28 épisodes

Bienvenue sur Le Syndrome de La Page Noire

Je m'appelle Nicolas Galita et j'ai décidé d'aller à la rencontre de personnes qui font de l'art au quotidien.

Certaines se définissent "artistes", d'autres non. Mais toutes sont soumises aux mêmes questions :

- Comment trouver l'inspiration et éviter le fameux syndrome de la page blanche ?

- Comment garder la motivation, la discipline, même quand on obtient pas de résultats ? Ou à l'inverse, comment la garder quand on a déjà obtenu des résultats ?

- Comment gérer la question financière ? En monétisant cet art directement ? En prenant un job en rapport ? Ou alors avec un job alimentaire sans lien ?

L'idée c'est d'échanger autour de ça de manière libre et désordonnée. Comme une discussion dans un salon. D'ailleurs, dans 80% des cas c'est littéralement une discussion dans le salon de la personne.

Le Syndrome de la Page Noire Nicolas Galita

    • Arts
    • 5.0 • 4 notes

Bienvenue sur Le Syndrome de La Page Noire

Je m'appelle Nicolas Galita et j'ai décidé d'aller à la rencontre de personnes qui font de l'art au quotidien.

Certaines se définissent "artistes", d'autres non. Mais toutes sont soumises aux mêmes questions :

- Comment trouver l'inspiration et éviter le fameux syndrome de la page blanche ?

- Comment garder la motivation, la discipline, même quand on obtient pas de résultats ? Ou à l'inverse, comment la garder quand on a déjà obtenu des résultats ?

- Comment gérer la question financière ? En monétisant cet art directement ? En prenant un job en rapport ? Ou alors avec un job alimentaire sans lien ?

L'idée c'est d'échanger autour de ça de manière libre et désordonnée. Comme une discussion dans un salon. D'ailleurs, dans 80% des cas c'est littéralement une discussion dans le salon de la personne.

    #17 - Maude Girard : L’art peut aider à se réconcilier avec ses parents

    #17 - Maude Girard : L’art peut aider à se réconcilier avec ses parents

    Cette semaine, je suis avec Maude Girard. Contexte sanitaire oblige, il s’agit encore d’une interview à distance. Du coup la qualité sonore n’est pas toujours au max de ce que j’aimerais, mais je fais de mon mieux au montage. D’ailleurs, là, on va avoir le micro de Maude qui va frotter pendant 5 minutes.
    Normalement, je préviens l’invitée au bout de quelques secondes quand ça arrive, mais là on était sur un sujet hyper profond, je n’ai pas voulu l’interrompre. Mais ne t’en fait pas, c’est temporaire.
    Ce petit souci mis à part, je suis très content de te présenter cet épisode. Maude est photographe et nous a parlé de plusieurs sujets que je te laisse découvrir. Mais celui qui m’a le plus marqué est celui de la démarche de réconciliation intergénérationnelle, entre nos parents, nos grands parents et nous. C’est un sujet qui me parle particulièrement.
    Je ne te spoile pas davantage. Où Retrouver MaudeSur son insta : https://www.instagram.com/maude__girard/ (https://www.instagram.com/maude__girard/)
    Sur son autre insta : https://www.instagram.com/atelier__decuriosites/
    La Meilleure Manière De Me SoutenirJ’ai mon propre projet artistique. Ça s’appellehttps://nicolasgalita.substack.com/welcome ( l’Atelier Galita).Tous les matins à 09h00 je t’écris un truc. Je dis « truc » parce qu’il n’y a pas de thématique. On peut aussi bien parler d’amour que de rap ou de racisme.
    En revanche il y a un fil rouge dans la démarche : proposer l’inverse des actualités. L’idée c’est que tu arrêtes de scroller comme un zombie le matin au réveil. En commençant par quelque chose qui va être épanouissant, intemporel et utile. Là où les news sont anxiogènes, éphémères et futiles.
    Pour me rejoindre il te suffit de taper Atelier Galita dans Google puis de laisser ton email sur la page. Ou bien d’y accéder directement en cliquant ici : https://www.ateliergalita.com/welcome (https://www.ateliergalita.com/welcome)
    Les Temps Approximatifs Pour Se Repérer06:30 Je voulais raconter des histoires
    09:00 Le syndrome de l’imposteur pousse à faire des études longues
    17:00 La question féminine a toujours été présente dans mon travail
    22:30 Mes projets personnels
    31:30 “Il faut souffrir pour être belle”
    40:00 Comment je gagne ma vie
    43:30 Mon expérience à Calais
    53:00 Il faut suivre sa curiosité plutôt que sa passion

    • 1h 8 min
    Hors-série - Start Ugly - Résumé du livre

    Hors-série - Start Ugly - Résumé du livre

    Cette semaine, on fait un hors-série. Je suis en plein déménagement et je n’ai pas eu le temps d’aller faire de nouvelles interviews. Et, comme la semaine dernière je n’ai pas publié d’épisode, je me suis dit que ça ferait de quoi patienter.
    En plus c’est un livre dont je veux te parler depuis longtemps : Start Ugly de david Duchemin.
    Ça parle de l’importance de comprendre que la première version d’un travail créatif est moche.
    Plus que ça, ça apprend pourquoi il faut aimer ce moche.
    Je vais faire un résumé assez complet du livre, donc si tu ne veux pas être spoilé, n’écoute pas cet épisode : achète d’abord le livre et lis le, c’est assez court.
    Si tu sais que tu ne le liras jamais : c’est parfait. Installe-toi confortablement pour ce résumé
    La Meilleure Manière De Me SoutenirJ’ai mon propre projet artistique. Ça s’appellehttps://nicolasgalita.substack.com/welcome ( l’Atelier Galita).Tous les matins à 09h00 je t’écris un truc. Je dis « truc » parce qu’il n’y a pas de thématique. On peut aussi bien parler d’amour que de rap ou de racisme.
    En revanche il y a un fil rouge dans la démarche : proposer l’inverse des actualités. L’idée c’est que tu arrêtes de scroller comme un zombie le matin au réveil. En commençant par quelque chose qui va être épanouissant, intemporel et utile. Là où les news sont anxiogènes, éphémères et futiles.
    Pour me rejoindre il te suffit de taper Atelier Galita dans Google puis de laisser ton email sur la page. Ou bien d’y accéder directement en cliquant ici : https://www.ateliergalita.com/welcome (https://www.ateliergalita.com/welcome)

    • 49 min
    #16 - Anaïs Colors "certains corps ne sont jamais photographiés"

    #16 - Anaïs Colors "certains corps ne sont jamais photographiés"

    Cette semaine, je suis avec Anaïs Colors. C’est encore une interview à distance, mais je suis très content car, même si ça veut dire que le son est moins bon… ça me permet de faire cette interview. J’ai pensé à Anaïs dès que j’ai eu l’idée de ce podcast. Mais elle habite en Guadeloupe… donc je m’étais fait à l’idée de ne pas l’avoir.
    J’ai donc profité de ce contexte pour inviter Anaïs. On a parlé de plein plein de choses. J’ai hésité à raccourcir la discussion au montage, mais je trouve vraiment que tout est cool. Le seul conseil que je peux te donner c’est que, si tu aimes quand la discussion est vraiment portée sur l’artistique, tu peux sauter les vingts première minutes où on parle davantage de son rapport à l’enseignement.
    Anaïs est danseuse et photographe. On a énormément parlé du rapport au cumul. Car elle est aussi enseignante. Comment concilier tout ça. On a également évoqué la question du corps Noir et plus précisément du corps Antillais.
    Où Retrouver AnaïsSur son insta : https://www.instagram.com/anaiscolors/ (https://www.instagram.com/anaiscolors/)
    Sur son site : https://anaiscolors.com (https://anaiscolors.com)
    La Meilleure Manière De Me SoutenirJ’ai mon propre projet artistique. Ça s’appellehttps://nicolasgalita.substack.com/welcome ( l’Atelier Galita).Tous les matins à 09h00 je t’écris un truc. Je dis « truc » parce qu’il n’y a pas de thématique. On peut aussi bien parler d’amour que de rap ou de racisme.
    En revanche il y a un fil rouge dans la démarche : proposer l’inverse des actualités. L’idée c’est que tu arrêtes de scroller comme un zombie le matin au réveil. En commençant par quelque chose qui va être épanouissant, intemporel et utile. Là où les news sont anxiogènes, éphémères et futiles.
    Pour me rejoindre il te suffit de taper Atelier Galita dans Google puis de laisser ton email sur la page. Ou bien d’y accéder directement en cliquant ici : https://www.ateliergalita.com/welcome (https://www.ateliergalita.com/welcome)
    Les Temps Approximatifs Pour Se Repérer14:30 Prépa et confiance en soi
    16:30 La découverte du gwoka
    25:00 Le manque de légitimité quand je reviens en Guadeloupe
    34:00 Comment je tombe dans la photo
    40:30 Pourquoi j’ai fait un bac pro photo
    57:00 Photographier le corps Noir antillais
    01:06:00 L’importance de la représentation Noire
    01:11:00 Comment concilier photo et enseignement
    01:14:30 La vie d’artiste c’est pas la vida loca
    01:19:00 Je voulais que la photo me fasse voyager
    01:21:00 J’ai du mal à vendre
    01:24:00 Passion carnaval
    01:31:30 Mon conseil à moi du passé

    • 1h 44 min
    #15 - Emma Schütz : si t'as pas le diplôme, tu peux pas le faire ?

    #15 - Emma Schütz : si t'as pas le diplôme, tu peux pas le faire ?

    Cette semaine, contexte sanitaire oblige, il s’agit encore d’une interview à distance. Du coup on perd en qualité sonore et en intensité du moment MAIS à toute chose malheur est bon puisque c’est aussi ce qui m’a permis de recevoir Emma, qui habite loin de chez moi.
    Emma est écrivaine.
    Elle est actuellement en train de finir son roman.
    On a abordé plusieurs sujets. Son parcours, comment elle a été immergée très tôt dans l’art, mais surtout comment on arrive à mettre au monde un projet aussi pharaonique qu’un roman.
    Où Retrouver EmmaSur sa newsletter : https://sublimer.substack.com (https://sublimer.substack.com)
    La Meilleure Manière De Me SoutenirJ’ai mon propre projet artistique. Ça s’appellehttps://nicolasgalita.substack.com/welcome ( l’Atelier Galita).Tous les matins à 09h00 je t’écris un truc. Je dis « truc » parce qu’il n’y a pas de thématique. On peut aussi bien parler d’amour que de rap ou de racisme.
    En revanche il y a un fil rouge dans la démarche : proposer l’inverse des actualités. L’idée c’est que tu arrêtes de scroller comme un zombie le matin au réveil. En commençant par quelque chose qui va être épanouissant, intemporel et utile. Là où les news sont anxiogènes, éphémères et futiles.
    Pour me rejoindre il te suffit de taper Atelier Galita dans Google puis de laisser ton email sur la page. Ou bien d’y accéder directement en cliquant ici : https://www.ateliergalita.com/welcome (https://www.ateliergalita.com/welcome)
    Les Temps Approximatifs Pour Se Repérer04:00 J’ai grandi dans la musique classique
    09:30 Je me suis mis la pression mais seulement plus tard
    16:30 Le déclic qui fait que je vais aller au bout
    18:30 L’écriture inclusive
    23:00 Mon parcours
    29:00 Avoir un job à mi-temps m’empêche d’écrire
    35:00 Quand je n’arrive pas à écrire…
    39:00 Quand mes personnages me surprennent moi-même…
    41:00 Mon roman
    45:00 De quoi je vis
    49:00 Si t’as pas le diplôme tu peux pas le faire
    55:30 : J’écris la nuit car je peux être en tête à tête avec moi-même
    59:00 : Introduction à l’opéra

    • 1h 13 min
    #14 - Nicolas Galita : "beaucoup de gens font semblant d'aimer certains arts"

    #14 - Nicolas Galita : "beaucoup de gens font semblant d'aimer certains arts"

    Cette semaine je suis avec … moi-même. Ou plutôt je suis avec Nastasia qui m’a proposé de renverser les rôles. Vous avez été plusieurs à me demander un épisode où je suis la personne interviewée. C’est désormais chose faite.
    On a abordé plein de sujets : l’élitisme dans l’art classique, ma rencontre avec l’art, ma critique d’un certain art contemporain, comment faire pour monétiser de l’art sans le pervertir…
    J’ai adoré faire cet épisode. Que ce soit quand j’ai vécu le moment, mais aussi en faisant le montage. J’espère qu’il te plaira autant qu’à moi. En tout cas, ça a été très instructif car ça m’a permis de me savoir ce que ressentent les personnes que j’invite. Y’a au moins une question que je vais changer maintenant que je l’ai vécue de l’autre côté.
    La Meilleure Manière De Me SoutenirJ’ai mon propre projet artistique. Ça s’appellehttps://nicolasgalita.substack.com/welcome ( l’Atelier Galita).Tous les matins à 09h00 je t’écris un truc. Je dis « truc » parce qu’il n’y a pas de thématique. On peut aussi bien parler d’amour que de rap ou de racisme.
    En revanche il y a un fil rouge dans la démarche : proposer l’inverse des actualités. L’idée c’est que tu arrêtes de scroller comme un zombie le matin au réveil. En commençant par quelque chose qui va être épanouissant, intemporel et utile. Là où les news sont anxiogènes, éphémères et futiles.
    Pour me rejoindre il te suffit de taper Atelier Galita dans Google puis de laisser ton email sur la page. Ou bien d’y accéder directement en cliquant ici : https://www.ateliergalita.com/welcome (https://www.ateliergalita.com/welcome)
    Les Temps Approximatifs Pour Se Repérer
    03:00 L’élitisme dans l’art classique
    08:30 Le rap n’est pas encore élitiste
    11:30 L’éloge de l’inculture
    12:30 Comment je suis rentré dans l’art
    19:30 L’évolution de mon style
    22:30 Ma fascination pour le twist
    25:30 Mon discours après le bac
    33:30 Je voulais essayer tous les arts
    36:30 Le moment où je me définis comme artiste
    38:30 Le problème de l’art contemporain
    44:30 La naissance de l’Atelier
    47:30 Opprimé et oppresseur à la fois
    53:30 Il faut montrer ton art mais pas forcément à une foule
    54:30 Quand je veux essayer un truc, je l’essaie immédiatement
    57:30 Ma période art contemporain
    01:03:30 Beaucoup de gens font semblant d’aimer certains arts
    01:13:00 Comment monétiser son art sans le pervertir
    01:21:30 L’argent n’a pas dilué mon art
    01:24:30 Deux romans que je recommande

    • 1h 31 min
    Live - Comment monétiser son art

    Live - Comment monétiser son art

    La Meilleure Manière De Me SoutenirJ’ai mon propre projet artistique. Ça s’appellehttps://nicolasgalita.substack.com/welcome ( l’Atelier Galita).Tous les matins à 09h00 je t’écris un truc. Je dis « truc » parce qu’il n’y a pas de thématique. On peut aussi bien parler d’amour que de rap ou de racisme.
    En revanche il y a un fil rouge dans la démarche : proposer l’inverse des actualités. L’idée c’est que tu arrêtes de scroller comme un zombie le matin au réveil. En commençant par quelque chose qui va être épanouissant, intemporel et utile. Là où les news sont anxiogènes, éphémères et futiles.
    Pour me rejoindre il te suffit de taper Atelier Galita dans Google puis de laisser ton email sur la page. Ou bien d’y accéder directement en cliquant ici : https://nicolasgalita.substack.com/welcome (https://nicolasgalita.substack.com/welcome)

    • 1h 2 min

Avis d’utilisateurs

5.0 sur 5
4 notes

4 notes

Classement des podcasts dans Arts