29 épisodes

Maxence Rigottier est passé de 0 à 100 000 € de bénéfice avec les paris sportifs. Découvre ses meilleures pratiques pour devenir un parieur professionnel !

Paris Sportifs - Maxence Rigottier - Podcast Maxence Rigottier de Paris Sportifs

    • Sports

Maxence Rigottier est passé de 0 à 100 000 € de bénéfice avec les paris sportifs. Découvre ses meilleures pratiques pour devenir un parieur professionnel !

    Je vais GAGNER 1000 EUROS par MOIS en REVENU PASSIF avec les PARIS SPORTIFS LONG TERME

    Je vais GAGNER 1000 EUROS par MOIS en REVENU PASSIF avec les PARIS SPORTIFS LONG TERME

    Je vais GAGNER 1000 EUROS par MOIS en REVENU PASSIF avec les PARIS SPORTIFS LONG TERME











    Ecouter le

    PODCAST





    Bonjour, je m’appelle Laurent et je voudrais donner mon témoignage sur les pronostics long terme de Maxence Rigottier. Franchement, de tous les placements que j’ai jamais fait dans ma vie, c’est le meilleur placement qui soit. Ça fait deux ans que je suis le service de Maxence Rigottier sur les paris long terme, et je n’ai jamais trouvé de ma vie un meilleur placement.

    La première année j’ai eu beaucoup de chance, parce que j’ai commencé après le premier pronostic, et il se trouve que le premier pronostic était perdant, et que tous les autres ont été gagnants. Donc j’ai fait un gain de 60 % de la somme investie, donc c’est quand même énorme.

    La deuxième année j’ai été moins chanceux, puisque je n’ai fait que, entre guillemets, 30 % de gain, ce qui est déjà énorme quoi, c’est 30 fois, c’est plus de 30 fois le livret A, donc c’est quelque chose d’énorme. Et en fait, il y a un seul pari perdant et tous les autres paris sont gagnants. Alors, je n’ai pas réussi à faire tous les paris, parce que le courtier m’a bloqué à un moment donné parce que je pariais trop, mais maintenant j’ai résolu le problème, j’ai ouvert un compte à ma femme pour pouvoir parier plus. Et ce qui est impressionnant avec Maxence, c’est que tous les paris – sauf un, qu’il ne pouvait pas prévoir parce que normalement ça aurait dû être un pari gagnant sur le papier –, mais tous les autres paris sont gagnants. Alors, je ne suis pas toujours ses pronostics, parce que j’ai peur. Des fois quand il joue sur une seule personne, ça m’inquiète, donc je me dis : s’il se casse une jambe ou… mais, ça fait deux années où ce pari-là est gagnant, donc on fait fois deux, fois trois sur un seul pari, et c’est assez exceptionnel.

    Donc je ne sais pas si ça continuera longtemps comme ça, mais de toute façon quand on fait un seul pari perdant par an, c’est vraiment une rentabilité exceptionnelle. Et même s’il y avait plus de paris perdants, on resterait quand même dans une rentabilité très importante. Et moi je vous conseille vraiment les paris long terme, parce que vous pariez longtemps à l’avance, par exemple qu’une équipe va être dans les trois ou quatre premiers du championnat, et puis ensuite vous oubliez votre pari, vous attendez le mois de mai. Et au mois de mai, vous avez votre gain qui tombe, vous avez parié pendant 7-8-10 mois, et vous avez un gain de 30 ou 40 % qui tombe, pour une période qui ne fait même pas une année. Donc vraiment quelque chose d’exceptionnel que je vous conseille, et même si vous avez des pertes, de toute façon vous restez largement positif.

    Voilà ce que je voulais vous dire pour ce service de Maxence Rigottier, bravo l’artiste, c’est vraiment très fort, je ne sais pas comment tu fais, mais tes paris ils sont quasiment toujours gagnants. Et même quand je suis inquiet, ça marche, donc en fait je crois que je vais être de moins en moins inquiet et que je vais parier de plus en plus gros, en fonction des gains que j’accumule. Ça ne me fait pas prendre de risques supplémentaires d’une année sur l’autre, mais ça me permet de faire boule de neige, de faire l’effet cumulé en fait, comme on dit dans les placements, et d’aller vers plus d’investissements pour plus de rentabilité. Mon objectif l’année prochaine, c’est de gagner 1 000 € par mois avec ce service, c’est-à-dire 12 000 € par an, c’est quelque chose d’énorme, mais je pense que c’est faisable sans prendre trop de risques. Voilà, je vous conseille vraiment ce service de Maxence, et je vous dis à bientôt pour la suite des paris long terme.



    Pense à

    PARTAGER !

    Partager sur FacebookPartager sur Twitt

    • 3 min
    Comment la FORMATION PARIER en toute CONFIANCE a TRANSFORMÉE la vie de PARIEUR de Joakim ?

    Comment la FORMATION PARIER en toute CONFIANCE a TRANSFORMÉE la vie de PARIEUR de Joakim ?

    L’interview audio ci-dessus :

    Au dessus de ce message, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton « play » du lecteur Audio pour écouter l’étude de cas, il se peut que le lecteur mette quelques secondes avant d’apparaître.

    Vous pouvez l’écouter directement sur le blog en cliquant sur le bouton « play » ou le télécharger en cliquant sur « télécharger » ou en faisant un clic droit ici puis « enregistrer le lien sous…. ».



    Cliquez ici pour parier en toute confiance comme Joakim MAINTENANT !

    Transcription texte étude de cas de Joakim :

    Maxence Rigottier : Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle étude de cas du blog gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr. Aujourd'hui, je suis avec Joakim qui est un membre de la formation Parier en toute confiance. Au cours de cette nouvelle étude de cas, nous allons voir ensemble pourquoi Joakim s'est inscrit à la formation "Parier en tout confiance”. Quelles étaient les erreurs que tu faisais par le passé et que tu ne fais plus aujourd'hui ? Quel est ton profil dans les paris sportifs ?

    Avant de voir tout cela ensemble, je vais te laisser te présenter pour que tu nous expliques tes débuts dans les paris sportifs jusqu'à aujourd'hui. Salut Joakim, est-ce que tu peux de présenter brièvement pour tous les auditeurs qui nous écoutent.

    Joakim : Bonjour à tous. Je m'appelle Joakim. J'ai 18 ans et ça fait un an que je fais des paris sportifs. Au début, on jouait au tabac avec des potes, et c'est vite devenu une passion. On misait sur des matchs de foot et de plus en plus j'analysais les matchs.

    Maxence Rigottier : quand tu dis "j'analysais des matchs", tu te disais "je fais des paris en combiné, en simple, je joue n'importe quelle cote ?”, comment ça se passait ?

    Joakim : on faisait toujours des paris en combiné pour le fun avec des potes, et c'est vite devenu une passion pour moi. Cela veut dire que je regardais plus les détails

    Maxence Rigottier : quand tu faisais des paris en combiné, est-ce que tu faisais un combiné de deux matchs, trois matchs, quatre matchs ?

    Joakim : le plus que j'ai fait c'est huit matchs. Souvent, c'est du trois ou quatre.

    Maxence Rigottier : Est-ce que tu arrives à avoir des pronostics gagnants en faisant des combinés en trois ou quatre matchs ? Comment ça se passe pour toi exactement ?

    Joakim : je trouve qu'en mettant moins de matchs, on a plus de fiabilité qu'en mettant huit matchs.

    Maxence Rigottier : exactement. Moi je vous conseille à 100% de faire des paris en simple parce que l'idéal est de ne pas avoir d’erreur dans son ticket,  de réduire le risque au maximum. Toi tu fais encore des combinés à trois matchs ?

    Joakim : voilà. Je trouve que deux à trois matchs en combiné, c'est faisable.

    Maxence Rigottier : est-ce que tu fais de temps en temps des paris en simple ou alors pas du tout ?

    Joakim : je fais des paris en simple quand je vois une belle cote, par exemple 1,90 à 1,70 et je mise 100 voire 200 euros.

    Maxence Rigottier : par contre, tu évoquais que tu jouais sur le football, tu fais que sur le football à 100% ou tu joues également sur d'autres disciplines ?

    Joakim : le football c'est ma première priorité. Après, c'est le tennis.

    Maxence Rigottier : donc le tennis que tu faisais pas mal ?

    Joakim : oui

    Maxence Rigottier : qu'est-ce qui t'a motivé à t'inscrire à la formation Parier en toute confiance ? Qu'est-ce que ça t'a appris ?

    Joakim : ce qui m'a motivé c'est vraiment de pouvoir m'améliorer dans mes pronostics, dans tout ce que je faisais, la concentration, le relâchement, et surtout de ne pas être stressé par exemple pour attendre un résultat, d'être détendu. Ce que ça m'a apporté c'est vraiment la concentration pour choisir mes bets, ou placer de l'argent sans stresser.

    Maxence Rigottier : tu évoquais que tu faisais des mises à 100, 200 e

    • 13 min
    Comment Anthony a gagné 2300 EUROS de gains en 6 MOIS avec 500 euros en poche ?

    Comment Anthony a gagné 2300 EUROS de gains en 6 MOIS avec 500 euros en poche ?

    Aujourd’hui, vous allez apprendre, comment Anthony (membre de ma Formation Parieur Gagnant) a gagné 2300 euros de gains en 6 mois avec 500 euros en poche ? Pas mal avec un capital si faible, on est d’accord. ;) Cliquez ici pour vous inscrire GRATUITEMENT sur la liste d’attente de la Formation Parieur Gagnant en indiquant simplement votre prénom et votre email !









    Transcription texte de la vidéo :



    Maxence Rigottier : Bonjour. Ici Maxence Rigottier du blog http://www.gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr. Aujourd’hui je suis avec Anthony qui est membre de ma Formation Parieur Gagnant, parier comme un pro » et également membre du club privé paris sportifs. Au cours de cette mini étude de cas nous allons voir ensemble son profil dans les paris sportifs, pourquoi il s’est inscrit à ma formation « parieur gagnant, parier comme un pro », ce que lui a apporté cette formation, ce que lui apporte également encore aujourd’hui le club privé paris sportifs, ce qu’il fait dans les paris pour que les personnes qui nous écoutent sachent ce qu’a pu bien lui apporter cette formation. Salut Anthony.



    Anthony : Bonjour Maxence.

    Maxence Rigottier : Est-ce que tu peux te présenter et nous expliquer tes débuts jusqu’à aujourd’hui dans les paris sportifs ?

    Anthony : Comme tu l’as dit, je m’appelle Anthony, j’ai 20 ans. J’ai décidé de me lancer dans les paris sportifs car j’adore le sport. J’ai aussi toujours rêvé de gagner ma vie comme ça, d’arriver à dégager de bons salaires chaque mois. J’ai donc décidé de me lancer dans les paris il y a un an. Dans un 1er temps je pariais au tabac. Ensuite je pariais sur internet sur des bookmakers ARJEL tels que Bwin, Betclic et Unibet. J’ai réussi à gagner un peu d’argent sans pour autant être en bénéfice chaque mois. J’étais plutôt en déficit, je faisais n’importe quoi. Je pariais comme un débutant avec des petites mises sur des très grosses cotes, sur des combinés, des cotes de 10 à 13. Ce n’est pas le bon fonctionnement, ce n’est pas ce qu’il faut faire. J’étais surtout attiré par les gains que je pouvais encaisser à la fin du pari. Pour moi, les combinés, c’est vraiment la chose à ne pas faire au début.

    Maxence Rigottier : Pour revenir à ces paris combinés, toi tu faisais juste des petites mises sur des combinés à 4, 5, 6 matchs qui te faisaient des cotes à 13 ou plus, ou en revanche tu faisais des combinés à 2 matchs où tu posais 200-300 € … ? Quels étaient un petit peu ces types de combinés ? C’étaient des gros combinés avec des grosses cotes où tu misais 30-40 € pour l’appât du gain ?

    Anthony : Voilà c’est ça. J’allais même jusqu’à 80 € parfois, mais la ça passait rarement. Sur le long terme j’étais en déficit. Je n’avais aucun bénéfice.

    Maxence : Est-ce que tu jouais également sur des petites cotes ? Des cotes à 1,10-1,15-1,20  ou tu jouais sur des cotes quand même honnêtes ?

    Anthony : Plusieurs cotes de 1,10-1,20-1,30… sans dépasser les 1,70. Je les mettais toutes ensemble pour faire un beau combiné, une belle cote. Puis ça passait rarement. Quand ça passait j’étais content sur le moment, mais après lorsque je calculais… Quand j’ai commencé à tenir un bilan de mes pronostics, j’ai de suite remarqué que je n’étais pas en bénéfice.

    Maxence Rigottier : D’accord. Est-ce que tu avais un capital que tu consacrais aux paris ou tu jouais comme ça pour le fun 30-50 €… ?

    Anthony : J’avais un capital qui allait de 500 à 1.000 € au début. Je n’arrivais pas à faire de gros bénéfices sur le long terme. Maintenant, grâce à la formation j’ai réussi à tirer un bénéfice de 2.000 €. Aujourd’hui j’ai un capital de 4.000 €, donc grâce à la formation j’ai réussi à faire un bénéfice de 2

    • 21 min
    Ce qu’apporte chaque semaine le Club Privé Paris Sportifs à Alexandre !

    Ce qu’apporte chaque semaine le Club Privé Paris Sportifs à Alexandre !

    Dans cette vidéo, vous allez apprendre ce qu’apporte chaque semaine le Club Privé Paris Sportifs à Alexandre. Bonne étude de cas. :) Ci-dessus, vous pouvez consulter le format audio de l'interview. 









    Transcription texte de la vidéo :



    Maxence Rigottier : Bonjour, ici Maxence Rigottier du blog http://www.gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr/. Aujourd’hui je suis avec Alexandre qui est un membre du club privé paris sportifs. Aujourd’hui, dans cette nouvelle étude de cas on va voir pourquoi Alexandre s’est inscrit au club privé paris sportifs, quel est son profil de parieur, quelles sont les méthodes qu’il utilise dans les paris sportifs, et quels sont ses objectifs dans le futur. Avant de commencer, je vais laisser Alexandre se présenter pour qu’il nous explique ses débuts jusqu’à aujourd’hui dans les paris sportifs. Salut Alexandre.

    Alexandre : Salut Maxence. Moi c’est Alexandre, j’ai 24 ans. Je suis parieur depuis à peu près 5-6 mois. Comment j’ai commencé ? Par une simple intuition en fait. C’était pendant la qualification de la France pour la coupe du monde. Avec des collègues, on parlait du match Géorgie-France et je leur ai dit « ne regardez pas, de toute façon ça ne sert à rien, ça va finir en 0-0 ». J’en étais quasi sûr. Et ça a fini en 0-0 évidemment. Et je me suis demandé pourquoi je n’avais pas parié là-dessus. Juste après il y a eu de plus en plus de contacts Facebook qui postaient leurs pronostics avec plusieurs centaines d’euro à chaque fois. Je me suis dit qu’il y avait peut-être un truc. Je leur ai posé des questions. Et un jour, un de ces potes m’a donné un combiné de 3 matchs. Il m’a dit de ne pas risquer mes sous et d’aller sur un site qui offrait un bonus (Betclic pour ne pas le citer). Il m’a donné un combi et c’est passé. En une soirée, j’ai pu me faire 500€ net. J’ai dit « ouah !!! 500€ net en une soirée !!! ». Je pensais que ça n’arrivait qu’aux autres. J’ai juste cliqué sur des boutons. Je me suis dit qu’il y avait un truc à faire là-dedans. Donc j’ai commencé à me renseigner un peu à droite et à gauche pour voir ce qu’il était possible de faire. Sur le net on tombe sur tout et n’importe quoi. J’ai fini par trouver ton blog évidemment. C’est là que j’ai trouvé que c’était le plus sérieux. Si j’avais un message à laisser à ceux qui hésitent, c’est qu’au début ça a vraiment l’air d’une arnaque. C’est-à-dire que Maxence est dans un pays chaud, dans un cadre de rêve…, il gagne de l’argent… Mais au final c’est tout à fait possible en étant dedans. C’est ce qui m’est arrivé à ma propre échelle.

    Maxence Rigottier : Tu disais quelque chose d’intéressant juste avant, c’est qu’il y a 6 mois tu n’avais jamais fait de paris de ta vie, tu as vu un match en te disant qu’il te semblait qu’il y aurait 0-0, et de là tu t’es dit qu’il y avait peut-être la possibilité de gagner de l’argent avec les paris. Ensuite, en faisant des recherches sur internet tu es tombé sur des pages Facebook… et tu t’es lancé dans les paris sportifs.

    Alexandre : Oui. Je me suis dit que c’était incroyable le potentiel de trucs, que c’était super simple de cliquer sur des boutons en 10 secondes et hop jackpot. C’est ce qui m’est arrivé. Pour quelqu’un qui est au smic, faire 500€ la soirée, ça change des choses. J’ai décidé de m’y investir à fond.

    Maxence Rigottier : Par contre, tu as utilisé une stratégie très intelligente que quasiment personne ne fait quand il démarre dans les paris c’est que tu as utilisé un bonus d’un bookmaker pour ne pas jouer avec ton argent à toi et tenter un 1er pari. Toi en l’occurrence c’était un combiné qui t’a permis de gagner 500€.

    Alexandre : Oui c’est ç

    • 23 min
    Pourquoi Olivier s’est inscrit au Club Privé Paris Sportifs pour PARIER comme un PRO et ne plus être avec les AMATEURS qui PERDENT leur ARGENT ?

    Pourquoi Olivier s’est inscrit au Club Privé Paris Sportifs pour PARIER comme un PRO et ne plus être avec les AMATEURS qui PERDENT leur ARGENT ?

    Aujourd’hui, dans cette nouvelle étude de cas, vous allez savoir pourquoi Olivier a décidé de se former dans les paris sportifs pour parier comme un pro et faire des paris sportifs un complément de revenus.



    L’étude de cas au format audio ci-dessus :





     



    Au dessus de ce message, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton « play » du lecteur Audio pour écouter l’étude de cas, il se peut que le lecteur mette quelques secondes avant d’apparaître.



    Vous pouvez l’écouter directement sur le blog en cliquant sur le bouton « play » ou le télécharger en cliquant sur « télécharger » ou en faisant un clic droit ici puis « enregistrer le lien sous…. »

    Cliquez ici pour vous inscrire sur la liste d’attente du Club Privé Paris Sportifs

    L’étude de cas au format vidéo :







    Transcription texte de la vidéo :

    Maxence Rigottier : Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle étude de cas du blog http://www.gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr/. Aujourd’hui je suis avec un membre du club privé paris sportifs qui s’appelle Olivier. C’est une étude de cas un peu différente des autres étude de cas dans le sens où Olivier est un complet débutant dans les paris sportifs et du coup ça va être intéressant de savoir pourquoi il s’est inscrit au club privé paris sportifs. Qu’est-ce qui l’a motivé à rejoindre ce club ? Egalement, s’il peut faire sa présentation par rapport aux paris sportifs ? Parce que je pense qu’il avait un vécu qui était très très minime. Salut Olivier. Est-ce que tu peux te présenter pour un expliquer tes débuts jusqu’à aujourd’hui dans les paris sportifs ?

    Olivier : D’accord. Pas de souci. Bonjour Maxence, bonjour tout le monde. Mon parcours est simple. Comme je t’avais expliqué, je viens du monde de la roulette qui n’a rien du tout à voir avec le monde des paris sportifs. J’ai voulu commencer comme ça les paris sportifs plus par curiosité. Et donc, comme je suis du nord de la France, j’ai 43 ans, j’ai commencé dans les tabacs, tout simplement en voyant les grandes fiches et les grands feuillets de l’ARJEL sur les « parions sport ». Et j’ai joué un petit peu comme ça, complètement au hasard, en fonction des cotes. Je ne te cache pas que je jouais les cotes les plus basses. J’avais du résultat ou je n’en avais pas. C’était vraiment à tâtons. Et en cherchant sur internet plus de renseignements, je suis tombé sur ton blog et c’est comme ça que je t’ai contacté. Je ne sais pas si tu as des questions supplémentaires par rapport à tout ça.

    Maxence : D’accord. Pour récapituler, en gros tu faisais quelques paris de temps en temps, soit au tabac, soit sur les sites ARJEL. Et ensuite tu t’es dit que tu aimerais bien voir ce qu’il y a de plus en profondeur sur le web et là tu es tombé sur mon blog.

    Olivier : Exactement. C’est comme ça que ça s’est passé. Le gros avantage que j’ai eu par rapport à toi, c’est une forte approbation. Vraiment, tu es une mine d’information parce qu’à partir du moment où j’ai commencé à chercher, il y a de tout et de rien. Tu vois ce que je veux dire ? Alors que toi tu as répondu à mes emails. Et j’ai appris de nouvelles expressions, des modes de jeux (le lay 0-0. J’étais incapable de connaître et d’appliquer ce genre de méthode.), la gestion de bankroll, le yield et les books en ligne, et à créer surtout un portefeuille et un compte électronique par Neteller. Maintenant j’ai la carte Neteller.

    Maxence : D’accord. Donc qu’est-ce qui t’a motivé à la base pour rejoindre le club privé paris sportifs ? C’était pour te former dans les paris sportifs ? C’était pour rejoindre une communauté ? C’était pour vérifier la pertinence des informations que l’on peut trouver sur le web… ? Quelles sont les motiva

    • 18 min
    Comment Sébastien membre du Club Privé Paris Sportifs a DOUBLE son CAPITAL en seulement 8 MOIS ?

    Comment Sébastien membre du Club Privé Paris Sportifs a DOUBLE son CAPITAL en seulement 8 MOIS ?

    L’étude de cas au format audio ci-dessus :

    Au dessus de ce message, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton « play » du lecteur Audio pour écouter l’étude de cas, il se peut que le lecteur mette quelques secondes avant d’apparaître.

    Vous pouvez l’écouter directement sur le blog en cliquant sur le bouton « play » ou le télécharger en cliquant sur « télécharger » ou en faisant un clic droit ici puis « enregistrer le lien sous…. ».



    Cliquez ici pour vous inscrire sur la liste d’attente GRATUITEMENT du Club Privé Paris Sportifs et savoir quand je vais ré-ouvrir les inscriptions pour vous inscrire



    Transcription texte de l’interview :

    Maxence Rigottier : Bonjour, ici Maxence Rigottier du blog http://www.gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr/. Aujourd’hui je suis avec Sébastien qui est un membre du club privé paris sportifs. Il est membre du club depuis 8 mois, et aujourd’hui si je voulais faire cette étude de cas c’est parce que je voulais qu’il nous explique comment il a doublé son capital en 8 mois ? Sur quels types de sports pari-t-il ? Egalement, Sébastien est résident belge donc je sais qu’il y a beaucoup de belges qui nous écoutent, et ce sera une parfaite occasion pour que vous sachiez un peu plus de choses sur les bookmakers.com qui sont autorisés, etc… Je vais le laisser se présenter pour qu’il nous explique un petit peu son parcours dans les paris sportifs. Ensuite on va revenir en détail comment il a effectué pour doubler son capital en 8 mois. Salut Sébastien.

    Sébastien : Salut Maxence, salut à tous. Sébastien, 34 ans. Je réside en Belgique. J’ai commencé les paris sportifs au mois de décembre 2010. Je pense avoir fait toutes les erreurs communes aux débutants, c'est-à-dire les combinés de 6-7 matchs voir plus, jouer des petites cotes aussi. Je crois une grosse erreur de ma part c’est de ne pas avoir prévu de budget, de constituer une bankroll à la base. C’était de jouer 50 € par 50 € pour voir un peu ce que ça donnait. Je pense que c’est comme ça qu’on perd pas mal d’argent. C’est vraiment se constituer un budget une de mes premières erreurs.

    Maxence Rigottier : D’accord. Au tout début, ce qui est logique, comme n’importe quel parieur, 1. tu faisais des combinés alors que l’idéal si vous nous écoutez c’est de faire des paris en simple, 2. de jouer des cotes proches de 2 ou supérieures à 2, et bien évidement on est plus tenté à jouer des petites cotes pour gagner mais au final c’est extrêmement difficile d’être rentable. Et un autre point, et c’est un point dont je me rends compte de plus en plus et c’est vrai, c’est que peu de personnes démarrent avec un capital. Tout le monde se dit « je jouerais 20-50-100 € si ça passe c’est bien, mais l’idéal c’est mieux de se dire « je démarre avec 1.000 € de capital et ensuite au bout d’un an je vois où j’en suis avec des petites mises de 2-3% au départ. Des mises à 20-30 €.

    Sébastien : En fait, une erreur de beaucoup de débutants c’est d’espérer un gain mensuel. On se dit qu’il faudrait qu’on gagne 300-400 € par mois et forcément on se met une pression inutile.

    Maxence Rigottier : Exactement, alors que l’idéal c’est mieux d’avoir comme à la banque votre revenu au bout d’un an. Là c’est la même chose. Ça va vous prendre la tête. Il faut vous dire que ça ne sera jamais pareil. Après la pluie vient le soleil, quand vous avez des moments difficiles, quand vous avez des excellents moments, il y aura forcément après le soleil un petit coup de pluie, donc c’est pour ça qu’il faut avoir une vision annuelle et être capable d’assimiler ce choc psychologique avec les avalanches de pronostics gagnants et perdants. Egalement, peux-tu nous expliquer puisque tu es en Belgique, quels son

    • 31 min

Classement des podcasts dans Sports