52 épisodes

Il me fallait une excuse pour rencontrer les gens que j'admire (en stand up, musique, littérature,...). Donc j'ai fait un podcast.
Pour soutenir le podcast via PatreonSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/lesgensquidoutent.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Les Gens Qui Doutent Fanny Ruwet

    • Humour
    • 4,8 • 346 notes

Il me fallait une excuse pour rencontrer les gens que j'admire (en stand up, musique, littérature,...). Donc j'ai fait un podcast.
Pour soutenir le podcast via PatreonSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/lesgensquidoutent.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    Mourad Winter : « Chercher la merde, c’est excitant »

    Mourad Winter : « Chercher la merde, c’est excitant »

    Mourad Winter est très drôle (mais pour très peu de gens, dit-il). Il a fait quelques années de stand up, mais il est avant tout auteur pour d’autres humoristes et petit prince de la darka sur Instagram. Il y a quelques mois, il annoncé qu’il allait sortir un livre chez Robert Laffont. J’ai cru pendant plusieurs semaines que c’était une blague qui allait très loin (comme quand il a fait croire qu’il était co-founder de la Pataterie), mais non, c’était réel. Son premier roman « L’amour c’est surcoté » est sorti en juin, et c’est le bouquin le plus drôle que j’aie jamais lu. Le débit de vannes y est incroyable et sa beauferie est inégalable (mais en bien). 
    On a discuté pendant deux bonnes heures de plein de trucs : 
    de rire de tout et donc de potentiellement passer pour un énorme c*****d de pourquoi il a arrêté de monter sur scènedu fait qu’il critique plein de choses auxquelles il participe quand même : par exemple il se moque des émissions télé populaires mais a bossé pour Touche Pas A Mon Posted’un truc qu’on déteste tous les deux en stand upde son talent en mensongesd’à quel point c’est dur de supporter les consde chiens qui ont un compte Instagram et de pommes de terre nazies
    A propos de Mourad Winter
    Commander son roman L'amour c'est surcoté (mais allez plutôt le chercher en librairie 3)Instagram | Twitter | Facebook
    A propos de ce podcast
    S'abonner via iTunes, PocketCasts, Spotify, Youtube ou n'importe quelle application de podcasts (RSS)Soutenir Les Gens Qui Doutent via Patreon ou sur AcastMe suivre sur Instagram, Youtube, Twitter, FacebookMon nouveau podcast Imagine Ça Parle De Ça, où j'invente ce dont parlent des livres, juste sur base de leur titreEt pour venir me voir en spectacle, c'est ici
    Références 
    L’épisode des Gens Qui Doutent avec Guillermo GuizLe spectacle Paper Tiger de Bill BurrLe roman Petit Pays de Gael Faye Euphoria de Sam LevinsonMarie et Malcolm de Sam LevinsonLe roman La discretion de Faiza GueneLe film Drunk de Thomas Vinterberg Pour soutenir le podcast via PatreonSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/lesgensquidoutent.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 17 min
    Rebecca Amsellem : « Quand il y a une résistance, c’est qu’il y a une action qui fonctionne »

    Rebecca Amsellem : « Quand il y a une résistance, c’est qu’il y a une action qui fonctionne »

    Rebecca Amsellem est docteure en économie et la créatrice de la newsletter féministe Les Glorieuses. Elle est à l’origine des mouvements #4Novembre16h16 (2020), #5Novembre16h47 (2019),... : dates symboliques qui désignent le jour à partir duquel les femmes ne sont plus payées à cause des inégalités salariales.
    On s’est rencontrées un peu avant l’été et notre discussion m’a tellement fascinée que j’ai passé le mois de juillet à lire ses newsletters précédentes, son livre Les Glorieuses : chroniques d’une féministe et à découvrir tout ce qu’elle m’avait conseillé (Nora Ephron, Bored To Death, Anaïs Nin, Quand Harry rencontre Sally…). 
    Dans la foulée, je l’ai donc évidemment invitée dans Les Gens Qui Doutent pour qu’on puisse aborder de nouvelles choses :
    comment ne pas sombrer dans la colère et/ou la folie quand on prend conscience de toutes les inégalités autour de nousson utopie féministe (et l’évolution du féminisme)être obligé(e) d’avoir un avis sur tout ou justement de pouvoir dire « je ne sais pas »sa newsletter Les Glorieusesles doutes : ce qu’ils nous apportent et ce qu’ils nous gâchent la légitimitéle syndrome de la première de classela difficulté à écrire de la fictionplein de femmes qu’elle admire : Hannah Arendt, Nora Ephron, Monica Lewinsky,…
    A propos de Rebecca Amsellem
    Twitter | InstagramSa newsletter Les Glorieuses : https://lesglorieuses.frLes Glorieuses sur Facebook, Twitter, InstagramSon livre Les Glorieuses : chroniques d'une féministeLe numéro des Glorieuses où notre discussion est retranscrite
    A propos de ce podcast
    S'abonner via iTunes, PocketCasts, Spotify, Youtube ou n'importe quelle application de podcasts (RSS)Soutenir Les Gens Qui Doutent via Patreon ou sur AcastMe suivre sur Instagram, Youtube, Twitter, FacebookMon nouveau podcast Imagine Ça Parle De Ça, où j'invente ce dont parlent des livres, juste sur base de leur titreEt pour venir me voir en spectacle, c'est ici
    Photo : Francesca Mantovani
    Pour soutenir le podcast via PatreonSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/lesgensquidoutent.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 9 min
    Guillermo Guiz : « Je me force à avancer, c’est ça qui fait passer les doutes »

    Guillermo Guiz : « Je me force à avancer, c’est ça qui fait passer les doutes »

    Guillermo Guiz est humoriste (son premier spectacle Guillermo Guiz a un bon fond est dispo sur MyCanal & son nouveau, Au Suivant, est en tournée un peu partout). Il est chaque semaine dans La Bande Originale sur France Inter, a écrit la série Roi De La Vanne et surtout, c'est une des personnes les plus drôles de la francophonie.
    J'avais donc déjà plein de questions à lui poser sur sa carrière & sa façon de travail, mais pas que, puisqu’avant d’être humoriste, Guy a fait plein d’autres trucs : il été footballeur presque professionnel, journaliste et manager de boite de nuits (certains de ses souvenirs impliquent Paris Hilton). Ça fait donc beaucoup de vies différentes et beaucoup de choses dont parler, dont :
    L'angoisse qu’a été le confinement et le blocage créatif que ça a créé chez luiLa peur de ne plus rien avoir à raconterL’impression d’être de plus en plus conComment il travaille et construit ses spectaclesComment avancer quand on est sûrs de rienLa fois où il a failli mourir et de ce que ça a provoqué chez luiSon début de carrière dans le cinéma et du court-métrage éclaté qu’il a réaliséSon envie, dès l’enfance d’avoir une vie différente, de sortir de la normeL’évolution des humoristes en France VS aux Etats-Unis
    A propos de Guillermo Guiz
    Ses dates de spectacleFacebook | InstagramSes chroniques France InterSon premier spectacle Guillermo Guiz a un bon fondSa série Roi de la vanneLe film « Fragile » dans lequel il joue
    A propos de ce podcast
    S'abonner via iTunes, PocketCasts, Spotify, Youtube ou n'importe quelle application de podcasts (RSS)Soutenir Les Gens Qui Doutent via Patreon ou sur AcastMe suivre sur Instagram, Youtube, Twitter, FacebookMon nouveau podcast Imagine Ça Parle De Ça, où j'invente ce dont parlent des livres, juste sur base de leur titreEt pour venir me voir en spectacle, c'est ici
    Photo : Hélène-Marie Pambrun.
    Pour soutenir le podcast via PatreonSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/lesgensquidoutent.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 22 min
    Sophie-Marie Larrouy (techno remix official)

    Sophie-Marie Larrouy (techno remix official)

    mdr
    (allez écouter le vrai épisode qu'on a fait)
    Pour soutenir le podcast via PatreonSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/lesgensquidoutent.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1m
    Sophie-Marie Larrouy : « Au pire, rien. Au mieux, super »

    Sophie-Marie Larrouy : « Au pire, rien. Au mieux, super »

    Sophie-Marie Larrouy est comédienne, auteure & journaliste. A son actif, un spectacle, plusieurs livres, des vidéos sur Youtube, des scénarios, d’excellents podcasts (l’hilarant A Bientôt De Te Revoir et On Est Chez Nous, un podcast pour lequel elle va aux quatre coins de la France rencontrer des gens).
    Un an et demi après notre premier épisode ensemble (je vous conseille de l’écouter avant de mettre celui-ci), on remet ça. Entre une absurdité et une Heineken, on a abordé plein de choses : 
    l’impression d’être à bout savoir appeler à l’aide quand on en a besoin & trouver un équilibre entre penser à soi VS être là pour les autresla joie et la lumière (le retour)le fait qu’elle a décidé d’arrêter de mentir (et elle me raconte la fois où elle a vomi dans un buisson parce que son corps ne l’a pas suivie dans son mytho)ce qu’on met dans la fiction, où sont nos limites dans ce qu’on racontec’est quoi être has-been ?une histoire d’anti-cernes qui n’en était pas et de corne sous les yeux
    A propos de Sophie-Marie Larrouy
    Son site SophieMarieLarrouy.frFacebook | Twitter | Instagram | YoutubeSes podcasts A Bientôt De Te Revoir et On Est Chez NousSon roman L'Art de la Guerre 2 (Flammarion)
    A propos de ce podcast
    S'abonner via iTunes, PocketCasts, Spotify, Youtube ou n'importe quelle application de podcasts (RSS)Soutenir Les Gens Qui Doutent via Patreon ou sur AcastMe suivre sur Instagram, Youtube, Twitter, FacebookMon nouveau podcast Imagine Ça Parle De Ça, où j'invente ce dont parlent des livres, juste sur base de leur titreEt pour venir me voir en spectacle, c'est ici
    Photo : Laura Gilli
    Pour soutenir le podcast via PatreonSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/lesgensquidoutent.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 38 min
    Augustin Trapenard : « Être un artiste, c’est reconstruire, parfois à l’infini »

    Augustin Trapenard : « Être un artiste, c’est reconstruire, parfois à l’infini »

    Augustin Trapenard est journaliste. En plus d’officier chaque matin dans Boomerang sur France Inter, il a passé pas mal d’années chez Canal+ (Le Grand Journal, puis Le Cercle et 21 centimètres). Récemment, il a quitté la chaine pour rejoindre la plateforme, BrutX, pour laquelle il a créé Plumard : un entretien mensuel avec un auteur ou une autrice.
    Je voulais l’inviter depuis un bon moment. Déjà parce que c’est quelqu’un qui me fait rire, mais surtout parce que j’aime énormément ses entrevues, qu’elles soient télé ou radio. Il passe de moments intenses et profonds à d’autres, nettement plus légers (et cocasses, si on veut utiliser les vrais mots). Il finit souvent par poser des questions, qui, hors contexte, sont absolument absurdes (d’ailleurs suivez le compte Twitter @QuestionsTrapenard.
    Et cette folie, on la retrouve largement dans cet épisode. Je sais pas le quel de lui ou moi était le plus en roue libre, mais au final, j’ai clairement perdu le contrôle et n’ai posé quasi aucune des questions prévues. Ce qui fait qu’on a parlé : 

    de la peur du silence, qu’il avaitde son ras-le-bol de ceux qui parle de « la beauté de l’échec », alors que l’échec ça reste une bonne grosse claque dans la gueulede la parole des artistesde romantisme, de tendressede musique, beaucoup : Taylor Swift, Céline Dion, Julie Zenatti (brace yourselves)du fait que toutes les mères s’appellent Catherine
    Vous pouvez soutenir le podcast via Patreon : https://www.patreon.com/lesgensquidoutent 

    Références : 
    L’autrice Lydie SalvayreLe roman La Prisonnière de Proust, à lire pour apprendre à rompreAdèleJulie Zenatti - Si je m’en sorsLara Fabian - En toute intimitéTaylor Swift Le documentaire Miss Americana (Netflix) sur Taylor SwiftL’émission Boomerang avec Céline SciammaL’essai Je suis une fille sans histoire d’Alice Zeniter (qui était d’ailleurs dans Les Gens Qui Doutent)La comédienne Naidra AyadiLa masterclass sur les interviews qu’il a donné chez Louie MediaLe podcast Et Peut-être Une Nuit (Louie Media)La fabuleuse Sophie-Marie Larrouy (qui était d’ailleurs dans Les Gens Qui Doutent)L’épisode d’A Bientôt De Te Revoir dont Augustin était l’invitéLe compte Twitter @QuestionsTrapenardQueen Célion DionLe dessin animé Mulan (ou MOULAN)L’émission Plumard avec Florence AubenasLes émissions Boomerang et 21 cm avec Patti SmithL’autrice Annie ErnauxL’autrice Virginie DespentesLe numéro Spécial Sexe des InrocksZazMiley Cyrus et sa fabuleuse chanson Wrecking Ball

    A propos d’Augustin Trapenard
    Twitter | InstagramBoomerang (France Inter)Plumard (BrutX)Le Cercle & 21 cm (Canal+)
    A propos de ce podcast
    S'abonner via iTunes, PocketCasts, Spotify, Youtube ou n'importe quelle application de podcasts (RSS)Soutenir Les Gens Qui Doutent via Patreon ou sur AcastMe suivre sur Instagram, Youtube, Twitter, FacebookMon nouveau podcast Imagine Ça Parle De Ça, où j'invente ce dont parlent des livres, juste sur base de leur titreEt pour venir me voir en spectacle, c'est ici
    Photo : Alexandre Isard / Paris Match
    Pour soutenir le podcast via PatreonSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/lesgensquidoutent.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 24 min

Avis du public

4,8 sur 5
346 notes

346 notes

Eljambo ,

Augustin Trapenard

Excellent, le passage sur la parodie faite par Broute (Bertrand Usclat) de l'interview Konbini d'Augustin. Un peu moins la petite égratignure adressée à cette chère SML et son unique ABDTR. Sinon, parmi les autres "petits métiers" de la chanson de Juliette figurent le "dépendeur d'andouille" et "l'équariseur d'enfants"... Rien que ça...

Thomas0653 ,

Du rire, des pleurs, des sourires, des larmes, des blagues, bref, de l’émotion

Un moment intime, confidentiel, enrichissant à différents plans qui nous donne envie d’avancer dans la vie et dans la création artistique.
Une discussion entre ami.e.s ponctuée de blague, humour, conseils.
Un très bon mélange à écouter sans modération.

alphonsinette ,

Merci Fanny, et merci Eva

Eva Bester, aussi lumineuse et réjouissante dans vos deux interventions ici que dans votre propre émission radio, merci pour tout ce que vous nous apportez. Quel que soit le contexte ou l'humeur, ça fait réfléchir et ça enrichit, vraiment c'est bon.
Merci Fanny Ruwet pour ce podcast et, tout particulièrement, pour cette invitation.

Classement des podcasts dans Humour

Vous aimeriez peut-être aussi