7 min

N’en faites pas une affaire personnelle | podcast épisode 14 ygo coaching

    • Relations

C’est une phrase tirée du livre les 4 accords toltèques, très connu. C’est donc un des 4 accords Toltèques, plein de sagesse.







A quoi il peut vous servir vous qui créez votre entreprise ou qui avez déjà un business ?







On va en parler dans ce 14 ème podcast. Vous pouvez également lire la retranscription du podcast ci-dessous .







D’abord pour commencer je vous conseille vivement la lecture de ce livre, ou sa relecture. Il est plein de sagesse et de conseils de développement personnel et à chaque lecture, on peut en découvrir d’autres selon où on en est. C’est le livre évolutif !







Alors pourquoi j’avais envie de parler de cette phrase aujourd’hui ? Et bien par rapport à la confiance en soi. Parce que cette phrase parle d’ego, et que quand on est entrepreneurs, qu’on démarre son business, et même après des fois, on a des craintes, on regarde les réseaux sociaux en se disant que untel ou untel réussit super bien, on se compare, on se dévalorise parfois.







Et on n’ose pas.







Et une des raisons pour laquelle on n’ose pas c’est qu’on a peur du regard de l’autre, on va se dire mais qu’est ce qui IL va penser si je fais ça, ou si je dis ça, ou si je me montre en live pour vendre mes offre mes produits.







Vous allez me dire quel rapport avec « n’en faites pas une affaire personnelle ? »







Le rapport c’est l’EGO.







A partir du moment où vous pensez que quelqu’un va vous juger, c’est de l’égo. Parce que on peut aussi penser que ce quelqu’un qu’on va appeler Bernard, et ben Bernard il s’en fout comme de ses premières chaussettes de ce que vous allez dire. Bernard, il a certainement d’autres chats à fouetter que d’aller jeter un œil sur ce que vous faites, et le juger !







Donc finalement si vous vous dites cette petite phrase, vous vous libérez d’un grand poids et vous pouvez enfin faire ce que vous voulez.







C’est une bonne nouvelle non ?







Et puis ça règle bien le problème de la susceptibilité. Mettons que vous tournez une vidéo youtube. Ou vous faites un podcast.







Et vous récoltez un hater. Il vous met un vrai commentaire négatif sur votre vidéo ou votre podcast. Grâce à cette petite phrase n’en faites pas une affaire personnelle.







Le hater n’aura pas votre peau !







Il trouve nulle votre vidéo, il a le droit. Mais pas la peine de le prendre contre vous. C’est son problème. En plus il n’est absolument pas obligé de la regarder ni de l’aimer cette vidéo. La bonne nouvelle c’est que vous avez un commentaire de plus sous votre vidéo.







Si on y réfléchit bien finalement, qu’est ce qui pousse quelqu’un à mettre un commentaire vraiment horrible. Par exemple : quel amateurisme, j’ai regardé ta vidéo jusqu’au bout mais ça a été un calvaire, tu es nulle ce que tu dis est nul. Tu n’es absolument pas pro et tout ce que tu dis n’est que bullshit, ce n’est pas possible d’être nulle à ce point ça ne devrait pas exister …bon bref, ça pourrait être même encore pire.







Mais c’est le hater qui a un problème ce n’est pas vous. Apparemment il n’aime pas ce que vous avez produit dans votre vidéo. Mais ce n’est pas votre personne qui est touchée. En tout cas c’est ce qu’il faut se dire. Parce que dans la réalité vous allez vous dire que ce que vous faites est nul car il y a cette critique ou alors vous allez douter et ne plus être sûr ...

C’est une phrase tirée du livre les 4 accords toltèques, très connu. C’est donc un des 4 accords Toltèques, plein de sagesse.







A quoi il peut vous servir vous qui créez votre entreprise ou qui avez déjà un business ?







On va en parler dans ce 14 ème podcast. Vous pouvez également lire la retranscription du podcast ci-dessous .







D’abord pour commencer je vous conseille vivement la lecture de ce livre, ou sa relecture. Il est plein de sagesse et de conseils de développement personnel et à chaque lecture, on peut en découvrir d’autres selon où on en est. C’est le livre évolutif !







Alors pourquoi j’avais envie de parler de cette phrase aujourd’hui ? Et bien par rapport à la confiance en soi. Parce que cette phrase parle d’ego, et que quand on est entrepreneurs, qu’on démarre son business, et même après des fois, on a des craintes, on regarde les réseaux sociaux en se disant que untel ou untel réussit super bien, on se compare, on se dévalorise parfois.







Et on n’ose pas.







Et une des raisons pour laquelle on n’ose pas c’est qu’on a peur du regard de l’autre, on va se dire mais qu’est ce qui IL va penser si je fais ça, ou si je dis ça, ou si je me montre en live pour vendre mes offre mes produits.







Vous allez me dire quel rapport avec « n’en faites pas une affaire personnelle ? »







Le rapport c’est l’EGO.







A partir du moment où vous pensez que quelqu’un va vous juger, c’est de l’égo. Parce que on peut aussi penser que ce quelqu’un qu’on va appeler Bernard, et ben Bernard il s’en fout comme de ses premières chaussettes de ce que vous allez dire. Bernard, il a certainement d’autres chats à fouetter que d’aller jeter un œil sur ce que vous faites, et le juger !







Donc finalement si vous vous dites cette petite phrase, vous vous libérez d’un grand poids et vous pouvez enfin faire ce que vous voulez.







C’est une bonne nouvelle non ?







Et puis ça règle bien le problème de la susceptibilité. Mettons que vous tournez une vidéo youtube. Ou vous faites un podcast.







Et vous récoltez un hater. Il vous met un vrai commentaire négatif sur votre vidéo ou votre podcast. Grâce à cette petite phrase n’en faites pas une affaire personnelle.







Le hater n’aura pas votre peau !







Il trouve nulle votre vidéo, il a le droit. Mais pas la peine de le prendre contre vous. C’est son problème. En plus il n’est absolument pas obligé de la regarder ni de l’aimer cette vidéo. La bonne nouvelle c’est que vous avez un commentaire de plus sous votre vidéo.







Si on y réfléchit bien finalement, qu’est ce qui pousse quelqu’un à mettre un commentaire vraiment horrible. Par exemple : quel amateurisme, j’ai regardé ta vidéo jusqu’au bout mais ça a été un calvaire, tu es nulle ce que tu dis est nul. Tu n’es absolument pas pro et tout ce que tu dis n’est que bullshit, ce n’est pas possible d’être nulle à ce point ça ne devrait pas exister …bon bref, ça pourrait être même encore pire.







Mais c’est le hater qui a un problème ce n’est pas vous. Apparemment il n’aime pas ce que vous avez produit dans votre vidéo. Mais ce n’est pas votre personne qui est touchée. En tout cas c’est ce qu’il faut se dire. Parce que dans la réalité vous allez vous dire que ce que vous faites est nul car il y a cette critique ou alors vous allez douter et ne plus être sûr ...

7 min