions :

    Le rapport qu’il y a ou qu’il doit y avoir entre la Constitution et nous est un des rapports plus intimes, puisque la Constitution, constitution démocratique s'entend, se définit comme étant l’expression de notre volonté collective en tant que peuple ;

    Si l’on veut vraiment que la Constitution soit cette expression, la procédure à suivre pour l’établissement de la Constitution est capitale, et les éléments de cette procédure doivent faire l’objet de la plus grande attention ; 

    En l’absence d’une participation décisive du peuple à la procédure constituante, le résultat obtenu peut être considéré comme formellement conforme au droit positif, mais pas aux exigences d'un droit démocratique ; d'où nécessité d'une vigilance aiguë des citoyens quant à la prise en compte dans les procédures constituantes, et tout au long de celles-ci, de l’exigence de participation effective et substantielle du peuple.

    Pr Akandji K.

    • 28 min
    L'affaire EKOMO ou le déni de centrafricanité

    L'affaire EKOMO ou le déni de centrafricanité

    depuis plusieurs jours, parce qu’elle s’est exprimée devant le Conseil de sécurité et que la Ministre des Affaires Étrangères n’a pas pu le faire, notre compatriote Kessy Ekomo est traitée de tous les noms, et reçoit toutes les vomissures. « Elle n’aurait pas qualité pour représenter les Centrafricains ». Voilà ce qu’on dit d’elle. Et d’ailleurs, ajoute-t-on, cette "seulement consultante de la MINUSCA", serait une « traitresse » et ne serait même pas Centrafricaine, mais camerounaise ». Comme on le voit, une campagne de déni de Centrafricanité !

    Comment de telles inepties ont-elles pu être prononcées, et comment ont-elles pu être relayées ? La réponse est : par ignorance crasse et par mépris pour les Centrafricains. Les choses se doivent d'être rétablies

    Akandji K.

    • 15 min

Avis

5,0 sur 5
2 notes

2 notes

Classement des podcasts dans Éducation

Le Raptor
Nouvelles Écoutes
Choses à Savoir
Chloé Bloom
Clotilde Dusoulier
Beautiful Light Studios