300 épisodes

Budget de l’Etat, politique fiscale, vie des entreprises, guerre commerciale, diplomatie, construction européenne, réformes du code du Travail, de la SNCF ou des retraites… Tous les matins de la semaine, commencez votre journée en écoutant l’analyse et l’opinion d’un éditorialiste des Echos sur le sujet à la une de l’actualité économique. Le vendredi matin, c’est Jean-Marc Vittori qui prend le micro pour décrypter et expliquer, dans sa chronique, les grandes tendances de l’économie française et mondiale.

Les éditos de la rédaction Les Echos

    • Économie et entreprise
    • 4.0, 22 notes

Budget de l’Etat, politique fiscale, vie des entreprises, guerre commerciale, diplomatie, construction européenne, réformes du code du Travail, de la SNCF ou des retraites… Tous les matins de la semaine, commencez votre journée en écoutant l’analyse et l’opinion d’un éditorialiste des Echos sur le sujet à la une de l’actualité économique. Le vendredi matin, c’est Jean-Marc Vittori qui prend le micro pour décrypter et expliquer, dans sa chronique, les grandes tendances de l’économie française et mondiale.

Avis d’utilisateurs

4.0 sur 5
22 notes

22 notes

Louisrobr ,

Contenu top mais il ne s’agit pas de lire des articles à voix haute

Le contenu est à la hauteur de la qualité de la publication - vraiment génial.
En revanche il faut que les éditorialistes comprennent que faire un podcast ne se résume pas à lire son article à voix haute sans intonation. Certains l’ont compris (JM Vittori), d’autres beaucoup moins (D Baroux)...! C’est dommage !

turboninja2000 ,

la forme, à revoir

Sur le fond, chacun pensera ce qu’il veut.

Sur la forme, quel amateurisme ! Les différents segments sonores de chaque épisode sont complètement déréglés. Générique trop faible, la publicité comme d’habitude au maximum, encourageant par la même le dégoût des publicités dans les podcasts, et le petit éditorial coincé au milieu sur un volume à peu près correct. Tout cela rend l’écoute pénible, en particulier quand on est en mouvement et pas assis derrière un bureau. Ces considérations élémentaires ont été négligées.

L’éditorial lui-même est mal enregistré, une fois sur deux le son sature, comment fait-on encore çà en 2019, surtout pour une marque comme les Echos.

nortoon61 ,

Pertinent mais

La prise de son n’est pas professionnelle du tout. La diction de certains journalistes "ne passe pas la rampe" comme on dit au théâtre.

Classement des podcasts dans Économie et entreprise

D’autres se sont aussi abonnés à