3 épisodes

Vous trouverez dans ce podcast mes meilleures astuces pour simplifier votre vie avec le minimalisme et le zéro déchet, tout en faisant des économies.

Le Zéro Déchet Pratique Charlène Pierron

    • Culture et société
    • 5.0 • 1 note

Vous trouverez dans ce podcast mes meilleures astuces pour simplifier votre vie avec le minimalisme et le zéro déchet, tout en faisant des économies.

    Mode de vie mi nomade ni sédentaire avec Marie Genoist et son fourgon aménagé

    Mode de vie mi nomade ni sédentaire avec Marie Genoist et son fourgon aménagé

    Dans ce nouvel épisode du podcast Simplicité et zéro déchet, j'ai le plaisir de recevoir Marie Génoist. Cette femme nous parle de son processus minimaliste qui l'a conduit a acheter un fourgon aménagé et à adopter un mode de vie "mimi" : mi nomade, mi sédentaire.

    • 31 min
    Consommation vertueuse, éthique et réfléchie avec Marie-Ange Alexandre

    Consommation vertueuse, éthique et réfléchie avec Marie-Ange Alexandre

    Dans ce deuxième épisode du podcast Simplicité et zéro déchet, je reçois Marie-Ange Alexandre.







    Clique ci-dessus sur play pour l’écouter ou clique ici pour le télécharger.















    Ci-dessous la retranscription texte de ce podcast pour celles et ceux qui préfèrent lire.







    Qui est Marie Ange Alexandre







    Charlène : Bonjour Marie-Ange, est-ce tu pourrais commencer par te présenter, nous dire ce que tu fais à la fois au niveau professionnel et personnel







    Marie-Ange : Au niveau professionnel, je suis formatrice et coach indépendante sur des aspects de management, de gestion du temps, de gestion du stress, des choses comme ca, mais aussi sur la communication. Je suis aussi autrice. J’ai écris un livre dont on va parler tout à l’heure, “consommez moins pour vivre mieux”. Et d’un point de vue personnel, je suis une militante de l’utilisation du vélo depuis pas mal d’années maintenant. Et par ailleurs j’ai décidé de changer de vie dans les mois à venir. C’est à dire que je vais lacher tout ce que j’ai ici en France métropolitaine et j’ai pris un aller simple pour Jakarta en octobre. Alors je ne sais pas si je pourrais y aller à cause de cette histoire de virus. Mais en tout cas j’ai décidé de transformer complètement ma manière de travailler et de mettre toutes mes activités professionnelles sur internet.







    Charlène : C’est un très beau projet de pouvoir continuer dans les mêmes activités en étant totalement libre géographiquement. Ca te permettra de vivre plein de belles aventures.







    Marie-Ange :Oui et avec moins d’objets !







    Son livre







    Charlène :Revenons sur le livre que tu as écris “Consommez moins pour vivre mieux, méthodes et outils pour gérer son budget“. J’aimerais que tu nous explique un petit peu pourquoi tu as réé ce livre et quelle est son histoire.















    Marie-Ange : Alors son histoire remonte à il y a pas mal de temps. Je me suis retrouvée dans ma vie dans une période où je me suis retrouvée sans travail, en fin de droits assedic (allocations chômage). On était deux et il y avait des problèmes justement de versements de droits. Quand on est face à une difficulté il y a deux solutions. Soit on essaye de résister et on se plaint et ça ne va pas, soit on essaye de trouver une solution. La solution est passée pour moi par commencer à regarder comment on pouvait vivre avec moins. C’était dans les années 2000. J’ai créé un forum autour de la simplicité volontaire. Ce forum m’a permis d’entrer en contact avec des gens dans toute la francophonie : des personnes belges, suisses, québécoises mais aussi évidemment françaises. On s’est interrogé ensemble sur comment on pouvait garder une bonne qualité de vie en consommant moins de choses parce que financièrement on n’avait pas forcément les moyens. Donc j’ai fait déjà tout ce travail de me concentrer sur l’essentiel dans ma vie perso. Et puis après j’ai retrouvé du travail dans l’insertion sociale où là j’ai rencontré des tas de personnes qui malheureusement étaient dans la situation dans laquelle je m’étais trouvée quelques années auparavant. Et je me suis rendue compte qu’on est pas tous égaux devant les difficultés financières. Et que l’éducation financière,

    • 19 min
    Minimaliste débutant : par où commencer ?

    Minimaliste débutant : par où commencer ?

    Vous avez envie de réduire votre consommation mais vous ne savez pas par quoi commencer ? Que ce soit pour aller vers plus de minimalisme ou moins de déchets, je vous guide ici dans







    mon premier podcast ! 🙂







    Clique ci-dessus sur play pour l’écouter ou clique ici pour le télécharger.







    Ci-dessous la retranscription texte de ce podcast pour celles et ceux qui préfèrent lire.















    “Je vais répondre ici à une question qui m’a été posée sur le blog, à savoir quels sont les produits et les objets qu’un minimaliste débutant peut facilement arrêter d’acheter. Je dis facile mais il est vrai chaque changement de consommation peut demander du temps. Je vais te présenter une longue liste mais tu consommes beaucoup des produits ci-dessous, je te conseille d’y aller pas à pas, sans frustration.







    Si tu souhaites changer ton mode de consommation et réduire notamment tes achats de produits manufacturés, cet épisode est pour toi.







    1. Salle de bain minimaliste







    Commençons par la salle de bain. C’est une pièce qui peut vite être encombrée de produits de toilettes soit à usage unique soit à usage trop précis pour être fréquent.







    Crème hydratante







    * il n’est pas nécessaire d’avoir une crème hydratante pour chaque partie du corps. Avant je pouvais avoir plusieurs laits et crèmes pour le corps, une crème pour le visage, une crème pour les mains, une autres pour les pieds… sans oublier des soins spécifiques pour la grossesse. Je pense maintenant qu’une ou deux huiles végétales suffisent pour protéger la peau et un hydrolat pour l’hydrater en profondeur.







    Soin des cheveux







    * Pour ce qui est du soin des cheveux, je n’achète plus de produits démêlant, d’après-shampoing, de masque capilaires etc. Pas de coloration non plus. Les cheveux ne s’en portent que mieux en espaçant les shampoings. J’utilise une fois par semaine un shampoing solide, et après le shampoing un peu de vinaigre de cidre dilué de moitié au moment de me coiffer pour aider à les démêler si besoin. De la fécule de mais pourra remplacer le shampoing sec si besoin. Personnellement, ce n’est pas quelque chose qui me convient. Même avec les shampoings sec du commerce, je trouvais qu’il restait toujours des traces blanches. En cas de cheveux sec, un masque capillaire peut être réalisé avec des produits du quotidien comme de l’huile, du miel, de l’œuf ou encore de l’avocat pour les nourrir. * Toujours dans le soin du cheveux, je n’utilise pas non plus de laque ni de gel.







    Cosmétiques







    * Je n’utilise au quotidien aucun maquillage ni parfum. Le meilleur choix minimaliste et zéro déchet est de s’assumer tel que l’on est. Ces produits cosmétiques sont souvent toxiques pour notre santé et l’environnement. J’ai pendant des années conservé un rouge à lèvre et un fond de teint pour de rares occasion, mais je ne les ai même plus.* Tu l’auras compris, je n’achète donc pas non plus de lingettes démaquillantes ni de coton et produit démaquillant. D’autant plus que de l’eau et du savon suffit pour se nettoyer le visage; ainsi qu’une huile végétale pour les produits waterproof







    * Je n’utilise pas de soin désincrustant visage. Ceux du commerce sont souvent composés de microparticules plastiques, à fuir !

    • 9 min

Avis d’utilisateurs

5.0 sur 5
1 note

1 note

Alexandre Willocquet ,

Concret et intéressant !

J'ai beaucoup aimé l'interview de Marie Genoist. Merci pour ces partages et conseils !

Classement des podcasts dans Culture et société