Leonardo García Alarcón, le passeur d'émotions Forum Opéra

    • Arts

C’est d’abord un grand passeur d’émotions. Aux identités multiples. A la fois musicologue érudit et homme de spectacle. Capable de soulever d’enthousiasme une salle entière dans les répertoires les plus différents (des Indes Galantes version Streetdance à la Passion selon Saint Matthieu).

 

D’abord claveciniste et organiste, il est devenu chef d’orchestre, puis chef de troupe. Quand on lui demande de parler de lui, aussitôt il parle des compositeurs dont il se sent tout proche, et d’abord de Monteverdi et Bach… Puis des partenaires indissociables de son parcours, les musiciens-chanteurs de la Cappella Mediterranea, au premier rang desquels son épouse, l’incroyable Mariana Florès.

 




Leonardo García Alarcón, le passeur d'émotions (les grands entretiens de Charles Sigel)

C’est d’abord un grand passeur d’émotions. Aux identités multiples. A la fois musicologue érudit et homme de spectacle. Capable de soulever d’enthousiasme une salle entière dans les répertoires les plus différents (des Indes Galantes version Streetdance à la Passion selon Saint Matthieu).

 

D’abord claveciniste et organiste, il est devenu chef d’orchestre, puis chef de troupe. Quand on lui demande de parler de lui, aussitôt il parle des compositeurs dont il se sent tout proche, et d’abord de Monteverdi et Bach… Puis des partenaires indissociables de son parcours, les musiciens-chanteurs de la Cappella Mediterranea, au premier rang desquels son épouse, l’incroyable Mariana Florès.

 




Leonardo García Alarcón, le passeur d'émotions (les grands entretiens de Charles Sigel)

Classement des podcasts dans Arts

France Inter
France Culture
Vénus s'épilait-elle la chatte ?
France Inter
Le Monde
France Inter